1. // CAN 2017
  2. // Quarts
  3. // RDC-Ghana (1-2)

Les Ayew envoient les Black stars en demies

C'est parti pour une sixième demi-finale d'affilée pour le Ghana, qui a vaincu la République démocratique du Congo grâce à sa paire de frères fétiche. Les Léopards ont eu beau multiplier les efforts, il fallait griffer encore plus fort pour faire tomber ces Ghanéens.

Modififié

RD Congo 1-2 Ghana

Buts : Paul José Mpoku (67e) pour la RDC // Jordan Ayew (63e) et André Ayew 78e pour le Ghana

Personne n'est là dans le stade pour l'applaudir, mais Dieumerci Mbokani fait quand même tout pour mettre son équipe sur orbite. Après cinq minutes de jeu passées à se dérouiller les jambes et à regarder André Ayew tenter la première frappe du match pour le Ghana, l'attaquant de Hull City profite d'une relance bidon de la défense ghanéenne pour s'offrir un slalom avant de taper le poteau. Le message lancé est clair : meilleure attaque de la phase de poules avec le Sénégal, la République démocratique du Congo n'a pas prévu de s'arrêter de marquer parce qu'elle est en quarts de finale, même contre le finaliste en titre. Assez pour lancer le match sur un rythme fou ? Pas vraiment. Après une première mi-temps sans vrai moment chaud, ce n'est que dans le deuxième acte que le spectacle s'est décidé à pointer le bout de son nez. Un but congolais surpuissant marqué par Mpoku auquel ont répondu deux buts des frères Ayew, et le Ghana validait son ticket pour le dernier carré.

Mbokani et les autres


Le poteau de Mbokani n'est pas qu'un coup d'éclat, il est la preuve claire et nette de l'envie et de l'énergie déployée par la RD Congo pour prendre les manettes du match, et sans attendre. Le Ghana, prudent et dont la stratégie est de ralentir un peu le rythme du début de match pour ne pas se faire bouffer, s'en remet souvent à l'un des deux frères Ayew qui sont à l'origine de la plupart des tentatives offensives. Mais avoir le droit d'affronter le Cameroun en demi-finales, ça se gagne, et les derniers gestes sont compliqués pour les deux équipes. Entre passes imprécises devant la surface et attaquants bien cadenassés quand ils approchent du but, la partie se verrouille rapidement et devient une guerre d'observation stérile. Les Ghanéens s'activent avant la demi-heure, débordent sur les ailes et chopent des corners, mais n'en font rien. La réponse congolaise, c'est Mbokani qui attire et fixe les défenseurs avant de transmettre à Kabananga qui envoie sa frappe dix mètres au-dessus. Avec cette impression que tout le monde en garde sous la semelle, mais est trop timide pour lâcher totalement les chiens. Les dernières tentatives de Mbokani, principale menace offensive du Congo, n'y changeront rien, et la mi-temps arrive sans que le score n'ait bougé.

Double dose d'Ayew


Imprécis techniquement, les Ghanéens pensent trouver la clé sur coup franc en revenant des vestiaires, mais la tentative cadrée de Mubarak Wakaso termine sur Matampi. Pas beaucoup plus saignants, les gars de la RDC tentent de se projeter en avant, mais sans faire frémir les défenseurs du Ghana. À l'heure de jeu, la balance est toujours équilibrée et les 22 hommes toujours aussi peu dangereux sur les rares actions qu'ils arrivent à créer. Dieumerci Mbokani continue de demander des ballons, mais prend des coups ou n'est pas trouvé, tandis qu'André Ayew essaye de se réveiller. Mais c'est son frérot Jordan qui ouvre le score. Après une passe de Wakaso, le plus jeune des Ayew se défait tranquillement des tacles congolais en deux crochets puis fusille la cage congolaise à l'entrée de la surface. Il n'en fallait pas plus pour envoyer un électrochoc aux Léopards, et la réponse arrive par Mpoku. Une chevauchée conclue par une frappe magnifique à trajectoire fuyante de presque 30 mètres, et tout est à refaire. Mais après Jordan, c'est à son brother André de manger, et un penalty provoqué par Atsu permet à l'aîné des Ayew de prendre Matampi à contre-pied. Entré dans les dernières minutes, Bakambu balance un coup de canon pour ramener les siens à flot, mais Razak nettoie tout d'une parade sublime. Assez pour valider définitivement la victoire dont les contours avaient été dessinés par les Ayew.

Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Kit Fisteur Niveau : Loisir
An saint 1302. Les armées du continent africain continuent de se déchirer dans la conquête de la Couronne de l’Aube Nacrée. De moins en moins d’armées restent en course dans cette grande conquête, et il ne fait nul doute que nous saurons bientôt quel seigneur africain portera le précieux artefact sur sa tête. L’armée du kongolo du Kongo, la plus grande que le pays n’a jamais connue, contient désormais 20 000 piétons porteurs de sagaies et 5000 frondeurs. Toute l’armée, vêtue de peaux de léopards, est déterminée à atteindre le palais du roi du Gabon.

Dans le même temps, l’empire du Ghana, réputé à travers tout le continent comme une grande puissance, s’approche du palais royal avec 10 000 cavaliers touarègues et 15 000 piétons. Les deux armées se croisent aux alentours d’une clairière, à 2 lieues de là ou les wolofs et les camerounais se sont rencontrés la veille. Lorsque les deux armées se font face, ils ne chargent pas, mais commencent à entamer des négociations. Les deux maréchaux se rencontrent, discutent entre eux plusieurs heures durant, mais rien ne ressort de ces négociations. A la fin des pourparlers, les deux maréchaux se mettent d’accord pour commencer les hostilités le lendemain, aux alentours de 17 heures afin de se reposer de la longue marche ayant entamée les deux armées.

Cependant le lendemain, à 17 heures, une grande surprise frappe les ghanéens : les kongolais n’ont pas utilisés la nuit pour se reposer, mais préparer le terrain à la bataille ! Toutes sortes de meubles, morceaux de tentes, de charrettes, de barrières, tous les déchets les plus encombrants au monde jonchent le champ de bataille. Les kongolais ont procédés ainsi afin de ralentir le plus possible la cavalerie touarègues, et favoriser le mieux possible un combat entre piétailles qui leur laissera plus de chances. Les cavaliers ghanéens, les frères Ayew à leur tête, sont fous de rages de se voir ainsi grugés et décident de foncer dans le tas sans attendre d’ordres de leur maréchal. Les sénéchaux Kabananga et Mpoku ordonnent aux frondeurs de viser les cavaliers dans leurs courses. Etant donné que les cavaliers sont ralentis par les obstacles au sol, les frondeurs n’ont pas de difficultés à les repousser à grands coups de frondes.

Le lieutenant Afful comprend de son côté que la cavalerie sera inutile en raison du sol. Il fait alors diviser les piétons en trois grands blocs, afin de charger les kongolais à pied. La grande traversée du terrain des ghanéens en courant commence, sous le feu des frondes cherchant à les viser. Une fois arrivés au contact, les sagaies du royaume du Kongo sont dressées, et le général Mbokani donne des consignes claires : rester groupés, rester unis, comme lors des autres duels que l’armée a menée. Les kongolais ont repoussées des armées bien plus grandes, et peuvent aussi l’emporter aujourd’hui selon lui. Les épées et sagaies s’explosent les unes contre les autres, les chocs sont violents, et les morts commencent à pleuvoir des deux côtés.

Mais les deux officiers frères, les Ayew, n’ont pas encore dits leurs derniers mots. Séparant la cavalerie en deux, prenant chacun une unité, les deux frères contournent les combats sur plusieurs kilomètres en coupant à travers les arbres, afin de se retrouver 1 lieu derrière l’armée kongolaise plus de deux heures plus tard. Les cavaliers peuvent alors charger, et tandis que les hommes du plus jeune frère englobent les combats, ceux du plus âgé foncent dans le tas et pourfendent de leurs épées les piétons kongolais. Les troupes du kongolo ont pu remporter de nombreuses victoires stratégiques, mais aujourd’hui les ghanéens semblent avoir trouvés la parade, et le manque de cavalerie se ressent profondément. Les piétons kongolais étant totalement encerclés, l’officier Bakambu tente désespérément de rompre la solide muraille de la cavalerie ghanéenne, mais les forces s’épuisent.

Après une dure journée de combat, le carnage est terrible : Les kongolais sont totalement décimés, et les survivants sont faits prisonniers. Les ghanéens ont perdus 8000 hommes, preuve que la résistance kongolaise a été farouche. Comme le veut la coutume, tous les gradés kongolais sont relâchés et retournent dans leur pays, annoncer leur défaite au kongolo. Les ghanéens quant à eux rentrent à leur campement, et fêteront leur victoire dignement. Ils enverront quelques piétons kongolais prisonniers comme esclaves à leur roi, et dès le lendemain, il faudra se remettre en marche. La Couronne de l’Aube Nacrée est dans le viseur des ghanéens, et ils n’ont jamais été aussi proches de la toucher.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Le résumé historique ci-dessus est inspiré de la bataille de Poitiers (1356, pas 732 qui arrivera pour ce soir). Avec les congolais dans le rôle des anglais sabotant le terrain et les ghanéens dans le rôle des français. Du coup ça fait une jolie uchronie, mais bon pas grave. Et puis en tant que français, c'est le pied de s'imaginer qu'on avait une chance de poutrer les rosbeefs ^^

Désolé à l'avance pour ce soir mais j'ai une sortie de prévu, donc le résumé de Maroc-Egypte arrivera mais tard dans la nuit.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Comme avait pu le dire Christophe Josse pour le 2nd but de David Villa lors de la manita contre le Réal au Nou Camp en 2010 :

"Ooooooooooooooooh c'est du grand aaaaaaaaaart"
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Tes récits de bataille me font penser au Flaubert de Salammbô. Inspirateur, pastiche, hommage ?, ou aux descriptions de combats dans les aventures d'Héroic Fantasy d'auteurs comme Robert Howard (dans ses aventures orientales) ou d'autres plus contemporains comme Michaël Moorcock ou David Gemmell, ses dignes successeurs.
Et si ce Flaubert là était leur modèle ?
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Celà dit, je n'ai pas regardé cet match, ni les autres, surtout quand il y a une finale mondiale de Handball en face, faut pas pousser. Peut-être la finale, on verra, s'il y a le Maroc,
4 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Vous n'avez toujours pas corrigé le drapeau pour la Rdc c'est pas très pro

Sinon le Ghana c'est fort et pragmatique 6ème demi de CAN de suite pour eux il vont finir par la gagner !!
Mon meilleur match de cette CAN pour l'instant!
Ghana favori pour la demie (et le tournoi) mais je me méfie du Cameroun, ils m'ont l'air d'avoir envie de reproduire dans les moindres détails les exploits de leur première métropole en france l'été dernier (d'ailleurs si il y a bien un pays symbole de la francafrique, c'est le Gabon...Hasard? Coïncidence? Complot reptilien?)!
Dommage cette RDC était belle...le Senegal aussi tu me diras, une ode au joga bonito cette eur...CAN!

P.s: Jordan j'ai toujours cru en toi, cette CAN doit devenir ton chef d'oeuvre, ringardises moi ce mec qui n'a pas eu le mental pour offrir une 1ere demie de CDM à l'Afrique!
Prospère Mulenga Niveau : CFA
On perd ce match par de notre faute, franchement ce penalty d'une stupidité sans nom, tout comme la perte de balle de Mulumba.

Mbokani mange le feuille de match.

Très déçu, le Ghana avec ce niveau de jeu jamais ne gagnera la compet', Je vois bien le Cameroun l'emporter en demi et j'espère, parce que cette anti-jeu est totalement minable.

Après faut reconnaître que Jordan Ayew a fait un excellent match très juste dans son jeu et son but et superbe.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : National
Note : 1
Le Portugal et la Grèce ont gagné l'euro avec un niveau pire que celui du Ghana hein...
1 réponse à ce commentaire.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
le Congo devait mener 2-0 à la pause,je suis certain que bakambu aurait concrétise les occasions de mbokani.il n'a pas été servi lors du premier match contre le Maroc et le coach le met au placard, bizarre
Sérieux faut jouer mal pour se qualifier en demi-finale ou quoi ?
(toujours pas remis de la désillusion d'hier)
Ce commentaire a été modifié.
T'es pas le seul hein. Je m'étais résolu à ne plus suivre le reste de la CAN, mais finalement je me retrouvé à suivre ce match sans même savoir pourquoi.

Comment on a pu perdre hier?
Je me demande toujours. On ne peut pas dire qu'on s'est fait avoir à l'expérience, cette équipe camerounaise est jeune et pas très expérimentée.
On a juste manqué de ce petit qq chose qui fait la différence sur les matchs à tension, le statut de favori n'aidant pas.
J'ai confiance en cette génération, qui a joué 2 CANs, les JO 2012 et raté de peu la qualif à la CDM, on peut se qualifier pour la prochaine CDM et faire de bonnes choses
2 réponses à ce commentaire.
Je me demande bien la raison de la non-titularisation de Bakambu, c'est certainement le meilleur joueur de l'équipe, éclairez moi svp.
Ahmed-Gooner Niveau : National
Note : 1
Pas au point physiquement.
Dommage, il semblait en avoir sous la semelle
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
J'ai versé une larmichette : cette équipe RD congolaise était bien sympathique, la seule à jouer un football africain, c-à-d organisation défaillante, aucune tactique et joueurs sans consignes, libres de faire ce qu'ils veulent. Un très bon "n'importe quoi " propre à l'Afrique.

Comme hier pour le Cameroun, le Ghana a gagné grâce à l'expérience et à la ruse.

Léopard congolais, je t'embrasse sur le museau et je te déclare mon amour éternel.
Getzo je tenais à te posais une question.

Je peux tromper mais j'ai l'impression que tu ne portes pas des masses le Sénégal dans ton coeur. Puis je en connaître les raisons si jamais mes doutes sont avérées?
A Elji, sincèrement, j'aime le beau football et je ne suis supporter d'aucune équipe particulière. Et détrompe-toi, hier, j'étais à fond pour le Sénégal parce que leur football est plus plaisant que celui des vieux lions camerounais.
2 réponses à ce commentaire.
Bakambu sur le banc quelqu'un peut bien m'expliquer?
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Pas moi en tout cas. Il est injouable quand il est en forme.
1 réponse à ce commentaire.
Le "fimbu" des congolais est quand même la célébration de but la plus drôle qu'il m'ait été donnée de voir ces dernières années notamment quand on connaît la symbolique que revêt l'image de la chicote dans les anciennes colonies et particulièrement au Congo. Un grand bravo de l'avoir tourné en dérision de cette manière.

Dommage pour le Congo, une belle équipe joueuse avec un beau parcours qui méritait mieux. Les ghanéens les ont eu à l'expérience.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Sénégal et RDC qui sortent dès les quarts, les deux équipes les plus fortes des phases de poules.

J'avoue que je m'y attendais pas.


Mais ça prouve encore une fois qu'une CAN se gagne à l'envie, un bloc équipe solide et des joueurs qui ont la dalle.

Le Ghana et le Cameroun, qui semblaient en difficulté depuis le début de la CAN nous prouvent que l'expérience l'emporte toujours sur le talent dans cette compétition.
Mouai sauf que la majorité des joueurs qui constituent la sélection camerounaise jouent leur première CAN ou ont très peu d'expérience en EN!
1 réponse à ce commentaire.
Deçu. Et Congobe pas que le Ghanavait plus de talent, hein.
il y a 21 minutes Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2
dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23
À lire ensuite
Nice, leader sans couleur