1. // Euro 2012 – Groupe D – France/Angleterre

Les Bleus prêts pour le combat ?

Ce soir, à Donetsk (18h), la France a rendez-vous avec une Angleterre que l’on dit diminuée, mais jamais aussi forte que quand elle est dos au mur. Dans le jeu, les Bleus ont tout ce qu’il faut pour dominer les débats. Mais, avec les Anglais, la vérité d’un match se situe souvent ailleurs : dans la tête et quelque part dans le short. En avoir ou pas…

Modififié
0 26
À l’heure de la mondialisation, où certains se questionnent plus ou moins sainement sur l’identité nationale, reconnaissons aux Anglais le mérite d’être indécrottablement fidèles à eux-mêmes. Drôles et combattants, entre autres (on aurait pu ajouter : soiffards, sans aucune vertu gustative, excentriques, bons chanteurs, roux… ). Drôles quand ils détournent le Christ Rédempteur de Corcovado à l’effigie de Roy Hogson, du côté de Douvres, tourné vers la France, évidemment. L’heure d’évoquer leur verve combattante, car ce clin de d’œil, même avec le sourire, est une manière de défi à la France, cet ennemi éternel, cet ennemi qu’on adore détester. Quand on vous dit que certaines choses ne bougent pas d’un iota ! Et cette fois, peut-être plus encore qu’en d’autres temps. Car, pour la première fois depuis des lustres, la si fière Angleterre se présente dans un tournoi majeur avec absolument aucun espoir de victoire finale. C’est même troublant, cette quasi-unanimité à l’intérieur même d’Albion pour convenir que cette année, les Three Lions n’ont absolument pas le niveau pour prétendre à quoi que ce soit.

Entre blessures, suspensions et mises à l’écart, c’est presqu’une Angleterre C qui se présente ce soir face à la France et il faut se souvenir de ce que les Bleus avaient fait de ce genre de sélection au rabais à Wembley, il y a un an et demi, pour la première victoire de prestige de l’ère Blanc (2-1). Mais c’est une idée à la fois dangereuse et partiellement fausse. Dangereuse car, débarrassé de la traditionnelle pression qui l’escorte (sans commune mesure avec ce que peut connaître l’équipe de France), cet outstider au passé de favori n’en sera peut-être que plus redoutable et on a vu combien ce genre de positionnement « underdog » avait pu être exploité à 120% par Chelsea, par exemple. Partiellement faux, car ces Anglais new look, méconnus, sont aussi délestés de certaines pesanteurs présentes à l’époque où certains sénateurs en fin de vie ralentissaient considérablement le jeu et cassaient la notion même de dynamique. Qu’on se le dise, ce soir, Gerrard & co se ficheront comme de leur dernière pinte de la possession de balle, mais la feront siffler très vite à chaque récupération. Inquiétant quand on connaît certains manques de l’équipe de France derrière.

Benzema, la clé

Car il faut bien resituer certaines choses : on peut se foutre de la sélection de Roy Hodgson, mais quand eux aligneront Terry et Lescott en charnière, soit le champion d’Europe et le roi d’Angleterre, Blanc devra faire avec Mexès et Rami, champions de rien du tout, si ce n’est du physique approximatif. L’un n’a pas assez joué et l’autre un peu trop. Et comme le duo ne bénéficie pas nécessairement d’une protection immense avec Diarra, c’est un secteur dans lequel les Bleus pourraient connaître quelques bricoles… si les Anglais arrivent à toucher cette zone. Car tout l’enjeu de l’escouade de Blanc sera d’étouffer l’adversaire dans son propre camp en contrariant la relance et en obligeant ce rival à balancer des balles « saucisses-merguez » vers l’avant. Ça tombe bien : avec le milieu mis en place par Blanc, c’est une idée qui colle assez bien avec les qualités affichées depuis quelques matches, notamment par deux pistons de premier ordre nommés Malouda et Cabaye. Après, il faudra faire la différence devant avec toujours cette ambivalence traditionnelle dans l’approche à adopter face aux Anglais : répondre au défi athlétique sans tomber uniquement dans cette réponse.

Si Nasri aura fort à faire avec un Ashley Cole rajeuni de cinq ans cette saison, et que Ribéry est en mesure de faire de Glen Johnson sa copine de cellule, la clé s’appellera encore Benzema, le vrai galactique tricolore. Techniquement et même physiquement (On porte plus facilement des marcels quand on est dessiné, hein Karim ?), le Madrilène a de quoi faire exploser la défense anglaise, mais c’est aussi tactiquement, dans sa capacité à se déplacer entre les lignes, que la Benz’ peut faire dégoupiller Terry, à qui il n’en faut parfois pas beaucoup. Mais surtout, plus que tout cet argumentaire technico-tactique, c’est dans la tronche et quelque part dans le bas-ventre que va se décider cette affaire. Et une équipe de France qui a su se relever collectivement de Knysna et individuellement de bien des polémiques et autres difficultés, a forcément ce qu’il faut pour répondre aux Anglais. À l’ancienne. Et comme toujours. Il y a des choses qui ne changeront jamais.

Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

pistoletrouge Niveau : District
"Ribéry est en mesure de faire de Glen Johnson sa copine de cellule" Merci pour ce grand moment Dave!
Juju la Terreur Niveau : DHR
Si les Français considèrent la Suède comme son principal concurrent à la première place, pourquoi les schémas tactiques de Blanc pendant les matchs amicaux visent à bloquer le schéma anglais?
Si ce match est vraiment dans la poche, autant se concentrer sur le "réel" adversaire du groupe
Mouais, l'Angleterre est dos au mur depuis 1966 et ça n'a jamais donné grand chose. Je dis pas qu'on va leur marcher dessus mais les Three Lions c'est pas la Squadra Azzura.

C'est vrai Mexès-Rami ça fait flipper mais comme Rooney sera en tribune...

Allez je me mouille : 2-0 pour la France.
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
En même temps avec un prénom pareil, il fallait bien qu'il fasse allusion à la chose...
La doublette de chèvres Mexès-Rami est un peu faible pour bouger le bœuf Carroll, qui, en plus d'avoir une queue de cheval, a les cheveux longs.

Mais comme on est les plus forts: 2-1 pour les coqs.
Boeuf *
Cimer les caractères spéciaux.
reggie miller Niveau : District
On peut gagner se match pas de manière fastoche mais c'est a notre porter ! le score final pour moi dépendra du comportement défensif des bleus , On l'a bien vu sur les match précédents tout les gros peuvent s'appuyer sur une assise défensif sérieuse , Maintenant est-ce que Rami Mexes sont des joueur sérieux j'attend de voir ça !!!!!!
Entre une équipe qui revient de loin, et une autre qui paraît désarticulée, le match me semble plutôt équilibré.
Néanmoins, j'espère tout de même une victoire française.
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Note : 5
Serge, je pense que tu as inversé ta référence animalière, tu voulais dire la doublette de boeufs Rami-Mexès est un peu faible pour bouger la chèvre Carroll?
Note : -4
BREAKING NEWS :

Ribéry surpris hier à la sortie d'un bordel ukrainien entouré de 3 bimbos locales a déclaré être victime de sa bogossitude. Souffrant d'une torsion testiculaire, il a déclaré forfait pour le match contre les anglais ce soir.
"quand eux aligneront Terry et Lescott en charnière, soit le champion d’Europe et le roi d’Angleterre, Blanc devra faire avec Mexès et Rami, champions de rien du tout si ce n’est du physique approximatif"

Faut pas pousser le bouchon trop loin non plus (Maurice), Mexès et Rami ne sont actuellement pas dans leur meilleure forme mais ça reste honnête. En tout cas pas moins que Terry (qui commence aussi à en avoir des kilomètres au compteur) et Lescott qui a grosso modo le même nombre de match cette saison que Rami. Après, je trouve bien courte l'excuse du "champion de rien du tout". Si tu participes individuellement à la victoire de ton équipe, le foot reste quand même essentiellement un sport collectif ; donc juger de la qualité d'un joueur sur le seul fait de son appartenance à une équipe championne, bof quoi. Champion ou pas cette année, Milan AC et Valence, ça reste costaud! Mais il n'empêche que Mexès tarde à revenir à son meilleur niveau et Rami est sur les genoux. Perso, je pense qu'on leur verra un meilleur niveau que durant les derniers matchs.

Sinon, très bon le coup de la "copine de cellule" de Ribéry. C'est sûr que côté droit, Nasri devrait moins s'amuser.
joeystarr Niveau : DHR
@ Lindo, c'était tellement nul ce que tu viens de dire, et marrant que pour les beaufs.
Johnny Dramma: Entièrement d'accord, mais d'un point de vue purement technique, deux boeufs parviennent aisément à bouger une chèvre, mais la réciproque est très difficile.
A moins, bien sûr, d'avoir deux chèvres haltérophiles et un boeuf chétif, mais ça ne court pas les rues.

Cherchons dans la basse-cour une métaphore appropriée!
Franchement, je le sens mal ce match...
Plasil Power Niveau : CFA
Surtout ne pas sous-estimer certaines équipes... Il n'y a pas que l'espagne, l'allemagne et les pays-bas cette année et on sait très bien que certaines équipes sont meilleures sans le statut d'outsiders (ou favoris) qu'avec. Les rosbeefs cette année me paraissent plus à même de faire quelque chose dans cette compet qu'en 2012 avec leur équipe fabuleuse et leur génie italien aux commandes... Cette année ils viennent avec beaucoup moins de talent individuel que les autres années et en étant moqué par à peu près toute la presse internationale, mais ils viennent beaucoup plus soudés et mort de faim, avec plus d'humilité et l'envie de prouver que ce ne sont pas (que) des égos à la con incapable de jouer en équipe, doublés de sales gosses capricieux, ingérables et indisciplinés...
Si l'angleterre ne sort pas des poules vu toutes les absences tout le monde trouvera ça plutôt normal. Mais l'exploit n'est pour autant pas impossible...
Honnêment je n'en peux plus d'attendre.. Go France !

Par contre, j'aime bien la plume et les vannes de So Foot en général mais quelqu'un peut-il m'expliquer ce qu'est un style Underdog ?

Vivant à Londres, j'ai demandé à mes collègues et personne n'a su m'éclairer !

GO FRANCE !!!!
Les compos pour info :

Lloris - Debuchy, Mexès, Rami, Evra - Cabaye, Diarra, Malouda - Nasri, Benzema, Ribéry

vs.

Hart - Johnson, Terry, Lescott, Cole - Milner, Gerrard, Parker, Oxlade-Chamberlain - Young - Welbeck
RahXephon Niveau : CFA
"Mexès, Rami, Evra"

...
perso je le sens bien ce match. Prono? France 4 -Angleterre 2.
Allez les bleus!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 26