1. //
  2. // 30e journée
  3. // Milan AC/Sampdoria Gênes

Les années Samp de Gullit

Entre 1993 et 1995, Ruud Gullit quitte deux fois le Milan pour aller à chaque fois à la Sampdoria. Le Néerlandais n'y restera même pas deux saisons, suffisantes toutefois pour marquer l'histoire du club.

6 21
Et si le meilleur Gullit italien n'avait finalement pas joué au Milan ? Affirmation qui pourrait paraître un brin provocatrice, mais d'un point de vue purement statistique, c'est le cas. 15 buts en 31 matchs de Serie A (sans aucun penalty) lors de la saison 1993-94, beaucoup mieux que ses meilleurs scores avec les Rossoneri (9 pions max lors de sa première année). Évidemment, les chiffres ne disent pas tout, mais ils racontent beaucoup de choses. On sait tout ou presque de la Tulipe noire version Milan, moins de celle qui a laissé un souvenir impérissable sur la rive blucerchiata de Gênes.

« Un cerf qui sort de la forêt »


Si Gullit et Sacchi ont connu une idylle parfaite, le rapport a été beaucoup plus difficile avec Capello, les soucis physiques s'en mêlant également. Après six saisons au Milan, le Néerlandais prend ses cliques et ses rastas, et à vrai dire, personne ne cherche à le retenir. C'est qu'à 31 ans, beaucoup pensent qu'il est sur la pente descendante. Peu intrigué par la solution Torino, il choisit la Samp grâce notamment à Alberigo Evani qui vient également d'y arriver en provenance du Milan. Défenseur blucerchiato au long cours et désormais patron du centre de formation, Giovanni Invernizzi se souvient : « C'était un des plus grands joueurs au monde qui débarquait. Il y avait un grand enthousiasme. Lui était clairement animé d'un esprit de revanche, pas forcément envers le Milan, mais envers le football de très haut niveau qui l'avait mis de côté. Il avait également eu l'intelligence de choisir le bon club pour le revaloriser. » En effet, si ce n'était plus la Samp du Scudetto, Vialli étant déjà parti par exemple, la structure était encore là, et on y trouvait un certain Eriksson aux commandes.

Youtube

Initialement, le projet est d'abord de le faire jouer libéro comme lors de ses débuts au pays. « Il avait fait quelques matchs derrière lors des premières journées. De toute façon, c'était un joueur capable de jouer partout. Il avait une force physique incroyable, mais sa présence était fondamentale dans la moitié de terrain adverse. » Et effectivement, en duo avec Mancini, il sort une saison exceptionnelle. Après 18 journées, il a déjà planté 11 fois et notamment lors de la rencontre tant attendue face au Milan. À Marassi, les Rossoneri mènent 2-0 à la mi-temps grâce aux réalisations d'Albertini et Brian Laudrup. Katanec réduit le score, Mancini égalise sur penalty et Gullit achève son ancienne équipe d'un superbe but. Il ne se prive pas d'exulter, bien au contraire. Aux commentaires ce jour-là, Vujadin Boškov, entraîneur de la Samp du titre, sort une de ses phrases mythiques : « Gullit est un cerf qui sort de la forêt » . Autre Doriano historique, Pietro Vierchowod conserve également d'excellents souvenirs : « Il fut déterminant, on était l'équipe qui a gagné le plus de matchs à l'extérieur grâce à lui. Il était encore dans le coup physiquement et mentalement » . 3e en championnat, vainqueur de la Coupe d'Italie, c'est la meilleure Samp de l'après-Scudetto.

Bis repetita


« Reviens Ruud. Oublions ce qui s'est passé... » Le Néerlandais se laisse attendrir par Berlusconi, sauf que pendant son absence, le Milan s'est offert un doublé C1-championnat. Malgré la belle saison génoise, l'esprit de Gullit est encore agité, il vient de quitter la sélection néerlandaise à quelques jours du Mondial 94 en taxant Advocaat de raciste. Le lien avec les supporters rossoneri s'est quelque peu brisé, celui avec Capello tente d'être recomposé. Toutefois, Ruud fait son taf. Le 28 août 94, la Supercoupe d'Italie se joue à San Siro entre le Milan et la Samp, et c'est lui qui égalise à la 83e avant que les Milanais ne s'imposent aux tirs au but. Le destin a été particulièrement inspiré avec lui. Seulement voilà, le club lombard a du mal à se mettre en route en ce début de saison 1994-95, même si le Néerlandais plante encore trois buts lors des trois premières journées. Après un revers face à la Juve future championne, il demande à s'en aller le dernier jour du mercato d'automne. Son souhait ? Un retour à la Samp...

Départ vers les Blues


En quelques heures, un échange gratuit avec Alessandro Melli est acté et le cerf retrouve sa forêt. « On s'attendait à une même saison, mais il était moins au taquet mentalement, il n'avait plus cette envie de revanche » , raconte Vierchowod. Invernizzi confirme : « L'équipe était un peu moins forte aussi. Lui n'était plus à 100 %, mais quand il le voulait, il réussissait encore à faire la différence. » Ayant déjà disputé la Coupe d'Europe des clubs champions avec le Milan, Gullit ne peut prendre part à la campagne en Coupe des coupes qui s'arrête en demies contre Arsenal et aux tirs au but. Il se contente alors du championnat et inscrit 9 buts en 22 rencontres, soit le co-meilleur buteur avec le Mancio. Pas mal pour une saison moyenne. La Samp se classe 8e et lui quitte cette fois l'Italie pour un dernier baroud d'honneur à Chelsea. Ce fut donc court, mais intense. « Il a littéralement tiré l'équipe vers le haut lors de sa première année, il a beau être estampillé Milan, il est entré dans le cœur des supporters de la Sampdoria » , conclut Vierchowod. Il paraît même qu'on entend bramer au-delà des arbres qui bordent le centre d'entraînement de Bogliasco...

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Sacré joueur ce Gullit.

De grandes qualités de 10, grosse conduite de balle, qualité de passe etc (c'était pas un virtuose non plus mais un excellent 10 quand même), sauf que lui avait en plus une dimension physique hallucinante. Capable de presser pendant 90 minutes, hargneux, imprenable à l'épaule, gros volume de jeu... En plus d'avoir des qualités de buteurs: excellent frappe, grosse finition, excellente qualité de tête.

A l'époque, je pense que si MVB avait joué 10 et Gullit 9, ça aurait presque été aussi bien.

Un joueur incroyablement complet.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Et puis cette équipe de la Samp à l'époque... C'était plus la grandissime de 92 mais il y avait quand même des monstres comme Vierchowod, Katanec, Mancini, Evani et Pagliuca. C'était la grande époque quand même.
Pour moi Gullit est le joueur le plus complet de l'histoire du foot. Le seul joueur qui a rivalisé avec Maradona dans les 90. Quel joueur. Dommage qu'on parle pas assez souvent de lui. C'est le prototype du joueur parfait. Véritable leader sur et en dehors du terrain. Je l'aimait beaucoup. Il est d'ailleurs mon joueur préféré de tous les temps.
@georgesleserpent et @soualino vous avez 100 % juste! j'aurais pu poster exactement les mêmes mots , il est l'un des joueurs les plus complets de
l'histoire du football c'est indéniable.
Je confirme qu il était considéré comme l'autre meilleur joueur du monde dans les années 87-90 avec Maradona. Ce n'est qu'après que Van Basten l'a dépassé dans l'inconscient collectif.
L homme lui même était fascinant il avait des opinions très tranchées sur la vie et même la politique et une grande estime entre El Pibe et lui ( Il dira d'ailleurs qu'on n'a même pas respecté le talent de Diego au lendemain de son expulsion de la World Cup 94).
Dommage pour les Pays Bas qu'il n'est pas joué la Coupe du Monde aux USA avec Bergkamp s'aurait pu être quelque chose en attaque.
Ca m'avait quand même fait mal qu'il y renonce quelques jours avant le début de la compétition , mais il est toujours resté fidèle à ses idées.
Un joueur très charismatique et très impressionnant visuellement mais un peu oublié.
Dommage pour les Pays Bas qu' il n'ait pas joué....
au lendemain de son exclusion je veux dire (c'est dur le dimanche...)
HernánCrespo Niveau : DHR
Ian Curtis va pouvoir se toucher toute la journée.
georgesleserpent Niveau : Loisir
C'est quand je pense à Gullit que je me dis que le Milan de Sacchi était quand même pas dégueu...

Un petit milieu avec Rijkaard (sans doutes un des tous meilleur 6/8 que j'ai vu), Ancelotti, Evani, une ligne de milieu offensifs avec le monstre Donadoni, le porteur d'eau infatigable Colombo (pas l'inspecteur, l'autre), puis le monstre Ruud Gullit, et enfin, cerise sur le gâteau: une ligne défensive constituée de Maldini-Baresi-Costacurta-Tassoti, puis en pointe le fabuleux MVB...
Le tout coaché par un putin de révolutionnaire, un tacticien surréaliste, le plus grand de tous: Arrigo Sacchi.

La meilleur équipe que j'ai vu
Message posté par georgesleserpent
C'est quand je pense à Gullit que je me dis que le Milan de Sacchi était quand même pas dégueu...

Un petit milieu avec Rijkaard (sans doutes un des tous meilleur 6/8 que j'ai vu), Ancelotti, Evani, une ligne de milieu offensifs avec le monstre Donadoni, le porteur d'eau infatigable Colombo (pas l'inspecteur, l'autre), puis le monstre Ruud Gullit, et enfin, cerise sur le gâteau: une ligne défensive constituée de Maldini-Baresi-Costacurta-Tassoti, puis en pointe le fabuleux MVB...
Le tout coaché par un putin de révolutionnaire, un tacticien surréaliste, le plus grand de tous: Arrigo Sacchi.

La meilleur équipe que j'ai vu


je vais te faire plaisir bien que je sois comme tu le sais un pro Barca. Le Milan AC de SACCHI est probablement l'équipe la plus complète de l histoire du football. !tu raison de rappeler le talent Rijkaard lui aussi un peu oublié.En finale en 89 il est tout simplement monstreux. Pas loin d'être le meilleur a son poste de l histoire avec un volume de jeu incroyable. Ce qui est incroyable avec cette équipe et cette génération néerlandaise c'est le physique (naturel) qu' ils avaient au service d'une technique merveilleuse et d'un sens tactique irréprochable.
Dans un autre domaine on parlait presque de fin de l'histoire tellement on a eu l'impression qu on avait atteint le maximum possible.
Une image m'a marqué à l'époque , Gullit qui court faire du pressing alors que les adversaires relancent tranquillement pris de panique ils perdent le ballon.
et je ne sais plus qui marquent. C'est la sublimation du pressing haut.
Bon fini les cadeaux , je préfère quand même le Barca!!!
Concernant l'oubli relatif de Gullit , j'ai une théorie qui vaut ce qu'elle vaut
je pense que le cœur des fans de Gullit a dans les 40-45 ans;
donc à l'explosion des forums de foot et autres sur le net au début des années 2000 ils étaient déjà adultes et donc moins actifs sur ses réseaux où pillulaient des ados ou des étudiants qui l'avaient que très peu connus.
C'est la même chose que le débat sans fin entre Zidane et Platini. Sur le net Zidane l'emportera de très loin mais en réalité le clivage est générationnel.
Ceux qui ont 45 ans et plus vous diront très majoritairement Platini .
Il y a 3 joueurs qui semblent transgénérationnels c'est Maradona , Pelé et Cruyjff.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Oui, le Milan de Sacchi est sans doute l'équipe dans l'absolu la plus forte. Physiquement, tactiquement et techniquement, c'est du jamais vu. Il suffit de mater le fameux Milan-Real de 89 qui se termine à 5-0 alors que le Milan ne semble pas jouer à fond non plus, pour s'en rendre compte. Beaucoup trop de maîtrise tactique et technique. Le Real était littéralement asphyxié, et le peu de fois qu'ils avaient l'occasion de s'aventurer dans la moitié de terrain du Milan, il se faisaient quasi systématiquement prendre par le piège du hors jeu (je crois qu'il y a quelque chose comme une vingtaine de hors jeu pour le réal dans ce match, dingue).

Maintenant, à mon tour de te faire plaisir, en terme de jeu pur, de jeu balle au pieds, je pense que le Barca de Pep est ce qu'on a vu de mieux, et je doute franchement de voir un jour une équipe faire mieux.


Concernant ta théorie, effectivement c'est bien vu, mais ej pense aussi que c'est du au fait qu'à l'époque, peu de joueurs étaient vraiment réguliers à long terme. Les Stojkovic, Savisevic, MVB, Gullit, Stoichkov, Baggio et tant d'autres ont finalement pas vraiment perduré au top niveau. Alors que depuis, je dirais, le début des années 2000, on a des joueurs qui restent bien plus longtemps au haut niveau, Zidane, Shevchenko, Ronaldo, CR, Messi, etc me semblent durer bien plus longtemps.

Ca doit sans doute être du au fait de l'amélioration des préparations physiques et des soins.

Enfin je sais pas, c'est comme ça que je vois les choses. Et ça veut pas dire que les joueurs étaient moins forts avant, juste qu'on les voyait moins.
En fait faut faire un peu attention a ce sentiment qu il dure plus longtemps au haut niveau.Je me répète mais les joueurs d'aujourd'hui débarquent beaucoup plus précocement dans les tops teams avec la surexposition médiatique que cela induit.
J'avais pris l'exemple de Romario si tu t'en rappelles qui reste 5 saisons au PSV.
c'est quelque chose d'impossible depuis plus de 15 ans. Ca vaut aussi pour Gullit
qui fait plusieurs saisons merveilleuses au Feyenoord Rotterdam et PSV Eindhoven. avant de venir au Milan.
De plus , mais ca c'est une tendance récente , un joueur étiqueté comme très bon a davantage droit à des" saisons blanches" qu'avant, ils ont une sorte de passe droit ou une prime de starlette; pour être méchant. S'ils sont pas contents de leur sort ils passent à une autre club de calibre comparable. Il leur faut faire 4/5 mauvaises saisons pour disparaître des radars.

Pour reprendre le cas Neymar dont j'avais aussi parlé, je reste convaincu qu'il y a 25 ans il ne démarrerait pas sa carrière en Europe dans un club du rang actuel du Barca et en plus comme tête d'affiche de l'équipe.

Merci pour le Barca , j'adhère forcément.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Oui ej me rappelle très bien de ce débat Neymar/ronaldinho/Romario/ronaldo et je dois t'avouer que ça m'avait fait pas mal réfléchir.

C'est vrai qu'avant il y avait rien de péjoratif de rester dans ton club formateur/dans lequel tu as explosé jusqu'à ton apogée. Aujourd'hui, si un type se barre de Feyenoord à 27 ans, il est difficilement considérable comme un potentiel grand jouer, alors qu'avant, les Romario, les Savisevic, et même Baggio, entre autres, ont concrètement pas vraiment connu de grand club étant jeune.
Ca vient aussi de l'arrêt Bosman, puisque quand les clubs avaient droits qu'à 3 étrangers, ils avaient pas vraiment intérêt à prendre des espoirs, mais plutôt des types qui avaient fait leur preuve et qui représentaient un risque limité.
Et effectivement, les clubs laissaient beaucoup moins leur chance aux joueurs que ce n'est le cas aujourd'hui. Par exemple Papin qui débarque à Milan, qui fait deux saisons disons correctes et qui se fait juste virer au bout de ces deux saisons, car le club, qui visait alors l'excellence, avant pas le temps d'attendre qu'il trouve son meilleur niveau, ce d'autant qu'il prenait une place d'extracommunautaire.
Quand tu vois que Gignac, qui est certes pas un étranger, connait 2-3 saisons réellement médiocres sans être finalement vraiment éjectable, tu te dis qu'avant cela ne se serait pas passé comme ça.

Mais bon c'est aussi l'émergence de nouvelles technologies qui permet ça. Par exemple, Odegaard, joueur qui fait une saison dans un championnat absolument obscur, a quand même réussi à se faire repérer par le Real. Nul doute ue ce genre de chose aurait été absolument impensable et impossible il y a 20 ans. Ca a du bon, puisqu'on a quand même la possibilité de s'informer sur le niveau de pépite d'absolument partout dans le monde, mais ça peut aussi cramer beaucoup trop rapidement des joueurs, que ce soit physiquement ou mentalement.
En parcourant les différents commentaires évoquant la fille transexuelle de cerezzo, citée par " De paix et d'amour" et les transgénérationnels évoqués par "aerton", mon transformateur électrique a surchauffé et littéralement fondu! J'ai du me transférer chez mon voisin pour continuer la lecture.
Message posté par aerton
En fait faut faire un peu attention a ce sentiment qu il dure plus longtemps au haut niveau.Je me répète mais les joueurs d'aujourd'hui débarquent beaucoup plus précocement dans les tops teams avec la surexposition médiatique que cela induit.
J'avais pris l'exemple de Romario si tu t'en rappelles qui reste 5 saisons au PSV.
c'est quelque chose d'impossible depuis plus de 15 ans. Ca vaut aussi pour Gullit
qui fait plusieurs saisons merveilleuses au Feyenoord Rotterdam et PSV Eindhoven. avant de venir au Milan.
De plus , mais ca c'est une tendance récente , un joueur étiqueté comme très bon a davantage droit à des" saisons blanches" qu'avant, ils ont une sorte de passe droit ou une prime de starlette; pour être méchant. S'ils sont pas contents de leur sort ils passent à une autre club de calibre comparable. Il leur faut faire 4/5 mauvaises saisons pour disparaître des radars.

Pour reprendre le cas Neymar dont j'avais aussi parlé, je reste convaincu qu'il y a 25 ans il ne démarrerait pas sa carrière en Europe dans un club du rang actuel du Barca et en plus comme tête d'affiche de l'équipe.

Merci pour le Barca , j'adhère forcément.


Quand je parle de calibre c'est biensûr calibre économique ou médiatique pas forcément de calibre sportif
Message posté par europa
En parcourant les différents commentaires évoquant la fille transexuelle de cerezzo, citée par " De paix et d'amour" et les transgénérationnels évoqués par "aerton", mon transformateur électrique a surchauffé et littéralement fondu! J'ai du me transférer chez mon voisin pour continuer la lecture.


Ca va ?
t'es pas rentré en transe au moins ?
Message posté par georgesleserpent



Ca vient aussi de l'arrêt Bosman, puisque quand les clubs avaient droits qu'à 3 étrangers, ils avaient pas vraiment intérêt à prendre des espoirs, mais plutôt des types qui avaient fait leur preuve et qui représentaient un risque limité.


Ca vient principalement de l'arret Bosman .
Pour reprendre l'exemple de Papin , la concurrence n'est pas tant au poste qu'entre les joueurs étrangers . La finale de 1993 , Gullit est en tribune , Papin sur le banc si je me souviens bien . Le Milan AC de l'époque ayant tendance à cumuler 5/6 joueurs étrangers . Si des joueurs du standing de B.Laudrup , Gullit ou Papin pouvaient se retrouver en tribune , on comprends facilement que tu signais pas à l'étranger sans etre un joueur confirmé .
*se retrouvaient . Une fonction édit ferait pas de mal ...
@ aerton; merci de te préoccuper de ma santé. Il est vrai que j'ai des problèmes de transit pour le moment.
Message posté par georgesleserpent
Oui ej me rappelle très bien de ce débat Neymar/ronaldinho/Romario/ronaldo et je dois t'avouer que ça m'avait fait pas mal réfléchir.

C'est vrai qu'avant il y avait rien de péjoratif de rester dans ton club formateur/dans lequel tu as explosé jusqu'à ton apogée. Aujourd'hui, si un type se barre de Feyenoord à 27 ans, il est difficilement considérable comme un potentiel grand jouer, alors qu'avant, les Romario, les Savisevic, et même Baggio, entre autres, ont concrètement pas vraiment connu de grand club étant jeune.
Ca vient aussi de l'arrêt Bosman, puisque quand les clubs avaient droits qu'à 3 étrangers, ils avaient pas vraiment intérêt à prendre des espoirs, mais plutôt des types qui avaient fait leur preuve et qui représentaient un risque limité.
Et effectivement, les clubs laissaient beaucoup moins leur chance aux joueurs que ce n'est le cas aujourd'hui. Par exemple Papin qui débarque à Milan, qui fait deux saisons disons correctes et qui se fait juste virer au bout de ces deux saisons, car le club, qui visait alors l'excellence, avant pas le temps d'attendre qu'il trouve son meilleur niveau, ce d'autant qu'il prenait une place d'extracommunautaire.
Quand tu vois que Gignac, qui est certes pas un étranger, connait 2-3 saisons réellement médiocres sans être finalement vraiment éjectable, tu te dis qu'avant cela ne se serait pas passé comme ça.

Mais bon c'est aussi l'émergence de nouvelles technologies qui permet ça. Par exemple, Odegaard, joueur qui fait une saison dans un championnat absolument obscur, a quand même réussi à se faire repérer par le Real. Nul doute ue ce genre de chose aurait été absolument impensable et impossible il y a 20 ans. Ca a du bon, puisqu'on a quand même la possibilité de s'informer sur le niveau de pépite d'absolument partout dans le monde, mais ça peut aussi cramer beaucoup trop rapidement des joueurs, que ce soit physiquement ou mentalement.


Pour juger les joueurs ayant évolué avant les années 2000, il faut regarder leur carrière dans leur globalité et non pas quand ils ont été médiatisés dans des top teams.
Je me rappelle du temps de sportvox quelqu'un avait fait un article dans lequel il expliquait les 2 carrières de Maradona , l'une en Argentine très riche et plus insouciante mais finalement pas très connue et l'autre mythique en Europe (qui temporellement intègre sa coupe du monde Mexicaine).
Hier à 22:10 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 il y a 2 heures Shaqiri s'amuse à l'entraînement
il y a 3 heures Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 9 il y a 5 heures Rosario tient-il son nouveau Messi ? 21 il y a 6 heures Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 5 il y a 6 heures Quand Griezmann tremble devant Mbappé 30 il y a 7 heures Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 61 il y a 8 heures Superbe lob de Neymar 15 il y a 8 heures Le raté d'Otamendi
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:48 Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 Hier à 10:56 Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 Hier à 10:25 Arda vers Arsenal ? 38
Hier à 09:22 De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 18 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 108 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 43 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19 samedi 4 mars Bientôt des caméras sur les arbitres amateurs anglais? 1
6 21