1. //
  2. // Serie B

Les bonnes raisons de regarder le Boxing Day de Serie B

Pendant que l’Angleterre se gargarise de ses chocs de Premier League, le football se poursuit aussi en Italie. Effectivement, si l’élite de la Serie A est au repos, ce n’est pas le cas de la Serie B, dont deux journées étaient au programme pendant les fêtes. La seconde - la 21e et dernière journée aller - se disputera ce dimanche avec un premier match dès 12h30, puis un gros multiplex à partir de 15h et enfin un dernier match à 17h30. Voici les bonnes raisons de ne pas rater le meilleur des Boxing Day.

Modififié
29 2
  • Parce que c’est la trêve hivernale en Serie A. Et quand on ne supporte pas les purges tactiques de Premier League, la meilleure alternative est indéniablement la Serie B.

  • Parce que c’est la 4e édition du Boxing Day de Serie B - lancé en 2012 - et que les trois premières ont été de franches réussites.

  • Effectivement, c’est la période de l’année où les stades sont les plus remplis. Les meilleures affluences y sont également souvent réalisées. Pour preuve, Crotone a enregistré son record d’affluence cette saison lors de la précédente journée, disputée mercredi. Ce qui donne, pour les chiffres, 8 555 spectateurs massés dans les travées du minuscule stadio Ezio Scida, et précisément 58 748 euros de recette. Le footbusiness ? Connaît pas.

  • Ça n’a toutefois pas profité aux Squali (les requins en VF) qui ont concédé leur deuxième match nul consécutif (0-0 face à Trapani) et abandonné le fauteuil de leader à Cagliari.

  • Cagliari, justement, grand favori de cette édition 2015/2016 de Serie B, et qui assume bien son statut jusqu’ici. En cas de victoire ce dimanche à domicile face à la Pro Vercelli, les Sardes seraient d’ailleurs sacrés Campioni d'inverno. Ça ne devrait pas poser de problème, puisque Cagliari présente cette saison un bilan de neuf victoires et un nul au stadio Sant’Elia.

  • Un stade amené à être « remplacé » à plus ou moins court terme. En effet, le Casteddu a présenté mi-décembre son projet de nouveau stade, qui serait construit à l’endroit même où siège actuellement le Sant’Elia, si la mairie donne son approbation. Juin 2019 a même été évoqué comme date de livraison d’une enceinte qui coûterait aux alentours des 55 millions d’euros pour 21 000 places. La vidéo de présentation met en tout cas l’eau à la bouche.

    Youtube

  • Parce qu’en outre de la première place, le championnat est toujours aussi accroché cette saison. L’occasion de se rappeler que si les deux premiers de Serie B sont directement promus en Serie A, les équipes classées de la 3e à la 8e places se disputent le troisième ticket pour l’élite en playoffs. De quoi avoir des ambitions jusqu’au bout, même quand on stagne dans le ventre mou.

  • Exemple avec l’Avellino qui est revenu aux portes des playoffs avec 4 victoires consécutives pour effacer son début de saison très moyen.

  • Parce que les historiques Bari et Brescia sont bien dans le coup pour la montée. Respectivement quatrième et cinquième, les deux équipes se sont justement affrontées lors de la dernière journée avec une victoire 2-1 des Rondinelle (les hirondelles en VF) chères à Andrea Pirlo. C’était d’ailleurs la première défaite de Bari à domicile cette saison.


  • Parce que le pied gauche de Gianluca Lapadula, actuellement meilleur buteur de Serie B avec 11 buts en 19 apparitions, vaut le coup d’œil. Dans son sillage, Pescara pointe à la sixième place et a également encore toutes ses chances de monter. Ce qui ferait très plaisir à Marco Verratti.

    Youtube

  • Parce que la course au titre de capocannoniere est encore très ouverte. Mais plus qu’Ante Budimir ou Daniele Vantaggiato qui ont inscrit 9 buts, ce sont bien les 7 pions d’Andrea Carracciolo qui font rêver. Un bomber immortel comme on aime. L’Airone a d’ailleurs passé la barre des 100 buts en Serie B avec Brescia.

  • Parce que c’est aussi l’occasion d’observer certaines jeunes pousses de l’Under 21. Des nouvelles de Simone Scuffet ? Il garde tant bien que mal les cages de Como avec 28 buts encaissés en 17 apparitions. En même temps, les Lombards n’ont gagné qu’une seule fois cette année.

  • À l’inverse, les jeunes dauphins de Pescara comme Caprari, Verre, Mandragora sont comme des poissons dans l’eau. Le dernier cité, âge de 18 ans, susciterait même l’intérêt de la Juventus et du Paris Saint-Germain. Il n’est pas comparé à Marco Verratti pour rien.

  • Parce que Massimo Oddo s’éclate justement à la tête de Pescara. C’est en revanche bien plus compliqué pour Hernán Crespo dans la zone de relégation avec Modena. Quant à Mark Iuliano et Christian Panucci, ils n’ont eux pas survécu au mauvais début de saison de Latina et Livourne.

  • Parce que Serse Cosmi a toujours une aussi belle voix et qu’il porte le bonnet aussi bien que le béret. Le genre de personnages qui rend le football italien si attachant.

    Youtube

  • Parce que 520 buts ont été inscrits lors des 20 premières journées. Soit environ 2,4 buts par match. Pas mal.

  • Parce qu’il n’y a rien de meilleur qu’un multiplex à 15h entre un copieux repas et une bonne sieste.

  • Parce que Bruno Martella, arrière gauche de Crotone, a déjà réussi 8 passes décisives cette saison. Ce serait pas mal qu’il donne des cours de centre à certains de ses homologues de Serie A. Ignazio Abate ? On n'a rien dit...

  • Parce que la précédente journée a déjà été riche en émotions. Surtout le match entre la Salernitana et Cagliari, marqué par une célébration folle et une chasse à l’homme. Oui, littéralement.

    Youtube

  • Bilan des courses : 4 matchs de suspension pour Andrea Rossi (Salernitana), 3 pour Daniele Sciaudone (Salernitana) et Federico Melchiorri (Cagliari) et 1 pour Andres Tello (Cagliari) coupables d’avoir eu « un comportement provocateur envers les supporters de l’équipe adverse » . On n'aurait pas trouvé meilleure justification.


  • L’attaquant de Cagliari s’est depuis excusé sur Facebook. « Je m’excuse de tout mon cœur avec les tifosi, l’équipe et les dirigeants de la Salernitana. Je ne voulais offenser personne. » Même pas un tout petit peu ?

  • Pour constater que le Spezia Calcio, douzième, est bien une très modeste équipe. Coucou Rudi.

  • Pour voir le bon Rodrigo Taddei continuer à faire de la résistance avec Perugia.

  • Enfin, parce qu’il faudra faire avec 3 semaines de trêve jusqu’à la prochaine journée qui débutera le samedi 16 janvier. Autant dire que cette 21e journée de Serie B vaut bien son pesant d'or.


    Par Eric Marinelli
  • Modifié

    J'avais pronostiqué en début de saison les montées de Cagliari Bari et Livourne. Les 2 premiers sont dans les temps. Je ne sais plus quel forumiste m'avait fait remarquer qu'il fallait s'attendre à au moins un outsider dans le lot, les saisons de Crotone et Novara lui donnent raisons. Ça me ferait plaisir de voir les calabrais monter, s'ils pouvaient faire une épopée similaire à la Reggina des années 2000 ça serait formidable pour cette région.
    SpecialEffect Niveau : DHR
    Si la danse de Tello est une provocation, il devrait y avoir une pluie de carton rouge chaque semaine... le gars ne regarde même pas la curva et ne fait aucun geste leur étant explicitement destiné. C'est pas comme si c'était la célébration type de 70% des sud-américains.

    Le colombien n'avait pas à s'excuser et n'aurait jamais dû prendre une rouge... il en peut rien si les joueurs & supporters adverses - qui cumulent frustration & Qi de bulot - ne sont pas foutus de faire la part des choses.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    29 2