En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Groupe A
  3. // France-Roumanie

Les Bleus et l’ouverture du bal

France-Roumanie, c’est ce soir. Voilà six mois que Didier Deschamps connaît la date de l’ouverture du bal. Dans l’histoire récente des Bleus, la première danse n’a pourtant jamais été une balade de santé.

1960, l'autre match du siècle


Le premier Championnat d'Europe, organisé en 1960, prévoit une formule bien différente que celle que nous connaissons aujourd'hui. Des huitièmes et des quarts de finale considérés comme des éliminatoires, et une phase finale avec seulement quatre pays. Après avoir sorti la Grèce et l'Autriche, la France se présente donc à l'Euro 60 (qu'elle organise) en tant que favorite. Il faut dire qu'avec le trio Kopa-Fontaine-Vincent, et cette troisième place au Mondial 58, il y a de quoi rêver. La demi-finale se joue contre la Yougoslavie, au Parc des Princes. Un match complètement dingue, version 1.0 du Italie-RFA de 1970. Les Yougos ouvrent le score très tôt, mais Vincent égalise une minute après. Puis les Bleus prennent les devants par Heutte (42e) et Wisnieski (53e). Žanetić réduit l'écart (55e), mais Heutte redonne deux buts d'avance aux Bleus (62e). Oui, sauf qu'en l'espace des cinq minutes, la défense tricolore explose. Knez (75e) puis Jerković deux fois (78e, 79e) offrent la victoire à la Yougoslavie. Une grosse désillusion pour la bande à Albert Batteux qui, dans la foulée, manquera également la qualification au Mondial 62.

Vidéo

1984, merci qui ? Merci Michel !


Deux après la demi-finale de Coupe du monde contre la RFA à Séville, les Bleus entament LEUR Euro dans un groupe relevé : Danemark, Yougoslavie et Belgique. Pas question de se manquer. Pour la première sortie, c’est la « Danish Dynamite  » qui se présente au Parc des Princes. Sur le papier, du lourd : Simonsen – Ballon d’or 1977 –, Olsen, Laudrup et Elkjaer Larsen.


Le match met un temps fou à se lancer avant que Simonsen ne se brise la jambe sur un contact avec Yvon Le Roux. Les Danois ne s’en remettront pas et à dix minutes de la fin, sur une récupération énergique de Jean Tigana, Michel Platini hérite du ballon à l’entrée de la surface et trompe Ole Qvist. C’est le seul but du match. Celui de la victoire. Les Bleus sont lancés sur l’autoroute du succès et Platoche est chaud comme une baraque à frites.

1992, le couac d’entrée


Au départ, cette équipe de France devait rouler sur l’Euro. 8 matchs et 8 victoires en éliminatoires, dont un 2 sur 2 contre l’Espagne, et voilà la bande coachée par Michel Platini favorite de cet Euro 92. D’autant que la poule est abordable : le pays organisateur suédois, les touristes danois qui viennent de prendre la relève de la Yougoslavie, et l’Angleterre. Normalement, ça doit passer. D’entrée, les Bleus foncent dans le mur en se heurtant aux Suédois (1-1). Jean-Pierre Papin est l’unique tricolore au niveau sur ce match et c’est d’ailleurs lui qui égalise pour la France. Avec 8 Marseillais sur les 20 Bleus emmenés en Suède, on se disait que cette équipe pouvait envoyer du bois. Rien du tout. L’équipe de France sortira du rang au bout de trois matchs. Platini ne posera plus jamais ses fesses sur un banc.

Vidéo

1996, Dugarry, l’homme des premières


Le renouveau du football français part de là. Nous sommes trois ans après France-Bulgarie et les Bleus ont tout changé. Enfin, surtout Aimé Jacquet. Pour cet Euro anglais, le sélectionneur des Bleus fait des choix : Cantona, Papin et Ginola restent à la maison. À la place, une bande de gamins dont les Bordelais Lizarazu, Zidane et Dugarry, récents finalistes de la Coupe UEFA. En amuse-bouche, les Bleus retrouvent la Roumanie, qu’ils avaient eu un mal fou à battre en éliminatoires. En face, c’est une équipe qui vient de faire un quart de finale de Coupe du monde qui se présente. Autant dire que la bande à Jacquet se fait un peu dessus. Réalistes, les Bleus vont prendre le match par le bon bout par un but de Dugarry, de la tête, sur une sortie aux fraises de Stelea. C’est le seul but du match. De quoi bien lancer l’ensemble. Deux ans plus tard, c’est encore « Duga » qui ouvrira le score contre l’Afrique du Sud pour le Mondial 98.

2000, la démonstration du Président


Sans doute l’équipe de France la plus forte de l'Histoire. Champions du monde en titre, les Bleus se présentent face aux Danois avec l’immense étiquette de favoris du tournoi. Tout est en place : une défense expérimentée, un milieu très tactique et la magie offensive du quatuor Zidane-Djorkaeff-Henry-Anelka. Les pauvres Danois ne vont pas résister aux vagues de la bande à Roger Lemerre. Laurent Blanc – qui dispute son troisième Euro – ouvre la marque rapidement et la France déroule dans la foulée : 3-0. Un match qui trace la route à suivre pour la suite. Une tendance se dégage aussi : avec Wiltord, Trezeguet ou Pirès, l’équipe de France va pouvoir compter sur son banc pour aller au bout.

2004, ZZ au top


Un match se joue sur des détails et, parfois, en trois minutes. Alors que l’Angleterre mène depuis l’ouverture du score de Lampard en première mi-temps, David Beckham a la possibilité de faire le break sur penalty. Mais Fabien Barthez, sans doute dans la forme de sa vie, sort la tentative du Spice Boy. Pour autant, la France n’arrive jamais à revenir dans le match dans la chaleur de Lisbonne. Et puis arrive la 91e. Coup franc.


Zidane pose la gonfle. Trois pas d’élan. Course. Ficelle. Un bijou. Les Anglais sont tellement sonnés que Steven Gerrard rate une passe en retrait sur le coup d’envoi et permet à Thierry Henry d’obtenir un penalty à la 93e… La suite ? Zidane. Vomissement. Élan. Petit filet – le même que sur le coup franc – et une victoire miraculeuse. Les Français partent sur de bons rails… avant de sortir en quarts de finale contre la Grèce. Comme quoi.

Vidéo

2008, le mur jaune


Comme en 1996, la France tombe sur la Roumanie d’entrée. Sauf que cette fois, c’est le match le plus facile du groupe puisque derrière il faut se coltiner l’Italie championne du monde en titre et les Pays-Bas. Dans un climat compliqué (vraie-fausse blessure de Vieira), la France se prend les pieds dans le mur jaune. 0-0, un match où il ne s’est rien passé. Rien.


Les Bleus toussent et commencent à se faire dessus. Derrière, les Pays-Bas et l’Italie rouleront sur les Bleus qui sortiront au premier tour. C’est la fin de la génération Thuram, Sagnol et compagnie. Une page se tourne. Et elle fait mal.

2012, Nasri ferme des bouches


Nouveau sélectionneur (Laurent Blanc), nouvelle dynamique et nouvelle génération. Cet Euro doit être celui de la génération 87 : Nasri, Benzema, Ben Arfa et Ménez. Le carré d’As est dans les 23. C’est le moment pour eux de prendre le pouvoir. Pour la première danse, c’est l’Angleterre qui débarque. Contre le cours du jeu, les Anglais ouvrent le score par Lescott. Vexés, les Bleus réagissent par Nasri qui, visiblement emporté par la foule, demande à une partie de la tribune de presse de fermer sa gueule. Score final qui annonce les déboires à venir. Ben Arfa et son téléphone dans le vestiaire, Nasri et la zone mixte, bref, un Euro moyen qui se termine en quarts de finale contre l’Espagne (0-2). Un Euro pour rien.

Vidéo


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


il y a 12 heures Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
il y a 4 heures David Neres claque un geste « à la Berbatov » 2 il y a 8 heures Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 59
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 7
Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 9 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32
À lire ensuite
Le dernier verre