Les boucles de Maradona aux enchères

0 0
Diego Maradona a le fisc italien au cul depuis 2005. L'ardoise est conséquente : 36 millions d'euros pour sa période napolitaine (1984-1991).

Maradona pensait pouvoir passer au travers mais le Trésor italien ne lâche pas l'affaire. A chaque retour du Pibe del Oro en Italie, le fisc essaie de mettre le sélectionneur à poil. La cible ? Ses objets de valeur. Il y a trois ans, Maradona s'était fait braquer deux montres de luxe. 11 000 euros en moins sur la note. En septembre dernier, le fisc avait remis ça en extorquant deux boucles d'oreilles, estimées à 4 000 euros. Les bijoux seront prochainement vendus aux enchères. Pas con, les ritals ont décidé d'accompagner la vente des bijoux par le procès-verbal de la saisie signée de la main de Diego, histoire de faire augmenter la valeur de la saisie.

Pour le moment, en tout cas, ça fait donc 15 000 euros de remboursés. Reste plus que 35 985 000 euros à trouver.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0