Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Les Américains quittent la Salernitana

13 jours. C'est le temps qu'aura duré la présidence de l'Américain Joseph Cala à la Salernitana, pensionnaire de Troisième division italienne. On frôle un record.



Antonio Lombardi, qui ne sera resté au chômage que deux semaines, donc, revient au chevet de son club. Un coup de théâtre invraisemblable, surtout au vu des déclarations faites par le nouveau boss le jour de son intronisation. « J'adore le football et je veux ramener cette équipe là où elle mérite d'être. Je veux investir sur les jeunes du centre de formation et sur quelques éléments qui ont déjà l'expérience du haut niveau » avait-il promis, laissant miroiter d'éventuelles dépenses de 40 millions d'euros.



Mais dès le 14 février, Cala comprend que tout n'est pas si facile, surtout lorsqu'il s'agit de payer des salaires en retard pour éviter une pénalisation. L'homme d'affaire se rend compte que la situation financière du club est désastreuse, et attaque ouvertement l'ancienne présidence. Lombardi, président sortant, rétorque que Cala n'a pas sorti un euro de sa poche. Furieux, l'entrepreneur américain a claqué la porte.


Lombardi, lui, se retrouve tout penaud, avec ses dettes, et son club au bord de la faillite. American Dream ?



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
La L1 a loupé Chicharito