Les beaux Bleus

Après les deux derniers matchs de qualification, face à la Roumanie puis au Luxembourg, certains Bleus ont marqué des points. Les voici.

0 2
- Alou Diarra


Le Bordelais a assuré au poste de sentinelle devant la défense. Propre et serein sur le terrain, il semble également avoir pris son rôle de capitaine au sérieux. Laurent Blanc, qui le connaît depuis Bordeaux, compte sur lui. L'expérience sera renouvelée.


- Abou Diaby


Le milieu londonien avait fait une entrée remarquée dans l'équipe juste avant la Coupe du Monde, lors des matchs de préparation. Il a continué sur sa lancée. Technique et physique, Abou dispose d'une polyvalence rare, il peut s'adapter à tous les systèmes et possède un gros volume de jeu. Il a gagné une place de titulaire. Au milieu, il n'en reste plus que deux.

- Yoann Gourcuff


Remplaçant contre la Roumanie, il est entré en cours de rencontre pour tuer le match : il a posé le jeu et marqué le second but. Titulaire logique contre le Luxembourg, il a de nouveau marqué. Si ses deux buts ne sont pas forcément des chef-d'œuvres, le néo-Lyonnais a forcément marqué des points. Un type qui peut jouer 10 et claquer, ça ne court pas les rues. Après une Coupe du Monde compliquée, il s'est réaffirmé comme le meneur des Bleus.

- Anthony Reveillère


Le Gone fut peut-être le meilleur Français de ces deux rencontres. Appliqué en défense, volontaire en attaque, le latéral droit a plus qu'assuré l'intérim de Sagna : il s'est affirmé comme un prétendant plus que sérieux au poste. Voire un titulaire en puissance.

- La défense


Deux clean sheet : elle a forcément marqué des points. Tant mieux pour Laurent Blanc, qui espérait bien pouvoir renouveler l'attelage tranquille. Mais tout n'est pas parfait pour autant. Si Rami a plutôt convaincu, Mexès a un peu déçu. Philou n'est pas encore irréprochable (son corner concédé contre le Luxembourg) et n'apporte pas autant qu'il est censé le faire sur la relance. Quant à Clichy...

- Eric Abidal


Ben Clichy n'est pas le meilleur Français à son poste. Sans jouer, le Barcelonais reste dans la course. Evra, lui, peut aller se brosser.


- Karim Benzema


Même s'il se montre nonchalant, même s'il ne chante pas la Marseillaise, même s'il ne sourit pas assez, Karim est le meilleur attaquant français. Il a gagné son poste de titulaire. Mais ne survole pas autant qu'il le pourrait. Pour l'instant, on va mettre ça sur le dos de la fatigue et du manque de temps de jeu...


- Laurent Blanc

Deux victoires, six points, pas de clash, pas d'insultes : les résultats sont là. En plus, Lol a trouvé une équipe quasi complète. Reste à trouver comment organiser le milieu de terrain, et gérer les cas Ribéry, Abidal, Toulalan ; ça tombe bien, il a du temps devant lui...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
pour ma part j'ai vraiment bien aimé nasri et si Blanc doit choisir entre lui et gourcuff avec le retour de ribery (on verra en temps voulu) je suis pas sûr qu'il faille garder le grand brun.
Réveillère: OK (loin d'être terrible mais bon l'imposture sagna a des limites donc...).
Abidal: s'il retrouve son niveau d'il y a un an au barça, c'est un des tous meilleurs au monde et le meilleur français. Mais Blanc n'aime pas son profil et préfère des latéraux "modernes" genre trémoulinas qui sont plus offensifs et qui ont une véritable qualité de centre. Mais centrer pour qui? Le jour où il y aura du monde dans la surface on appréciera les jolis centres mais pour l'instant ya walou!
Concernant la déf centrale, je suis vraiment pas rassuré et ça serait bien de voir un peu de concurrence (delpierre ou ciani s'il confirme son regain de forme) parce que sakho...
D'accord avec l'article, mais on peut même aller plus loin:

Avoir un milieu offensif capable de créer les décalages sur les passes puis de se démarquer intelligemment sur les centres et avoir un ailier capable de dribbler et de centrer sur les joueurs démarqués, tout cela permet d'avoir des occasions hors coup de pieds arrêtés.

Et sur ces deux matchs, seuls Payet (dribbleur/centreur), Gourcuff (passeur/intelligence de placement), et dans une moindre mesure Nasri ont su être dans ce registre.

Il ne faut pas oublier qu'ils ont profité de l'usure des adversaires, et que Benzema n'est pas au top de sa forme physique. Mais il est sur que n'importe quel entraineur censé les reprendrait en sélection.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2