1. //
  2. // Gr. E
  3. // Italie-Suède

Les bons tuyaux d'Antonio

Plutôt que de miser sur les individualités, Conte a recréé en Nazionale l'esprit club, avec des joueurs habitués à jouer ensemble pendant l'année.

308 21
90 minutes pour changer l'image de son équipe et les jugements. Voilà ce qu'a réussi Antonio Conte en ouverture de l'Euro 2016. Tout le monde était sceptique autour de cette équipe italienne. Verratti et Marchisio blessés, Pirlo absent, aucun grand attaquant dans l'effectif, des amicaux pas franchement convaincants... Quand ses prédécesseurs sur le banc italien pouvaient compter sur Rivera, Tardelli, Baggio, Vieri, Del Piero et Totti, lui doit composer avec les moyens du bord. Force est de constater, après la rencontre remportée 2-0 face à la Belgique, que Conte a déjà partiellement réussi. La comparaison avec la Belgique était d'ailleurs frappante : d'un côté, des joueurs très talentueux individuellement mais incapables de jouer ensemble ; de l'autre, des joueurs moins connus, plus besogneux, mais avec une formidable capacité à tous aller dans la même direction. Et ça, l'Italie le doit essentiellement à Conte.

Bloc Juve, bloc Lazio, bloc Cesena


De fait, le sélectionneur italien est parti d'un postulat de base : il ne possède pas de top player dans son effectif.
« Sur 100 joueurs de Serie A, seulement 34 sont convocables, soit la moitié de ceux que Lippi avait à disposition. »Antonio Conte
Du moins, pas un joueur du calibre de Cristiano Ronaldo ou Zlatan, capable de résoudre un match à lui seul. Il possède de bons joueurs, voire de très bons joueurs, mais il fallait apporter quelque chose en plus pour que cela fonctionne. D'ailleurs, quelques semaines avant la compétition, Conte expose lui-même ce constat : « En analysant le fiasco au Mondial 2014, et considérant le fait que les joueurs convocables de Serie A ont diminué lors des dix dernières années, j'ai compris qu'on ne pouvait plus être une sélection, mais que nous devions nécessairement être une équipe. Je répète, sur 100 joueurs de Serie A, seulement 34 sont convocables, soit la moitié de ceux que Lippi avait à disposition. »


Alors, Conte réfléchit, construit son puzzle. L'idée fleurit petit à petit dans son esprit. Et elle finit par arriver à maturation à quelques encablures de l'Euro. Conte fera jouer ensemble, à chaque poste du terrain, des joueurs qui se connaissent déjà. En défense, ce sera le bloc de la Juventus, qui a déjà prouvé sa valeur lors des cinq dernières saisons. « Cette Nazionale s'appuie sur la solidité défensive du bloc Juve, et j'espère qu'ils pourront réitérer leurs succès ici » , appuie le sélectionneur en conférence de presse. Au milieu de terrain, même recette. Parolo et Candreva évoluent depuis deux saisons ensemble à la Lazio et se connaissent par cœur. Mieux, encore. Sur les sept joueurs qui composaient face à la Belgique le secteur offensif de la Nazionale, quatre (Éder, Giaccherini, Candreva et Parolo) ont évolué ensemble lors de la saison 2010-11 sous le maillot de Cesena.

Rassuré par sa présence


« Conte est un homme qui a besoin d'avoir ses joueurs sous la main tous les jours. C'est pour ça que l'Euro est idéal pour lui. »Gianni Rivera
Ces choix et cette stratégie font que l'Italie a laissé cette même impression à tous les observateurs après son premier match : qu'elle joue plus comme un club que comme une équipe nationale. Une impression confirmée dans certains propos de Conte, qui assurait peu avant l'Euro que « les joueurs qui ne jouent pas avec leur club ne peuvent pas venir jouer en Nazionale. » D'où l'exclusion d'un mec comme Balotelli. Comprendre : faire passer les clubs avant la sélection, pour que la sélection en sorte grandie. Cette idée de sélection-club est validée par Gianni Rivera, champion d'Europe avec l'Italie en 1968 : « Connaissant Conte, je savais qu'il aurait du mal à diriger la Nazionale, car c'est un homme qui a besoin d'avoir ses joueurs sous la main tous les jours, assure-t-il dans une interview au Mattino. C'est pour ça que là, avec ses garçons avec lui au quotidien, il est dans des conditions idéales. »


« Quand nous arrivons en Nazionale, nous n'avons pas besoin de tester les mécanismes défensifs, ils sont déjà huilés. »Leonardo Bonucci
Pour les joueurs, cet esprit « club » est également appréciable. Leonardo Bonucci expliquait en mai 2016 au site de l'UEFA les avantages de jouer avec ses coéquipiers en club. « On se connaît à la perfection, ayant joué depuis tant d'années ensemble à la Juve. Quand nous arrivons en Nazionale, nous n'avons pas besoin de tester les mécanismes défensifs, ils sont déjà huilés. » Même son de cloche du côté de Marco Parolo, « rassuré  » par la présence à ses côtés de Candreva (dans des propos relayés par le Corriere dello Sport). L'ItalJuve, l'ItalCesena, l'Italazio : appelez-la comme vous voulez, cette Italie-là est avant tout l'ItalConte.

Par Éric Maggiori

Dans cet article

Totti Chianti Niveau : CFA2
Note : 1
Je croyais qu'on allait voir des tuyaux sur comment avoir plus de cheveux avec le temps.
http://multimedia.quotidiano.net/?tipo= … edia=32835

Je suis déçu.
Note : 1
J'espère que Conte garde plus les pieds sur terre que la presse et les supporters italiens. Pour l'instant, juste un match gagné et rien d'autre. De façon plaisante mais sans plus et contre l'adversaire qui convenait le mieux.

Maintenant il va falloir jouer contre des équipes plus attentistes et la fatigue va s'accumuler petit à petit, comme les cartons de toutes les couleurs d'ailleurs.
L'Atletico de cet Euro, plus à l'aise sans le ballon qu'avec! Conte c'est vraiment tres fort taketikement (et un sacre meneur d'hommes) hate de voir ce qu'il va faire à Chelsea!
Totti Chianti Niveau : CFA2
Message posté par Trap
J'espère que Conte garde plus les pieds sur terre que la presse et les supporters italiens. Pour l'instant, juste un match gagné et rien d'autre. De façon plaisante mais sans plus et contre l'adversaire qui convenait le mieux.

Maintenant il va falloir jouer contre des équipes plus attentistes et la fatigue va s'accumuler petit à petit, comme les cartons de toutes les couleurs d'ailleurs.


Même sur le forum de la Gazzetta (c'est dire!), ils ne s'enflamment pas plus que ça...
Ils continuent quand même de penser que le manque de talent se payera à un moment ou à un autre.
Perso, je préfère que ce soit à un autre. Genre lors d'un match amical du mois de septembre par exemple...

De mon côté, le début a été plus positif que ce que j'imaginais. C'est une bonne chsoe qui me donne envie d'en découvrir plus et qui fait (au maximum) de nous un outsider crédible, ce que nous n'étions plus, et pas un favori en puissance. Les favoris restent l'Allemagne (CM en titre), la France (domicile et facteur chance) et l'Espagne (CE en titre).
Chien dragon flottant Niveau : District
Tout à fait Trap!
Contre la Belgique, c'est vraiment du petit lait pour la tactique italienne. Jouer contre une équipe qui a la possession mais sans réelle animation, c'est du tout cuit pour la BBBC (je rajoute Buffon!).
ça va être beaucoup plus compliqué contre une équipe qui attend.
Je m'attends à un match stressant, mais les joueurs ont vraiment l'air serein et Conte est vraiment un chef de meute exceptionnel. Putain on se plaint de Pellè-Eder mais Conte a gagné 2 scudetto avec Matri-Vucinic titulaires, là il se met en luxe total!
Jack Morris Niveau : DHR
Message posté par Chien dragon flottant
...Putain on se plaint de Pellè-Eder mais Conte a gagné 2 scudetto avec Matri-Vucinic titulaires, là il se met en luxe total!


Matri-Vucinic c'est à des années lumières de la doublette Pellè-Eder.
Et la Juve avait le meilleur effectif de Serie A à cette époque.

Parenthèses fermées, le Suède-Italie sent fortement le 0-0
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Vu le premier match de l'Italie, les blessures de Verratti et Marchisio me laissent encore plus de regrets ! Je me dis qu'avec ces deux-là au milieu, l'équipe aurait pu être redoutable... Et je continue à regretter certains choix de Conte : en laissant à la maison des joueurs comme Bonaventura, Vazquez, Berardi, Saponara et Gabbiadini, il se prive de qualités de créativité et de force de frappe offensive, qui pourraient faire défaut à l'Italie dans les matchs suivants...
Bien sûr, même avec tous ces joueurs, ça n'aurait pas été la meilleure Nazionale de l'histoire, loin de là, mais ça aurait quand même eu une certaine gueule !
J'espère juste une chose : qu'on verra un peu Insigne par la suite, l'un des seuls (avec Bernardeschi) à pouvoir faire basculer des matchs par son talent individuel (même le meilleur collectif peut avoir besoin d'un coup de génie pour débloquer certaines situations) !
Totti Chianti Niveau : CFA2
Message posté par Jack Morris
Matri-Vucinic c'est à des années lumières de la doublette Pellè-Eder.
Et la Juve avait le meilleur effectif de Serie A à cette époque.

Parenthèses fermées, le Suède-Italie sent fortement le 0-0


Vucinic, Ok mais le seul truc de bon chez Matri, c'est :
http://www.chiamarsibomber.com/video/fe … resh_ce-cp

Sinon, franchement, ça se vaut...
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Alain Proviste
Vu le premier match de l'Italie, les blessures de Verratti et Marchisio me laissent encore plus de regrets ! Je me dis qu'avec ces deux-là au milieu, l'équipe aurait pu être redoutable... Et je continue à regretter certains choix de Conte : en laissant à la maison des joueurs comme Bonaventura, Vazquez, Berardi, Saponara et Gabbiadini, il se prive de qualités de créativité et de force de frappe offensive, qui pourraient faire défaut à l'Italie dans les matchs suivants...
Bien sûr, même avec tous ces joueurs, ça n'aurait pas été la meilleure Nazionale de l'histoire, loin de là, mais ça aurait quand même eu une certaine gueule !
J'espère juste une chose : qu'on verra un peu Insigne par la suite, l'un des seuls (avec Bernardeschi) à pouvoir faire basculer des matchs par son talent individuel (même le meilleur collectif peut avoir besoin d'un coup de génie pour débloquer certaines situations) !


Ceci dit, si Conte amène l'Italie au moins en demie, je serais prêt à faire mon mea culpa.
D'ailleurs, pour les spécialistes du foot italien qui traînent par ici, quelqu'un sait pourquoi Conte ne compte pas davantage sur Insigne ? C'est pas comme si la Nazionale croulait sous les fuoriclasse au niveau offensif... Je dis pas que le Napolitain en est un (c'est pas non plus Baggio, Zola, Vieri, Del Piero ou Totti - en tout cas pour l'instant) mais il est celui qui s'en rapproche le plus.
Totti Chianti Niveau : CFA2
Message posté par Totti Chianti
Vucinic, Ok mais le seul truc de bon chez Matri, c'est :
http://www.chiamarsibomber.com/video/fe … resh_ce-cp

Sinon, franchement, ça se vaut...


Je suis pas sûr de mon premier lien, alors voilà :

http://velvetstyle.it/2014/05/16/golden … ezzi-foto/
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Totti Chianti
Vucinic, Ok mais le seul truc de bon chez Matri, c'est :
http://www.chiamarsibomber.com/video/fe … resh_ce-cp

Sinon, franchement, ça se vaut...


Bien d'accord, pour moi Vucinic est supérieur à Eder (au moins au niveau potentiel) mais je préfère largement Pellè à Matri !
Totti Chianti Niveau : CFA2
Message posté par Alain Proviste
Bien d'accord, pour moi Vucinic est supérieur à Eder (au moins au niveau potentiel) mais je préfère largement Pellè à Matri !


Vucinic (je l'ai admiré quelques années à la Roma. Je pense le connaître un peu quand même...) était capable de fulgurances dans les grands matchs notamment.
Pas ce qui se faisait de plus régulier comme "bomber" mais spectaculaire et pouvant faire basculer une rencontre...
Et d'accord avec toi à 100% Pellé est largement supérieur à Matri. Dans l'intelligence de jeu et surtout l'apport au collectif.


Lui et Van Der Wiel doivent tellement en avoir marre que quand on parle d'eux, on parle d'abord et plus de leurs meufs que de leurs performances sur le terrain surtout qu'ils ne sont pas nuls! Je tiens à préciser que je ne plains pas ces enfoirés, au contraire!
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Message posté par Jack Morris
Matri-Vucinic c'est à des années lumières de la doublette Pellè-Eder.
Et la Juve avait le meilleur effectif de Serie A à cette époque.

Parenthèses fermées, le Suède-Italie sent fortement le 0-0


"le meilleur effectif de Serie A à l'époque"... c4EST COMPL2TEMENT FAUX!!!!!!! Le Milan du premier scudetto de Conte était largement supérieur sur le papier.

Quant à la paire Matri- Vucinic je ne vois pas comment on peut affirmer qu'elle est supérieure à Pellé-Eder.

Vucinic c'était le joueur le plus exaspérant au monde, le gars pouvait rater l'immanquable (un Milik en quelque sorte).
Quant à Matri il ne tient pas la comparaison avec Pellé qui a bien plus de cordes à son arc: plus fort de la tête, meilleur dans le jeu collectif et surtout Pellé c'est un but tous les deux matches en sélection... Matri n'a presque jamais joué avec la sélection...
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Message posté par Alain Proviste
Ceci dit, si Conte amène l'Italie au moins en demie, je serais prêt à faire mon mea culpa.
D'ailleurs, pour les spécialistes du foot italien qui traînent par ici, quelqu'un sait pourquoi Conte ne compte pas davantage sur Insigne ? C'est pas comme si la Nazionale croulait sous les fuoriclasse au niveau offensif... Je dis pas que le Napolitain en est un (c'est pas non plus Baggio, Zola, Vieri, Del Piero ou Totti - en tout cas pour l'instant) mais il est celui qui s'en rapproche le plus.


c'est simple Conte veut des joueurs qui se battent sur tous les ballons et ce n'est pas le cas d'Insigne.

la faute tactique que fait Eder en fin de match face à la Belgique, jamais Insigne ne l'aurait faite et puis vous avez vu l'abattage défensif d'Eder sur le dernier match?

Je suis pas fan d'Eder mais faut avouer qu'il se donne à 200%.
Insigne peut être intéressant sur les fins de matches ou face aux équipes regroupées. On le verra surement lors deux deux prochains matches.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
308 21