1. // Euro 2016
  2. // Gr.B
  3. // Angleterre-Pays de Galles

Les Anglais et les Gallois ont-ils des raisons de se haïr ?

Depuis la fin du XIIIe siècle, la grande rivalité entre l’Angleterre et le pays de Galles a traversé toutes les époques. Pourtant, quand on y regarde de plus près, l’opposition entre ces deux nations n’a jamais vraiment eu lieu d’être.

Modififié
1 200 policiers et gendarmes, 200 personnels du SAMU, 130 pompiers, 750 agents de sécurité privée pour l’intérieur du stade et 100 pour la fan zone. En tout, ce sont près de 2 400 agents qui sont mobilisés ce jeudi pour assurer la sécurité dans le Pas-de-Calais à l’occasion du match opposant l’Angleterre au pays de Galles. Autant dire qu’il s’agit là d’une rencontre sous (très) haute tension. Pourtant, peut-il y avoir réellement rivalité entre une nation, l’Angleterre, dont on connaît l’importance et l’influence sur le football mondial, et une autre, le pays de Galles, qui dispute son premier championnat d’Europe cette année ? « En football, l’Angleterre sera toujours favorite face au pays de Galles en raison du nombre de joueurs qu’ils ont à disposition. »

De lourdes défaites et des victoires mémorables


Cet aveu, c’est celui de Leighton James. Le 31 mai 1977, l’ex-ailier est de ces joueurs gallois présents à Wembley pour un match opposant le pays de Galles à l’Angleterre. Et autant dire que cette rencontre n’a rien d’anodine. D’abord, parce que le pays de Galles finit par l’emporter grâce à un penalty de l'intéressé, une victoire historique pour les Gallois qui provoque le licenciement immédiat du sélectionneur anglais, Don Revie. Et puis parce que le match s’ouvre dans les hostilités, les organisateurs refusant de jouer l’hymne gallois. De la provocation ? Surtout une façon, bien involontaire, de remonter à bloc l’effectif des Dragons. Leighton James : « Ce match a laissé un souvenir indélébile. Nous savions que l'hymne ne serait pas joué, mais à la fin de God Save the Queen, nous étions en ligne pendant environ 10 secondes pour faire valoir notre force. »

D’un point de vue historique, ce n’est d’ailleurs pas la seule défaite des Three Lions face aux Gallois. Car, s’ils ont longtemps été dominés par leur voisin avant la Première Guerre mondiale – avec zéro victoire et 104 buts encaissés en 32 matchs entre 1883 et 1914 – et ne sont parvenus qu’à relever timidement la tête entre les deux guerres, les Gallois ont réussi à rendre chacune de leur victoire mémorable. Comme ce fameux 17 mai 1980 où les coéquipiers de Leighton James confirment l'exploit réalisé trois ans plus tôt et s'imposent à Wrexham quatre buts à un. Ils ne le savent pas encore, mais ce sera la seule fois où l'Angleterre, entre 1964 et 2005, encaissera quatre buts dans un même match. Ce qu'ils savent, en revanche, c’est que les Three Lions venaient d'humilier l'Argentine championne du monde à domicile (3-1), mais qu'ils sont repartis de Wrexham « la queue entre les jambes » , pour reprendre les mots de Leighton James. Le gardien de l'époque, Dai Davis, se dit moins étonné : « Nous ne pensions pas que l'Angleterre était particulièrement une bonne équipe et nous étions à domicile. Ils avaient des difficultés sur les côtés et, avant le match, Mike England (le sélectionneur de l’époque, ndr) avait mis l'accent sur Larry Lloyd, qui était encore plus lent que le Queen Mary. »

« Il n’y a que le sport qui permet au pays de Galles d’affirmer son identité »


Comme pour toute rivalité, il faut un point de départ. Sans forcément remonter jusqu'à la conquête du pays de Galles en 1282, ou à l’officialisation de l’unification en 1536, celui-ci peut éventuellement s’expliquer par « l’écrasante présence de l’Angleterre » , comme le souligne Moya Jones, LA spécialiste du pays de Galles en France et enseignante à l’université de Bordeaux-Montaigne. « Contrairement à l’Écosse, le pays de Galles a longtemps été effacé des cartes et n’a jamais vraiment été uni politiquement avant la fin du XXe siècle. Encore aujourd’hui, seulement 20% de la population parlent couramment le gallois. De toute façon, ce n’est que depuis cinquante ans, et plus précisément depuis la création d’une institution dévolue au pays de Galles par Tony Blair en 1997, que l’on remarque une renaissance du nationalisme gallois, aussi bien linguistique que politique. » Maître de conférence en civilisations britanniques à l’université Paris 3, Yann Béliard nuance : « Il faut préciser que leurs rapports ne sont pas si conflictuels. Leur union est tellement ancienne qu’il y a bien trop de mélanges, d’histoires communes, de mariages mixtes, d’Anglais qui travaillent au pays de Galles et inversement pour qu’il y ait une quelconque animosité. Il y a bien sûr quelques oppositions, comme le fait que le sigle du pays de Galles soit le seul absent de l’Union Jack, comme le fait que les Gallois ont toujours détesté Churchill ou comme le fait, d’un point de vue sportif, que Swansea et Cardiff, les deux plus gros clubs du pays, évoluent dans les différents championnats anglais, mais les Gallois ne se sentent pas oppressés par les Anglais. Le processus de dévolution voulu par Blair a d’ailleurs été voté par une très courte majorité de Gallois, avec un taux de participation assez faible qui plus est. »

Malgré tout, les divergences politiques entre les deux pays perdurent, et Moya Jones, qui a vu « déferler la marée rouge » dans les rues bordelaises samedi dernier face à la Slovaquie, croit savoir pourquoi. « Au pays de Galles, c’est toujours le même parti travailliste à la tête du pays depuis 20 ans, mais ça reste un pays pauvre. Au prochain référendum, je ne serais d’ailleurs pas étonnée de voir les Gallois voter pour la sortie de l’Union européenne. Tout simplement parce que le pays ne marche pas à la même vitesse que l’Angleterre, mais aussi parce que cela renforcerait une certaine opposition avec l’élite londonienne… Malheureusement, j’ai l’impression qu’il n’y a que le sport qui permet au pays de Galles d’affirmer son identité. »

« Nous sommes exploités, violés, contrôlés et châtiés par les Anglais »


Vrai : car, si l’Angleterre règne en maître sur le Royaume-Uni et n’a jamais vraiment eu besoin de forcer son talent pour empêcher cette rivalité de prendre trop d’importance, il reste inconcevable pour les Gallois de perdre en match officiel face à leur imposant voisin. Certes, c’est nettement plus véhément en rugby, dont le célèbre discours de Phil Bennett, capitaine du XV du Poireau en 1977, reste gravé dans les mémoires. ( « Regardez ce que ces bâtards ont fait de notre pays. Ils nous ont pris notre charbon, notre eau et notre acier. Ils achètent nos maisons. Et qu’avons-nous en échange ? Rien. Nous sommes exploités, violés, contrôlés et châtiés par les Anglais. Et c’est contre eux que vous allez jouer aujourd’hui ! » ) Mais les footballeurs ont également des arguments à faire valoir. C’est une question d’honneur, après tout. Les deux victoires acquises en 1977 et en 1980 sont d’ailleurs assez symboliques politiquement : « Les années 70, ce sont celles des crises économiques et de la désindustrialisation, ce qui se traduit inévitablement par de la rancœur et par le renforcement d’un sentiment nationaliste. À cette époque, Cardiff, par exemple, était une ville complètement sinistrée. » Yann Béliard marque une pause, reprend : « Mais il ne faut pas exagérer le conflit. À l’inverse d’un Angleterre-Irlande, il n’y a jamais eu d’effusions de sang entre les deux pays, ni de guerre d’indépendance. Les Gallois ont même beaucoup de respect pour les clubs du Nord de l’Angleterre, avec lesquels ils partagent une forte identité ouvrière. Et l’inverse est vrai également : à Liverpool, par exemple, le club d’Everton a mis en vente des écharpes personnalisées pour ses supporters gallois. » Fabienne Buccio, la préfète du Pas-de-Calais, qui vient d’annoncer le renfort de deux compagnies de CRS et des « des mesures beaucoup plus restrictives au point de vue de l'alcool » , peut être rassurée : les flics ne devraient pas avoir à jouer le rôle d’arbitre cet après-midi.

Par Maxime Delcourt Propos recueillis par MD, sauf ceux de Leighton James et Rai Davis, tirés du Guardian.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

L'exemple d'Everton qui vend des écharpes personnalisées pour parler du lien identitaire et du respect pour les Gallois est ridicule, c'est du marketing et rien de plus (s'il était rentable pour le club de vendre des écharpes en basque, en swahili ou en braille ils le feraient, sans rien en avoir à branler de ces communautés). Je ne dis pas qu'il y a une proximité avec les Gallois, mais le marketing c'est du business désincarné, ça n'a rien à voir avec du respect
PôleScholes Niveau : DHR
Si on se penche un temps soit peu sur le conquête anglaise sur les territoire gallois, écossais ou irlandais, ces populations ont quand même quelques raisons d'avoir une dent contre la couronne. Aujourd'hui bien évidemment ça nous paraît un peu dépassé tout ça et ils doivent aller de l'avant. Mais les anglais ont commis quelques saloperies qui doivent avoir du mal à cicatriser pour certaines populations qui ont gardé ça en mémoire.

Pour le cas Irlandais, je vous conseille évidemment le superbe film de Ken Loach sur le sujet, Le vent se lève.
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
C'est plus culturel qu'autre chose

Des vieux restes de la monarchie moyenâgeuse anglaise qui opprimait le pays de galles, l'Irlande et surtout l'Écosse (braveheart si tu m'entends big up)

Alors qu'aujourd'hui cette haine est carrément injustifiée

C'est bien plus les anciens pays soumis qui détestent les anglais que les anglais qui les détestent
Buster-qui-donne Niveau : DHR
Il faut une raison pour ne pas aimer les Anglais ? :P


J'en vois une peut-être : le complexe de supériorité (leur éducation, leur démocratie, leur virilité en même temps...) dont ils ne sont jamais loin d'être habités (éventuellement sous couvert de modestie, ce qui rend la chose encore plus agaçante).

Ceci étant (ce qui rend les choses compliqués), souvent, ce sont aussi de super mecs.

Est-ce que je n'ai pas lu l'autre jour que c'est Gary Lineker qui avait obtenu qu'un "soulier d'or" soit remis à Just Fontaine ?

Ou alors (question supposée clore le débat :P) : est-ce que Waddle n'est pas anglais ?

Ajoutons un truc : la façon dont ils ont joué l'autre jour va vraiment dans le bon sens. Je ne sais pas s'ils l'emporteront au paradis, mais ça se rapproche davantage d'un foot moderne et intéressant que ce que nous avons montré contre l'Albanie.
Message posté par PôleScholes
Si on se penche un temps soit peu sur le conquête anglaise sur les territoire gallois, écossais ou irlandais, ces populations ont quand même quelques raisons d'avoir une dent contre la couronne. Aujourd'hui bien évidemment ça nous paraît un peu dépassé tout ça et ils doivent aller de l'avant. Mais les anglais ont commis quelques saloperies qui doivent avoir du mal à cicatriser pour certaines populations qui ont gardé ça en mémoire.

Pour le cas Irlandais, je vous conseille évidemment le superbe film de Ken Loach sur le sujet, Le vent se lève.


Un film à voir en effet. J'ajouterai le Bloody Sunday de Paul Greengrass et Au nom du Père avec Daniel Day-Lewis.
PôleScholes Niveau : DHR
Message posté par marco22
Un film à voir en effet. J'ajouterai le Bloody Sunday de Paul Greengrass et Au nom du Père avec Daniel Day-Lewis.


Magnifique, merci pour les conseils mon ami !
kim jung kill Niveau : National
oublié pas la scène mythique de Trainspotting

https://www.youtube.com/watch?v=QZtPAppO3Nw
Message posté par Zimedine Zimdane
C'est plus culturel qu'autre chose

Des vieux restes de la monarchie moyenâgeuse anglaise qui opprimait le pays de galles, l'Irlande et surtout l'Écosse (braveheart si tu m'entends big up)

Alors qu'aujourd'hui cette haine est carrément injustifiée

C'est bien plus les anciens pays soumis qui détestent les anglais que les anglais qui les détestent


En Europe je ne vois guère que les pays germains, Allemagne en particulier, pour lesquels les Anglais soient capables d'une forme réelle de considération ; pour le solde (Irlande comprise) le complexe de supériorité m'a toujours paru patent..
Provoquer le licenciement immédiat de Revie?

Non, la fin de leur collaboration était déjà dans les tuyaux, ce match n'a provoqué ni même précipité quoi que ce soit..
"Raisons de se haïr", ou "faire la paix" concernant Allemands et Polonais.. Quand bien même fût-ce parfois pour les relativiser - cas d'espèce, et encore bien.. -, pourquoi diable des lexiques et prismes si guerriers?

Jouer sur des fibres belliqueuses d'une main, et de l'autre les vierges effarouchées face aux violences hooliganesques.. L'exclusive ligne de conduite rédactionnelle serait-elle d'être opportuniste?
Article très intéressant merci !
Les Gallois ont été colonisés. Celà explique tout, pour moi. Cf Irlandais du Nord, Écossais...
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 28
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42