1. //
  2. //
  3. // Résumé groupes E à H

Les Anglais font un beau mardi

Le Bayern enfile les buts par 4, alors que les clubs anglais ont bien cartonné. Arsenal ira jouer sa qualification contre l'Olympiakos.

Modififié
0 27

Groupe E

BATE Borisov 1–1 Bayer Leverkusen

Buts : Gordejchuk (2e) pour le BATE // Mehmedi (68e) pour Leverkusen

Le quatrième et le troisième pouvaient profiter du déplacement périlleux de la Roma à Barcelone. Mais aucune des deux équipes n'a réussi à tirer son épingle du jeu. Après deux minutes de jeu, les Allemands se font surprendre. Sur une belle action collective de Borisov, Gordejchuk écrase sa frappe, mais Leno se troue et laisse passer entre ses jambes pour donner un but d'avance au BATE. Derrière, Leverkusen se montre plus expérimenté que son adversaire et se crée des occasions, des situations, mais sans marquer de but. Du moins pas avant la pause. Au retour des vestiaires, c'est la même, le BATE défend, plutôt bien, et arrive quand même à se procurer quelques actions, mais sans aller au bout. Du coup, le Bayer en profite pour égaliser. Sur une passe lobée lumineuse de Çalhanoğlu, Mehmedi reprend en centre-tir et profite, là aussi, d'une erreur du portier adverse. Chetnik négocie mal la trajectoire et se fait lober bêtement. Les deux équipes se séparent sur un score nul qui arrange peut-être le BATE, qui conserve toutes ses chances de qualification pour la dernière journée.

FC Barcelone 6–1 AS Roma

Buts : Suàrez (15e, 43e), Messi (18e, 60e), Piqué (56e), Adriano (77e) pour Barcelone // Džeko (90e+1) pour la Roma

Classement :

1. FC Barcelone 13
2. Bayer Leverkusen 5
3. AS Roma 5
4. Bate Borisov 4

Groupe F

Arsenal FC 3–0 Dinamo Zagreb

Buts : Özil (29e), Sánchez (33e, 69e) pour Arsenal

Si le Bayern et l'Olympiakos étaient bien partis pour se qualifier, tout restait à faire dans ce groupe F. Écrasé à Munich lors de la dernière journée, Arsenal affrontait Zagreb dans un choc où le perdant pouvait faire une croix sur l'Europe. Et la rencontre a tenu toutes ses promesses. Les Croates mettent la pression d'entrée en obtenant des corners dans les premières minutes, mais en vain. Peu à peu, Arsenal prend le contrôle et s'installe dans la moitié de terrain du Dinamo. Et c'est récompensé. Après une attaque croate, les Anglais remontent le ballon à toute vitesse et Alexis Sánchez sert parfaitement Özil dans la surface qui ouvre le score d'une tête plongeante. Deux minutes plus tard, après un ballon perdu aux dix-huit mètres, Sánchez est servi par Monreal et se transforme en buteur. Arsenal mène deux à zéro. À cinq minutes de la pause, Özil rate le K.O., puis tout le monde rentre au vestiaire. En seconde période, les Gunners se la joue tranquille en dominant. Sánchez aggrave le score sur une merveille de passe de Campbell. Prestation parfaite pour le Chilien. Arsenal s'impose tranquillement et peut espérer une qualification en cas de victoire face à l'Olympiakos, lors de la dernière journée.

Bayern Munich 4–0 Olympiakos Le Pirée

Buts : Douglas Costa (8e), Lewandowski (16e), Müller (20e), Coman (68e) pour le Bayern

Le Bayern Munich n'a pas fait dans la dentelle. Il n'aura pas fallu longtemps aux Allemands pour ouvrir le score. Huitième minute de jeu, Jimenez repousse une frappe de Boateng, mais Douglas Costa a bien suivi et donne l'avantage au Bayern. Pep Guardiola voulait terminer premier du groupe et avait aligné la grosse équipe. Les Bavarois mettent une grosse pression et double la mise quelques minutes plus tard grâce à Lewandowski. Même plus rigolo. Mais 2-0, c'est pas assez pour le Bayern, Müller met le sien et plie le match au bout de vingt minutes. Le score ne changera pas jusqu'à la mi-temps. Après la pause, la physionomie est la même. Les Allemands font la loi, mais vont être - sévèrement - réduits à dix après l'expulsion de Badsturber pour une faute commise en position de dernier défenseur. Sinon c'est trop facile. Douglas Costa est tout près de s'offrir un doublé sur coup franc, mais ça termine dans le petit filet. En clou du spectacle, Kingsley Coman s'offre son premier but en Ligue des champions. Victoire trop facile du Bayern qui décroche son ticket pour les huitièmes de finale et s'empare de la première place du groupe.

Classement :

1. Bayern Munich 12
2. Olympiakos 9
3. Arsenal 6
4. Dinamo Zagreb 3

Groupe G

FC Porto 0–2 Dynamo Kiev

Buts : Yarmolenko (35e), Gonzalez (64e) pour Kiev

Porto avait un pied en huitièmes de finale. Tenus en échec à Kiev à l'aller, les Portugais n'avaient besoin que d'un point pour se qualifier. Face à des Ukrainiens qui pouvaient eux aussi décrocher leur billet pour la suite de la compétition, Porto a fait le jeu à la maison. En début de match, Yacine Brahimi et Giannelli Imbula font le jeu. Ce dernier claque même une tête sur corner, mais sans danger. Mais Porto ne marque pas et manque de se faire surprendre sur une frappe de Gonzalez que Casillas claque en corner. En fin de compte, les Portugais se font punir. Immbula commet une faute dans la surface et donne un penalty aux Ukrainiens que Yarmolenko se charge de transformer. Douche froide au Dragão. Après la pause, Porto se jette à l'avant, mais à chaque fois, c'est trop imprécis pour inquiéter Shovkovsky qui veille. Et le retour de flammes ne se fait pas attendre. Casillas sort d'abord un tir de Garmash avant de craquer complètement sur une frappe de Gonzalez, aussi molle que sa main sur ce coup-là. Douche glacée au Dragão. Porto ne marque pas, perd face à un bon Zagreb et relance complètement la qualification dans ce groupe G, avec en prime un déplacement périlleux à Chelsea lors de la dernière journée.

Maccabi Tel-Aviv 0–4 Chelsea FC

Buts : Cahill (21e), Willian (73e), Oscar (77e), Baba (90e+1) pour Chelsea

Chelsea ne devait pas perdre. Deuxièmes avant la rencontre, les Blues étaient dans l'obligation de ne pas perdre pour conserver une place qualificative. En début de match, les locaux sont bien regroupés et se procurent les premières situations intéressantes. Mais Chelsea la joue à l'expérience. Sur un corner de Willian, Cahill reprend de la tête, Rajković sort sur sa ligne, mais le défenseur des Blues a bien suivi et ouvre le score. Puis les Anglais dominent et vont se retrouver en supériorité numérique pour le reste de la rencontre, après l'expulsion de Ben Haim, peu avant la pause. Au retour des vestiaires, Tel-Aviv n'est pas ridicule, mais réduits à dix, les Israéliens ont du mal à garder le ballon. Chelsea veut tuer le match et en est tout près, mais Rajković écarte bien la frappe d'Hazard. Il faudra un quatrième but sur un quatrième coup franc en Ligue des champions du petit Brésilien à touffe pour tuer la rencontre et remettre Chelsea à la place de leader du groupe. Derrière, d'une belle tête, Oscar et Baba fermeront le rideau du spectacle. Mourinho peut serrer le poing, sans trop oublier la réception de Porto dont le sort décidera de la qualification des Blues.

Classement :

1. Chelsea 10
2. FC Porto 10
3. Dynamo Kiev 8
4. Maccabi Tel-Aviv 0

Groupe H

Zénith Saint-Pétersbourg 2–0 FC Valence

Buts : Shatov (15e), Dzyuba (74e)

Olympique lyonnais 1–2 La Gantoise

Buts : Ferri (7e) pour Lyon // Miličević (32e), Coulibaly (95e) pour La Gantoise

Classement :

1. Zénith 15
2. Valence 6
3. La Gantoise 7
4. Olympique lyonnais 1

  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Benjamin Asseraf
  • Modifié

    Dans cet article

    Je sens que les Gunners vont nous la jouer loosers et perdre le dernier match après avoir mené de 2 buts 15 minutes avant la fin.
    Quel plaisir ce serait quand même qu'ils se qualifient avec un début aussi catastrophique.
    Claude le Gentil Niveau : CFA
    Message posté par footixIer
    Je sens que les Gunners vont nous la jouer loosers et perdre le dernier match après avoir mené de 2 buts 15 minutes avant la fin.
    Quel plaisir ce serait quand même qu'ils se qualifient avec un début aussi catastrophique.


    Mais non, ce n'est pas assez Gunner ça.

    Ils vont se qualifier ric-rac, pour se prendre le tourbillon Barcelone en 1/8.
    Message posté par footixIer
    Je sens que les Gunners vont nous la jouer loosers et perdre le dernier match après avoir mené de 2 buts 15 minutes avant la fin.
    Quel plaisir ce serait quand même qu'ils se qualifient avec un début aussi catastrophique.


    Sans déconner je le sens gros comme une mauvais aussi. Mais bon le boulot est fait ce soir avec un magnifique duo Ozil-Alexis, on va pas se plaindre même si Giroud fait sacrément tâche quand le jeu s'accélère.
    gros comme une maison pardon.
    3 buts sur 4 marqués sur coup de pied arrêtés contre une équipe de Tel Avive complétement naze réduite a dix pour toute la seconde période , ça en dit long sur jeu proposer par les blues ce soir .

    Bref match maîtriser de bout en bout mais sans aucune folie .
    LA LIGUE 1 HAHAHAHA !
    L'air de rien, toutes compétitions confondues, Willian en est à 6 ou 7 coups francs marqués cette saison, non? Il est devenu un vrai spécialiste de l'exercice, alors que j'ai pas souvenir de le voir les tirer les saisons précédentes
    Quand à Guardiola, après nous avoir proposé un Barça sans avant-centre, il va arriver à nous faire un Bayern sans milieux de terrain. Car se pointer avec Lewa, Muller, Robben, Costa et Coman ensemble sur le terrain, c'est couillu.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
    6 ou 7, cette saison ? Tant que ça, Alexminot ?
    Parce que si c'est le cas c'est énorme.

    Je crois que le record de CF sur une saison revient à l'ami Sinisa, avec 11 coup francs, pour donner une idée.
    Bah il y en a déjà 4 en Champions. Et je crois qu'il en a mis aussi un ou deux en championnat. Donc ça fait au moins 5. Et comme c'est fort possible que j'en oublie, on doit bien approcher les 6 ou 7.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
    Eh beh, en effet le type devient un spécialiste en la matière.
    Message posté par Georgesleserpent 2.0
    Eh beh, en effet le type devient un spécialiste en la matière.


    Cette histoire me perturbait, j'ai demandé de l'aide à mon ami Google.
    Il en est à 6 désormais, toutes compétitions confondues. Dont 4 réussis sur 5 tentatives en CL. Un taux de réussite Juninhesque.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
    Message posté par AlexMinot
    Cette histoire me perturbait, j'ai demandé de l'aide à mon ami Google.
    Il en est à 6 désormais, toutes compétitions confondues. Dont 4 réussis sur 5 tentatives en CL. Un taux de réussite Juninhesque.


    C'est impressionnant. Le type a du ballon quand même
    Quel joueur ce Yarmolenko! Un dribbleur comme on en fait plus.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
    Message posté par The Ant
    Quel joueur ce Yarmolenko! Un dribbleur comme on en fait plus.


    <3
    Lui et Konoplyanka à l'Euro, rien que d'y penser me rend tout chose.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    0 27