1. //
  2. // Copa Libertadores
  3. // Demi-finales

Les bonnes raisons de regarder les demi-finales de Copa Libertadores

Gignac qui dispute son premier match officiel chez les Tigres, revoir Saviola et Lucho González rejouer au football, ou encore prendre des nouvelles de Federico Santander, telles sont les bonnes raisons de rester éveillé ce mardi et mercredi soir.

Modififié
10 16
  • Pour voir Gignac avec son nouveau club


    Son transfert avait étonné tout l'Hexagone. Après une excellente saison sous les ordres de Marcelo Bielsa, André-Pierre Gignac avait renoncé aux sirènes moscovites pour rejoindre Tigres. Une proposition économique alléchante certes, mais surtout un challenge sportif certainement plus intéressant que le milieu de tableau de la Premier League. En effet, Tigres dispute les demi-finales de la Copa Libertadores. Surtout, l'équipe mexicaine s'est renforcée pour affronter l'Internacional Porto Alegre, cette nuit, au Brésil. Javier Aquino, international mexicain, Jürgen Damm jeune crack qui a quitté son club de Pachuca en conflit avec la direction, et Uché (forfait pour le match aller) sont venus garnir les rangs du club entraîné par Ricardo Ferretti. Gignac, qui vient de marquer à deux reprises lors de la préparation du club de Monterrey va donc découvrir une mythique compétition continentale. Jamais un club mexicain n'a remporté la Libertadores. Le nouveau numéro 10 de Tigres pourrait rapidement écrire l'histoire du club, et faire exploser « El Volcán » , enceinte bouillante qui recevra le match retour de la demi-finale. Espérons que Gignac soit plus en forme qu'Amaury Escoto, attaquant de Tigres qui a raté le vol de son équipe, car il ne s'était pas réveillé.

  • Parce que Saviola et Lucho rejouent enfin au football


    Il fallait répondre à l'ennemi. River Plate s'est activé pour imiter Boca Juniors, qui a fait revenir Carlos Tévez. Javier Saviola et Lucho González, idoles du club millonario, ont donc rejoint le tenant du titre de la Copa Sudamericana (équivalent de l'Europa League). Certes en fin de carrière, les deux joueurs ont choisi d'enfiler le maillot de leurs premiers amours pour un défi de taille. River n'a pas gagné la Copa Libertadores depuis 1996. Le club entraîné par Marcelo Gallardo a éliminé son plus grand rival au tour précédent, dans le plus grand des chaos. Face aux Paraguayens de Guaraní, Lucho pourrait être titulaire, accompagné au milieu de terrain de Kranevitter, Ponzio et Sánchez. L'ancien Marseillais, qui revient d'un séjour lucratif au Qatar, mènera donc les offensives de River. Javier Saviola devrait, lui, être sur le banc. Le public du Monumental, qui attend avec impatience le cinquante-neuvième but du « Conejito » avec le maillot rouge et blanc, devra certainement patienter.

  • Pour prendre des nouvelles de Federico Santander


    En 2010, Santander quitte son club formateur de Guaraní et fait le grand saut vers l'Europe. Le tank paraguayen arrive à Toulouse. Une petite saison et cinq buts plus tard, l'attaquant quitte la Ligue 1 pour retourner à la maison. Considéré comme un énorme flop en France, Santander s'est construit une réputation solide au pays. Beaucoup d'observateurs ont critiqué le sélectionneur Ramón Díaz, qui n'a pas pris en compte les bonnes performances de l'ancien Toulousain pour la Copa América. Le joueur de 24 ans, qui rejoindra le FC Copenhague à la fin de l'épopée de Guaraní en Copa Libertadores, a déjà marqué 6 buts dans cette compétition cette saison. Le natif de San Lorenzo facture aussi cinq buts en seize rencontres de championnat. Santander mènera avec l'autre buteur Fernando Fernández l'attaque d' « El Aborigen » face à River Plate.

  • Parce que l'Internacional va enfin se réveiller


    Depuis la qualification face aux Colombiens de Santa Fé, le club de Porto Alegre s'est enfoncé dans une crise digne des pires épisodes de novembre du Paris Saint-Germain. En championnat, l'Inter et son bilan de deux victoires, trois matchs nuls, et quatre défaites font peine à voir. L'équipe composée de joueurs de classe mondiale comme Lisandro López, D'Alessandro, Aránguiz ou encore Nilmar se retrouve proche de la zone de relégation. Vitorio Piffero, président du club de Porto Alegre, a récemment déclaré que le club « jetait toutes ses forces dans la conquête de la Copa Libertadores » . Pour ces demi-finales, Aguirre, l'entraîneur uruguayen, peut compter sur le retour de nombreux blessés : Alisson, prometteur gardien de 22 ans, Juan, Réver et Eduardo Sasha. Les deux Argentins expérimentés D'Alessandro et Lisandro viennent aussi de reprendre l'entraînement. Enfin, Aránguiz, récent vainqueur de la Copa América avec le Chili, devrait être titulaire avant de rejoindre l'Europe. Un cocktail prometteur.

    Par Ruben Curiel, à Buenos Aires
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    J'ai de la peine pour ces clubs, ces joueurs et ces supporters qui vont jouer cette compétition à fond alors que l'immense Pierre Ménès a bien décrété qu'elle ne valait pas grand chose... Ca risque de gâcher leur joie s'ils s'en rendent compte au moment de la victoire.
    Milan_forza18 Niveau : CFA
    Ya pas que l'europe qui joue au foot les 4 équipes terminerai à coup sur dans les 6premiers des 4gros championnat (ita esp all ang)
    Note : 1
    Jouer un match couperet de Libertadores et ses ambiances de malade mental vaut n'importe quel match de Ligue 1
    Aldo Raine Niveau : CFA2
    Message posté par Ludovih
    J'ai de la peine pour ces clubs, ces joueurs et ces supporters qui vont jouer cette compétition à fond alors que l'immense Pierre Ménès a bien décrété qu'elle ne valait pas grand chose... Ca risque de gâcher leur joie s'ils s'en rendent compte au moment de la victoire.


    J'ai de la peine pour toi, penser à Pierre Menes quand on parle d'une des plus belles compétitions de football.
    j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
    Note : 1
    On pourrait donc avoir une finale entre Santander et Gignac... Après la LDC de Mathieu, le TFC domine le monde du football !!
    Donc Joffre Guerron, le n°8 des Tigres, équatorien, est devenu dans la nuit entraîneur des Tigres ?
    Message posté par Feijoada


    C était une belle compétition quand les meilleurs latino américains y jouaient. Force est de constater que c est d un niveau footballistique très faible.


    Non mais la Libertadores c'est un tout ! Déjà sur le terrain t'as un engagement de malade, même si le niveau de jeu n'est pas de ton goût (après voir une équipe de mourinho gagné la C1 avec le bus, perso ce n'est pas mon goût non plus), les ambiances sont dingues, les recibimientos sont juste hallucinant, et le plus fou c'est souvent les anecdotes autour, encore là t'as un des joueurs qui rate le match parce qu'il ne c'est pas réveillé pour son avion ... un déplacement à Potosi le plus haut stade pro au monde, obligé de jouer avec des bouteilles d'oxygène sur le bord du terrain, ou encore les supporters locaux qui font de la musique et chantent devant l'hôtel de l'équipe en déplacement, toute la nuit la veille du match, ou encore les mecs de l'hôtel qui vont foutre du laxatif dans la flotte des joueurs ...

    Et puis cette passion que te transmettent les commentateurs de la Fox en pleine nuit ... Fais chier que Boca se soit fait sortir de cette façon ...
    montrealyonnais Niveau : DHR
    Est-ce que quelqu'un pourrait éclairer ma lanterne sur la présence de clubs mexicains en Copa Libertadores ? Ils ont choix entre les deux coupes des clubs champions ?
    Après avoir vu l'Impact humilié en finale de la ligue des champions de la CONCACAF par Club America, je ne pensais pas que les Mexicains pouvaient aussi jouer la Libertadores !
    Les copains de So foot, j'habite a Porto Alegre et j'ai ma place pour demain, juste pour vous prevenir que si vous voulez voir jouer André "El Tacos" Pierre Gignac c'est demain qu'il faudra veiller et pas ce soir. bisoux
    Message posté par Feijoada


    Les clubs mexicains sont invités. après je ne connais pas quels critères rentrent en compte


    Je ne sais pas si c'est toujours le cas vu que maintenant on voit des clubs comme Tigres ou Club Leon. Mais au début tu retrouvais les 2 clubs les plus populaires, l'America et les Chivas, juste pour avoir de l'audimat assuré avec les Mexicains au pays et aux U.S. Il me semble d'ailleurs que c'était le diffuseur Fox Sport qui avait été à l'origine de ça.
    Ou je confond avec la Sudamericana ...
    Il me semble qu'ils font un mini tournoi au Mexique pour savoir quels clubs participeront à la libertadores.
    macshetland Niveau : DHR
    Message posté par montrealyonnais
    Est-ce que quelqu'un pourrait éclairer ma lanterne sur la présence de clubs mexicains en Copa Libertadores ? Ils ont choix entre les deux coupes des clubs champions ?
    Après avoir vu l'Impact humilié en finale de la ligue des champions de la CONCACAF par Club America, je ne pensais pas que les Mexicains pouvaient aussi jouer la Libertadores !


    Deuxième paragraphe:

    http://www.sofoot.com/gignac-au-mexique … 04668.html
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Call me Joel
    10 16