1. // Coupe du monde 2014
  2. // 8e de finale
  3. // France/Nigeria (2-0)
  4. // Tactique

Les Bleus de travail

La France a su, une fois encore, forcer la décision et faire la différence grâce à son travail, à son impact et son pressing. Mais cette fois, elle a vraiment tremblé. Des réglages s'imposent.

Modififié
17 23
Trois faits dessinent ce match : un, la titularisation d'Olivier Giroud en pointe ; deux, le bloc français déséquilibré ; trois, l'entrée de Griezmann et la réaffirmation du 433. Aussi, ce match nous donne trois leçons. Un : l'association Giroud-Benzema ne va toujours pas de soi. Deux : la nécessité de pouvoir presser comme des porcs. Trois : la France n'est jamais aussi forte que quand elle joue direct et vite.

Giroud-Benzema : l'éternel débat

Didier Deschamps a donc décidé de commencer avec Giroud devant. Il a dû songer à le sortir dès la mi-temps. Il a attendu l'heure de jeu. Olivier Giroud n'a pas été bon, voire pire. Quand il y a des espaces, il n'est pas vraiment utile et se montre au contraire lourd, parfois imprécis. Ce n'est ni un créateur ni un dribbleur. Il a besoin de longs ballons ou de mouvements autour de lui. Il n'a eu ni les uns, ni les autres. Il n'a rien eu pour lui. Cependant, il s'est appliqué à faire le pressing, défendre et couper la première relance. De son côté, gauche, Benzema n'a pas vraiment fourni les mêmes efforts, à croire qu'il n'avait pas reçu les mêmes consignes quant au pressing. À croire aussi, pour les plus tordus, qu'il a voulu faire passer un message quant à sa position. À croire surtout qu'il n'a jamais été un grand défenseur dans l'âme... En tout cas, le dispositif français s'en est vite retrouvé tout désarticulé. Matuidi doit déjà compenser pour Benzema. Si en attaque, les automatismes entre les deux - combien de fois a-t-on vu Matuidi pour Benzema pour Matuidi ? - se montrent dignes du playbook des Spurs, en défense, Matuidi se retrouve vite largué, trop haut et exposé. D'ailleurs, attention, Blaise a fini assez cramé. Il était en retard sur ses interventions - il aurait vraiment pu, dû prendre un rouge pour sa faute sur Onazi, le meilleur joueur adverse… - et n'a jamais vraiment intercepté au milieu comme il nous y avait habitués. Derrière lui, Évra a lui aussi connu beaucoup de difficultés. Mais pas uniquement parce qu'il se retrouvait bien trop souvent seul contre deux…

Un pressing imprécis et pourtant si précieux

Seul contre deux, Yohan Cabaye connaît. On en revient à cette histoire de bloc déséquilibré, de Matuidi qui compense pour Benzema, de Pogba qui montre trop haut à son tour parce que Matuidi déjà trop haut. Et boum : Cabaye se retrouve seul contre deux. À ce moment-là du match, il y a tellement d'espaces entre les lignes, que cela ressemble à une prolongation. À ce moment-là du match, il y a un huitième de finale à gagner, Didier Deschamps a pris les choses en main. Il faut dire qu'il ne devait plus reconnaître ni les siens, ni ses volontés. La France défend souvent et sans parvenir à vraiment récupérer le ballon. Si la base de l'édifice tient bien la baraque (Lloris nickel, Varane impérial et mention spéciale à Koscielny pour son bon match alors qu'on aurait pu craindre le pire), elle est de plus en plus exposée tant son milieu tire la gueule. Le pressing est mal foutu, les zones à se répartir mal définies, le bloc prend peur. La France recule alors de 20 bons mètres. Didier Deschamps ne reconnaît même plus son 4-3-3. Dans l'idée, dans son idée, l'EDF doit jouer haut, aller chercher l'adversaire, l'agresser, le presser dans son camp jusqu'à l'acculer. L'idée, avec une première lame composée des trois attaquants, puis d'une double lame Matuidi/Sissoko est de rentrer au plus profond du bloc adverse, jusqu'à le briser. Comme face à la Suisse. D'autant que sa ligne défensive - Sakho/Varane en général - aime jouer haut. La France y est parvenue, une fois de plus, mais elle a mis le temps. Elle s'est trop longtemps montrée, au moins durant les vingt premières minutes et le début de la seconde mi-temps, passive, dominée et inquiétée, pour complètement rassurer. Paradoxalement, les joueurs semblaient en même temps dégager une certaine impression de sérénité, voire d'assurance déplacée, comme s'ils savaient que le but allait finir par arriver. Déjà, les joueurs français sont habitués à dominer, ne serait-ce que physiquement, leurs adversaires durant les quinze dernières minutes d'une rencontre. Mais surtout, ils savent. Ils ont un grand entraîneur.

Les Bleus de chauffe

Même s'il avait compris dès la mi-temps, DD, diplomate, a attendu la 62e pour rectifier le tir. Giroud sort, Benzema repasse dans l'axe, Griezmann entre à gauche. Le 433 peut revivre autour des efforts défensifs du nouvel entrant. Si l'entrée du joueur de la Real Sociedad change pas mal de choses, elle ne change pas tout : la France poussait déjà et aurait pu marquer plus tôt. Cela dit, suite à cette même entrée, le Nigeria n'a plus eu d'occasions. Les Bleus ont alors pu défendre, vraiment, en 4-3-3, et finir par faire craquer leur adversaire. Où l'on repense à l'avantage physique en fin de rencontre. User son adversaire, à croire que la France a un plan. Sans forcément complètement convaincre, et sur un coup de Pioche, la France a tout de même remporté son huitième de finale deux à zéro. Là où le Brésil, les Pays-Bas ou même l'Allemagne, ont galéré. Il lui reste de la marge de progression. Elle sait comme peu d'équipes transformer les aléas d'une rencontre en circonstances favorables. Elle sait tirer partie des événements, provoquer la réussite et éviter les cartons rouges. Elle peut voir venir. Même si elle se retrouve en quarts de finale de Coupe du monde - oui, oui, en quarts de Coupe du monde - en n'ayant battu que le Honduras (et encore, à 11 contre 11, il a fallu un péno), la Suisse (qui a craqué après avoir pris deux buts en une minute) et le Nigeria (qui avec moins de maladresse-précipitation-malchance aurait pu ouvrir le score), la France a déjà réussi son Mondial. D'autant que maintenant, face à des équipes plus huppées, elle va sans doute pouvoir faire ce qu'elle préfère : jouer le contre. La France n'est jamais aussi forte que quand elle n'a pas à se soucier de la construction. Il n'empêche, elle doit continuer à trouver comment créer du jeu dans le camp de son opposant si elle veut rêver plus loin. Entre les lignes, les pattes et les brins d'herbe, Valbuena fait déjà son maximum. Aussi, dans la conception même du jeu, c'est à Cabaye de davantage se montrer. Durant ce match contre le Nigeria, il s'est montré un peu trop timide, laissant parfois Varane s'occuper de la relance, Pogba avancer le ballon. La preuve : Cabaye compte 58 touches de balle et 46 passes, alors que Pogba totalise 73 touches de balle et 57 passes. C'est en partie pour cela que Pogba était très visible ; en partie aussi parce que dans ces situations, Paul a tendance à trop en faire. Or, dans ce 4-3-3, Cabaye doit faire le jeu. À la limite, le Parisien doit considérer qu'il n'a pas le droit de laisser les autres orienter les attaques. Quand il le fait, tout s'éclaire, et « PogMatuidi » peut apporter des solutions plutôt que de chercher à les inventer. Au contraire, si Cabaye se cache, la France perd un joueur offensif. D'ailleurs, qui pense que Giroud sera titulaire en quart ?



Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Stephan27 Niveau : CFA2
Comme dit dans l'article, c'est sur qu'on les a bien acculés les Nigerians.
Moi qui m'étais réconcilié samedi avec cette coupe du monde, il faut vraiment que l'on m'explique l'arbitrage de manière générale. Sérieux France - Nigeria, c'est plus un hold-up c'est le braquage du FMI!!
Giroud a été bien pataud c'est sûr. Mais Benzema... a été carrément absent, en tout cas vraiment pas bon. J'ai du mal à comprendre son statut d'intouchable. A tout prendre, c'est peut-être lui qu'il faudrait sortir au profit de Greizmann.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par sheva1981
Moi qui m'étais réconcilié samedi avec cette coupe du monde, il faut vraiment que l'on m'explique l'arbitrage de manière générale. Sérieux France - Nigeria, c'est plus un hold-up c'est le braquage du FMI!!


Il y a des décisions litigieuses mais les arbitres ne peuvent pas tout voir malheureusement =s. Ce ne sont que des humains, contrairement à nous ils n'ont pas de ralentis, pas d'angles de caméra multiples, et une vision au niveau du sol alors que nous on a une vue plongeante sur le terrain et les 22 acteurs.

Dites-vous que si eux, qui sont des spécialistes sélectionnés, ont parfois des difficultés, alors il n'y a pas grand-monde qui ferait meilleure figure. On est forcés de composer avec
Val-de-Marne Kipsta Niveau : Loisir
quand on voit comment l Allemagne, le Bresil et les Pays-Bas ont souffert on est pas trop a plaindre le Nigeria etait un adversaire valeureux
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Ménon
Giroud a été bien pataud c'est sûr. Mais Benzema... a été carrément absent, en tout cas vraiment pas bon. J'ai du mal à comprendre son statut d'intouchable. A tout prendre, c'est peut-être lui qu'il faudrait sortir au profit de Greizmann.


Griezmann est bien plus complémentaire de Benzema que de Giroud, lui et la Benz' combinent très bien ensemble lorsqu'ils sont alignés en même temps. Parce qu'ils ont plus de football dans les pieds (expression pas très belle je vous l'accorde) que Giroud
Benzema... Je sais pas si c'est a cause du debut de Ramadan (apparement certaines etudes disent que non) mais ca performance physique et technique a ete assez mediocre, si on veut aller loin il nous faut un grand buteur, tous les adversaires ne seront pas aussi maladroit ou malchanceux que ces Nigerian...
rodillacero Niveau : DHR
Message posté par Ménon
Giroud a été bien pataud c'est sûr. Mais Benzema... a été carrément absent, en tout cas vraiment pas bon. J'ai du mal à comprendre son statut d'intouchable. A tout prendre, c'est peut-être lui qu'il faudrait sortir au profit de Greizmann.


je suis tout à fait d'accord avec toi. Giroud fait un mauvais match mais au moins il fait le pressing.

Benzema rate tout mais en plus il déséquilibre complètement son équipe car il a même pas suivi son joueur sur ses montées et n'a fait pratiquement aucun replacement défensif.

Ce joueur retombe immédiatement dans ses travers dés qu'il est en confiance. Il manque trop de courage et d'abnégation pour ce niveau.

Le combo je-loupe-tout + je-me-bats-pas est totalement horripilant.

PS: Merci aux médias, comme d'hab, de l'avoir mis sur un pied d'estale depuis 15 jours. Le vrai patron et leader sur le terrain, c'est petit vélo, mais il est pas assez sexy pour votre ciblage client, bande de cons.
Que Benzema soit plus talentueux que Giroud, il n'y a pas de doute mais si on compare leurs performances d'hier, il me semble que Giroud a l'excuse pour son absence devant les buts d'avoir fait des efforts ailleurs pour compenser le manque de densité du bloc. On ne peut pas en dire autant de Benzema. Mais de toutes façons, je pense que l'animation offensive a surtout pâti des difficultés rencontrées par le déséquilibre de notre milieu de terrain. Si celui ci est au top, le duo Benz Giroud a des atouts à faire valoir.
Message posté par Ménon
Giroud a été bien pataud c'est sûr. Mais Benzema... a été carrément absent, en tout cas vraiment pas bon. J'ai du mal à comprendre son statut d'intouchable. A tout prendre, c'est peut-être lui qu'il faudrait sortir au profit de Greizmann.


T'. As pas vu les matchs de poule toi?
Lessavoyardsvousemmerdent Niveau : Loisir
Je pense pas que DD sorte Pogba du 11 contre les Boschs, il pourrait eventuellement faire tourner Matuidi pour Sissoko, la encore peu probable.
Giroud devrait maintenant etre utiliser comme remplacant et uniquement. Contre la Suisse cela a marche c'est vrai, mais en grande partie du au faite que l'on a marque rapidement et que Senderos-Djourou...
DD devrait definitivement installer Griezmann dans son 11, il defend tres bien pour un attaquant, en se depensant sans compter pendant 60-70min et a partir de ce moment la, de l'evolution du match et du score, proceder a des changements tactiques.
La complicite technique entre Benzema, Valbuena et Griezmann est evidente, DD le sait tres bien.
Question a sofoot, en 2014 on valide encore avec Le Mans 72...?
C'est bizarre les réactions on a l'impression que la France vient de se faire sortir des poules. PUTAIN LES MECS ON EST EN QUART !

Serieux qu'est ce qu'il vous faut de plus ? Toutes les équipes ont galéré durant les poules et les 8e sont encore plus durs. En attendant on s'est pris que 2 buts depuis 4 matchs et c'était après en avoir mis 5, autrement dit ça comptait pas.

Et pour l'arbitrage quand est-ce que vous comprendrez que des erreurs y en a à tous les matchs ? J'avoue que Matuidi doit prendre rouge mais c'est pas l'attentat de Schumacher non ?

Sinon la FIFA déconne tellement de mettre ses matchs à 13h... Quand je pense à Italie - Costa Rica / Italie - Uruguay / Brésil - Chili / Hollande - Mexique, à chaque fois la même impression de fatigue qui gâche le spectacle et empêche les joueurs d'être à fond.

Et bravo aux Nigériens qui ont une bonne équipe et un putain de sorcier dans leurs cages !
En 8ème l'important c'est de passer et pour le moment on est de loin les plus rassurants chez les "gros" sur le contenu des matchs.
Lloris monte en puissance comme dit dans l'article et je met une pièce sur le fait que l'homme du quart de finale, ce sera lui!! Une Schumacher 82 dans la gueule de Muller et il va montrer au monde entier que le cyborg allemand de Neuer ne vaut pas notre capitaine!! O captain my captain!! PUTAIN LA REVANCHE DE SEVILLE LES GARS!!
Sa va être monstrueux!!!!
ALLEZ LES BLEUS!
Message posté par Sidney G'Ovule


Griezmann est bien plus complémentaire de Benzema que de Giroud, lui et la Benz' combinent très bien ensemble lorsqu'ils sont alignés en même temps. Parce qu'ils ont plus de football dans les pieds (expression pas très belle je vous l'accorde) que Giroud


J'ai du mal à voir comment un gars qui joue habituellement excentré peut être plus complémentaire d'un avant-centre (Benzema)... qui ne sait pas jouer au centre. Mais j'espère que les faits vous donneront raison, puisqu'apparemment Benzema est un irremplaçable qui doit être sur le terrain quoi qu'il arrive (notez quand même qu'on disait la même chose de Ribéry mais qu'on voit aujourd'hui que, sans lui, ça se passe plutôt mieux) (mais c'est vrai que ce n'est pas exactement le même problème puisque Ribéry a tendance à bouffer le ballon tandis que Benz a tendance à le regarder passer).
anteouane Niveau : DHR
Je suis pas convaincu que la tâche principal qu'on doit demander à Benzema soit de bloquer son couloir. Perso, je préfère le voir dans les actions offensives plutôt que suivre le latéral jusqu'au poteau de corner. A la fin du match, il est encore dans le coup et se crée 3 bonnes occases.
Maître Kanter Niveau : DHR
grosse deception Benzema hier. On a avait vraiment l'impression qu'il ne voulait pas jouer avec Giroud, on se serait cru en 2010 avec Ribery ("je file pas le ballon à Gourcuff parce que ce que je l'aime pas"). Quant aux efforts defensifs, y en avait pas, alors qu'il savait très bien se depouiller au Real sous Mourinho. Je trouve ça dingue de saboter un match à ce niveau parce qu'on est pas d'accord avec le coach. C'est sûr que son association avec Griezmann est prometteuse, mais les matches de prepa et de CDM ont prouvé que Giroud piuvait aussi amener d'autres solutions. Autant se preparer à toutes les possibilités

Ceci dit, on verra surement Griezmann d'entrée contre l'Allemagne vu la vitesse de la defense allemande. Dommage que Mustafi se soit blessé, il va devoir se taper Lahm à la place. J'espère qu'il est prêt à defendre, parce qu'il va pas falloir laisser Evra tout seul...
Ronahldoignon Niveau : CFA
Message posté par anteouane
Je suis pas convaincu que la tâche principal qu'on doit demander à Benzema soit de bloquer son couloir. Perso, je préfère le voir dans les actions offensives plutôt que suivre le latéral jusqu'au poteau de corner. A la fin du match, il est encore dans le coup et se crée 3 bonnes occases.


En-tière-ment d'a-ccord !!!
rp.bourque Niveau : DHR
Message posté par Ménon


J'ai du mal à voir comment un gars qui joue habituellement excentré peut être plus complémentaire d'un avant-centre (Benzema)... qui ne sait pas jouer au centre.


Parce qu'ils réussissent à bouger les uns par rapport aux autres alors qu'avec Giroud et dans un 433 il faut jouer autour de Giroud et en même temps latéralement. Alors c'est tout à fait possible évidemment, et il y a des joueurs qui savent le faire (en fait c'est même le poste qui est le plus en vue dans le jeu en ce moment, avec Christiano, Ribéry, Robben, Reus...), même s'il y a en fait assez peu d'équipes de haut niveau qui se privent de mouvement aujourd'hui ; mais apparemment, il est nul peut-être, Benzema ne sait pas bien le faire. Donc oui dans l'idéal on garderait Giroud dans l'axe comme point d'appui à l'attaque et nous serions encore dans les années 90.
Voilà... Benzema ne sait pas jouer dans l'axe et joue trop bas, comme Ibrahimovic, Balotelli... Alors Benzema n'est peut-être pas aussi bon que les meilleurs attaquants du monde actuellement, cependant faut-il vraiment lui demander de prendre exemple sur Giroud, Trézéguet, di Stephano ?
Contre l'Allemagne on va contre attaquer. Et benzema est le meilleur avant centre du monde dans cet exercice. Avec Rémy qui entre en deuxième mi temps on a surement moyen de les poignarder
" Elle sait comme peu d'équipes transformer les aléas d'une rencontre en circonstances favorables. Elle sait tirer partie des événements, provoquer la réussite et éviter les cartons rouges. "

Pas sure que le monde entier partage cet avis . Plusieurs joueurs ont au contraire fait preuve d'une agressivité parfois déplacée qui auraient pu provoquer des cartons rouges stupides totalement évitables , qui auraient radicalement modifier certains matchs . On a de la " réussite " , malgré , pas grace à certaines erreurs .

On peut supporter l'équipe de France , etre très heureux de jouer ce quart contre l'Allemagne , tout en reconnaissant avec un peu moins de mauvaise foi que certaines erreurs auraient pu et memme certainement du nous couter cher . Ce n'est pas le cas , tant mieux , mais de là à complimenter les joueurs sur ce point , c'est très culotté .
J'ose pas imaginer le déferlement médiatique sur Matuidi s'il prend rouge ( fracture du tibia péroné pour Onazi ) ou le lynchage d'Evra si le pénalty est sifflé .
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
17 23