1. //
  2. // Quarts
  3. // France-Islande (5-2)

Les Bleus enfin d'attaque

En démonstration face à l’Islande ce soir (5-2), l’équipe de France est définitivement entrée dans son championnat d’Europe grâce notamment à ses cartouches offensives. Restent les interrogations, toujours.

Modififié
3k 33
C’était en mars dernier. Face à la presse, le sélectionneur russe, Leonid Slutsky, est alors clair : « L’équipe de France ne joue pas seulement un football du plus haut niveau technique, mais aussi d’une grande puissance. » Quelques minutes plus tôt, la Russie a été emportée au Stade de France par des Bleus survoltés (4-2). L’Euro ne débutera qu’un peu plus de deux mois plus tard et la girouette française commence à croire définitivement au potentiel de sa sélection. Puis, l’histoire a fait le reste, les doutes aussi. On se trouve des problèmes, on s’en invente parce que dans le fond, la France a peur de se planter.


C’est légitime, car les cicatrices du passé sont encore ouvertes. D’autant que le début du championnat d’Europe ne rassure pas forcément : l’animation est fragile, la relance française en chantier et la folie encore en attente. Puis, il y a eu la deuxième mi-temps rassurante contre l’Irlande (2-1). Et voilà : la machine offensive française s’est mise en marche et a marché dimanche soir sur l’Islande (5-2) avec quatre buteurs différents. Voilà où en est la copie française, avec sa meilleure prestation en matière de positionnement offensif. Mieux, les Bleus ont écrit un bout d’histoire en devenant la première sélection de l’histoire d’un championnat d’Europe à inscrire quatre buts lors d’une première mi-temps.

La Piñata islandaise


Pourtant, dimanche soir encore, Didier Deschamps « le pragmatique » avait décidé de parier en relançant le 4-2-3-1 de la deuxième mi-temps face à l’Irlande, alors qu’un 4-3-3 semblait plus équilibré face au bloc islandais. Tout le monde le dit : il faut faire confiance à Deschamps, car l’histoire a prouvé qu’il se trompait rarement. Depuis le début de l’Euro, DD s’est pourtant déjà planté deux fois en faisant glisser une fois Matuidi à droite de son milieu et en changeant de système à l’heure d’aborder l’Albanie en poules. Mais bon, face à l’Islande encore, le destin a décidé de lui donner raison.


Ce n’est pas qu’une question de chance comme on l’entend souvent, mais une histoire de connaissances. Alors, lors de ce quart de finale, l’équipe de France a déroulé sans vraiment trembler, sauf par moments en seconde période, a explosé offensivement grâce à Antoine Griezmann et Dimitri Payet notamment, qui ont su faire imploser l’Islande entre les lignes comme il fallait le faire. Elle s’est aussi amusée grâce à Moussa Sissoko, titularisé à droite à la place de Coman et solution la plus complète possible pour laisser Sagna monter, et Olivier Giroud, utile dans son rôle de pivot et auteur d’un doublé ce soir. Qu’on se le dise : la France a probablement enfin lancé son Euro et avait besoin d’une telle bouffée de confiance avant d’enfin se frotter à du lourd avec l’Allemagne au prochain tour. Avec, en prime pour cette demie, le costume de meilleure attaque de la compétition avec 11 buts inscrits (devant le pays de Galles et ses 10 buts marqués).

La vie sans risque


Restent les questions. Oui, le secteur offensif était déjà avant la compétition le point fort des Bleus. Oui, on savait que l’équipe de France comptait dans ses rangs des monstres créatifs avec Griezmann et Payet. Mais derrière le tableau général, elle n’a pas réglé l’ensemble de ses problèmes avec au premier rang celui de la relance. Adil Rami suspendu, Didier Deschamps avait décidé de lancer Samuel Umtiti pour un premier bain dans la piscine internationale. Alors oui, le néo-défenseur du Barça a été costaud, a tenu son rang dans les duels et a réussi la quasi-intégralité de ses passes, mais les mêmes questions l’entourent. Si Umtiti a marqué des points, il n’a pas forcément éclaté sur son point fort qui est la relance, réalisant la quasi-totalité de ses passes latéralement ou en retrait, histoire de ne pas prendre de risque, ce qui a de nouveau coupé la construction du jeu français par l’arrière. Cela a aussi été le cas de Koscielny. On est donc encore loin dans ce cadre de l’Allemagne et de son art de la relance.



Là est donc le chantier principal qui va attendre cette semaine Deschamps, rassuré définitivement par ses cadres offensifs. Il faut se satisfaire de cette démonstration, en profiter, la savourer, mais aussi être conscient qu’en face, ce n’était « que » l’Islande et qu’elle a tout de même encaissé deux buts. La France est aujourd’hui dans le dernier carré de son Euro et n’a pour le moment rencontré personne. Le championnat d’Europe commence maintenant. L’heure de dissiper toutes les interrogations aussi.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Note : 1
" La première équipe à marquer 4 buts en première mi-temps d'un match à L'Euro."
Vous en avez pas marre de ces "stats" à la con ?
La prochaine, ça sera quoi ? La France première équipe à jouer avec un gardien dont le nom commence par 2 "l" ?
siko&associés Niveau : District
Une équipe sérieuse en première mi-temps, ça a fait plaisir. Mais se prendre deux pions par l´Islande, quand même. On arrive pas à être sérieux sur deux mi-temps..Mais contre l´Allemagne, la motivation y sera forcément...on va leur faire mal.
Enfin, bon match de tout le monde, Sissoko et Giroud ont même tenté des gestes techniques, la classe.
Public qui chantait, bonne soirée
L'Allemagne en boureau. Comme en 2014.
clemölösö Niveau : DHR
En même temps, dire que l'euro commence maintenant, c'est voir que cet euro ne durera qu'un match.
C'etait écrit, on savait tous qu'on allait affronter l'Allemagne dans cet Euro. On aurait préféré en finale, mais ce sera beau quand même en demi.
Ce qui est cool c'est que nos attaquants sont enfin en feu et en confiance, et que l'Allemagne est privé de quelques joueurs majeurs.

Cependant, ils sont favoris. Il va y avoir un grand écart de niveau entre les équipes qu'on a affronté jusqu'à maintenant et l'Allemagne.
J'espère qu'on ne fera pas les même erreurs que contre l'Irlande, l'Islande ou l'Albanie. Car contre l'Allemagne, ça sera difficilement rattrapable.
Dani de Melo Niveau : CFA
 //  00:04  //  Amoureux de Lille
Chouette article.
Victoire réjouissante, mais le prochain match a de fortes chances de ne pas être identique.
La défense allemande, même sans Hummels ou Khedira sera toujours efficace et difficile à contourner : un champion comme Griezmann et un attaquant comme Giroud ne seront pas de trop.
Malgré les absences Allemandes je les vois toujours favoris contre nous, et pour marquer face à Neuer faudra vraiment être efficace car il est en feu depuis le début.
Sinon concernant Schweinsteiger qui est incertain, vaudrait-il pas mieux pour les bleus qu'il soit "certain" vu ce qu'il montre ses derniers temps. Emre Can et Weigl peuvent être de très bons remplaçants...
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  01:39  //  Amoureux de Lyon
Le match etait vraiment plaisant, et je vais mettre les deux buts sur le relachement general.

Offensivement, jai vu de tres bonnes choses aussi. Notamment des combinaisons cotes gauches qui faisaient vraiment plaisir.

Apres, jai aussi vu bcp de pertes de balles inutiles, et quelques errements sur seconds ballons. Ca passe contre l'islande-sans pout autant la denigrer-mais ce sera plus complique contre les Allemands
Message posté par TheGoatKeeper
Le match etait vraiment plaisant, et je vais mettre les deux buts sur le relachement general.

Offensivement, jai vu de tres bonnes choses aussi. Notamment des combinaisons cotes gauches qui faisaient vraiment plaisir.

Apres, jai aussi vu bcp de pertes de balles inutiles, et quelques errements sur seconds ballons. Ca passe contre l'islande-sans pout autant la denigrer-mais ce sera plus complique contre les Allemands


T'es qu'un gros footix, la France va en prendre 6 contre l'Allemagne et ce sera bien fait pour elle vue la mansuétude dont font preuve les arbitres (et la Fifa et l'Uefa et Platini et Balkany) depuis le début de cet Euro.
Note : 1
Une soirée de gala et un match référence peut mener à de grandes désillusions.

Au mieux, c'est la confiance engrangée qui importe. La France avait besoin de ce match.

Ils vont arriver psychologiquement à fond contre l'Allemagne.

Ce qui pourtant n'assure absolument rien.

Comme le dit Deschamps, merde je le cite, il faut aller au bout des choses maintenant.

On va y aller avec nos forces, si on la même attitude et le même sérieux, la même humilité avant match, ce sera un premier truc important.

Après est ce que Deschamps ne va pas non se planter tactiquement, les joueurs mettre du temps à se trouver, on le sait, en face c'est très bon, c'est meilleur, c'est une identité de jeu mais il faut être compétiteur.

Demi finale de championnat d'Europe des nations, là on atteint les hautes sphères.
Bonsoir,

D´abord, un match à 7 buts, on ne va pas s´en plaindre.

Ensuite, une première mi-temps où la France étouffe littéralement son adversaire qui ne peut pas sortir la tête de l´eau, c´est ce que j´attendais depuis le début.

Maintenant, mine de rien, on perd la seconde période 2-1. Malgré le relâchement logique et la bravoure des Islandais, cela fait tache.

Enfin, rappelons-nous qu´il y a deux ans, on avait aussi battu les Suisses 5-2 pour le résultat que l´on sait contre l´Allemagne qui nous avait rendus à l´impuissance la plus totale.

C´est donc là le point intéressant de la demie de jeudi. A-t-on progressé ou pas? La logique voudrait que oui mais prudence est de mise.

J´ai hâte d´y être.
Message posté par El doce
Bonsoir,

D´abord, un match à 7 buts, on ne va pas s´en plaindre.

Ensuite, une première mi-temps où la France étouffe littéralement son adversaire qui ne peut pas sortir la tête de l´eau, c´est ce que j´attendais depuis le début.

Maintenant, mine de rien, on perd la seconde période 2-1. Malgré le relâchement logique et la bravoure des Islandais, cela fait tache.

Enfin, rappelons-nous qu´il y a deux ans, on avait aussi battu les Suisses 5-2 pour le résultat que l´on sait contre l´Allemagne qui nous avait rendus à l´impuissance la plus totale.

C´est donc là le point intéressant de la demie de jeudi. A-t-on progressé ou pas? La logique voudrait que oui mais prudence est de mise.

J´ai hâte d´y être.


Pardon,

réduits pas rendus
tacle_tibia Niveau : Ligue 1

Franchement si l attaque française est en pleine confiance ca peut faire très mal face l Allemagne .
On n a jamais eu autant d avantage psychologique .
Et oui il faut l assumer.
JimPooley Niveau : CFA2
Message posté par .Pelusa.
T'es qu'un gros footix, la France va en prendre 6 contre l'Allemagne et ce sera bien fait pour elle vue la mansuétude dont font preuve les arbitres (et la Fifa et l'Uefa et Platini et Balkany) depuis le début de cet Euro.


Franchement j'envie Goatkeeper! Se faire traiter de footix par un guignol est un honneur... J'ai particulièrement apprécié ta mention de Balkany, mais je l'ai trouvé un peu timide, tu aurais pu ajouter à ta liste Jérôme Kerviel, Salah Abdeslam et le docteur Mengele, après tout quand on rage on ne compte pas. Et bravo pour ta participation au concours de pronostic et pour ton courage : si donc l'Allemagne ne marque pas 6 buts jeudi, tu acceptes de passer officiellement pour un con. Rendez-vous vendredi matin du coup.
JimPooley Niveau : CFA2
Je ne cesse jamais d'être étonné par la persévérance des rageux... Certains ici ont déjà prédit 5 déroutes à l'EDF depuis le début de l'Euro, se sont plantés comme des connards 5 fois, et sont passés 5 fois pour ce qu'ils sont, à savoir des haters débiles tellement étouffés par leur haine de soi qu'ils sont incapables d'avoir un regard objectif sur quoi que ce soit. Eh bien vous savez quoi, ils remettent ça une sixième fois! Ils ont raison ceci dit, la France finira bien par perdre et ils pourront relâcher enfin leur sphincter. Courage, amis rageux, la libération est peut-être pour jeudi, à vous la fin de trois semaines de frustration, d'aigreurs d'estomac et de rétention anale.
GovouLegend Niveau : CFA2
Message posté par JimPooley
Franchement j'envie Goatkeeper! Se faire traiter de footix par un guignol est un honneur... J'ai particulièrement apprécié ta mention de Balkany, mais je l'ai trouvé un peu timide, tu aurais pu ajouter à ta liste Jérôme Kerviel, Salah Abdeslam et le docteur Mengele, après tout quand on rage on ne compte pas. Et bravo pour ta participation au concours de pronostic et pour ton courage : si donc l'Allemagne ne marque pas 6 buts jeudi, tu acceptes de passer officiellement pour un con. Rendez-vous vendredi matin du coup.


Je crois que vous êtes du même coté et que Pelusa se moque au contraire des dépressifs qui souhaitent l'élimination de la France depuis le premier tour.
JimPooley Niveau : CFA2
Message posté par GovouLegend
Je crois que vous êtes du même coté et que Pelusa se moque au contraire des dépressifs qui souhaitent l'élimination de la France depuis le premier tour.


Malheureusement je pense que tu as raison (enfin je suis pas malheureux que tu aies raison hein), en lisant les autres interventions du mec je m'aperçois que je suis passé à côté du second degré... Je retirerais bien mon post mais je peux pas, donc Pelusa, si tu me lis, sache que...
Buster-qui-donne Niveau : DHR
Hier soir ça s'est bien goupillé et le soulagement est grand.

Mais notre jeu ne ressemble quand même pas trop à du beau foot qui fait gagner à la fin.

Ce sont peut-être des impressions de supporter stressé (moi) mais... il semble que beaucoup de nos joueurs (Sagna, Sissoko, Matuidi...) soient sur le terrain pour d'autres raisons que leur technique.

Et ça se voit.

J'ai presque envie de dire : ça commence et ça finit là.

Même Pogba a un déchet considérable. Pourtant, lui au moins (tout le monde le dit), il a sans doute plus que ce qu'il faut mais, soit il est désinvolte (parfois un peu), soit il préfère plus ou moins consciemment s'imposer en force. Peut-être que c'est naturel quand on en a les moyens, mais ne nous fait pas gagner en qualité (La Palice...).

Donc globalement... un nombre qui m'a paru effarant de ballons pas bien contrôlés (pas grave, j'arriverais quand même derrière à être le premier dessus et à le protéger puisque je suis costaud), pas bien donnés, etc. Et les Islandais l'ont trop souvent récupéré extrêmement vite. Malgré le score on ne peut pas dire qu'on ait vu, d'un côté, aisance et fluidité et, de l'autre, des tacherons, très loin de là. Du point de vue de la possession c'était quasiment équilibré d'ailleurs non ? Et c'est quand même curieux (ou révélateur).
JimPooley Niveau : CFA2
Message posté par Buster-qui-donne


Mais notre jeu ne ressemble quand même pas trop à du beau foot qui fait gagner à la fin.



Ah, le mythe romantique du "beau jeu" qui fleure bon ses fifties et les victoires 7-4... Mais le "beau jeu" n'a jamais fait gagner personne (à part évidemment les diffuseurs, et donc les pubards), et le nombre de sélections qui sont devenues champions du monde ou d'Europe sans jamais proposer une minute de "beau jeu" est impressionnant!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le rire jaune
3k 33