En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Les Bafana Bafana cherchent toujours un sélectionneur

Modififié
Même si l’Afrique du Sud ne fait plus partie du gratin du football africain depuis quelques années, elle a malgré tout conservé un certain pouvoir d’attraction.

Depuis qu’Ephraim Machaba a été limogé en fin d’année dernière pour des problèmes de discipline, la Fédération sud-africaine (SAFA) lui cherche un successeur. Le temps presse, puisque le champion d’Afrique 1996 disputera deux matchs amicaux fin mars face à l’Angola et à la Guinée-Bissau, avant le choc face au Nigeria en juin, qualificatif pour la CAN 2019.

La SAFA avait jeté son dévolu sur Pitso Mosimane (52 ans) – déjà passé deux fois sur le banc de la sélection nationale en 2006, puis entre 2007 et 2010 en tant qu’adjoint, avant de revenir dans le rôle de numéro 1 de juillet 2010 à 2012 –, mais depuis plus de quatre ans, l’ancien international fait le bonheur de Mamelodi Sundows, avec qui il vient de remporter la Supercoupe d’Afrique face au TP Mazembe (1-0), trois mois après avoir offert à son ancien club la première Ligue des champions de son histoire. Et, surtout, l’ami Pitso a mis tout le monde d’accord en signant un nouveau contrat de quatre ans avec les Braziliens.

Depuis quelques semaines, la SAFA étudie donc les CV qui arrivent en nombre sur sa boîte mail. Et parmi les noms qui circulent avec plus ou moins d’insistance du côté de Johannesburg, on retrouve du beau linge. En vrac, Roberto Mancini et son compatriote Giovanni Trappatoni, l’Allemand Lothar Matthäus, l’Égyptien Hassan Shahata, trois fois champion d’Afrique avec les Pharaons (2006, 2008, 2010), le Nigérian Samson Siasia, également candidat au Rwanda, l’Anglais Roy Hodgson, l’Écossais Stuart Baxter, mais également le Belge Hugo Broos, vainqueur de la dernière CAN avec le Cameroun, le Portugais Carlos Quiroz et même les Français Claude Le Roy et Hervé Renard. « Il y a des entraîneurs qui sont libres et envoient directement leur candidature. Mais parfois, ce sont des agents qui proposent des techniciens qui sont sous contrat, sans que ceux-ci soient forcément au courant » , explique un intermédiaire bien implanté en Afrique.


La Fédération sud-africaine devrait annoncer son choix au plus tard au début du mois de mars. Le comité chargé de choisir le nom de l’heureux élu est notamment composé de Lucas Radebe et Benni Mc Carthy, deux anciens internationaux.

On mise sur qui ? AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88