1. // Coupes d’Europe
  2. // Les bonnes questions

Les bonnes questions de la semaine européenne

N’en déplaise aux euro-sceptiques, la C1 et la C3 nous ont encore offert un sacré lot d’émotions fortes. Entre les provocs de Vardy, les parades de Pereira, les paris de Chicharito ou le menu de Bakayoko, les héros du Vieux Continent ont frappé fort. Voilà encore quelques interrogations.

Modififié

1. Jamie Vardy est-il un homme ?


Michel Fugain peut se marrer. Quarante-cinq piges plus tard, le coffre de Grenoble tient de nouveau son putain de beau roman et sa nouvelle belle histoire. Dans un monde rationnel, qui aurait pu imaginer voir Leicester cogner le FC Séville de Sampaoli et se retrouver en quarts de finale de la Ligue des champions ? Oui, on parle du champion d’Angleterre en titre, mais surtout d’un club qui peine à faire passer sa gueule de bois depuis l’été dernier. On a commencé à s’habituer, avec les Foxes, le rationnel n’existe pas. Donc, ils l’ont fait : après une défaite à l’aller (1-2), Leicester a frappé le troisième de Liga en posant ses tripes sur la table mardi soir. Une victoire autoritaire (2-0), d’autant plus magnifiée grâce au script bordélique. Ce qu’on retiendra, pourtant, c’est certainement ce coup de tête lâché par Samir Nasri sur le front de Jamie Vardy à un quart d’heure de la fin. Mais pourquoi Samir a-t-il laissé de nouveau jaillir sa connerie ? Son excuse est simple : « C’était juste une réaction. Il y a eu faute, il m’a poussé et m’a dit : "Qu’est-ce que tu fais ?" Après, il est venu se coller à mon visage. J’aurais aimé lui parler, mais il y avait trop de caméras. (...) Je pensais que les joueurs anglais étaient plus costauds que ça. J’aurais dû y penser, mais je ne suis qu’un homme. J’aurais aimé qu’il joue ce match, lui aussi, comme un homme. » Alors Vardy, pas un homme ? Si, juste une fouine, un bout de malice et de saloperie. Mais le foot peut aussi, parfois, se résumer à ça et Jamie en avait bien besoin pour rattraper une balle de troisième but croquée comme un cochon.



2. Tom Brady a-t-il flingué la vie de Chicharito ?


Javier Hernández n’a qu’une parole. Le destin d’une partie de sa vie s’est certainement joué le 5 février dernier, à Houston. Face à lui, Sergio Dipp, présentateur sur ESPN et fan assumé des Patriots. Chicharito, lui, en était sûr : le Super Bowl 2017 devait filer entre les mains des Falcons. La règle est simple : le perdant devait se raser le crâne. Tout le monde connaît la suite, les Patriots ont retourné les Falcons (34-28). Dipp n’a pas oublié le pari et l’a rappelé à l’attaquant mexicain du Bayer Leverkusen mercredi soir avant le huitième de finale retour de C1 entre le club allemand et l’Atlético de Madrid, facilement vainqueur à l’aller (4-2) en Allemagne. Vlan, Javier Hernández a débarqué sur Twitter avec un crâne rasé à blanc. Et à Madrid, si le Bayer a tenu pour rien (0-0), le Mexicain a surtout salopé une sale cartouche pour les siens après un triple arrêt immense d’Oblak. Désormais, Chicharito peut croquer sa nouvelle vie et aller se réfugier dans les bras de Sophie Davant.


3. C’est quoi un pari tactique ?


Jeudi matin, la presse anglaise n’avait que ça dans les gants : Pep Guardiola s’est planté à Monaco parce qu’il a manqué son pari tactique. Ce qui est drôle quand on est entraîneur, c’est que quand on tente un truc et qu’on se plante, on se fait mitrailler, si on ne tente rien et qu’on se plante, on se fait mitrailler aussi. Ah oui, si ça marche, on peut devenir un héros, mais là, le Catalan s’est planté. Dommage. Sur les deux manches contre l’ASM, Guardiola avait décidé de montrer ses organes à son adversaire en balançant un onze offensif, presque suicidaire selon certains, mais quitte à ce que ce soit le bordel, autant y aller à fond. Mais à la pause du retour, le coach de City s’est rendu compte que ça ne marcherait pas, pas comme ça, alors il a fait reculer De Bruyne d’un cran et fait remonter Silva d’un autre. Finalement, tout ça s’est joué sur un coup de casque de Bakayoko, sinon la deuxième mi-temps de City était positive. Une qualification se joue souvent à ça, à un détail. Un pari aussi.


4. Tiémoué Bakayoko avait-il mangé Dennis Rodman ?


Mercredi soir à Louis-II, il y avait d'abord un look. Une chevelure bien rasée teinte en jaune canari, sur un maillot aux couleurs rouge et blanche qui a ramené les plus nostalgiques illico-presto au United Center dans les années 90. Et puis il y a eu ce match, ce jeu fait d'engagement maximum, de contacts non retenus, de domination physique rageuse et méthodique. Enfin, il y a eu cette tête. Cette manière d'aller un peu plus haut que les autres, même en n'étant pas le plus grand, et cette volonté de s'arracher dans le money time pour aller chercher ce dernier but indispensable. Oui, mercredi soir, il y avait un Dennis Rodman planqué dans Tiemoué Bakayoko, qui n'a plus qu'à passer chez le tatoueur s'il veut entrer un peu plus dans le rôle. En revanche, attention à ne pas finir en 2050 à 55 ans à serrer des paluches à Pyongyang, en balançant à tout-va qu'il est pote avec Kim Jong-un et que la Corée du Nord est le plus beau pays du monde.



5. Maxi Pereira était-il le meilleur gardien de Juventus-Porto ?


Sans réel suspense après le 2-0 du match aller, le Turin-Porto de mardi soir avait d'autres atouts, à commencer par le duel entre Gianluigi Buffon et Iker Casillas, ces deux légendes dont on ne se lasse pas depuis presque deux décennies. Mais les deux hommes n'ont eu que peu d'occasions pour s'illustrer, et c'était prévisible. Les rares frappes que Buffon a stoppées lui allaient droit dessus, et il a dû sortir deux ou trois fois face à des joueurs qui n'ont pas cadré. En face, Casillas a encaissé son seul but sur un penalty. Oui, mais le penalty en question a été provoqué par une main dans la surface de Maxi Pereira, qui a même mangé son carton rouge après une parade magnifique contre Gonzalo Higuaín. Un face-à-face remporté digne des plus grands portiers de la planète, qui n'a pas plu à monsieur l'arbitre, petit fonctionnaire obtus et incapable d'apprécier la beauté de ce monde, qui a préféré appliquer le règlement à la lettre.

Youtube


6. Timothy Castagne a-t-il rendu le plus bel hommage possible à Youtube ?


Vingt et une piges, né à Arlon, formé à Genk. Voilà la vie de Timothy Castagne. Mieux, l’international espoir belge a assuré en ouvrant le score jeudi soir pour les siens contre La Gantoise (1-1), tranquillisant ainsi la qualification de son équipe. Parfait. Mais ce qui frappe d’un coup, c’est surtout ce blase fou, magnifique, délirant, qu’on retiendra pour l’éternité. Et parfait pour l’hommage rendu à cette petite pépite du web.

Youtube


7. Ça ressemble à quoi, déjà, un 0-0 ?


Ceux qui ont suivi les matchs des équipes françaises en Coupe d'Europe cette semaine ont perdu quelques années d'espérance de vie. En effet, pour ceux qui ne s'étaient pas suicidés après le Barcelone-PSG, l'enchaînement Monaco-Manchester City/Roma-Lyon en deux jours a été très violent. Des buts, beaucoup de buts, de l'action de partout, une intensité qu'on n'avait pas connue depuis notre premier visionnage de Usual Suspects, et quelques appels au SAMU pendant les arrêts de jeu du match de l'OL pour les plus sensibles. Qu'arrive-t-il à nos équipes de Ligue 1 ? Depuis quand les Lyonnais jouent-ils la Ligue Europa comme des morts de faim ? Après ces deux soirées complètement folles, les gentils fans du championnat de France qui ne sont pas habitués à tant de dinguerie ont perdu tous leurs repères. Un 0-0 au football, c'est possible ? Ça existe vraiment ? Heureusement que dès ce soir, un alléchant Metz-Bastia est là pour nous faire redescendre sur terre.



8. Babel est-il descendu de sa tour ?


Le Beşiktaş est qualifié, et il le doit beaucoup à un homme. Un peu à Vincent Aboubakar, bien sûr, unique buteur pour les Turcs au match aller et qui a ouvert le score au match retour (4-1). Mais le Camerounais a tout gâché en prenant un carton rouge débile pour un coup de tête. Alors pour se mettre définitivement à l'abri, le club d'Istanbul a compté sur Ryan Babel, attaquant fâché avec le but qui n'avait plus marqué en Coupe d'Europe depuis août 2010. Le Hollandais jouait alors à Liverpool, avant de connaître plusieurs saisons d'un exil qui le mènera aux quatre coins du monde, en vrac à Hoffenheim, à La Corogne ou encore au Qatar. Une vie de voyageur au cours de laquelle il a sans doute appris à parler plusieurs langues, normal pour un homme nommé Babel. Mais hier soir, il est redescendu de sa tour pour planter un doublé et mettre le Beşiktaş sur orbite. Rendez-vous en 2024 pour ses prochains buts européens.



Par Maxime Brigand et Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 3
Allez courage, plus que 3h avant le tirage..
Et ça fait toujours plaisir une petite résurrection comme celle de Babel.
Des fans du Besiktas pour nous dire si c'est un coup d'un soir ou s'il retrouve un bon niveau? Il est titulaire? Fit?
GonebabyGone2 Niveau : District
Le résumé de Bein suffit à voir que ses buts il le doit uniquement au gardien (italien je crois) de l'Olympiakos qui avait décidé de ne pas se servir de ses mains.

Pour moi Babel restera toujours cette magnifique praline à Gerland contre Lloris avec Liverpool
1 réponse à ce commentaire.
Note : 2
La charge des médias anglais contre Guardiola me fait marrer. C'est comme avec Emery au PSG, le coach ne peut rien faire et n'est pas fautif si les joueurs ne jouent pas.
Bizarrement en seconde mi temps, les citizens ont joué et ça a fait 1-1.
En 2004, on avait deux équipes françaises en finale des coupes européennes. Coïncidence ? je ne crois pas.
Ouais. Je sais pas si tous ces zooms sur des joueurs constituent ce qu'on pourrait nommer "les questions de la semaine européennes".

Bilan chiffré en vue des quarts:

L'Europe du foot reste très élitiste. Seuls huit pays ont encore un club en lice.

Espagne 4 (3+1)
Allemagne 3 (2+1)
Angleterre et France 2 (1+1)
Belgique 2 (0+2)
Italie 1 (1+0)
Hollande et Turquie 1 (0+1)

Assisterait-on à un retour des Flandres?

La France pas mal du tout. Sans l'élimination rocambolesque du PSG, elle serait première.

Le Portugal et la Russie ont déjà disparu.

L'Italie, bof-bof. L'Angleterre, bof.
Ce commentaire a été modifié.
Et il y a un pingouin qui te note négativement pour ce post ?

Des pingouins en fait.
Des pingouins c0ns probablement, espèce en forte croissance démographique ici.
Ah oui!

Peut-être parce que je dégomme un peu l'article?

Skypaps
A noter aussi qu'au classement EUFA, le championnat Portugais est passé 7ème, derrière la Russie et la France.

J'ai du mal à me projeter sur ce que ça donnera tout ça l'an prochain en nombre de place pour la C1 et C3 avec la nouvelle formule.
On va passer sur l'Espagne et l'Allemagne qui sont les deux championnats en "très bonne santé".

En effet, on a l'impression que la France a repris des couleurs cette année. Mais on s'aperçoit aussi que les deux clubs en 1/4 ont eu une intersaison calme et un effectif stable entre la saison dernière et cette année.
On le sait que les clubs français bossent plutôt bien en recrutement et formation, et on voit ici que si on leur laisse leur effectif un peu plus longtemps avec des joueurs qui arrivent à maturité, eh bien ces clubs deviennent compétitifs sur la scène européenne.

L'Angleterre, c'est bof-bof mais c'est une leçon pour l'avenir car le seul club qualifié en C1 est celui qui est le plus britannique dans sa manière de jouer avec un "fighting spirit" qu'on pense perdu chez les gros. Clairement si ça peut être un exemple à suivre pour les autres clubs et qu'on me rendre le Liverpool de mon adolescence ou le Manchester United de mon enfance: jamais battu, jamais mort.

Pour l'Italie, c'est plus difficile à déchiffrer. La Juve reste une des favoris. l'inter revient bien mais a foiré son début de saison. Le napoli est tombé contre un ogre... La Roma a perdu en 1/8 contre un morceau relativement équivalent et ça arrive. La Fio a signé un des exploit les plus beaux de ces dernières années en se faisant sortir de la sorte et Sassuolo a fait ce qu'ils ont pu. C'est juste une année sans avec la Juve égale à elle-même. Le problème c'est que les années tendent à se ressembler pour l'Italie.

La Belgique, c'est une suprise en même temps que ça n'en est pas une. La formation belge a montré ses qualité ces derniers temps, et forcément à un moment ça va se répercuter sur les clubs bien qu'ils se fassent piller par les gros championnats. ça fait plaisir de revoir nos voisins revenir aussi en coupe d'Europe. Et j'ai envie de dire que cette tendance date depuis deux trois ans avec Genk l'année dernière en C1 et je pense que ça va s'améliorer pour eux.

La Russie et le Portugal semblent régresser pour des raisons diverses.
La fin du TPO et autres montages financiers louches semblent faire mal à Porto, Benfica et consorts. Tout comme ça peut être une année sans. Et puis la force des clubs portuguais, c'est la C3. Et s'ils se qualifient en 1/8 de C1, ben c'est des points en moins pour eux...
Pour la Russie, le Zenith ou le CSKA sont clairement dans une année de merte... Maintenant le championnat russe semble perdre de son attrait en terme d'Eldorado avec la montée de la Chine qui semble leur voler les joueurs intéressés par plus de re$pect$.

Les Hollandais travaillent bien mais avec leurs moyens. C'est toujours un plaisir de voir l'Ajax ou le PSV aller loin en europe.

Et la Turquie est une terre accueillante pour les anciens espoirs revanchards donc ces clubs restent redoutables de part leur ferveur/public et des effectifs talentueux.

Les gros absents sont l'Europe de l'Est en général avec aucun club Tchèque, Roumain, Croate, Autrichien, Ukrainien, Russe... A voir si ça répète mais certains de ces championnats sont à l'agonie (Tcheques) ou mal gérés (Russes), corrompus (Croatie), ou même en guerre (Ukraine). C'est un peu dommage ce resserrement de l'élite et cette perte de la diversité.
Copain, c'était Gand l'année dernière en C1. ;)
C'est fou que ce soit si compliqué de différencier la Gantoise en le RC Genk...

C'est pas méchant, hein, on aime bien vous aime bien, voisins, mais on confondrait pas Nancy et Nantes.
Haha my bad.
J'ai eu la flemme de vérifier et mal m'en a pris.
En même temps, de Gand, ou de Genk, je ne connais rien si ce n'est le polyptyque de Van Eyck à Gand.
6 réponses à ce commentaire.
"Depuis quand les Lyonnais jouent-ils la Ligue Europa comme des morts de faim?" Je ne me souviens pas de toutes les dernières campagnes, et c'est vrai qu'on a pu être très nuls en champions league, mais il me semble que Lyon en
C3 ces dernières années c'est des éliminations honorables contre Tottenham et la Juve...
Natalika
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres https://goo.gl/xFBHdU
le passage sur Vardy est honteux.
Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 22
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 5 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 13 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14
À lire ensuite
Les notes de l'AS Rome