Mercato
  1. //
  2. // Mercato d'hiver

Certains ont mis un paquet de millions sur la table pour Eden Hazard et d’autres sont même venus chercher Christophe Dugarry. Moins cher et plein de pépites, le marché français devrait une nouvelle fois exciter les émissaires des clubs étrangers. Si on avait des thunes, ce serait eux qu’on irait chercher.

Modififié
13 33
Faouzi Ghoulam (AS Saint-Étienne)

Les bons latéraux ne courent pas les rues. Faouzi, 21 ans, pro chez les Verts depuis 2010, arpente fièrement celles de Saint-Étienne. International espoir chez les Bleus, mais futur Fennec, celui qui émargeait à 5 000 euros par mois jusqu’à l’été dernier a passé une bonne partie de ses vacances estivales pour négocier une prolongation de contrat et une belle revalorisation salariale avec son président. Titulaire indiscutable sur son flanc gauche, celui qui peut également dépanner au poste de milieu de terrain est un joueur très technique, plus que correct défensivement et, surtout, un centreur hors pair. Le tout pour un mec qui, après négociation, empoche 35 000 euros par mois. Un peu plus de quatre fois moins que Jérémy Morel, en somme.

Valeur marchande estimée (transfertmarkt.de) : 2,5 millions d’euros

Lucas Digne (Lille OSC)

Un profil (jeune, latéral gauche…) qui, comme Ghoulam, a tout pour plaire. De face, si on oublie ces oreilles décollées, ça passe aussi. Rare satisfaction de cette première moitié de saison lilloise, le jeune Lucas Digne s’est affirmé petit à petit comme un maillon essentiel de l’arrière-garde lilloise. Dynamiteur de couloir important, celui qui tente tant bien que mal de palier l’étonnant manque d’apport offensif de Mathieu Debuchy à droite compterait même le Real Madrid parmi ses fans. Solide.

Valeur marchande estimée : 5 millions d’euros

Benjamin Lecomte (FC Lorient)

Puisque Fabien Audard a décidé de ne jamais mourir, même quand il en prend une quinzaine en quatre matchs, les recruteurs vont finir par s’intéresser à Benjamin Lecomte. Enfin, ils vont se remettre quelques DVD, quoi. Parce qu’à 21 ans, celui qui n’a disputé que 9 matchs de Ligue 1 et avait dégainé un match totalement fou face à Lyon en Coupe de la Ligue la saison passée a un talent beaucoup plus certain que sa coupe de cheveux. Pas décidé à jouer un rôle de doublure éternellement, il pourrait bien se barrer un jour si le Benjamin Button chauve des Merlus ne raccroche pas les gants. Avis aux amateurs.

Valeur marchande estimée : 500 000 euros



Nicolas Isimat-Mirin (Valenciennes FC)

Dix-huit matchs, dix-huit titularisations, dix-huit rencontres terminées sans avoir été remplacé et quelques parties de haut-vol. A 21 ans, Nicolas Isimat-Mirin fait les erreurs que l’on peut faire à ce poste à cet âge-là. Mais l’ancien de l’INF Clairefontaine sort aussi le genre de match que l’on peut dégainer quand on respire le talent à un peu plus de 20 piges. Courtisé par Lille l’été dernier puis par le Paris Saint-Germain, « Isi » ne devrait pas s’éterniser dans le Nord.

Valeur marchande estimée : 5 millions d’euros

Valentin Eysseric (OGC Nice)

Parfois il y a des prêts que l’on aimerait réaliser sans option d’achat, même quand on s’appelle l’AS Monaco et que l’on a des poches sans fond. Arrivé à l’OGC Nice avec une clause de 1,5 million d’euros, Valentin Eysseric n’a pas tardé à se mettre le stade du Ray dans la poche. Auteur de deux buts cette saison, dont un remarqué contre le Paris Saint-Germain, ce joueur de 20 ans au caractère de cochon mais au toucher de balle soyeux est, avec Dario Cvitanich ou Eric Beauthéac, un autre symbole d’un mercato estival réussi du côté de Nice.

Valeur marchande estimée : 800 000 euros

Aymen Abdennour (Toulouse FC)

Un homme qui a été sculpté dans la pierre, à Sousse, il y a 23 ans. Capable de serrer Zlatan ou d’exclure Brandão d’un nightclub, Aymen Abdennour est sans conteste l’un des meilleurs à son poste en Ligue 1 quand il est au top de sa forme. Dur sur l’homme, capable d’anticiper, de jaillir et de claquer un coup de tête de temps en temps, l’homme caché derrière des faux airs d’Alex 2.0 est une bonne garantie sécurité dans une défense centrale.

Valeur marchande estimée : 5 millions d’euros

Rémy Cabella (Montpellier HSC)

Cinq buts, trois passes décisives et un talent aussi grand que son côté antipathique. A 22 ans et un an après le règne de Younès Belhanda et d’Olivier Giroud, Rémy Cabella s’affirme comme la pièce maîtresse du champion de France en titre. Meilleur dans ses choix et donc, un brin plus collectif, le natif d’Ajaccio est un homme de jeu en percussion. Foutu de déstabiliser n’importe quelle défense, il compterait d’ailleurs pas mal de caviars en plus s’il ne jouait pas avec Herrera. Enfin avec des si, Congré ne serait jamais arrivé à Montpellier, hein.

Valeur marchande estimée : 5 millions d’euros



Paul Baysse (Brest)

Ok, Paul a une tête à faire du diabolo sur Zaz ou à se fumer un joint avec Mickaël Tacalfred. Et alors ? S’il se montre moins à son avantage que la saison passée à Brest, le chevelu bordelais n’en demeure pas moins un joueur capable de tenir une défense. Capable d’évoluer dans l’axe ou sur le côté droit, il est le genre de joueur que l’on aime bien avoir avec soi.

Valeur marchande estimée : 3 millions d’euros

Sébastien Corchia (FC Sochaux)

Le champion des départs avortés va peut-être en avoir marre de jouer pour des équipes qui ne gagnent pas. Depuis le temps que l’on parle d’elles, les qualités de Sébastien Corchia sont restées les mêmes. Une aisance technique au-dessus de la moyenne, de la combativité et une belle patte droite. Il y a quelque temps de ça, la Juventus, mal en point, était chaude. Aujourd’hui, il y a l’excellent Lichtsteiner et un huitième de C1. Courage, Sébastien.

Valeur marchande estimée : 3 millions d’euros

Ricardo Faty (AC Ajaccio)

Arrivé en Corse sur la pointe des pieds après deux saisons à Salonique, le serial-twitteur d’Ajaccio réalise une très bonne première partie de saison. Gros gratteur de ballons, bonne rampe de lancement et jamais le dernier à aller au charbon, celui qui – et on a tendance à l’oublier – n’a que 26 ans, s’affirme comme une valeur sûre en Ligue 1, au milieu de terrain. Le genre de joueur qui sait ce qu’il sait faire et ce qu’il ne sait pas faire. Appréciable.

Valeur marchande estimée : 2 millions d’euros

Samuel Umtiti (Olympique lyonnais)

Au centre de formation de l’Olympique lyonnais, on bosse bien. Symbole de la maturité et du talent des jeunes formés du côté de Tola Vologe, Samuel Umtiti, 19 ans, s’affirme, journée après journée, comme le compagnon idéal pour Milan Biševac en défense centrale du côté de l’OL. Encore un brin irrégulier, le natif de Yaoundé, sérieux et bosseur, est sans aucun doute l’un des joueurs à suivre à ce poste.

Valeur marchande estimée : 2,5 millions d’euros



Nicolas Nkoulou (Olympique de Marseille)

Quand on parle de Cameroun et de défense centrale, on pense aussi à Nicolas Nkoulou. Joueur bien plus affirmé que la plupart des footeux présents dans cette liste, le joueur de l’Olympique de Marseille n’en demeure pas moins une bonne affaire. En effet, s’il paraît inimaginable de voir les dirigeants phocéens se séparer du joueur pour moins de 15 millions d’euros, il serait tout aussi étonnant de ne pas voir les grands clubs européens se bousculer au portillon pour s’attacher les services de celui qui, au vu de son âge, de ses qualités actuelles et de sa marge de progression, pourrait bien devenir l’un des meilleurs défenseurs centraux au monde.

Valeur marchande estimée : 8 millions d’euros

Kévin Gameiro (PSG)

Un type qui joue peu et qui planterait une vingtaine de caramels par année n’importe où où on lui offrirait une place de titulaire avec dix types capables de jouer au football. Acheté cher par le PSG, l’ancien Lorientais ne quittera la capitale que contre une somme jugée acceptable par le « board » parisien. Une bonne affaire quand même.

Valeur marchande estimée : 10 millions d’euros

Florian Thauvin

Un Bastiais dont on n’entend pas parler, mais un joueur de talent. Deux buts seulement, mais seize bons matchs depuis le début de la saison. Un joueur à suivre.

Valeur marchande estimée : 500 000 euros.

Par Swann Borsellino
Modifié

Certains prix affichés comme valeur marchande sont assez étonnants. N'Koulou à 8M seulement, Gameiro qui garde son prix d'arrivée à Paris alors qu'il a au mieux un statut de remplaçant dans le club,Umtiti que je vois mal quitter l'OL avec la politique actuelle du club basée sur la formation encore plus que par le passé, Cabella à 5M seulement...
Note : 1
Abdennour 5 millions d'euros ?

D'accord , le Spartak Moscou a transmis une offre de 12 millions + 3 millions de bonus l'an dernier

Offre refusée par le président Sadran
Peu probable que Lecomte parte vu qu'Audard approche à grands pas de la retraite. Il sait que la place de titulaire lui est promise.
Et puis m****, on veut le garder à Lorient !
Note : 1
la valeur estimée des joueurs vient du site transfermarkt.Fr tout est dit
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Nkoulou valait plus autour de 15 millions, mais ca c'était avant qu'il prenne un grand pont dans sa surface par le -soi disant flop- PASTORE!
Note : 1
C'etait pas une fausse rumeur dendecuba , Sadran l'avait confirmé dans l'equipe, puis si tu cherches bien sur le net tu trouveras facilment les propos de Karpine.

Concernant Congré, croit moi que l'an dernier il etait en dessous de tout deja au tefece. Et les medias en font des tonnes parce que le mec etait capitaine de la meilleure defense du championnat. Mais Abdennour etait en grande partie responsable, les relances et les approximations de Congré date pas de cette année, il etait limite sifflé l'an dernier au stadium
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Note : 1
@OuinOuinOuin

Pastore 42M€
Sirigu 3M€

Tu crois pas que le président de Palerme est aveugle au point de vendre le 2nd gardien italien pr 3M€.
Les deux joueurs ont été vendus en pack pour 45M€, donc la valeur pr pastore est plus autour de 32M et sirigu 13M.
Partenaires
Trash Talk basket Vietnam Label Le kit du supporter
13 33