En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Éliminatoires
  3. //
  4. // Liste de Deschamps

Les Bleus avec Gignac et Évra face à la Géorgie

Liste élargie à 25 joueurs pour Didier Deschamps qui a rappelé André-Pierre Gignac et Patrice Évra pour les deux rencontres face à la Géorgie et la Biélorussie. Pour le reste, rien de bien nouveau...

Modififié
Gardiens de but : Lloris, Landreau, Mandanda

Les inamovibles. Tranquille à Tottenham depuis que Gareth Bale préfère prendre des RTT que lui mettre des mines à l'entraînement en attendant son départ à Madrid, Hugo Lloris va retrouver son meilleur ennemi Steve Mandanda, auteur d'un bon début de saison avec l'Olympique de Marseille. Tuteur légal des deux lascars, Mickaël Landreau va une nouvelle fois pouvoir profiter du bon air de Clairefontaine. Avec un peu de chance, Deschamps va continuer à l'appeler tout au long de la campagne de qualification avant de lui proposer un retour à la maison en hélicoptère à la veille de l'annonce de la liste des 23 qui iront se siroter des caïpirinhas du côté de Copacabana à l'été 2014.

Défenseurs : Clichy, Évra, Koscielny, Rami, Sagna, Debuchy, Mangala, Abidal,

Patrice Évra est comme la varicelle : on n'en est jamais vraiment débarrassé. Absent lors du dernier rassemblement des Bleus, le Mancunien fait son retour sur un côté gauche où Gaël Clichy n'a jamais vraiment brillé. Aussi mobile qu'une statue en bronze avec l'AS Monaco, Éric Abidal est également présent. Poissard avec Arsenal pour sa première sortie de la saison, Laurent Koscielny, seule véritable satisfaction du match amical face à la Belgique, devrait débuter dans l'axe central. Charnière un jour, charnière toujours, Eliaquim Mangala, courtisé par Manchester City, est de la partie, tout comme Adil Rami, mais lui, on ne sait pas trop pourquoi. À droite, Sagna et Debuchy se tireront la bourre pendant que Christophe Jallet regardera le match à la télé. Pas de surprises, en somme. En même temps, à part appeler Corchia et Kurzawa, Deschamps ne pouvait pas inventer grand-chose.

Milieux de terrain : Capoue, Grenier, Guilavogui, Kondogbia, Matuidi, Pogba, Sissoko

Quand Didier Deschamps part à la guerre, il ne fait pas semblant et le milieu de terrain de l'équipe de France ressemble à une partie de Football Manager contrôlée par Pablo Correa. Beaucoup de milieux défensifs dans cette liste dont deux, Paul Pogba et Blaise Matuidi, ne pourront disputer la première rencontre face à la Géorgie. Alignés face au Brésil, Josuha Guilavogui et Geoffrey Kondogbia sont de la partie, tout comme Étienne Capoue, néo-Spur et auteur d'une bonne entrée sous les ordres d'André Villas-Boas. Toujours pas de retour de Toulalan à se mettre sous la dent, ni de frisson Schnederlin. Seul à ne pas s'être trop noyé dans le naufrage lyonnais en terre basque, Clément Grenier sera le seul représentant des Gones dans la liste de Deschamps. Cela étant, un jour, il faudra briser un tabou : on n'a jamais compris pourquoi Grenier était cité avec les milieux de terrain pendant que Nasri est avec les attaquants.


Attaquants : Benzema, Gignac, Giroud, Nasri, Payet, Ribéry, Valbuena

L'attaque, le gros chantier de Didier Deschamps. Le dernier but de l'équipe de France a été inscrit le 22 mars 2013, justement face à la Géorgie. Depuis, les Bleus ont disputé quatre matchs complets sans planter le moindre pion, menant ainsi Karim Benzema à un nombre de minutes de disette environ égal à celui du hors-forfait d'une jeune fille en fleur. Pour remédier aux maux bleus, DD a fait table rase du passé et a rappelé André-Pierre Gignac, auteur de trois buts en trois matchs avec l'OM depuis le début de la saison. Si les déboires entre les deux hommes sont oubliés, Dédé ne devrait toutefois pas fouler la pelouse. A priori numéro 3 dans la hiérarchie des attaquants, le Marseillais n'est pas le seul à avoir démarré sa saison sur les chapeaux de roues. À son avantage avec les Gunners, Olivier Giroud répond bien à Karim Benzema qui a marqué en bleu ce week-end... sous le maillot du Real Madrid. En opération séduction avec les médias lors du rassemblement français face à la Belgique, Samir Nasri est encore là, comme Payet et les indispensables Ribéry et Valbuena. Si avec ça, les Bleus ne dynamitent pas les défenses géorgiennes et biélorusses...

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3