1. // Amical
  2. // France-Côte d’Ivoire (0-0)
  3. // Billet d’humeur

Les ailes de l’enfer

Lucas Digne en perdition, Djibril Sidibé branché sur courant alternatif et un problème pour les Bleus, le même depuis des années : quels latéraux pour un avenir radieux ? Alors que la France du foot se cherche une gauche populaire et une droite moderne, les briscards Évra et Sagna apparaissent presque comme la solution la plus fiable du moment. Faute de mieux.

Modififié
987 33
Éric Abyssal. Ce nom aurait certainement été celui donné à Lucas Digne ce mardi si le très tiède France-Côte d’Ivoire s’était joué sur ISS Pro évolution, royaume de l’approximation des patronymes. À peu près, c’est d’ailleurs un bon résumé de la prestation du latéral gauche du FC Barcelone, où plutôt de « Cataluña » pour rester dans le souci de justesse partagé par Konami et l’ancien Parisien. Visiblement concentré sur sa tâche défensive dans laquelle il n’a pas toujours excellé, Digne a surtout fait dans la médiocrité offensive, en alternant entre débordements sans lever les yeux du ballon et centres sans prise d’information préalable. À son crédit, un centre correct rendu partiellement dangereux par la sortie maladroite du portier ivoirien, Sylvain « Lil » Gbohouo. Grignoté par Aurier et Gradel, ennuyé par l’Angevin Pépé en toute fin de match, le Catalan n’a pas fait oublier Patrice Évra, pourtant médiocre contre la Suède (2-1). Oublier la Suède, c’est justement ce que voulait faire Djibril Sidibé. Auteur d’une prestation fébrile face aux Scandinaves, le Monégasque a mis un bon quart d’heure à se mettre dans le bain. Le temps de louper quelques passes faciles et d’envoyer des centres inoffensifs. La suite de sa rencontre, c’est l’histoire malheureuse de ce que le monde du foot appelle désormais le « latéral moderne » : de la puissance offensive, des déplacements intéressants, mais pas toujours l’assurance tout risque derrière. Si on pardonne aisément à l’ancien Troyen quelques errements après avoir passé une saison au poste d’arrière gauche à Lille, la question de la fragilité des latéraux français fait toujours débat, alors même que l’horizon semblait enfin se dégager.

Sagna - Évra : en bleu et contre tous



Chez les Bleus de Deschamps, quand l’heure est aux critiques, c’est généralement chacun son tour. Au final, sous DD, seuls les gardiens ont à peu près eu la paix grâce à un Lloris indéboulonnable, malgré un exercice 2015-2016 impérial de Steve Mandanda. Les inquiétudes ont tour à tour concerné la défense centrale, la pointe de l’attaque, le milieu de terrain et les latéraux. Et si, aujourd’hui, la charnière semble sereine avec Koscielny, Varane et Umtiti, et l’attaque prometteuse, avec Griezmann en leader et du talent un peu partout, un chantier demeure depuis de trop longues années : celui des latéraux. Au final, à droite, la question se pose depuis la retraite internationale de Willy Sagnol, en 2008. À gauche, on peut remonter jusqu’au moment où Éric Abidal a délaissé le couloir gauche pour prendre l’axe central. Alors en pleine force de l’âge et en pleine bourre à Manchester United, Patrice Évra, international depuis 2004, fait la paire avec Bacary Sagna, bleu depuis 2007. Critiquée quasi constamment depuis, la doublette avance contre vents et marées. Alors que l’ancien Auxerrois affiche un Euro (2016) et deux Coupes du monde (2010 et 2014) au compteur, le joueur de la Juventus compte, lui, trois Euro (2008, 2012 et 2016), deux Coupes du monde (2010 et 2014) et toutes ses dents. Souvent contestés et mis en concurrence, Sagna et Évra comptent respectivement 65 et 81 sélections. Pendant ce temps-là, Gaël Clichy, Jérémy Mathieu, Benoît Trémoulinas, Christophe Jallet, Anthony Réveillère, Mathieu Debuchy, François Clerc, Rod Fanni et même Lassana Diarra ont été appelés pour jouer à leurs postes. Autant de solutions pour, au final, se rendre à l’évidence : à défaut d’être génial, le duo Évra-Sagna est celui qui a donné le plus de certitudes, au moins défensives.

Des promesses au Mondial 2018


Mais la France post-Euro devait être plus sexy. Il faut dire que le réservoir de jeunes, notamment à ce poste, semble être tout sauf vide. Après le traumatisme portugais, Deschamps, à qui on reproche parfois le fait de ne pas responsabiliser assez vite les jeunes, a décidé que l’heure serait celle de la transition. Pour l’Italie, premier match de la rentrée, les héritiers sont tout trouvés : Kurzawa et Digne à gauche, Sidibé et Corchia à droite, et en route vers le Mondial 2018. Une compétition qui va arriver avant que Lucas Digne n’ait le temps de dire « merde » après un centre loupé, et dont l’imminence discrète mais réelle pose une question. Certes, Sagna - un peu - et Évra - beaucoup - sont plus proches de la fin que du début, mais la relève est-elle prête ? Blessé pour ce rassemblement, Layvin Kurzawa semble être celui sur qui Didier Deschamps va pouvoir compter dans les années à venir, mais il devra prendre encore plus de poids à Paris. À Monaco, Benjamin Mendy fait son petit bonhomme de chemin, tandis que l’on peut amèrement regretter la disparition de Jordan Amavi, brillant, du côté d’Aston Villa. À droite, outre Sidibé, Corchia, entré brièvement en jeu ce mardi, ne manque pas de qualités techniques mais bien d’heures de vol au plus haut niveau. Au final, les noms ne manquent pas, mais les promesses doivent être tenues. Enfin. Et pas sur la PlayStation, hein.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 3
Je trouve que c'est un peu tôt pour juger Sidibé.. Une saison complète en Ligue des Champions avec Fabinho pour le conseiller ne peuvent que lui être bénéfiques à moyen terme.

A gauche en revanche, j'espère ne plus jamais revoir Digne.. Kurzawa / Trémoulinas, rien de plus..
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
J'essaye desesperement d'annuler le foutu -1 que je t'ai mis en voulant commenter, mais pas moyen. Toutes mes excuses.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Et Digne n'a rien à faire là, on est d'accord.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Vengeance !
Bah plus maintenant -2...

Bravo les gars
5 réponses à ce commentaire.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Digne est nul (mais bon, ça surprend encore des gens, apparemment).
Sidibé n'est pas défenseur, c'est un milieu. Le mec ne sait pas s'aligner ni couvrir son couloir, c'est ahurissant. Et ca fait plusieurs matchs de suite en Bleu que c'est le cas.
Doug Wilson Niveau : DHR
Un peu de mesure ne te ferait pas de mal.
Sidibe a quelque sauts de concentration parfois en effet, mais ça reste un très bon latéral. C'est sa première saison à Monaco (club plus huppé que Losc aujourd'hui) et ses premières sélections.
Laisse-le digérer tout ça et tu verras qu'il sera parfait en Russie.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Désolé pour Sidibé, mais un défenseur qui ne maîtrise aucun fondamentaux défensifs, moi ça a tendance à m'inquiéter.
Ou alors j'ai aps de bol et je tombe que sur les matchs pou il est mauvais défensivement. Pas de bol.
2 réponses à ce commentaire.
gastongaudio Niveau : Loisir
digne, une des plus grosses anomalies du football moderne.
je ne comprendrais jamais comment a t il pu être recruté par le Barca (à moins qu'alain roche bosse en sous main pour le club Catalan)
une catastrophe dans son couloir à tel point que Neymar échange très rarement avec lui tant il s'est rendu compte de la supercherie.
Quelle douleur quand je pense qu'il occupe le même poste qu'Eric Abidal.
malgré tout et s'il lui reste encore un peu de chance, il peut finir à marseille.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Neymar se rend surtout compte que quand il donne la balle à Digne, Lucas va la donner en retrait.. Le Brésilien n'a donc que peu de chances de revoir le ballon.
butterfly Niveau : CFA
Pas entièrement d'accord avec vous. C'est vrai pour l'instant, mais il vient d'arriver et reste très jeune et relativement timide. Quand ça passera, il révèlera probablement son potentiel. C'est un joueur très volontaire, avec une bonne qualité de passe et de jeu de tête, mais trop naïf défensivement pour l'instant.
2 réponses à ce commentaire.
Cluquette de Gaillac Niveau : District
Peut-être faire descendre Sissokho vu ses qualités. Comme ça on pourrait en plus rajouter un joueur technique sur l'aile droite (voeu pieu avec deschamps...).
Il prend un rouge en même pas 10min à ce poste je pense...
1 réponse à ce commentaire.
TheDoctor Niveau : DHR
Lucas Digne...

Ce type ne ferait pas trembler un ailier de niveau ligue alors en matchs internationaux...

ça reste un grand questionnement comment un type comme lui peut arriver pro, là je sèche !
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : CFA2
Je comprends pas pourquoi la défense à 3 n'a jamais été essayée depuis 10 ans. C'est pas comme si le problème des latéraux était nouveau!
Il faut espérer que ceux-ci progressent rapidement car derrière on ne voit pas grand monde pour les suppléer....
Ou alors il faudra se poser la question de faire évoluer le système vers le 3 - 5 - 2 ( ou 3-2 - 4 -1)avec Varane, Koscielny et Umtiti...
Combien de latéraux français valables en L1?
so-lyonnais Niveau : CFA2
Lloris- Umtiti, Varana, Kos - Kurzawa, Sissoko - Kanté, Pogba - Payet - Grezmann + 1 qui peut être Giroud, Gameiro, Lacazette ou... Benzema dans l'idéal footballistique.

Mais DD ne fera jamais ça, bien que ce soit un système qui peut bien correspondre à notre équipe. Mais ça prendrai trop temps à rebosser tous les automatismes pris depuis deux ans.
J'aime ta compo! Avec trois centraux de ce niveau, ça pourrait être une solution (le Brésil avait été champion du monde en jouant comme ça en 2002). D'autant que ça permettrait à Sissoko de rester dans son couloir, dès qu'il intervient dans le coeur du jeu ses limites techniques apparaissent.
Si la faiblesse des latéraux se confirment (ils auront encore leurs chances pour les prochains matchs mais ensuite.) je pense que le pragmatisme de DD pourrait le pousser à évoluer.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Surtout que derrière en cas de blessure d'un central, on met qui dans l'axe? rester à une défense à deux permets aussi de s'assurer un back up de qualité en la personne de Umtiti et au pire un mec du genre Rami. Mais 3 centraux titulaire oblige d'avoir au moins de joueurs axiaux en défense pour palier au éventuelles blessures ou méforme. Hors, comme le dit l'article, si le problème de la charnière est réglée, ce n'est que depuis peu aussi parce que la France joue avec deux def' centraux. Ensuite, ça ne changerait pas non plus vraiment le problème des latéraux si Sissoko et Kurzawa sont titulaires, dans le sens où ce système à besoin aussi de joueurs de couloir.

Enfin c'est comme ça que je vois le truc à chaud, même si ta compo est intéressante. Elle mériterait d'être tentée.
4 réponses à ce commentaire.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Kurzawa doit s'installer sans discussion possible, un latéral aussi technique est un plus dans le football d'aujourd'hui, même si le football de Deschamps est différent. De plus, kurzawa joue dans un grand club, donc il va prendre de l'expérience au fil des ans. Et sachant qu'Evra se prenait des courant d'air à tous les matchs depuis des années, il ne peut que faire mieux défensivement. À lui de prendre des automatismes en EDF.

Sinon Digne vous avez pas l'impression que son principal problème c'est le physique ? Le mec on dirait un u19, dès qu'un joueur met l'épaule c'est fini, il se fait bouger TOUT le temps, 0 agressivité, toujours à l'arrache. Incroyable qu'il joue au Barça, même si c'est pas une buse.

À droite Sidibé semble encore faible mentalement pour franchir le pas du niveau international, on sent qu'il trouve pas sa place, et est vite pris par la pression. Laissons lui le temps, les qualifs sont à notre portée, il a 1 an et demi pour progresser en club et en sélection
Yep Kurzawa ca doit etre le taulier, malheureusement il a un physique en mousse depuis qu'il est a Paris...

Je tenterai bien Benjamin Mendy qui sous Bielsa avait ete formidable... Apres le mec a l'air de s'egarer en dehors du terrain...

A droite Sidibé doit avoir encore sa chance avant d'etre lyncher, Corchia aussi mais clairement aucun des 2 ne sera un taulier...
Mendy revient bien sur les derniers matchs, franchement je pense qu'il aurait plus apporté qu'Evra face à la Suède par exemple (bien plus physique,et il a un jeu de tête!).
Sidibé, en effet, faut lui laisser le temps. Encore une fois, il donne l'impression de se précipiter un peu dans ses décisions en EDF. C'est étonnant, on dirait qu'il se met trop de pression.
Mais il récupère quand même beaucoup de ballons.
Il donne une impression de puissance que ne dégage clairement pas Sagna et il a clairement une qualité de centre que n'a pas Sagna, bref, encore une fois, y a pas photo.
Je préfère un Sidibé brouillon qu'un Sagna égal à lui même.
2 réponses à ce commentaire.
Carambouilles Niveau : District
Et pourquoi pas placer un central sur le côté ?
Thuram avait fait un excellent latéral en EDF.

D'autant que dans l'axe plusieurs profils émergent.

L. Fernandez avait un jour évoqué l'idée de placer Varane à droite..
Avec sa technique, ca ne m'avait pas semblé déconnant.
butterfly Niveau : CFA
C'est precisement ce que je demande, Varane ou Tolisso à droite, Mendy ou Umtiti à gauche.

Problem solved.
touchefresh Niveau : CFA
Behh oui Tolisso ! On n'arrive pas à lui trouver une place au milieu, pourquoi pas en ArD, il y jouait au début à Lyon ! Enfin je crois ...
2 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Umtiti en arrière gauche, ce serait au moins garant d'une présence défensive sûre. Après, je n'ai jamais vu ses prestations à Lyon quand il jouait à ce poste, ça valait quoi ? Et ça libérerait une place de central pour Laporte par exemple. Mais je pense que DD préfère un latéral gauche de métier.
Une défense à 3 centraux ce serait idéal.

Ça reglerait le problème des latéraux qui ne savent pas défendre, du 433 ou les milieux se font des passes à 5 mètres et ça amènerait un problème tactique à nos adversaires.

On est largement au dessus pour les qualifs autant en profiter.
três macacos Niveau : District
Flute si on avait sélectionné à temps on aurait pu avoir une doublette Aurier guerreiro... La gueule de l'equipe avec ces 2 la !!!
John Fitzgerald Wilis Niveau : Loisir
Le tout est de savoir quel jeu on veut pratiquer , si la dèche nous fait sa spéciale avec sissoko et payet sur les côtés ce sera coup sûr l'embouteillage dans l'axe et la il nous faut des latéraux offensifs style kurzawa et pourquoi pas corchia...
Totti Chianti Niveau : CFA
Pour moi, ce n'est pas le seul chantier.
Je trouve très moyen le milieu de terrain de l'EDF.
Physique oui, mais niveau qualité technique et jeu, y a sûrement moyen de faire mieux.
Doucement avec les conclusions les gars, on est en novembre 2016, pas en janvier 2018...

T'installes une nouvelle rotation à deux postes, avec exclusivement des jeunes ou inexpérimentés qui plus est, faut pas s'attendre à ce que ce soit des philipp Lahm au bout de 3 matchs hein.

Sidibé sera un titulaire indiscutable pour ses prestations d'ici un an,j'en suis certain.

Idem pour Kurzawa.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Top 5 : les Lavezzigates
987 33