1. // Coupes d'Europe
  2. // Les bonnes questions

Les bonnes questions de la semaine européenne

Le PSG gribouille à domicile, Benzema touche la barre des cinquante buts, Kiev déchire Beşiktaş et l'OL vise maintenant la Ligue Europa. La semaine européenne a, une nouvelle fois, été riche en enseignements. Entre Pep Guardiola, des boules et Billy Crawford.

Modififié

1. Alphonse Areola peut-il durer plus longtemps que Billy Crawford ?


Personne ne peut oublier. 2002, une tentative de français qui se termine en « j’adore les frances » , un débardeur monstrueux et une chorégraphie qui retourne le cœur de Ness. Billy Crawford, l’ancien danseur de Michael Jackson, est enfin sorti de l’ombre pour révolutionner l’histoire du son. Le Philippin braque les cœurs français et même le plus courtisé d’entre eux : celui de Lorie. Trop vite, trop tôt, car derrière, Billy ne fera plus rien et est aujourd’hui rentré chez lui pour présenter des émissions. Pas grave, car depuis quelque temps, les Philippines ont un nouveau héros. Une autre belle gueule, une crête dessinée et un bon footeux, bien élevé et patient. Un jeune adulte de vingt-trois ans qui est enfin à la place dont il a toujours rêvé : dans les cages du PSG après avoir débusqué Kevin Trapp dans le cœur d’Unai Emery.


Alphonse Areola a rapidement été encensé, présenté comme le futur gardien de l’équipe de France à la porte de laquelle il commence à frapper, et tout devait retomber. Lui, c’est par une blessure à la cheville début novembre qu’il a redonné de la lumière à son concurrent allemand. Résultat : Trapp s’est offert un intérim solide de deux matchs. Depuis, Areola est revenu, mais enchaîne les mauvaises performances, a bouffé cinq buts sur les cinq dernières frappes cadrées qu’il a subies et n’a fait aucun arrêt lors des deux dernières rencontres du PSG. Au sol, dans les airs, dans son placement, Alphonse n’est plus serein et doit maintenant prouver qu’il vaut mieux qu’un tube. Voilà ce qui sépare un Billy Crawford d’un Willy Denzey.


2. À quoi sert de caler un ballon sous son T-shirt ?


C’est aussi la marque des grands. Tout le monde est passé par là. Mardi soir, alors que le public de l’Allianz Arena dégustait la victoire de prestige du Bayern contre un timide Atlético (1-0), Robert Lewandowski a célébré son magnifique but sur coup franc en glissant le ballon sous son maillot et en enfilant son pouce dans le bec. Un truc plus efficace qu’un faire-part et un brin plus classe que de mettre la tête de son bébé sur une carte où tout le monde va dire qu’il est tout mimi-craquant alors qu’on sait tous que c’est faux. La célébration est souvent moquée, mais peut aussi permettre à Gignac de regarder dans les yeux Totti. Reste que si ces gros ventres fabriqués avec un ballon sont aujourd’hui sans originalité, ils nous rappellent que le buteur n’est pas bien différent d’un gosse qui vient de marquer avec un ballon en mousse entre deux poubelles. Caler un ballon sous le T-shirt ne serait donc qu’un retour en enfance ou la simple réaction d’un homme touché par le syndrome de Peter Pan.



3. Est-ce que le Beşiktaş a les (Istan)boules ?


Le Beşiktaş peut l’avoir mauvaise. Une semaine après être allé chercher un match nul d’anthologie à la dernière minute contre le Benfica, alors qu’il perdait 3-0 à la mi-temps, le club d’Istanbul débarquait à Kiev avec la qualification en huitièmes pour unique objectif. Mais il n’a fallu qu’une demi-heure pour que tout bascule, à cause d’une décision abracadabrantesque de l’homme au sifflet. Une faute imaginaire de Beck, et c’est le combo penalty + carton rouge qui tombe du ciel.


Déjà en train de mener 1-0, les Ukrainiens n’ont plus qu’à dérouler et le match a vite tourné au saccage. 6-0 score final, un cauchemar intégral, avec en bonus dix supporters turcs qui se sont pris un coup de couteau lors d’affrontements avant le match. Une dernière folie pour la route ? En plein match, les fans du Beşiktaş ont balancé fumigènes et projectiles, ont démoli des sièges et ont voulu envahir la tribune de presse. On espère que leur séjour en Ligue Europa se passera mieux.


4. Le laboratoire de Guardiola est-il plus dangereux que celui de Dexter ?


L’imagination de Genndy Tartakovsky n’a jamais eu de frontières. Que faut-il penser de celle de Pep Guardiola ? Alors oui, Manchester City n’avait pas grand-chose à jouer mardi soir à l’Etihad Stadium contre le Celtic (1-1) et jouera bien les huitièmes de finale de la Ligue des champions en février prochain. L’histoire retiendra pourtant que Pablo Zabaleta a joué une rencontre européenne en tant que milieu de terrain juste devant une défense à trois assurée par Clichy et Sagna. Hein ? Oui, ce n’est pas une blague, et City a donc une nouvelle fois échoué dans sa quête de victoire à domicile comme depuis trois rencontres consécutives.

Problème : depuis deux mois, les hommes de Guardiola n’ont remporté que deux matchs devant leur public et c’est toujours gênant. Cette fois, City a craqué face à un gosse que le club a prêté au Celtic, Patrick Roberts, qui s’est baladé tranquillement au cœur d’une défense sans repère. Les expériences de Pep ont une nouvelle fois conduit à un nul, mais le Catalan était quand même « content pour les jeunes joueurs » à qui il avait décidé de faire confiance. Le produit de Tartakovsky, Dexter, se plantait aussi souvent malgré ses idées de génie. Sauf qu’il n’a jamais soulevé de C1.



5. Karim Benzema va-t-il faire gagner Arnaud Montebourg ?


Les Football Leaks se dévoilent, les têtes tombent, mais au milieu de ce marasme, de bonnes surprises apparaissent. Et qui aurait cru que le rayon de soleil arriverait grâce à Karim Benzema, pourtant habitué à apporter la tempête avec lui ? Mais les documents lâchés par Mediapart laissent peu de place au doute : alors qu’il aurait pu avoir un statut fiscal avantageux en Espagne, l’attaquant du Real paie ses impôts en France. Un « patriote fiscal » , comme ont annoncé certains médias. Bim, pour célébrer la bonne nouvelle, KB9 se fend d’un doublé en Ligue des champions contre Dortmund.


De bon augure pour la campagne d’Arnaud Montebourg, héraut du Made in France, qui va avoir besoin d’exemples de ce type pour tabasser ses adversaires. Car la primaire PS est une gigantesque jungle avec dix nouveaux candidats tous les jours, et il faudra une machette solide pour s’y frayer un chemin. Avec Benzema et son Pay in France en pointe, Montebourg ne peut que vaincre. Et comme rien n’est gratuit, la Benz’ pourra échanger son soutien contre une réintégration en équipe de France décidée directement par l’Élysée une fois que Montebourg sera président.


6. Les Monégasques sont-ils des mauvais coiffeurs ?


Monaco n’a peur de rien. Déjà assurés de terminer premiers de leur groupe, les Monégasques avaient laissé les gros bonnets à la maison mercredi soir et ont préféré envoyer leurs coiffeurs à Leverkusen. Une équipe B en Ligue des champions, et en avant. Qu’est-ce que Monaco avait à craindre ? De Sanctis et son expérience aux cages, Moutinho, Boschilia et ses coups francs au milieu, Jemerson et le solide Raggi en défense, le très en forme Carrillo devant. Bref, Monaco était arrivé à la Bayer Arena la tête haute, et en pleine confiance après plusieurs cartons envoyés en Ligue 1. Une heure et demie plus tard, les coiffeurs en question repartaient la gueule enfarinée. Car même quand il est sans conséquence, un 3-0 est toujours rude à encaisser. Pas de soucis, la joyeuse bande des remplaçants va pouvoir retrouver sa place naturelle sur le banc dès les prochains matchs, et observer les costauds mettre des roustes à tout le monde.



7. Est-ce qu’un mur doit avoir des oreilles ?


Comment appelle-t-on un gardien de but infranchissable ? Un mur. On a beau tirer, tirer et encore tirer, rien à faire, ça ne rentre pas. Dans ses grands jours, Anthony Lopes est de ces portiers-là. Efficace et spectaculaire, il a déjà sauvé l’OL un petit paquet de fois. Mais mercredi soir, le Portugais s’est présenté dans le « formidable outil » qu’est le Parc OL avec des boules Quies, comme un étudiant stressé qui vient passer un partiel. La faute au pétard qu’il a reçu le week-end dernier face à Metz, évidemment.


Mais même sans rien entendre, Lopes s’en est bien tiré et a tenu son clean sheet. Alors oui, il n’a pas eu grand-chose à faire, et il était même à deux doigts de provoquer un penalty. Mais pour un joueur qui pouvait prétendre à une place dans une équipe de handisport et à un rôle dans La famille Bélier, la performance reste respectable. Et puis s’il se craque en Ligue Europa, il aura toujours une excuse et pourra dire qu’il n’a pas entendu Aulas déclarer après le match : « Je vais faire tout ce qu’il faut pour expliquer aux joueurs qu’on doit avoir l’ambition de gagner la Ligue Europa. »


8. Qu’est-ce qu’une bonne boule ?


Massimiliano Allegri n’attend plus que ça : une grosse cérémonie, Monaco, des noms sur des bouts de papier et donc le tirage au sort des huitièmes de finale. Sa Juventus est toujours invaincue cette saison en Europe après avoir bouclé sa phase de poules en tête du groupe H avec trois points d’avance sur le FC Séville. Cette semaine, la Vieille Dame a battu le Dinamo Zagreb (2-0) et Allegri a expliqué après la rencontre que, maintenant, « tout dépendra des boules » .

Mais c’est quoi une bonne boule ? Pour la Juve, ça pourra être le PSG, Benfica, Manchester City, le Bayern Munich, le Bayer Leverkusen, le Real Madrid ou le FC Porto. Dans l’idéal, une bonne boule serait donc portugaise ou fabriquée en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Cette saison, une bonne boule pourrait aussi être française même si les leçons de décembre n’ont rien à voir avec celles de février. Après, les puristes savent avant tout qu’une bonne boule est dure, en inox, avec un diamètre idéal et plutôt légère. Une question de style. Les tendres, c’est pour les tireurs.



9. Est-il plus facile de gober Anderlecht qu’un Flamby ?


La crème renversée. Pour les hommes de René Weiler, tout était parfait. Comme un before de soirée sans dégât. Anderlecht menait tranquillement 2-0 grâce à ses bras armés roumains, Chipciu et Stanciu, et filait vers la tête du groupe C. Personne ne sait vraiment ce qu’il s’est passé dans le vestiaire stéphanois, ni même si Galtier a été obligé de frapper dans quelques côtes. Boum : la piñata norvégienne Alexander Søderlund s’est réveillée et a claqué un doublé – ses premiers buts depuis août dernier – avant que Kévin Monnet-Paquet ne transforme la soirée belge en carnage en retournant le scénario avec l’aide de Roef. Henri Saivet a beau avoir raté un penalty, l’ASSE a gobé Anderlecht et la première place du groupe avec. On fait le bilan : aucune défaite en six matchs, la meilleure défense du groupe et un tirage au sort qui s’annonce plus doux. Parfait, mais toujours pas sexy.


10. La Ligue 1 est-elle le talisman de l’Osmanlıspor ?


En Ligue Europa, le Fenerbahçe et Osmanlıspor ont assuré comme des bêtes en terminant premiers de leur groupe. Pas mal, mais le club d’Osmanlıspor mérite particulièrement notre attention. Car si Moussa Sow, aujourd’hui au Fener’, occupera toujours une place particulière dans nos cœurs, les vrais héros de la soirée se nomment Cheikh Diabaté et Adrien Regattin. Moins de six mois après avoir eu le culot de rejoindre ce club réputé instable, ces anciens cadors des pelouses françaises sont récompensés et sont partis pour s’offrir une bonne tranche d’Europe. Bon, en championnat, ce n’est pas encore ça et le club n’est que septième. Mais se la couler douce à Ankara et aller faire un tour de temps en temps dans des endroits tranquilles comme Villarreal ou Zurich, ça vaut mieux que de se faire gueuler dessus par Dupraz ou d’essayer de comprendre le projet bordelais. Regattin a même joué tous les matchs de Ligue Europa pour l’instant, souvent en tant que titulaire, et s’il a moins été utilisé, Diabaté s’est amusé à planter un penalty. Forts comme des Turcs.

Par Maxime Brigand et Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Théo Ribblébette Niveau : District
Tous le blabla autour d'Aérola peut que le faire progresser
Sûrement mais je répète la même chose que lorsque certains le voyaient déjà meilleur que Ruffier, Mandanda etc. : je ne me souviens pas l'avoir fait un arrêt dingue (encore moins un match...) où je me suis dit que c'est un monstre (mais il est encore jeune hein !).
Je suis pas d'accord.
Aréola n'a rien fait de dingue à Paris, où il est bien médiatisé soit.
Mais il suffit de regarder ses matchs à Villareal l'année dernière ou dans les équipes de France jeunes (notamment une certaine coupe du monde) pour se convaincre que c'est un monstre en puissance.
Tu parles justement d'un monstre "en puissance".
Mon analyse repose plus sur son niveau actuel où j'étais vraiment sceptique lorsque l'on me parlait d'un gardien déjà meilleur que Ruffier et Mandanda (lu sur ce site), mais attention, je ne doute pas de son avenir et j'espère vraiment qu'il va conserver la confiance du coach pour véritablement s'affirmer.
ahahaha quand je repense aux débats "quoi costil en edf!!?? alors qu'il y a aréola qui joue a paris, qui joue la C1 !! "

hop, un mauvais match et on te tombe dessus...
Théo Ribblébette Niveau : District
Puis justement il va pouvoir prendre de la bouteille.
On est quand même loin des boulettes de Tapp de l'année dernière
touchefresh Niveau : Ligue 1
Bravo pour cette belle analyse construite et novatrice. J'attends les boulettes d'Areola pour te voir commenter "Trapp c'est tout de même meilleur"
6 réponses à ce commentaire.
Espagne : 4 représentants en C1, 4 qualifiés (btw Sampaoli réussit, avec un effectif remanié et en plein apprentissage de ses préceptes, là où Emery avait échoué la saison dernière; le tout en étant 3ème devant l’Atletico en Liga et en envoyant du jeu, pas mauvais le bougre) , 3 représentants en EL, 3 qualifiés (en attendant le match de Genk...) et ce sont à l’exception du Celta (9ème ce vilain canard), les 6 premiers de Liga ! Pas prete de s’arreter cette domination des clubs espagnols…
Et oui contrairement à ce que beaucoup pensent Monaco n'a pas de si bons coiffeurs que ca (il suffit de voir la coupe de Jemerson...), enfin bon là c'était la C1 et Never...Leverkusen en face, en L1 ils ont largement le niveau mais ca permet de relativiser le niveau de la L1!
Enfin de mémoire Sampaoli n'a pas eu exactement la meme poule qu'Emery l'année derniere non plus...
Et l'atletico fait une saison extrêmement decevante en championnat pour l'instant

Les contextes sont différents, si on pouvait eviter de tout comparer à chaque fois...

Dans ce cas la on peut montrer que Jardim 2015 était une daube apres une elimination piteuse d'EL en phase de poule et le 2016 est un génie apres une phase de poule remarquable
Ce commentaire a été modifié.
Jardim avait un effectif de merde en 2015 et un bien meilleur cette saison donc ô surprise a de meilleurs résultats...
Parce que toi ca te semblait évident au moment du tirage au sort que Séville en ayant un entraineur dont c'est la première saison en Europe, en perdant des joueurs clés et en changeant radicalement de philosophie de jeu allait passer cette saison dans cette poule? Sampaoli fait un travail monstre, ce n'est pas de sa faute si l'Atletico plante son début de saison (bon un peu quand même vu qu'il les bat mais ca je suppose que c'est le contexte hein)! Mais excuses moi d'avoir comparé...
Tu n'as comparé, tu as enfoncé Emery sans rien justifier.
C'est trop facile de jouer, tu mets Sampaoli dans la meme poule que l'année derniere il faut aussi bien ? Pas sur
Il a faconné l'effectif à sa manière et ca fonctionne, tant mieux il a réussi son boulot.

L'effectif de l'ASM ne s'est pas amélioré au point de passer du stade: élimination en EL à 1er de poule en C1

Arrete un peu, l'ASM a toujours été un gros en L1 et en Europe, ils se sont chiés l'année derniere, ils cartonnent cette année. Point
Ce commentaire a été modifié.
Euh j'ai ENFONCE Emery en disant qu'en C1 Sampaoli a réussi là où il a échoué? Tu prends quoi?
Monaco? Un gros en Europe? MAIS BIEN SUR...On va s'arreter là hein!
Oui Monaco un gros en Europe

J'aime tes commentaire d'habitude mais s'il y a un bien un point qui m'agace avec toi c'est ta manie de vouloir faire passer Monaco pour un petit
Tu passes ton temps à rabaisser ton club pour maximiser leurs performances derriere
Monaco est un gros en Europe oui, Monaco est un gros en France oui
Le favori pour la 2eme place en L1 sur le papier c'est Monaco et pas l'OL
Arretes de rabaisser Monaco et assume le statut de ton club, vous etes pas Guinguamp
Ce commentaire a été modifié.
Ai je parlé de la L1? Bien sur qu'on doit etre 2ème en L1 (cette saison inclus c'est peut etre là que tu peux parler de rabaisser parce que oui pour moi paris DOIT etre champion tous les ans sinon c'est un putain d'accident industriel mais PITIE ne réponds pas sur ce point, j'ai pas envie que ca parte en débat sur ton club chéri) et depuis 3 ans et si tu me lisais vraiment tu saurais que quand on s'est foiré les 2 dernières saisons et surtout la saison dernière j'étais le premier à critiquer vivement le club, les joueurs et Jardim mais bref...
J'aimais bien te lire au début mais demandes toi comment tu es passé aussi vite en commentaires masqués, c'est un peu la faute des lyonnais du site mais n'hésites surtout pas à te remettre en question, la victimisation c'est trop facile...
Mais de quoi tu me parles ?
Je ne te parle pas du PSG pourquoi tu m'en parles ?

Ouais je me suis fait déglingué sur l'article Lacazette (un bon -25 cumulé et ca fait mal en loisir).
Le reste je commente beaucoup et je me prends des notes bonnes ou mauvaises ce qui explique mon statut.

Mais j'ai meme plus envie de parler avec toi la, je ne comprends pas pourquoi t'es parti sur ce terrain.

Bref, Monaco le petit poucet de la LDC, t'as raison
zinczinc78 Niveau : CFA
Emery n'a pas échoué la saison dernière, il visait le triplé en C3 et la suite lui a donné raison.. Sampaoli a lui de fortes chances de briser l'incroyable série de Séville..
Emery a lui même de fortes chances de briser son incroyable séries en se refusant une possible 4ème C3 d'affillée dont les 2 dernières avec 2 clubs différents, quel dommage, il aurait pu entrer dans l'Histoire!
Ce commentaire a été modifié.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Sampaoli a déjà brisé cette série en se qualifiant en 8eme de LDC
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
C'est aussi ça la diff avec les autres championnats, les équipes qui étaient fortes l'année dernière (et donc se sont qualifiés), le sont restés cette année.

Tu regardes l'Italie, Sassuolo, équipe sympathique au demeurant, s'est completement écroulé cette année. L'Inter, ils sont aussi largués en championnat et privés de leur meilleurs joueurs, donc c'est un peu logique qu'ils ne se qualifient pas.

Allemagne, Mayence aussi est pas une équipe exceptionnelle, Gladbach cette année c'est pas trop ça, donc élimination logique en vue de leur niveau.
L'avantage en espagne c'est que tu sais déjà que 3 équipes vont sortir des poules de CL, et que les autres qui suivent derrière sont d'un stabilité à toute épreuve (en plus du fait qu'ils se sont débarrassé de Valence), Athletic, Seville, Villareal.
12 réponses à ce commentaire.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Pas vraiment d'accord avec l'analyse sur Lewandowski.

Il est possible que le bonhomme ait inventé une façon originale de célébrer son amour immodéré pour la bière.
Ou peut-être que c'était pour nous signaler la journée mondiale de l'aerophagie.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ce serait beau ça, une journée où personne ne se retiendrait de péter. Malheureusement le lobby Renny déflatine s'opposerait à une telle réunion des gaz.
On aurait Gascoigne comme chef de file, on serait la bande de gazza.
C'est beau un monde qui pète...
3 réponses à ce commentaire.
Jacquietmichelderzakarian Niveau : CFA2
Le problème d'Arola, ou encore Mandanda, c'est qu'il est facile d'être bon quand t'es souvent sollicité. A Bastia ou Villareal Areola est mis en lumière par ses arrêts.
Au PSG, avec les gars qu'il a devant lui, Areola est jugé (à raison) sur les tirs qu'il n'arrête pas. Et en ce moment il est en souffrance.
Lloris avait un peu ce défaut, qu'il a clairement corrigé.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
C'est pour ça que le PSG n'aurait JAMAIS du laisser partir David Luiz..
1 réponse à ce commentaire.
Le bon point sinon c'est qu'on prend le grand large vis à vis des russes et des portugais et qu'on consolide une bonne cinquième place.

A nos clubs d'assurer maintenant

Et bordel Lyon ramenez nous un putain de quart de finale au moins
Note : 1
Si on peut en profiter pour faire un petit bilan de cette phase de poule, comme dans la tendance des années précèdentes : ennuyeuse à mourir !
Aucune surprise, la logique a été respecté dans tous les groupes, les "gros" sont passés. Le seul enjeu des poules, ce faux-suspens de savoir qui finira 1er. Les "grandes affiches" ont été sans saveur pour la plupart car sans enjeu ou équipe encore en rodage à cette époque de l'année.
GalateaTêtenjoy Niveau : National
Note : 1
Le Real - Dortmund de mercredi était vraiment sympa. Mais sinon plutôt d'accord avec toi. Le football européen meurt à petit feu à cause du capitalisme et de la mondialisation. Manchester United en étant l'emblème absolu.
1 réponse à ce commentaire.
La véritable info de la semaine est que Séville ne remportera pas la Séville cup pour la 4eme année de suite
petitbodiel Niveau : CFA2
Vu les qualifiés en Europa, Lyon a une belle carte à jouer. La gagner ça va être compliqué vu l'ADN des clubs français, mais pourquoi pas une demi ou une finale ? S'ils jouent comme en première mi-temps mercredi, ça peut le faire.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Parce qu'il y a aussi Man Utd, Tottenham, Roma, Fiorentina, Schalke, Villareal, Bilbao, St-Etienne (oui bon), Zenith, etc.
J'en oublie sûrement d'autres.
Donc, même en jouant bien, l'OL n'a aucune garanties.

Mais tu as raison sur un point, c'est très ouvert cette année et tout est possible. Il n'y a pas vraiment d'épouvantail comme pouvait l'être Séville par le passé.
Ce commentaire a été modifié.
petitbodiel Niveau : CFA2
Je rajouterais le Chaktior à ta liste, qui , avec Shalke et le Zenith, me semble au-dessus, clairement. En tout cas si on considère le résultat des poules. Pour les autres, à voir comment ils prennent la compète (Tottenham, ManU). Le problème, c'est que les clubs français ont un vrai problème d'approche en Europe, Lyon est donc capable de se faire sortir par l'Astra Giurgiu en 16e.
Sinon, penses-tu que la Roma est clairement au-dessus de Lyon ou pas ?
UnFrancaisChezLesRosbeefs Niveau : Loisir
Lyon a aussi fait une belle campagne en étant éliminé par la Juve en 1/4 il y a quelques années.
3 réponses à ce commentaire.
Pour moi Trapp mérite clairement une nouvelle chance. Areola a eu sa chance depuis le début de saison, il a pu enchaîner les matchs depuis un moment, mais il n'a pas su la saisir réellement.

Certes il n'a pas fait de bourdes monumentales mais je le trouves peu sûr dans ses sorties loin du but et j'ai l'impression que ses coéquipiers n'ont pas (plus) 100% confiance en lui.

Parfois sur le terrain il a ce regard des gars qui ont la trouille et qui ont peur de se planter. Pour un gardien, d'autant plus au PSG, c'est vraiment embêtant (pour ne pas dire plus). Maintenant est-ce que c'est passager ? Est-ce que le costume est trop grand pour lui ? Seul l'avenir nous le dira. Il est jeune ok, mais la confiance en soit est une question d'expérience mais aussi de personnalité.

En ce moment il me rappelle un peu le Mandanda titulaire en équipe de France à ses débuts (avant que Lloris ne s'impose définitivement). Le gars pas vraiment catastrophique mais qui prend des buts évitables parce qu'il se pose beaucoup de questions.

Trapp cette saison et l'an dernier à commis quelques bourdes -monumentale pour certaines - mais il ne donne jamais cette impression d'impuissance et de manque de confiance. Il a toujours essayé d'agir en jouant haut, en bouchant les angles, en relançant proprement là ou Areola a beaucoup subit particulièrement ces dernières semaines.
Trapp paraît toujours serein et cela rejaillit ensuite sur toute sa défense. Pour moi, en ce moment, il est plus taillé pour le poste que Areola.
Ce commentaire a été modifié.
Au final, la situation du gardien de but au PSG reflète bien l'incapacité à gérer les mercatos depuis le départ de Leonardo.
Parce que depuis Sirigu qui a été tant décrié, eh bien je trouve que c poste, c'est le bordel au PSG.
Alors plutôt que d'avoir une hiérarchie bancale aujourd'hui, n'aurait il pas été plus pertinent de confier le poste a un mec expérimenté en LDC du type Cech pendant 2-3 ans tout en prêtant et bonifiant Areola en le prêtant 2-3 ans dans le même club ?
Parc qu'aujourd'hui on se retrouve dans une situation où Sirigu est prêté à Séville et ne joue pas. Trapp est remplaçant après avoir pris la place de Sirigu une saison plus tôt. Et Areola commence à être fragilisé alors que ce mec a un réel potentiel.
sequane77 Niveau : CFA2
Enorme la photo de l ' encart, un Nord-Irlandais qui fulmine, pas bon !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pour aller dans le sens d'ajde59, quelques remarques sur la perte d'intérêt, de plus en plus flagrante, des phases de poule :

- En LDC, aucune vraie surprise : tous les gros seront présents en 8e, aucun d'entre eux n'est passé à la trappe.
Les seules demi-surprises sont la 3e place de Tottenham, qu'on aurait pu imaginer comme le favori de son groupe, et les éliminations du PSV, du Sporting et de Bâle (habituels trouble-fêtes) au profit respectivement de Rostov, du Legia et de Ludogorets.

- En LDC toujours, une majorité de groupes à deux vitesses où les deux favoris se sont dégagés rapidement, poinçonnant leur ticket pour les 8e avant même la dernière journée. Heureusement qu'il restait la lutte à trois entre Napoli, Benfica et Besiktas (même si le suspense a tourné court), la "finale" de groupe OL-Séville et le duel à distance entre Porto et Copenhague pour pimenter un peu cette dernière journée...

- En EL, une phase de poules un peu plus ouverte, avec notamment quelques outsiders ayant tiré leur épingle du jeu. Et puis, on a tout de même assisté à deux réelles surprises, dans le même groupe : les éliminations de l'Inter et de Southampton, sortis par le Sparta Prague et surtout de l'Hapoel Beer-Sheva. Un club isréalien qui a peut-être signé le plus gros exploit de ces phases de poules, C1 et C3 confondues ! Pour le reste, la logique a été globalement respectée...

- Conclusion en C1, on se retrouve avec seulement six pays représentés en 8e, ce qui constitue sans doute une première dans l'histoire de la compétition (je suppose mais à vérifier, j'en suis pas certain) ! Alors que les autres championnats arrivaient toujours jusqu'à présent à glisser entre deux et quatre clubs (en cumulé) dans le top 16, cette saison le "clan des 6" Espagne-Allemagne-Angleterre-Italie-France-Portugal ne laisse aucune miette à ses concurrents.
Conséquence : un plateau des 8e certes très relevé mais en parallèle, l'absence totale des outsiders traditionnels (PSV, Ajax, CSKA Moscou, Zénith, Dynamo Kiev, Shaktar, La Gantoise, Anderlecht, Bâle, Olympiakos, Galatasaray, Celtic, etc) qui se relayaient chaque saison pour venir titiller les cadors des gros championnats...

- Preuve de cette mainmise croissante de l'élite footballistique sur la compétition, la répartition des qualifiés par championnat (4 clubs espagnols, 3 allemands, 3 anglais, 2 italiens, 2 français, 2 portugais) est presque parfaitement calquée sur la hiérarchie de l'indice UEFA.

Illustration avec le top 10 du classement UEFA actuel (au lendemain des phases de poules) :
1. Espagne 98,284
2. Allemagne 76,498
3. Angleterre 72,391
4. Italie 69,998
5. France 52,999
6. Portugal 48,998
7. Russie 48,732
8. Ukraine 42,233
9. Belgique 38,000
10. Turquie 36,800
il y a 5 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Nantes, la mascotte et le plagiat 16 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67