Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // France-Côte d’Ivoire (0-0)

Les Bleus clôturent 2016 sans élan ni fausse note

Après une première période intéressante, les Bleus auront sacrément levé le pied en seconde période. Mais rien de plus normal, finalement, pour leur dernier match de l’année. Et un match amical qui plus est.

Modififié

France 0-0 Côte d’Ivoire



Les premières fois sont souvent intimidantes. On ne sait pas trop quoi faire et surtout comment le faire. Voilà sans doute des questions qu’Adrien Rabiot ne se pose jamais. Pour sa première sélection en équipe de France, le milieu de terrain s’est retrouvé titulaire d’entrée de jeu. Et à l’image de son début de saison avec son club, le garçon a marqué de sa classe le jeu des Bleus. Simple, fluide, précis, il a sorti toute sa palette. Sans pression. Une première presque parfaite. Enfin jusqu’à dix minutes du terme, moment où le Francilien a dû quitter la pelouse sur blessure. À quelques jours du déplacement du PSG à l’Emirates Stadium, ce sont les dirigeants parisiens qui doivent être contents. Mais, au moins, leur poulain en aura profité pour poser les bases d’une carrière internationale qui semble promise à un bel avenir.

Une première période agréable


Histoire de finir l’année 2016 en beauté pour l’équipe de France, rien de tel qu’un petit amical des familles devant un public lensois chaud comme la braise. Surtout, rien de tel qu’une large revue d’effectif. Rabiot et Costil fêtent ainsi leur première sélection, tandis que Dembélé, lui, savoure sa première titularisation. Et cette équipe à l’allure pour le moins inédite ne tarde pas à s’illustrer avec une belle tête de Rabiot qui vient inquiéter Gbohouo dès la troisième minute de jeu. La bonne entame française se confirme lorsque Gameiro s’essaie à la reprise de volée, mais, là encore, le cadre se dérobe pour quelques centimètres. Bousculés, les Ivoiriens n’en oublient pas pour autant de jouer, à l’image de Traoré qui, d’une patate des vingt mètres, vient fracasser le poteau de Costil. Bref, les deux équipes se livrent un duel intense, engagé, loin des passes à dix qui polluent trop souvent les rencontres amicales. Sauf qu’aucune des deux formations ne parvient malgré tout à prendre l’ascendant et si Kanté pousse une dernière fois le portier ivoirien à la parade, rien d’illogique, finalement, à voir les deux sélections regagner les vestiaires sur ce score nul et vierge.

Un rythme en baisse


Alors que Didier Deschamps décide de faire trois changements dès l’entame du second acte, le public nordiste, lui, continue d’encourager les siens en donnant du « Allez les Bleus ! » à tour de bras. La fameuse ferveur du Nord. Sur le terrain, en revanche, l’intensité est légèrement retombée et alors que les fautes se multiplient, les occasions, elles, se font de plus en plus rares. Et qui d’autre que Moussa Sissoko pour tenter de réveiller tout ce joli monde ? Personne, bien sûr. Malheureusement la tête du joueur de Tottenham est déviée en corner. De son côté, Rabiot ne se prend pas la tête et continue de jouer comme un trentenaire qui fête sa cinquantième sélection : sereinement. Un peu moins vrai pour Costil qui foire totalement sa sortie lointaine et se retrouve à deux doigts de prendre un lob malicieux de Gradel. La fin de match est très calme, limite ennuyeuse, sans surprise pour un match amical à cette période de l’année où l’on craint généralement les blessures comme celle qui oblige Rabiot à laisser ses partenaires à dix minutes de la fin. Dans les ultimes instants, Costil fait oublier sa boulette en dégainant un arrêt réflexe de grande classe. Plus rien à signaler, les Bleus publient leur clean sheet, et terminent cette année 2016 la tête haute.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 32 minutes Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 4
il y a 4 heures Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 46
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24 samedi 18 août Leeds enchaîne 20