1. //
  2. // Amical
  3. // France/Serbie (2-1)

Les Bleus et Matuidi régalent le Matmut Atlantique !

Un Blaise Matuidi des grands soirs n'aura mis que 25 minutes pour mettre la Serbie à terre (2-1). Une belle victoire que ne reflète pas vraiment le tableau d'affichage.

Modififié
5 100

France - Serbie
(2-1)

B. Matuidi (9'), B. Matuidi (25') pour France , A. Mitrović (40') pour Serbie.


Si Blaise Matuidi a pris la bonne habitude de marquer sous les couleurs du PSG, il a aussi pris le même pli avec le maillot des Bleus. Mieux encore, pour les honneurs nationaux, il y met la manière. Au rebond à l'entrée de la surface de réparation serbe, après un corner repoussé, le Parisien offre son meilleur équilibre et une volée d'une perfection rare, qui va beaucoup trop vite pour le portier serbe. 2-0 en 25 minutes de jeu et un doublé de Blaise, de plus en plus indispensable dans le onze de Didier Deschamps. Ce but de fou a donné le ton d'une partie placée sous le signe de l'envie, et du récital technique, même si les nombreux changements inhérents aux matchs amicaux ont brouillé la copie à mesure que la fin approche.

Des Serbes désorientés


Parce que oui, les Bleus ont régalé la chique, en première période. À tel point qu'au bout de quelques minutes, on s'est même demandé si l'addition n'allait pas être trop lourde pour des Serbes assez vite désorientés. Les joueurs de Didier Deschamps impriment d'emblée leur patte sur le jeu. Construire tranquille, proprement les actions, et favoriser le jeu court, dans des petits espaces, semblent être le leitmotiv de la bande à Lloris. Bon, il faut dire que la tête victorieuse et rageuse de Matuidi aide bien à se mettre dans les meilleures conditions, dès la 9e minute. Sur un centre de Sagna qui plus est. Tout semble réuni. Mais au-delà de ça, ce sont bien les combinaisons collectives et la maîtrise technique des Français qui enflamment le public bordelais. En même temps, après 21 ans de disette tricolore officielle en Gironde (France-République tchèque de 1994, à Lescure), il pouvait difficilement en être autrement. Mais le Matmut Atlantique, rempli à l'amiable (42 000 spectateurs), ne boude pas son plaisir de voir enfin du football sur sa pelouse. Parce qu'il y en a !

Les mobylettes, ça décoiffe !


Les mobylettes Trémoulinas-Valbuena à la baguette, sur l'aile gauche, et ça décoiffe sévère. Les régionaux de l'étape donnent du fil à retordre à Ivanović et consorts. Et du taf à Giroud, lequel ne saisit pas sa chance face à la cage de Rajković (24e et 45e). Trop c'est trop, le Gunner est sifflé par un public très capricieux. Mais l'essentiel est ailleurs. Les Serbes ne touchent quasiment pas le cuir. Hormis sur l'une de leurs rares contre-attaques, et le tir de Gudelj, que Lloris repousse avec détermination (18e). Pourtant, après un coup de billard Marković/Mitrović, Lloris ira bien chercher le ballon au fond (39e). Mais, à la ramasse complet, malgré ce sursaut de fierté, les Rouges subissent. Il faut dire que le trio Griezmann-Pogba-Matuidi fait tourner en bourrique Matić et ses collègues. Dès que les Bleus attaquent, ces derniers ont le frisson dans le dos…

Et si la deuxième période débute sur les mêmes bases théoriques, le rythme n'est pas vraiment identique. On constate qu'il y a moins de petits ponts pour Griezmann, moins de passements de jambe pour Pogba, et toujours autant de sifflets pour Giroud… bientôt remplacé par Benzema (62e). Les débats sont désormais plus équilibrés. Les Français lèvent le pied, les Serbes le mettent. Mais c'est dans l'esprit. Bon, Griezmann tente le petit ballon malin au sol, mais le poteau le lui renvoie (52e)… Avec super Blaise sur le banc et remplacé par Kondogbia à la pause, les transmissions sont moins fluides, les Serbes jouent plus haut dans le camp d'en face, et Radovan Ćurčić fait tourner son effectif. Il ne se passe plus grand-chose sur la pelouse et on s'endort en tribune… Petrović, nouvel entrant, tente bien de réveiller tout le monde, mais sa fusée termine dans la Garonne (86e). Bref, l'équipe de France, elle, termine sa semaine internationale en beauté. Elle a certes perdu Fekir, mais elle s'est définitivement trouvé un milieu pour marquer. Régulièrement. On prend.

À lire : les notes du match

Par Laurent Brun, au Matmut Atlantique de Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il est où Corée du Nord ?
read my mind Niveau : National
Note : 1
Griezmann fuoriclasse .

Par contre faudra m'expliquer comment noel tosic qui est corse peut jouer pour la serbie.
Lamine Turgut Niveau : CFA
Bonsoir. C'est ici pour démonter Olivier Guivarch ?

Sinon, Matmut(e) c'est la touche "silence" de la télécommande ?

Ah oui, j'allais oublier : Matuidi pue le football
benzechevre Niveau : Loisir
Des années que je le dis, le crack de l'EDF, c'est Matuidi!
Il est moche, il a d'après certains les pieds carrés mais sans lui, c'est comme l'EDF 2002 sans zizou.
Ce mec est un monstre et je le dis pas par rapport à un match amical et une reprise de volée.
Grosse grosse première mi-temps des Bleus avec un très bon Griezmann et une activité intéressante du milieu. Par contre, mes pensées vont vers les supporters d'Arsenal qui vont devoir faire avec cette chèvre de Giroud cette saison...
Note : 7
Matuidi = football.
Griezmann > football.

Voilà, bonne nuit!
Note : 13
Obligé Kurt Zouma appelle son fils Blaise !
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Pfiouuu, c'est mou les commentaires sur tf1 depuis le départ de Wenger
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 15
J'ai parfois entendu dire que Bordeaux était le Paris du Sud (Ouest).

Pour la ville et les gens j'en sais rien, mais par contre niveau stade, rien à envier au SDF. Une putain de cathédrale, même les sons de trompette à la con étaient limite les bienvenus pour rompre le silence. Et rien de plus intelligent que siffler Giroud, soit l'un des joueurs les plus volontaires mais aussi semblant manquer le plus de confiance.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Martial à 80M, Matuidi qui met des volées.
J'ai du atterrir dans une dimension parallèle depuis quelques semaines.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
OH OUI BLAISE, OH OUI !!!!!!!!

Jouissance extrême putain... Dans le top 3 des plus beaux buts de l'histoire de l'EDF, au moins !!!

Radamel alias Coréedunod alias Coréedunordest alias Koraidunord alias Saintblaisedepyongyang, bon courage à toi, car Blaise est un PORC putain, quel pied, mais quel pied !! Qu'est ce que ce mec est KI-FFANT !

signé : un hater du PSG honnête.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 8
griezmann et valbuena ça fonctionne très bien ensemble ! on était pas loin de l'équipe type ce soir je trouve.
Dan_Petrescu Niveau : CFA
Mine de rien, avec le but contre les pays-bas et sa bicyclette folle, et celui contre la Suisse "frappe ras de terre petit filet", le blaisou marque, mais en plus marque des jolis buts en EDF !

Oh putain ! après ça on peut mou... Non je m'emporte
J'ai eu honte en mettant la 1 de comprendre que la France jouait avec la Serbie en reconnaissant sur la première image de dos le tarpe d'Ivanovic filme depuis la ligne de touche qui avait le ballon avant même de lire en haut à gauche ...
Note : 8
Me faites pas croire que je suis le seul qui quand Martial touchait le ballon criait "Allez montre nous que tu les vaut les 80M gamin !"

Dan_Petrescu Niveau : CFA
Message posté par paul.la.poulpe
Pfiouuu, c'est mou les commentaires sur tf1 depuis le départ de Wenger


"oui"
benzechevre Niveau : Loisir
Les deux meilleurs matchs de l'EDF, c'est Serbie et Danemark avec des équipes B sans Benzema, à méditer..
joker7523 Niveau : CFA
Blaise, épouse moi!!! Je veux bien sacrifié mon hétérosexualité pour toi. Je suis même prêt a faire un "ffm" avec Pastore pour un plan a 3! ^^.
Va vraiment falloir faire quelque chose pour ce nom de stade, parce que le naming c'est bien mais le matmut atlantique...
C'est aussi triste que l'ambiance en 2ème mi-temps
Roger-le-routier Niveau : CFA2
"Matuidi ? Pdf, il est pas technique. Quelle souffrance d'elle voir balle au pied" radabrelle, pauvre troll de SO FOOT visionnaire, 2013. Il sévit depuis sous le pseudo de Coree du Nord. Mais il est toujours aussi bon.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 100