En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Les bonnes questions de la quatrième journée de Premier League

Arsenal se redresse, Chelsea et Tottenham filent, Liverpool trépasse face à Manchester City. Bournemouth et Crystal Palace continuent leur zéro pointé. Ouf, Ederson, lui, s'est relevé ! Et pendant ce temps-là, Harry Kane, 24 ans, passe la barre des cent buts avec les Spurs en ratant un centre.

Modififié

Fallait-il expulser Sadio Mané face à Man City ?


37e minute. Joël Matip envoie une longue ouverture vers Sadio Mané, Ederson sort de ses cages. L’attaquant de Liverpool et le gardien de Manchester City se percutent violemment devant l’arc de cercle de la surface de réparation. Le portier reste au sol, il s’est pris les crampons du Sénégalais en pleine figure. Après quelques instants de réflexion, l’arbitre adresse un carton à Mané : c’est rouge. Le tournant du match.





Alors que Mohamed Salah venait de rater un face-à-face pour égaliser à 1-1, les Reds vont passer une heure à dix contre onze et repartiront de l’Etihad avec un sévère 5-0 - la pire défaite de l’ère Klopp. Reste une question : le carton rouge était-il justifié ? Si les multiples ralentis balancés par le réalisateur montrent que sur le moment, l’attaquant est focalisé sur le ballon, avec le pied en avant, et ne réalise absolument pas que le gardien arrive aussi vite, Ederson, lui, devra céder sa place dans la foulée, direction l’hôpital où il pansera plusieurs plaies au visage. Sadio Mané s’est ensuite excusé, souhaitant un bon rétablissement au Brésilien, après leur « collision accidentelle » .




Alexandre Lacazette est-il déjà indispensable aux Gunners ?


Bien lancés par une tête de Danny Welbeck, les Gunners se sont rassurés face à Bournemouth (3-0), après la gifle reçue à Anfield il y a deux semaines. Mais l’homme du match s’appelle Alexandre Lacazette. Précieux offensivement, auteur d’un but de classe conclu en pleine lucarne et d’une récupération décisive sur le troisième pion d’Arsenal, l’ancien Lyonnais a pu recevoir une ovation méritée de l’Emirates Stadium lors de son remplacement à un quart d’heure de la fin.


« Ses points forts, ce sont sa technique, sa qualité de combinaison dans le jeu et sa précision dans la finition. Je crois qu'il a travaillé très dur pour l'équipe » , a souligné Arsène Wenger. Celui qui avait débuté en tant que remplaçant à Liverpool n’est pas près de retrouver le banc de touche. Et tant pis pour Olivier Giroud.



Qu’est-ce qu’Everton a fait de toute cette oseille ?


Michael Keane (défenseur de Burnley), 34 millions d’euros ; Davy Klaassen (milieu de l’Ajax Amsterdam), 27 millions ; Jordan Pickford (gardien de Sunderland), 28 millions ; Gylfi Sigurðsson (milieu de Swansea), 49 millions... Cet été, Everton a fait chauffer la carte bleue, bien décidé à jouer des coudes dans la course à la Ligue des champions. C’est ce qu’on pouvait attendre après la première saison encourageante de Ronald Koeman comme manager. Sauf que non, pour l’instant. Samedi, Everton s’est fait gifler à domicile par Tottenham, 3-0. Un résultat totalement mérité au vu de la faiblesse de la bande à Rooney, et qui s’ajoute à une défaite sur la pelouse de Chelsea (2-0) et un nul à Manchester City (1-1). Et parce qu’ils ont un calendrier vraiment corsé, les Toffees enchaînent cette semaine par un déplacement à Bergame en Ligue Europa, avant de visiter Manchester United dimanche.




José Mourinho est-il un gros rageux ?


Petr Čech le rappelle dans le dernier SO FOOT, José Mourinho « ne pense que par la victoire, quel qu’en soit le prix. Il déteste les matchs nuls » . Une position vérifiable ce samedi soir à Stoke. Inefficaces offensivement en fin match de match, les Red Devils ont dû partager les points avec les Potters, 2-2. Et au coup de sifflet final, Mourinho a tout simplement snobé la main offerte par Mark Hughes, comme il est de coutume à chaque rencontre. Pendant la rencontre, le Mou aurait pénétré dans la zone technique de son homologue, avant de se faire pousser par ce dernier. Ceci explique cela. En bon mauvais perdant, Mourinho a ensuite dégainé en conférence de presse l’argument des matchs des sélections nationales - « après la trêve internationale, mon équipe n'est pas la même » - pour justifier ce premier accroc de la saison.



La tête de Frank de Boer va-t-elle tomber ?


« Si je pars, je veux le faire par la grande porte. » La semaine passée, encore, Frank de Boer se montrait résolument optimiste quant à son avenir. Déjà menacé selon la presse britannique, le coach de Crystal Palace, arrivé cet été, se devait de ramener un résultat de Burnley... Raté ! En dépit d’avoir tenté (23 tirs) et montré du progrès dans le jeu, les Eagles ont perdu 1-0. Après quatre journées, Crystal Palace n’a donc pris aucun point ni marqué un seul but. Du jamais-vu en Angleterre depuis Preston North End, saison 1924-1925. Le 4-3-3 offensif et inflexible cher au technicien batave semble encore le mener à sa perte. La saison dernière, il avait tenu quatre-vingt-quatre jours sur le banc de l’Inter. La balle est dans le camp de la direction.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 5 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 18
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7