Les artistes peintres

Au lendemain d'une victoire aussi importante que jouissive à Lille, André Ayew et son entraîneur sont venus voir les relais locaux en conférence de presse. Avant de jouer Guingamp en coupe de la Ligue, la confiance est de mise.

Modififié
0 0
« De peintres en bâtiment, vous êtes passés à artistes peintres ? » . Il y a des jours comme ça où la meilleure formule d'une conférence de presse est lâchée comme ça, d'entrée de jeu. Et ce n'est même pas de la bouche de Didier Deschamps où d'un joueur que c'est sorti mais dans celle d'un journaleux qui voulait juste introduire sur le match de Lille. Surpris par la formule, l'entraîneur du champion sortant ne boudait quand même pas son plaisir : « Comme l'a dit Rudi Garcia, Lille a fait sa meilleure mi-temps mais on a su bien réagir. Je pense que je me suis trompé par rapport à la stratégie de match. C'est pas sur le choix des joueurs parce que les mêmes ont été bien meilleurs en seconde période mais plus sur la stratégie. J'avais prévu d'attendre. Et d'attendre, on est devenu attentiste » . Honnêtement, la tactique de Deschamps n'était pas blâmable. Car il n'avait pas échappé à l'ancien entraîneur de la Juventus que Lille avait du mal à passer l'heure de jeu. André Ayew, qui est également venu faire causette avec la presse, l'a confirmé sans mal : « Il nous a dit d'attendre la dernière demi-heure, qu'ils allaient baisser le pied. Alors on a pas paniqué » . Bien vu. La défense lilloise, que le Ghanéen trouvait « très bonne, bien en place, surtout très haute » , est restée à 20 mètres de ses cages sur l'occasion de Gervinho qui amènera le contre et l'égalisation marseillaise. A ce niveau, ça ne pardonne pas. « On l'a vu avec Paris, lorsqu'on joue l'Europa League, même si on fait tourner, c'est très difficile » note Deschamps. L'OM a donc tout gagné en jouant de l'avant. «  En même temps, il faudrait qu'on s'y habitue. Si on reste dans notre moitié de terrain, on a de grandes chances que notre adversaire face de même. C'est bête, on va jamais se rencontrer » note-t-il avec humour.


Evidemment, après ce genre de match, des individualités sortent du lot. Il y a tout d'abord Steve Mandanda, qui, après avoir passé deux mois à être irréprochable, vient de sortir un match référence. «  Je suis content pour lui. Le mérite revient aussi à Nicolas Dehon, l'entraîneur des gardiens, qui l'aide beaucoup. A lui de se maintenir à ce niveau-là » lance son coach en hommage. Loïc Rémy, le double buteur, a lui aussi de quoi se faire mousser : « Il ne me surprend pas. Il est adroit devant le but, il a un gros potentiel. Il a besoin d'aguerrir son jeu mais il est à l'écoute donc son bagage va encore s'étoffer » . Aujourd'hui l'OM est donc second au classement alors que le leader rennais va venir au Vélodrome samedi prochain. Deschamps, qui se méfie d'être désigné comme seul favori (ça lui été arrivé à Monaco en 2004 pour une fin pas vraiment heureuse), s'accroche à des stats annexes. « Pour l'instant, on est à 1,8 points par match. C'est une moyenne correcte. Mais un champion, c'est 2 points voir plus quand c'est vraiment disputé » .


En attendant, mercredi, il y aura un déplacement dont on ne sait quoi penser à Guingamp. «  Il ne faut pas oublier ce que nous a procuré cette coupe de la Ligue l'an dernier en terme de dynamique. Et puis cela va permettre à certains d'avoir du temps de jeu. Avec les blessures, les suspensions, on pourrait avoir besoin d'eux rapidement » . Contre le second du championnat de National, Andrade sera titulaire dans les buts, Taïwo capitaine. L'équipe sera sérieusement modifiée. De quoi laisser l'espoir à André Ayew de jouer avec son frère Jordan, comme ça lui est arrivé en sélection. « On aimerait bien mais l'important, c'est de bien travailler, et de gagner » . Une équipe "A prime" et un jeu comme contre Zilina : c'est les mecs de France Télévision qui vont être contents.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0