1. //
  2. // Quarts
  3. // Leicester-Atlético

Les bonnes questions avant Leicester-Atlético

Une semaine après la victoire mentale des hommes de Diego Simeone à Vicente-Calderón, Leicester peut croire mardi soir en ses rêves de qualification au King Power Stadium. Voilà pourquoi.

Modififié

L’Atlético a-t-il vraiment réussi son premier rendez-vous ?


Voilà plusieurs mois que ces deux-là se tournaient autour, se flattaient à coups de grandes déclarations et de belles courbettes. Problème, si chaque candidat encore présent cette saison en C1 rêvait de se taper Leicester, l’Atlético n’était pas forcément hyper excité sur le principe. La raison : les deux équipes ont été fabriquées sur le même modèle, avec la même ligne directrice et, comme les membres de chacun des bastions l’ont déjà expliqué, la première admire l’autre et inversement. Tout simplement car, en 2014 pour l’Atlético, en 2016 pour Leicester, ces institutions ont rendu un jour possible l’impossible en remportant un titre national sous la moustache des puissants. Et, au bout, jouer les Foxes était sans aucun doute la plus mauvaise nouvelle pour la bande à Diego Simeone. Après le tirage, l’Argentin avait avancé qu’il n’y aurait probablement pas de spectacle et que la bataille entre les deux serait avant tout tactique.

C’est ce qu’il s’est passé dès l’aller, à Vicente-Calderón, mercredi dernier. Résultat : une victoire 1-0 des Colchoneros grâce à un penalty accordé avec pas mal de gentillesse à Antoine Griezmann. Assez pour satisfaire Simeone ? « Nous savions que cela allait être un match dur, difficile, accroché. (...) Nous avons pris l’avantage, mais il faudra se battre chez eux. C’est très important de ne pas avoir pris de but chez nous. (...) Il n’y a pas de mérite, nous n’avons pas été assez efficaces. Du coup, la confrontation reste très ouverte. » L’Atlético a eu les cartouches pour flinguer le suspense, mais a tremblé au moment de coucher sa victime. Sur ce détail, les regrets pourraient se terminer en note salée au moment de faire les comptes. Pas de quoi parler d’un vrai bon premier date donc.



Mais pourquoi faut-il croire en Leicester ?


Pour son passé, déjà. Les Foxes connaissent parfaitement la position de la fille facile et aiment retourner les certitudes. Au tour précédent à Séville (1-2), Leicester avait eu l’avantage d’aborder le retour au King Power Stadium avec le bonus du but inscrit à l’extérieur. Cette fois, ce n’est pas le cas, tout simplement car c’est difficile d’inscrire le moindre but sans cadrer la moindre frappe. Mais l’objectif de l’aller à Madrid était ailleurs. Le but était avant tout de conserver l’espoir, ce qu’on a vu dès la mi-temps lorsque Craig Shakespeare a sorti Okazaki pour balancer Andy King. Alors, Jamie Vardy s’est souvent retrouvé le bec coincé entre la rage de Godín, Savić et Gabi. Seul contre tous. Mais les Foxes ont su résister, grâce notamment à une organisation collective parfaite et à un milieu qui a progressivement pris le dessus au fil de la rencontre, la copie de Wilfred Ndidi y étant pour beaucoup. Et, en l’espace d’une semaine, Shakespeare a surtout récupéré Wes Morgan, capitaine vétéran au dos bancal, qui sera un atout majeur pour le retour en l’absence d’Huth. Morgan devrait être aligné aux côtés de Yohan Benalouane, très bon à Madrid et dont le profil semble mieux correspondre aux exigences rythmiques d’un match de C1. Leicester aura des espaces, il suffit maintenant de s’appliquer sur le pas de tir.



Comment plier l’Atlético ?


Bizarrement, en jouant comme à l’aller. Oui, l’Atlético déteste jouer et a toujours été comme ça. Faire le jeu, contrôler le tempo et le ballon, les hommes de Simeone n’y sont pas habitués, mais c’est ce qu’ils devraient encore être forcés à faire en Angleterre. En foot comme en amour, avancer contre nature n’est jamais bon et c’est là-dessus que Leicester devra logiquement s’appuyer pour faire vriller les Colchoneros. Voilà aussi pourquoi Shakespeare pourrait être tenté de faire un coup tactique dans son 4-4-2 en installant Mahrez aux côtés de Vardy dans une position un peu en retrait. Pourquoi ? Pour lancer Demarai Gray, jeune cocktail explosif, et emmerder Filipe Luís, beaucoup trop à l’aise lors de la première manche. Installer Ahmed Musa, plus occupé ces derniers temps à bosser sur ses pulsions conjugales, à la place d’Albrighton pourrait aussi être une option, son jeu restant moins prévisible que celui de la tête blonde de Tamworth. Plier l’Atlético, c’est avant tout lui appliquer son propre jeu. Enchaîner les shots est souvent plus efficace que laisser défiler les Spritz.



Et l’expérience dans tout ça ?


Forcément, l’avantage de l’Atlético est sur ce détail. Leicester n’est pas habitué à gérer ce type de rendez-vous, l’armée de Simeone un peu plus et, à ce niveau, ça peut jouer. D’autant que les Colchoneros n’ont pas l’obligation de se mettre en danger mardi soir et devraient tenter de laisser le jeu aux Foxes. Pour le spectacle, il faudra donc cette fois encore se diriger vers le Real-Bayern. Mais les supporters de Leicester ont de la mémoire et ont un compte à régler avec l’Atlético. Une vieille histoire de vingt ans, un premier tour de C3 entre les deux équipes qui avait été remporté par les Espagnols après des décisions arbitrales plus que contestables. Aujourd’hui encore, cette double confrontation de la fin des années 90 est présentée comme une cicatrice indélébile par les habitués du King Power Stadium. La baston de ce soir doit être l’occasion de la refermer. Oui, à Leicester, on aime faire les choses en grand, même quand il s’agit d’une revanche. Le rendez-vous est pris.


  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Leicester-Atlético

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Même si l'Atletico n'a gagné que 1-0 à l'aller, Leicester n'a pas vraiment les atouts offensifs pour aller égaliser, la stat de 0 tir cadré à l'aller veut tout dire... alors oui, Leicester ne prendra pas de valise et résistera vaillamment, mais se qualifier sans cadrer à ce niveau c'est même plus du miracle...
    TheDoctor Niveau : CFA2
    Toi qui semble à cheval sur les stats : si je me souviens bien contre Séville à l'aller Leicester n'avait pas dû tirer souvent au but, sur le match retour la tendance a complètement été inversé. La vérité d'un match n'est bien évidemment pas celle du suivant !

    En tant qui suiveur du foot anglais, j'espérais que Leicester soit en vie après le 1er round et c'est le cas. Maintenant je pense vraiment que tout peut se passer. Et aller se coltiner une revanche dans un match historique pour Leicester et à domicile, pas sûr que l'Athletico y goûte.

    En tout cas ce sera mon match de la soirée en espérant un dénouement heureux pour les Foxes.
    gerrard1892 Niveau : DHR
    j'aurais pas dit mieux, merci!
    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Leicester avait quand même été beaucoup moins étouffé à Séville qu'à Madrid, certes Leicester avait été dominé mais il y avait encore de l'espoir. La semaine dernière au Vicente Calderon, il y avait vraiment deux mondes d'écart, si Leicester veut passer ce soir c'est même plus un électrochoc mais un véritable éclair à 600 000 volts pour y croire. Alors oui contre Séville ils l'ont fait, mais à la différence qu'ils avaient quand même montrés quelque chose offensivement.


    Et désolé de faire mon grammar nazi, mais : Athletic Bilbao, Atlético Madrid.
    Pour continuer dans les stats, je crois que quand tu perds 1-0 à l'extérieur au match aller, t'as "que" 35% de chance de te qualifier. Mais quand t'es Leicester et que surtout en face t'affrontes l'Atletico, qui a juste éliminer le Bayern et le Barça l'an dernier, je dirai que tes chances passent de 35% à... 10% environ. Alors oui, tout est possible mais bon...
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    @kit dans ce cas precis, ce n'est pas grammar nazi mais grammar francoist, respectons l'Histoire svp! Et ne t'excuses jamais pour cette correction, ce sont ces petits combats qui font que l'Humanité n'est pas totalement perdue!
    5 réponses à ce commentaire.
    2 commentaires...ce serait cool que le vainqueur de la C1 cette année sorte de ce quart dont tout le monde semble se contrefoutre (et non je ne parle pas de cette mauvaise blague shakespearienne)!
    John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
    Ben moi je vois bien l'atletico nous faire une Chelsea. L'année où on les attend le moins il rafle la CL la paille au cul .
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    Quand même, l'Atletico sort de deux finales de LDC en 3 ans et tient très régulièrement la dragée haute aux gros d'Europe.
    C'est pas comme le Chelsea d'alors qui était une équipe complètement cramée qui a réussi de façon absurde à gagner une LDC, dans une espèce de baroud d'honneur improbable, et qui doit 80% de son succès à son gardien.
    Ce commentaire a été modifié.
    *son gardien et les couilles en adamantium de Drogba
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Mouais.
    Sans le gardien, Drogba élimine son équipe dès la demi face au Barca, ou au pire en finale contre le Bayern, après provocation de pénaltys.

    Ceci dit, je reconnait que je suis de mauvaise fois, DD a été déterminant.
    Mais pas autant que Cech.
    4 réponses à ce commentaire.
    Les foxes sont dans la meilleure position ce soir: ils jouent à la maison, ont un écart minime à combler, n'ont rien à perdre, et surtout sont dans une dynamique où ils arrivent à marquer.

    S'ils arrivent à bien gêner et à rester en vie le temps de réussir des choses simples devant, ils ont leurs chances.
    De plus ce match va leur permettre de bien préparer leur prochain déplacement important à Londres.
    C'est faisable : un petit but suffit et permettra d'aller aux prolongations et de marquer un 2e pour se qualifier. Les Foxes en bons chasseurs rusés ne sont certes pas à l'abri d'un but éclair en contre (spécialité atlético-madrilène), mais un arbitrage favorable et un bloc fort et très physique pourraient gêner terriblement les "matelassiers".
    L'Atlético va jouer dans une position préférentielle: ils ont remporté l'aller, ont l'expérience de ce genre de matchs et laisseront les Foxes faire le jeu de toute évidence.
    Après, j'ai l'impression que cette équipe de Leicester est capable du meilleur comme du pire, mais semble savoir se sublimer en Champions.

    Ca peut être bien plus plaisant que l'aller à regarder en tout cas !
    J'ai rêvé d'une bonne victoire de Leicester hier. Soit prémonitoire soit du a mon esprit de fan du Real. Du coup je vais mettre un bon billet sur ce match, on sait jamais et vu la cote de Leicester...

    Voila, faites moi confiance et mettez toutes vos economies sur Leicester.

    Cordialement,
    spacieux_rituel Niveau : CFA2
    ça va être une abominable purge
    Hier à 16:33 Reading présente ses maillots en réalité virtuelle Hier à 14:59 Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 51 Hier à 14:36 Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 13:52 Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 Hier à 11:08 Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 Hier à 09:53 Ronaldinho régale au beach soccer 15
    dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24
    À lire ensuite
    Ultra Gone solitude