1. // Top 50
  2. //
  3. // n°2

Cristiano Ronaldo, le prince de Madrid

Devenu meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid, Cristiano Ronaldo a arrêté de compter les records qu’il a fait tomber depuis qu’il a rejoint les Madrilènes. Avec trois Ballons d’or et autant de Ligues des champions au compteur sous le maillot blanc, le Portugais a surtout contribué à rapporter la fameuse Décima dont les Merengues rêvaient. L’histoire d’un homme qui a banalisé l’extraordinaire.

Modififié

#2: Cristiano Ronaldo

Certains ont brillamment usé de leur plume pour écrire l’histoire. Cristiano Ronaldo, lui, a préféré son pied droit et une frappe surpuissante. Un but parmi tant d’autres finalement. L’adversaire n’était pas non plus le plus glorieux, certes, mais qu’importe, l’histoire ne retient que les vainqueurs. En marquant le deuxième but du Real Madrid contre Levante, en ce 17 octobre 2015, Cristiano Ronaldo devient officiellement le meilleur buteur de l’histoire de la Casa blanca avec la bagatelle de trois cent vingt-quatre buts. Un doublé contre Malmö en Ligue des champions quelques semaines plus tôt lui avait déjà permis de rejoindre Raúl au classement des buteurs, mais le Portugais ne pouvait pas tolérer de partager le trône trop longtemps. La couronne n’allait qu’à une seule tête, celle de l’homme que l’on surnommait « CR7 » . Un numéro que l’attaquant a d’ailleurs récupéré un an après avoir posé ses valises à Madrid, alors que le club voulait le retirer à la suite du départ de Raúl pour rendre hommage à l’Espagnol. La passation de pouvoir était actée.

Des records, de la présentation à la Ligue des champions


Recruté pour quatre-vingt-quatorze millions d’euros (un record à l’époque), le jeune Cristiano Ronaldo, le sourire plus blanc que son maillot, se présente devant quatre-vingt mille personnes au Santiago Bernabéu (un record, là encore, pour une présentation de joueur). Des Madrilènes qui avaient bien senti que quelque chose se tramait et qui voulaient fièrement pouvoir dire quelques années plus tard « J’y étais » . La suite n’est qu’un mélange de buts, de trophées et de distinctions personnelles. En huit saisons au Real Madrid, Cristiano Ronaldo a progressivement éclipsé une à une les légendes du club et du championnat espagnol. Avec trois cent quatre-vingt-quatorze matchs au compteur, le buteur portugais a envoyé à un peu plus de quatre cents reprises le ballon au fond des filets, creusant encore un peu plus son avance sur Raúl, désormais loin derrière. Mais les records en Liga pourraient presque être passés sous silence tant Cristiano Ronaldo a avant tout été recruté pour rapporter la fameuse décima au club madrilène.


Le Portugais devra attendre cinq saisons pour arracher le Saint Graal. Et il sera évidemment accompagné de deux nouveaux records pour Cristiano. Meilleur buteur des phases de poules de l’histoire de la C1 avec neuf buts (un record qui sera battu deux ans plus tard par... Cristiano Ronaldo) avant de faire tomber la barre des buts marqués en une saison dans la compétition avec dix-sept pions. Le bonhomme ne se contente donc pas de battre les records de la Casa blanca et le 29 avril dernier, il s’attaque directement à celui de Jimmy Greaves, en devenant le meilleur buteur de l’histoire des cinq grands championnats d’Europe. Rien que ça.

Un géant de papier ?


Pourtant, l’attaquant reste un homme comme les autres. Et si son côté trop sûr de soi peut parfois énerver, son ancien coéquipier Álvaro Arbeloa rapporte qu’en réalité le Portugais a ses périodes de doute comme tout le monde. Juste avant la séance de penaltys face à l’Atlético de Madrid en finale de la Ligue des champions, le Portugais est à terre. L’air hagard, il semble totalement perdu au milieu de ce stade qui, en partie, n’attend que de l’acclamer. « Il ne le sentait pas du tout. Il m’a dit qu’il avait l’impression que les buts étaient fermés, que ça ne rentrerait pas. Je lui ai dit de rester calme, que cette situation s’était déjà souvent produite tout au long de sa carrière et qu’il avait toujours assuré. Qu’il devait rester calme et que son talent ferait le reste. Que c’est lui qui allait nous donner la Ligue des champions » , a raconté l’ancien latéral madrilène dans l’émission El Chiringuito. Quelques mois plus tard, Cristiano Ronaldo laissera encore éclater à la face de l’Europe son côté sentimental en sortant en pleurs du terrain lors de la finale de l’Euro. Déjà, en 2012, l’attaquant avait connu un petit coup de blues. Malgré son doublé contre Grenade, Cristiano Ronaldo n’avait pas célébré ses buts. « Je suis triste pour un motif professionnel, c’est pour cela que je ne fête pas mes buts » , avait expliqué un CR7 énigmatique. Un petit passage Caliméro qui contraste avec l'attitude arrogante que le joueur peut parfois avoir.


Avec les supporters du Real, la vie n’est pas toujours rose non plus. La star portugaise a parfois dû subir les sifflets d’un Santiago Bernabéu qui se montre toujours intransigeant. Et dans ces jours de « Je t’aime, moi non plus » , Cristiano broie du noir, comme tout homme qui se sent délaissé par son amour. Et c’est peut-être à ce moment qu’il est le meilleur. En pleine période de doute, critiqué, sifflé, le Portugais en profite généralement pour faire éclater son talent et sa combativité, à grands coups de « Calma » par-ci par-là. Histoire de rappeler qu’il n’est pas vraiment un homme comme tout le monde.


beh voila ... DiStefano bien sur.
Voir CR7 si près de la Saeta Rubia me fend le coeur de madridista, et je pense que je ne suis pas le seul.

Un peu comme le débat Ibra vs pauleta, Susic etc... je pense que les vrais supp ne s'y trompent pas, peu importe les stats, les records et autres ballons d'or.

CR7 a marqué les guiness books, mais pas les coeurs, loin de là.
cascarino9 Niveau : DHR
Détrompe toi, ce garçon a marqué les coeurs madrilènes ainsi que tous les clubs où il est passé.
Par contre il a fait des jaloux, c'est clair.
Après Di Stefano, ça ne sera jamais comparable
Des ligas, des C1 il a tout apporté au club, ton cœur il veut quoi pour qu'il soit marqué ? qu'il t'accorde aussi Irina Shayk ?
Note : 4
Arrêtons de parler de "vrais" supporters dès qu'on a une opinion (qui est forcément celle des "vrais"), ça me gonfle.
Perso, je ne suis pas fan de CR7 mais sa deuxième place semble logique. On s'en rendra mieux compte dans le futur, avec du recul.
il a rien marqué du tout, d'ailleurs le Bernabeu lui fait bien comprendre depuis des années, le même stade capable, dans la défaite et l'élimination, de standing ovation pour des adversaires valeureux (Del Piero, Ronaldinho) et qui partage les mêmes valeurs.

CR7 a tellement manqué de respect tout au long de ses années madrilènes à ses coéquipiers, ses supporters, ses dirigeants dans un seul but, sa gloire perso.
C'est le premier joueur au monde à faire la gueule quand un coéquipier marque un but !! c'est dingue quand même ?! à faire pression sur toute une entité centenaire pour faire du lobbying pour un ballon d'or qu'il ne méritait pas et à se plaindre de surcroît des réticences légitimes.
Je comprends même pas qu'il y ait débat, après ça, normalement tout est dit pour quelqu'un qui aime son club et son sport.

les trophées, mon ami, c'est accessoires, c'est la cerise sur le gâteau. c'est tout le reste qui est important sinon tout le monde serait supp de 4-5 clubs en Europe et c'est tout.
CR7 c'est le quatri/saoudien qui te rachète tout à prix d'or en te jetant l'argent à la gueule.
Y'en a qui aime ça, moi je préfère ne rien gagner avec dignité. D'ailleurs, c'est encore un exemple, sans CR7 le real ne gagnerait pas ? quelle bêtise...
Je comprends tout à fait ton point de vue mais à voir comme on l’annonçait fini et cramé à l'automne pour qu'il nous lâche 10 buts à partir des quarts et pas face à des bleu bites c'est franchement phénoménal !

Après j'aurais donné des places plus importantes à des Raul, Casillas ou Ramos qui sont (ou ont été) les dignes représentants du "madridisme"
Patxikudelatxams Niveau : District
Comme tu as raison mon ami! D'ailleurs ne dit on pas en Espagne : "El orgullo no depende de lo que se gana, sino de lo que siente!"

Hélas, bien peu pensent comme toi dans le Santiago Bernabeu...
Arrête de t'inventer une vie.
Quiconque regarde les matches du Real se rendra rapidement compte que Cristiano est le joueur le plus adulé de l'équipe actuelle, même devant certains espagnols qui ont pourtant la vie bien plus facile au Real.
Il suffit d'écouter l'entrée des joueurs, les célébrations de titres à Bernabeu, son nom est le plus scandé, son maillot le plus floqué, la grada joven organise des tifos pour réclamer son Ballon d'Or etc etc.

Ce sera pas le joueur le plus apprécié de l'Histoire du club parce qu'il ne montre pas le même amour pour le club que Raul ou Butragueno par exemple. Il a un feeling différent, il sert le club et le club le sert. Les supporters le savent, mais tout simplement il n'est pas espagnol et pas formé au Real donc il n'aura jamais ce feeling.

Et puis, je me souviens très bien quand une partie des supporters réclamaient le départ de "Baul". Pourtant, je doute que tu prétendes que Raul n'a pas marqué les coeurs.

Mais de toute façon on les connait les mecs comme toi avec une photo de Redondo qui se prenne pour les puristes du Real. T'as rien compris à ce club avec ton romantisme, c'est l’antithèse même de l'ADN du Real.
M'inventer une vie ? Parles moi mieux que ça tu veux, je manque de respect à personne , pas même à ton idole de plastique et de gomina.
Tu dis que tout le monde l'acclame au stade ? Alors pourquoi ton idole se plaint depuis toujours et encore récemment en faisant des gestes contre les sifflets, dans son propre stade? Pourquoi tout les com sur les articles de marca depuis ces dérnieres semaines sont "dégages et ne reviens pas enfant gâté" ? Renseignes toi plutôt que de t'imaginer une vie.
La grada joven cest la création de florentino, ils répètent ce que le club lui dit de dire, cest tout .
Et l'ADN du club, Madridista de pacotille, cest le señorío, la classe avant la gagne. CR7 et les fanboys dans ton genre cest la gagne à n'importe quel prix. Cest toi qui n a rien compris mon vieux.
Quant à Redondo, cest pas de la pose, j'ai l'âge et la chance d'avoir été au Bernabeu pour sa présentation, alors ton avis m'importe peu
Cr7 ne fait pas l'unanimité au Bernabeu, ça me semble clair. Il est trop individualiste, il fait trop "mercenaire". Et puis, le public aime les artistes du ballon et Ronaldo ne l'est pas, faut avouer. Quand il essaye de dribbler ou de faire une jonglerie, tout le monde rigole. Y'a qu'en Angleterre qu'on a vu en lui un technicien. Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

N'empêche, il a quelque chose de bien madridiste avec son sens de la gagne et son efficacité.

Puis, ils sont rares ceux qui ont fait l'unanimité, Zidane, Di Stefano, Redondo. Les autres, c'était parfois en demi-teinte. Ronaldo, Raul, Casillas, Butragueño, Hierro, etc, ils ont parfois énervé quand ils ont décliné. Le public du Bernabeu est impitoyable pour ça, il s'attend toujours à l'excellence. Mais même quand il délaisse une vieille gloire, ça ne veut pas dire qu'il ne la respecte pas. 50 ans plus tard, ils feront encore partie de la maison blanche et ils reviennent d'une manière ou d'une autre dans le club après avoir décroché les crampons.
Ingratitude totale, sa deuxième place est mérité, il est le joueur le plus important de l'ère moderne du Real Madrid, il est l'arme sur le terrain qui représente la domination européenne du club, suffit de voir cette dernière campagne de ldc, pour ce qui est des valeurs il y a Ramos qui les portes fièrement, les stats dont tu as l'air de te foutre ont apporté les succès récents !
Déjà, relis ton premier commentaire et viens parler de respect ensuite. Après ce que t'as écrit je te réponds comme ça me chante et comme à tous ceux qui chient sur CR7 ou le Real, et ta photo de Redondo ne m'attire aucune sympathie je juge les écrits.

Il a été sifflé au stade comme tous les joueurs passés par le Real ou presque. Zidane a été sifflé et a eu des premiers mois très difficiles au Real de son propre aveu. Ronaldo j'en parle pas, il était en délicatesse la moitié du temps, encore sifflé le match juste avant son triplé à Old Trafford
Le public est comme ça depuis les succès grisants du début du 21e siècle, et CR7 n'y échappe pas. Ça ne veut pas dire qu'il n'est pas adulé, je regarde le comportement des vrais madridistas pendant les célébrations, l'effervescence est largement centralisée autour de lui c'est comme ça. Toi tu juges sur les top commentaires Marca, un repère de trolls, de barcelonais, de forofos, va te cacher avec tes "arguments".
D'ailleurs sur Marca les fans du Real appellent ceux qui sont au stade et qui sifflent "los piperos", la malhonnêteté intellectuelle ça t'étouffe pas toi.

Cela n'empêche que l'institution est au-dessus de tous les joueurs. S'il veut partir tout le monde lui dira merci et ferme la porte, encore heureux, être adulé à Madrid ne veut pas dire que quiconque te placera avant le club.
Sinon, pourquoi la plupart des idoles du club sont parties dans l'anonymat une fois sur le déclin ? Ils étaient pas aimés non plus peut-être ? Bizarre t'as pas répondu sur "Baul", peut-être que ça faisait trop transpirer ta mauvaise foi.

Tu me fais rire quand tu parles de sa fixation sur le Ballon d'Or. C'est Florentino qui a recruté différents BO, et qui a même affiché les BO gagnés par ces joueurs sous d'autres maillots dans le musée du Real, c'est dire à quel point c'est important pour lui. Donc il doit être ravi que CR7 les enchaine, et Florentino c'est un mec qui est né et a grandi avec le Real, tout sa vie il a été au stade, il comprend ce club. Pas comme toi.
Oui, Cristiano y tient, oui il est venu au Real parce que c'est le plus grand club du monde et que ça lui assure une visibilité maximale, mais il le rend en étant un fantastique joueur, c'est donnant donnant et ça convient à tout le monde.
A côté de ça on a Ramos en capitaine et qui est l'âme actuelle du Real, ça devrait suffire à combler ton romantisme même s'il parle de Séville sans arrêt.

Quant à l'ADN du club, comme si le Señorio et la gagne étaient antinomiques. Le Señorio c'est une façon de se comporter, savoir gagner et savoir perdre, "cuando pierde da la mano sin envidias ni rencores" c'est notre hymne. Je vois pas ce que t'as à reprocher à Cristiano à ce sujet, ou alors faut aller plus loin dans ta réflexion, et expliquer que nos 2 capitaines, Marcelo et Ramos, qui ont déjà pris de sales rouges dans des clasicos perdus n'ont pas "marqué les coeurs au Real", ne sont pas dignes de son ADN. T'es un putain d'hypocrite c'est tout.

L'objectif ultime reste de gagner, en jouant bien c'est mieux, avec classe c'est le respect des valeurs de l'institution, mais il faut gagner, haïr la défaite, se battre jusqu'au bout. L'ADN du Real c'est Juanito, surement pas le plus soyeux ou le plus classe de l'Histoire du club d'ailleurs Matthäus s'en souvient (lui non plus mérite pas d'être dans les coeurs madrilènes c'est ça ?) mais un battant qui mouille le maillot.

Bref soit tu te fantasmes un club, soit on supporte pas le même mais ton propos sur Cristiano est à vomir.
entièrement d'accords... la 2nd place de Ronaldo est mécanique et on peut difficilement la contester. Par contre voir Raul et plus récemment Ramos si bas la ça fait bizarre. Ramos n'est que défenseur mais il est le seul inamovible derrière depuis le retour du Real aux affaires européennes... et je rajouterais que si la 3ème C1 est incontestablement celle de Ronaldo les 2 précédentes ont un très fort accent andalous... d'avantage que portugais. Ce n'est que mon avis.
Ahahah plus tu réponds plus tu t enfonces.
Je te laisse sur tes acquis, tu dis tout et son contraire, moi j'en ai pas varié :
Cristiano est un joueur d'exception qui n'aura jamais joué que pour lui. Sa mine déconfite quand Bale marque un but et son chantage permanent au club pour un oui ou pour un non (il est "triste" assez souvent notre CR7 pour un type si adulé ) font qu'il ne sera jamais une icône du club, cest comme ça.
Raul a été sifflé après plus de 10 ans d'adoration, Zidane pareil . Les fins de carrières sont souvent délicates dans les grands clubs. Cristiano cest le seul à se faire siffler alors qu'il est au top, cest bien qu'il y a un problème non ?
t'en fait 3 tonnes el principe ça te rends moi crédible même si je ne suis pas totalement en désaccords avec toi. Ronaldo est un monstre du football mais si loin d'être seigneur.
15 réponses à ce commentaire.
Quelle chance nous avons d'avoir en même temps de joueurs de génie avec CR7 et la Pulga. Ils jouent en plus dans le même championnat, leur rivalité est sans borne et nous donne droit à des rencontres épiques. Alors qu'on soit plus fan de l'un ou de l'autre, prenons du recul,admirons, et profitons du spectacle encore quelques temps...
Théo Ribblébette Niveau : District
C'est ce que j'ai toujours dit, Profitons de ces 2 Génies!!!
CR7 n'est pas un génie, c'est un besogneux.

Je respecte ce qu'il a fait et continue de faire, mais je ne vois pas en quoi nous devrions absolument profiter de ce "génie".

Ce qui est marquant, c'est qu'on se rend compte que même l'auteur ne sait pas trop quoi dire sur lui. Il a certes planté triplé sur triplé, et cette perf à elle seule est impressionnante. Mais quand tu en viens à louer principalement son sens du placement et sa capacité à se réinventer, tu sais qu'on ne parle pas d'un joueur qui fait "rêver".
Maurizio ganz de zoilette Niveau : District
Besogneux simplement ?
Bah si c'était que le travail alors ça doit être à la porter de n'importe quel joueur de foot pro d'atteindre ce niveau. Lui et Messi transcendent ce sport qu'on aime ou qu'on aime pas. Perso je suis pas hyper fan des deux je suis un vieux gateux nostalgique de zizou, ronaldo et ronaldinho. Mais à un moment donné faut arrêter de dire des conneries, CR7 est monstrueux il a toujours fait taire les critiques sur son jeu il est au dessus du lot point barre et ça relève aussi du génie.
Théo Ribblébette Niveau : District
C'est ce que j'essaye d'expliquer mais les gens comprennent pas qu'il faut juste en profiter.
Simplement des Haters, j'espère pas.
Chacun son truc, moi c'est pas ce que j'appelle du génie.

Mais libre à toi de préférer Tsonga à Gasquet
Mais profiter de quoi?
On peut respecter ce joueur sans pour autant se branler sur ses perfs non?
Si je préfère regarder Robben, c'est mon droit
Non des envieux tout simplement.

"L'envieux, jaloux de la réussite d'autrui, joint au ridicule celui de la méchanceté sans esprit ; vous l'entendrez dénigrer tous les talents, contester tous les succès, affaiblir tous les éloges, et renchérir sur toutes les critiques".
@jacadi :
Je rebondirai pas sur le côté "besogneux" de Ronaldo, d'autres l'ont fait avant moi. Mais :

"quand tu en viens à louer principalement son sens du placement et sa capacité à se réinventer, tu sais qu'on ne parle pas d'un joueur qui fait rêver."

Sérieusement ?
C'est quoi ce dogmatisme et cette volonté de décréter ce qui fait rêver ou pas ?
On n'a pas le droit de rêver devant un pur buteur ? Les gamins qui floquaient leur maillot du nom de Trezeguet, Crespo ou Inzaghi ne rêvaient pas, peut-être ?

Allons plus loin : un milieu défensif, un arrière central ne font pas rêver ?
Ou quand le sectarisme s'empare même de l'univers onirique des uns et des autres...

Lors du dernier Mondial, le joueur qui m'a vendu le plus de rêve, c'était Mascherano. J'ai des rêves au rabais ?
IscariotWorld Niveau : Loisir
Ce type est avant tout un monstre physique. Mais il n'est ni un genie ni un artiste, y a juste a voir son toucher de balle aproximatif d'aillier.
Théo Ribblébette Niveau : District
Profiter de leur talent au dessus de la moyenne, ne veut pas dire se branler sur ses perfs.

Mais justement quand ce débats s'ouvre, yen a toujours un des 2 qui se fait chier dessus au lieu de respecter les 2.
C'est plus la dessus que je dis il faut en profiter.

Et en plus la bonne blague dans tous sa, c'est aucun des 2 me fais rêver, jsui juste admiratif qu'ils soient toujours au top après tant d'années.
Certes, je me suis mal exprimé, d'autant que j'étais un grand fan de Trezeguet et Inzaghi.
Mais c'est justement pour contrer cette volonté de décréter ce qui fait rêver ou pas, comme tu dis, que j'ai répondu dans un premier temps. On serait presque forcé d'aimer la façon de jouer de Ronaldo. Ce n'est pas mon cas, point. On nous rabâche les oreilles avec des milliers de "profitons-en", mais justement, je préfère profiter d'un Mascherano ou d'un Iniesta avant leur retraite.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Note : 3
@jacadi
je vois où tu veux en venir, sur certains points je suis assez d'accord.
ronaldo c'est d'énormes qualités athlétiques qu'il a développé, travaillé, pour se transformer au fur et à mesure et en arriver à la mâitrise de son physique et de son football, à arriver à une intelligence collective celle de parfaitement comprendre comment se déplacer, quel appel faire etc. toujours par rapport à ses coéquipiers. Il s'est mis en adéquation avec le jeu du real que reflète cette période actuelle [Et sur ce point-là il, il a toujours été loin de cette image de joueur égoïste (c'était plus à Manchester qu'il laissait une impression de joueur plus perso)]. A Manchester, il avait plus de génie, plus de folie, plus imprévisible techniquement. Au Real, c'est devenu mécanique

****

Après tout il y a une part subjective dans tous ces tops, il y a une cohérence, une objectivité à respecter notamment pour construir eune hiérarchie et à arriver à un top 10, mais adans les 8 premiers surtout pour un top Real, ça devient très compliqué.
Perso hier j'ai dit que personnellement je mettais Raul, Puskas, Di Stefano, Gento et Butragueno dans le top 5 (il n'y pas d'ordre défini), on m'a rétorqué que c'était "oser" de ne pas y inclure CR, mais qui peut me dire en quoi Puskas, CR, Raul, Butragueno, Gento mérite d'être devant l'un mais pas l'autre, et vice versa, sans être subjectif. Invoquer ici le palmarès, les stats et les records pour établir une hiérarchie inter-générationnelle dans le top 10 me parait malvenue, on le fait pour différencier la place de 32ème et la 17ème, entre le 43ème et le 25ème, mais pour le Real, avec ses critères, le top 10 c'est délicat.

on est là justement là pour en débattre et confronter nos argument et ne pas tomber dans l'unanimité sans débattre par des messages béats et gagas, très peu pour moi.
Tout à fait d'accord.
C'est fou, au moindre commentaire un peu négatif sur Ronaldo, on est taxé de hater (c'est quoi ce mot sérieux)
@Pelusa

Si tu as des rêves au rabais, je veux bien que tu me les vendes les jours de déprime.
Un toucher de balle approximatif ? Ronaldo ? Non mais tu fumes quoi mec.
Je suis très loin d'être un fan de CR7 mais faut arrêter de le faire passer pour un manche qui n'est la que par le travail. C'est un footballeur extraordinaire comme il y en a très peu dans l'histoire. Dès le plus jeune âge il explosait déjà les ailes de n'importe quelle défense.
La comparaison avec Messi fait dire n'importe quoi.
tontonstuart Niveau : District
Perso entre Messi et CR7 pour moi ce sont deux génies mais différents. Messi sera plus technique et aura un coté artistique, CR7 lui c'est une machine programmé pour marqué, l'éfficacité. Mais est-ce que ca fait de lui un moins bon joueur ? Evidemment que non.
Juste que certains préférent le coté artistique mais d'autre le coté efficace, buteur, tueur. Donc c'est très bien après savoir qui est le meilleur c'est un débat sans fin car justement chacun aura des critères différents, et à ce niveau là tu peux plus les comparer sur leur stats tellement c'est affolant.

Bref c'est un débat sans fin, mais CR7 est bien un génie du foot c'est sur.
Déjà quand tu dis être fan d'Iniesta et Mascherano je comprends que t'es fan du Barca et du coup pas beaucoup amateur de Ronaldo. J'ai du mal à déceler de l’objectivité sur Ronaldo. Je suis fan du Real et au Barca je suis fan d'Iniesta aussi ceci dit!
Détrompe toi, je n'aime pas trop le Real, mais j'adore Marcelo ou Benzema.
Je crois que je suis juste un esthète, peut être pas assez pragmatique
Je suis d'accord avec toi sur le raisonnement, et je suis plus que d 'accord pour ériger un monument au Jefecito pour son dernier mondial, mais la diff se situe au niveau de la destination de ce travail "besogneux".

Mascherano, comme tant d'hommes de l'ombre avant lui, met toute son "industrie" au service de l'équipe, de ses partenaires. c'est ça qui envoie du rêve et qui le met au même niveau qu'une lambretta ou n'importe quel geste technique d'exception.
chez CR7, ce travail de l'ombre ne sert que lui même, tout est tendu vers son avènement. La preuve, quand il fait une passe décisive, il court rarement vers le buteur, il attend que le buteur vienne à lui.
LesMizunoDeRivaldo Niveau : District
CR7 un besogneux? certes c'est un gros bosseur et il est devenu une machine à marquer. Mais n'oublions pas le joueur qu'il fut à ses débuts à Manchester! Ashley Cole a encore les adducteurs qui sifflent.
Et puis arretons de mettre les joueurs dans des cases. Messi je reste persuadé que c'est une machine de travail comme CR7, sinon sa carrière aurait duré 6ans maxi à l'instar de Ronnie.
"CR7 n'est pas un génie, c'est un besogneux"

La besogne à un tel niveau et à un tel rythme, moi j'appelle ça du génie
même si "le génie" CR7
ne m'a quand même pas souvent fait briller les yeux hein.

mettre des buts c'est bien (plat du pied entrée de surface, tête sur centre ... c'est quand même pas "magique") je vais pas le dénigrer, étant donner d'ailleurs que la pulga est justement celui qui en met le plus -_-

... mais la "magie géniale" du foot est ailleurs.

Iniesta et Modric, Roni et Zizou
c'est pas le but en lui même qui fait l'essence du talent de ce jeu, c'est la manière.

Hors désolé mais CR7, ne l'a eu que très très épisodiquement je trouve.
il va être ballon d'or en ayant raté 1 match sur 3 (ou 4 aller, ok) cette saison... tandis que Messi ne rate qu'1 match sur 10.

CR7 "dans le jeu" c'est devenu bof
un match où il n'est pas décisif est "assez souvent" un match où il fût un boulet du coups pour l'équipe.
et je suis sérieux.

j'avais le même discours y a 2 mois avant ses 5/6 pions très très décisifs en C1 contre des monstres (rééquilibrant la C1 de 2016 où franchement, éliminer que des clubs ne l'ayant jamais gagné n'était pas l'exploit du siècle pour un multi ballon d'or dans un club à plus de 10 C1 ...)

un "génie" qui depuis 3/4 ans, a 3% de réussite sur CF (pour réellement une centaine d'essais !!!) ???
qui dribble pratiquement plus personne en vrai
(mais il usain bolt toujours autant) mais profite des espaces créés par le mouvement (coucou Benzema) à la perfection ...

désolé, mais j'admire pas grand chose en le voyant jouer
une efficacité relative (parfois pour marquer 1 ou 2x, il tente 10 ou 15 ...)
mais bien réelle (ça on peut pas lui enlever hein), par contre qui arrive comme le ketchup (exit le "but par match", c'est doublé/triplé puis rien 2/3 matchs ..)

Son profil très très hautement athlétique me fait pas rêver, désolé.
y a les JO pour ça, là on parle ballon.
> un ptit de 1m70 peut être le génie, le meilleur, le buteur, la légende de ce sport.

CR7 a un mental de monstre, sans doute le patron en la matière (avec Ramos)
et cela provoque des titres.
c'est admirable et respectable, mais encore une fois c'est plus lié "au sport" en général, qu'au ballon et au jeu.
FootixusMaximus Niveau : District
On dit qu'il faut en profiter, mais tu insistes! ^^

Aurais-tu la tête de Messi tatouée sur le coeur?
Théo Ribblébette Niveau : District
J'ai pas dit que j'admirais non plus. C'est sur que CR7 me fais moins rêver que Messi surtout depuis qu'il s'est rangé plus du côté efficacité à outrance que du côté spectacle et efficacité.

Mais pour moi cela reste un génie du foot, tu tape pas des records vieux de 50-60 ans sans rien.
Et là on a 2 génies pour moi.

1 qui par le travail acharné a réussi à être tout là haut et 1 qui avait un putin de don naturel qu'il a peaufiné.

Pour moi le débat entre les 2 concerne seulement les Madrilène et Barcelonais, pour le reste profitons BORDEL!!!!!
Charmatin Niveau : CFA2
Si tu comprends pas à quel point sa science du placement est sans appel, c'est qu'il y a toute une partie du foot que tu ne comprends pas.

Comme s'il suffisait «d'être là» et d'attendre sagement que le ballon arrive.

Cette ligue des champions: Boateng-Hummels-Neuer et Chiellini-Bonucci-Buffon, soit les deux meilleures triplettes défensives du monde, avec des défenseurs d'expérience,ce qui se fait de mieux! Quand tu regardes ces modèles d'appel/contre-appel, tu vois qu'il s'agit d'un art que très peux maîtrisent.

Prenons les buts de Turin. Il joue le 1-2 avec Carvajal, amis au lieu d'aller vers l'avant comme tout le monde, il prend un pas vers l'arrière et laisse pantois deux défenseurs qui ont anticipé un mouvement qui n'est pas venu.

Le deuxième but qu'il marque est encore mieux, parce que cette fois ci il se projette vers l'avant sur l'action alors que Bonucci et Chiellini pensaient qu'il allait resté en arrière comme sur l'action précédente qui mène au but. Et je te parle même pas de sa vitesse d'exécution qui est hors du commun.

Tu parles de toutes ces occasions, encore faut-il pouvoir se les générer, ça te dit quoi sur sa faculté d'apporter le danger en permanence?

Tu parles de son manque d'influence dans le jeu? Quid des défenseurs qu'il attire toujours au marquage permettant à ses milieux d'avancer de 10-20 mètres supplémentaires. À ceci se rajoute le fait qu'il est le meilleur passeur de l'histoire de la Champions, devant Giggs.

Ronaldo par souvent des 30 mètres, soliciter un une-deux, remiser en avant sur son jeu de tête, sans compter les efforts défensifs.

On dirait vraiment le commentaire de quelqu'un qui comprend rien au jeu sans ballon.

Encore une fois, Messi et lui, pas du tout le même profil! n fait, avec le sens de la passe de la Pulga et du placement de Ronaldo, les deux seraient super complémentaires.

Alors, arrête de le dénigrer sur des fait aussi bidons, tu passes pour un teubé





Je ne doute pas que tu sois sérieux mais il me semble que tu as la mémoire courte, tu nous parles du CR7 des 2/3 dernières années et tu occultes 10 ans de sa carrière.

C'est vrai que CR7 me fait aussi moins rêver ses derniers temps mais l’ailier virevoltant il y a encore quelques années m'a envoyé des étoiles dans les yeux.

En plus de marquer des buts il faisait beaucoup des différences individuelles basées sur une grande explosivité et une grande vitesse. Cependant en perdant ses caractéristiques avec l'âge et au lieu de devenir une caricature de se qu'il était, il a su évolué pour baser son jeu sur le placement offensif et sa capacité à mettre la balle au fond à peu près dans toutes les positions.
Théo, je ne veux pas entrer dans la logique où souvent se place se débat, mais je ne peux pas m'empêcher de te faire remarquer que, même si tu dis que Ronaldo est un génie, cela ne reste qu'une affirmation. Tu n'argumente pas, ou plutôt, ton argumentation est en fait une banalisation du jeu de Ronaldo (ton premier commentaire) qui vide pour complet ton affirmation qu'il est un génie.

Buts du plat du pied, tête après un centre, il profite des mouvements de Benzema, etc. etc. Sérieux, crois-tu vraiment qu'il est un génie ou tu ne le dis que parce que tu ressent qu'il faut le dire pour donner une crédibilité à ce que tu penses aux yeux de ceux qui te lisent?

Je ne vais pas contre-argumenter sur les buts du plat du pied et sur ses coups de tête. Je n'ai même pas besoin parce qu'il s'agit là d'une caricature à laquelle, je pense, toi-même tu ne crois pas. Sur les mouvement de Benzema, qu'est-ce qu'il y a d'anormal à cela? Cela s'appelle animation offensive pensée d'après un système de jeu où l'on tente de donner toutes les conditions pour que le meilleur jouer de l'équipe puisse faire la différence. Cela se passe dans toutes les équipes, surtout dans celles qui ont un joueur du niveau de Ronaldo, y compris à Barcelona avec Messi, même si l'animation offensive est différente.

Je pense que, également, tu dévalorise l'aspect physique du jeu. Est-ce que tu vas me dire que Messi n'est pas un joueur physique? En quoi être agile comme Messi, qui lui permet d'exprimer toute ses qualités, est plus valeureuse que la puissance de Ronaldo, qui lui permet d'exprimer ses qualités... à lui. Heureusement, le foot est riche et s'exprime de différentes façons.

Aussi caricatural c'est de dire que l'un c'est un don et l'autre c'est le travail. Quand tu as des joueurs de ce niveau là, les deux choses vont ensemble. Tu n'attends pas le niveau de Ronaldo si tu n'as pas un don, de la même manière que tu n'attends pas le niveau de Messi si tu ne travaille pas beaucoup et bien. Combien de joueurs de 17-18 d'une technique extraordinaire se perdent?

Sur la situation actuelle. Il me semble que Ronaldo a mieux vieilli que Messi. Il a compris, il y a deux trois ans, qu'il ne pouvait plus ambitionner être le type de jouer qu'il l'était à la fin de la période Man United et début de la période Real. Bien sûr qu'il ne drible plus comme avant, qu'il n'a plus l’accélération qu'il avait. Donc, quoi de plus naturel que changer son type de jeu. Et ce qui est impressionnant c'est qu'en changeant son type de jeu il est devenu plus efficace et cela "à la fin de sa carrière". Cela relève de l'intelligence du joueur (bien sûr, en accord avec l'équipe technique) et c'est aussi quelque chose que fait de lui un grand.

En ce qui concerne Messi, que j'ai considéré le meilleur joueur du monde pendant 7 ou 8 années de suite, il me semble qu'il est en train d'avoir des difficultés à faire cette transition vers la fin de sa carrière (attention, en parlant de fin de carrière de Ronaldo et Messi il faut relativiser parce qu'ils peuvent encore aller bien loin). Il est devenu moins efficace, moins décisif et également intervient moins dans le jeu de Barcelona. Cela reste d'un niveau bien supérieur à tous les autres (sauf Ronaldo), mais je ne le vois pas aussi extraordinaire qu'il ne l'a été pendant des années de suite.

Bien sûr, quand on parle d'un joueur du niveau de Messi, d'un jour à l'autre tout peux changer. Je ne dis pas qu'il est fini, hein? Je dis seulement qu'il a plus des problèmes à vieillir. Peut-être la récente domination madrilène sur l'Europe sera le dé-clique pour lui et pour Barcelona (n'oublions pas que Barcelona est une équipe en fin de cycle avec la fin de Xavi et Iniesta, une équipe qui a tout gagné. C'est normal une légère baisse d'ambition... Humm, d'ailleurs... Messi ne bénéficiait-il de l’intelligence de Xavi et Iniesta?)

Bref, c'est dommage de devoir retomber à nouveau dans ce débat, mais j'ai trouvé ton argumentation bien contradictoire.
Allah Votre Niveau : Loisir
Il profite des mouvements de Benzema en selection portugaise aussi??
Après les goûts les couleurs tout ça. En résumé je dirais qu'il y a plusieurs façons d'arriver au top. Parce qu'il est au top du game avec Messi depuis pas mal d’années qu'on aime son style ou qu'on reconnaisse son talent, les faits sont là.
Théo Ribblébette Niveau : District
Ah mais je ne veux même par argumenter, ou débattre, juste profiter.
Si c'est le terme génie qui dérange jveux bien changer de terme ya pas de souci. Grand Champion aurait été plus approprié peut être.

Pour moi, les 2 sont des bêtes de travail loin d'enlever sa. Je me suis mal exprimé.
J'avais pas envie de rentrer dans le détails de leur style de jeux.(efficacité, physique, intelligence de jeu, déplacement avec ou sans ballon etc ...) J'en dénigre aucun loin de là.

Je suis d'accord avec toi sur tout mais je
comprendrais jamais ce débat. Je voulais juste exprimer la joie de profiter des 2 et mon incompréhension envers les gens qui crache sur l'un ou l'autre.

Mais vu l'enchainement de com j'aurais du me taire lol.
Pas du tout! Je pense que tu y es allé trop vite dans tes propos et quand on y va trop vite c'est normal d'avoir ceux qui disent de ralentir. mais, comme je l'ai dit dans mon commentaire, je pense que toi-même tu ne crois pas aux caricatures que tu as faites, mais, en ne voulant pas argumenter, tu as fini par les faire.
@DJTDuarte : Totalement d'accord avec ton analyse sur la corrélation entre le talent et le travail. Très bien nuancé.


Concernant Messi, je pense que ton ressenti est biaisé à cause des résultats moyens et les lacunes dans le jeu catalan cette année (l'uns des 3 pires barça depuis 2008 avec 2013 et 2014). Il est simplement bien moins entouré cette année donc il est moins sublimé par l'équipe. Puis il a 3 ans de moins que le portugais donc ils sont pas au même stade du dernier tiers de leur carrière.

Pour ma part, au contraire je trouve que la transition de l'argentin se fait normalement jusqu'à maintenant (c'est pas la première de sa carrière et jusqu'à présent ça a été une réussite à chaque fois).

De 17 à 21/22 ans (2005-2009/2010) : il jouait en ailier/dribleur plutôt excentré avec bcp de percussions balle au pied (à ce moment là son passing game était différent d'aujourd'hui, on le voyait plutôt s'illustrer sur son jeu de remise et de combinaisons avec Alves notamment, il était moins au coeur du jeu, moins créateur)

A partir de 22/23 ans (2010-2014) : Faux 9 à la fois créateur/finisseur en décrochant pour avoir le ballon dans les pieds ou en demandant en profondeur (avec Xavi-Iniesta-Alves dans leur prime) sous Guardiola pour les résultats que l'on sait.

27/28 ans (2015-?) : Retour sur l'aile avec l'arrivée de Luis Suarez mais avec un rôle différent par rapport à ses jeunes années. Actuellement, il est faux ailier droit-créateur (dans un autre style c'est le poste qu'a eu Bernardo Silva à Monaco l'an dernier), Messi décroche beaucoup vers l'axe, il est à la fois le 4ème milieu de l'équipe et le 3ème attaquant. On le voit même souvent au niveau de Busquets sur le terrain pour combiner, . Les renversements et les transversales aile droite-aile gauche sur Jordi Alba ou Neymar..etc etc. Ce repositionnement a permis d'exploiter au mieux ses qualités à la fois de créateur-dribbleur, son jeu court, son jeu long, mais aussi de buteur en étant présent dans la construction et la finition des actions.



Sur les 3 ans du mandat de Luis Enrique, Messi a rien à se reprocher individuellement à l'exception de sa double contre performance en quart de finale de LDC contre l'Atletico en 2016 (alors que c'est un club qu'il viole régulièrement en Liga, bilan vs Atletico en Liga : 23 buts 8 assists en 23 matchs et invaincus contre les colchoneros depuis 2010 en championnat).


En 2015, il est monstrueux et au-dessus de la concu, triplé, ballon d'or.

En 2016, en dehors de l'Atletico en C1, il est juste incroyable. Sur l'année civile 2016, il est meilleur buteur mondial toutes compétitions confondus et meilleur passeur mondial (+ de 55 buts et + de 30 assist sur 60 et quelques matchs). Cristiano a logiquement raflé le ballon d'or pour les trophées collectifs mais individuellement Messi était extraordinaire et avait largement la carrure pour être BO (triplé sur le plan national : Liga-Copa-Supercopa. Il lui a probablement manqué de gagner la séance de tirs au but en Copa America et il avait un dossier très solide pour rentrer dans le débat contre CR7 avec sa C1 et son Euro mais en étant moins marquant que cette saison sur le plan individuel (CR7 en 2015-2016 : 7 buts en 17 matchs contre les gros donc PSG en groupe de C1, City en C1, Atletico C1+Liga, Barça Liga, Sevilla).

En 2017, le Barça était Messi dépendant. Sans lui ça finit à 15 points du Real, il réalise une saison énorme individuellement encore une fois sur le plan national avec ses 37 buts et ses matchs en Copa del Rey (unes de ses meilleures sur l'importance des buts, avec énormément de points rapportés sur des buts très importants marqués en fin de match ou pour sortir l'équipe de la merde quand elle était mal en point). A Calderon il plante à la 87ème : 3 points, à Bernabeu, 93ème : 3 points ..etc. En C1 il met 11 buts en 8 matchs, certes pas décisif face à la Juve mais là c'est déroute collective (puis à l'aller sur la défaite 3-0 c'est très largement le meilleur catalan sur la pelouse. Avec des miettes laissées par la défense italienne, il avait fait le nécessaire en distribuant 2 passes lasers à Iniesta et Suarez qui ont donné 2 face à face manqués). Avec le temps on est à un point où on banalise des saisons dont rêves tous les joueurs du monde, même sans gagner grand chose de notable et étant moins en vue médiatiquement à côté des 2 derniers mois énormissimes de Ronaldo, Messi a quand même trouvé le moyen de finir cette saison meilleur buteur européen toutes compétitions confondues.

Perso sur le plan purement individuel je vois aucun déclin pour l'instant, juste une évolution de son rôle sur le terrain et en étant toujours aussi fort (les résultats ça dépend des années, des fois l'équipe tourne mieux, des fois moins bien comme cette année donc on fait des plans sur la comète mais comme ils disent outre manche "the guy is still doing his thing").
Charmatan t'es con ou quoi?

je comprends pas sa science du placement
mais j'écris:

"mais profite des espaces créés par le mouvement (coucou Benzema) à la perfection ..."

... wtf ? tu sais pas lire ou bien ?
comment ça se passe dis nous tout.

je comprends rien au jeu sans ballon
... ouais à la base, j'aime le football pour ce que les joueurs font du ballon en fait.
et sisi je le comprends
Mais je disais juste pourquoi il me fait pas rêver
ouais on me fait rêver avec le ballon, c'est dingue nan ?
Charmatin Niveau : CFA2
C'est toi qui sait pas reprendre un nom de huit lettres comme il faut, mais c'est moi qui suis con.

Ce que je n'aime pas chez toi, c'est ta malhonnêteté, parce que tu vas prendre la seule phrase de tout ton pavé qui peut parler grosso modo du placement, et cela dans le seul et unique but de mettre en lumière ton Benzema! C'est tellement gros que tout le monde s'en rend compte, sauf toi apparemment.

Quand tu parles de la conclusion du plat du pied et de la tête, la façon dont tu les banalise, c'est bien la preuve que tu ne leur accorde pas la technique que ça demande, et tu le dis toi même.

Ce qui est dingue, c'est que tu rends même pas compte comment tu t'enfonces toi-même dans tes raisonnements vaseux.

Je n'aime pas la mauvaise foi, alors je n'ai rien d'autre à te dire.
Moriarty le méchant Niveau : District
@DanaWSHTKT,d'habitude les fans de Benzema se montrent un peu plus reconnaissant envers CR7.
Si la Benz peut se vanter d'avoir un tel palmarès aujourd'hui, il le doit en très grande partie à CR7 et Sergio Ramos.
Comme Zlatan, une fois sortie des 1/4 de finale Karim disparait systématiquement de la compétition.
Cette année pire que tout, CR7 qui est censé briller grace à "l'incroyable" travail effectué par la Benz, a empilé les buts des que Zizou avait la bonne idée se sortir KB9.
Il me semble en effet que certaines évidences du jeu et du foot semblent t'échapper...
Quand t'es hors jeu , c'est sûr que ton placement ne peux qu'être parfait !
" Quelle chance nous avons d'avoir en même temps de joueurs de génie avec CR7 et la Pulga. "

Non .
straussken Niveau : CFA2
Mouais. Je me considérais plus chanceux de pouvoir voir ça de mes yeux à l'époque des Zizou, Del Piero, Ronaldo, Ronaldinho, Battistuta, Baggio, Bergkamp et j'en passe...

Ils n'enchainaient pas forcément les triplés contre Gijon ou Valladoid, mais ils transmettaient un truc, une émotion que Cr7 en particulier ne m'a jamais fait ressentir.

Pour moi ces joueurs étaient des artistes, des magiciens, Cr7 lui est l'archétype du footballeur moderne, avant tout un athlète de très très haut niveau (tout comme son coéquipier Bale); c'est aussi parce que le foot s'est dirigé dans ce sens que les artistes se font plus rares à mon sens : un Riquelme dans le foot actuel, il se ferait marcher dessus.

Je comprends l'évolution logique du sport, je la regrette aussi un peu quand même : j'aime le football, pas l'athlétisme.
cantona-forever Niveau : Loisir
C'est justement pour ça que Messi dénote encore plus, il possède ce côté artistique (bien qu'il ait les stats d'un pur finisseur opportuniste). Pour caricaturer, y'a les artistes et les joueurs "ultra concrets", les pragmatiques cherchant avant tout l'efficacité.

Messi a un peu les deux je pense. On avait jamais vu un joueur aussi complet mine de rien, avec sa lecture de jeu (ses passes millimétrées, ses changements d'ailes), sa conduite de balle "maradonesque" et son efficacité clinique devant le but font de lui quelque chose d'à part dans l'histoire du foot.
Bon c'est peut être subjectif tout ça vous allez me dire, mais CR7 j'ai pas l'impression qu'il ait transcendé un poste ou une manière de jouer, il a repoussé les limites de l'opportunisme devant le but peut être, mais il a pas réinventé le jeu comme Messi l'a fait.
J'ai pas de certitudes, mais je crois pas qu'on évoquerait CR7 dans le débat sur le plus grand de tous les temps, alors que Messi, oui sans soucis !
Exact!
Il est l'exemple type du joueur vraiment complet ! ( Aussi bien individuellement que collectivement ).
44 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Ce joueur est vraiment l'exemple ultime de détermination et de professionnalisme. Pour être honnête je ne le voyais pas briser tous ces records, il a su se réinventer pour pouvoir continuer à être décisif. Il a épuré son jeu, il est devenu une machine à buts. Certes il n'est plus aussi flamboyant qu'à United ou ses premières saisons au Real mais il pèse beaucoup plus sur le résultat.
Je pense qu'on peut en grande partie remercier Leo Messi pour ça.

On peut blamer ce mec d’échouer dans certains matchs mais on peut très très rarement lui reprocher de ne pas se battre pour marquer un but. C'est vraiment pour cette raison que tout coach doit se sentir rassuré avec lui.
C'est un cauchemar pour un défenseur de le marquer, non plus pour les 1 contre 1 mais surtout à cause de son positionnement.

Cristiano est la définition même de l'expression "Seul le travail paie"
Je suis fier de l'avoir vu jouer au Bernabéu. Etant de 91, j'ai commencé a m’intéresser au foot a la CdM 98 avec Zizou comme beaucoup de gosses. Ronaldo (R9), Ronaldinho mais celui qui m'a le plus inspiré (Et qui continue de le faire) c'est vraiment le Portugais pour les raisons mentionnées au dessus.

Bref c'est mon petit hommage à ce monstre bien souvent détesté mais qui n'a plus rien à prouver.
Tu l'as vu jouer à Bernabeu, moi je l'ai vu jouer à l'Abbé Deschamps et ça, ça n'a pas de prix !
Ce commentaire a été modifié.
Zlatan D Ibra Niveau : DHR
Si ça a un prix! le fameux pack à 150€ (je suis plus sur du prix) pour les matchs Milan AC - Real Madrid - Ajax. Merci Guy Roux pour ces prix Kdos.
Au passage j'avais fait aussi le déplacement à San Siro (Une de mes plus belles journées de supporter alors que je ne suis pas pour l'AJA)
Je louais un pass abonné d'un mec a moitié prix donc je me plains pas trop. Mais je paierais cher pour une grosse affiche à San Siro.
Même prix pour le pack Man United - Benfica - Villarreal au Stade de France. Merci Michel C'D'où
CR7 est l'exemple ultime de tout ce qui n'est pas du football : la performance personnelle qui prime sur la perf collective, l'égocentrisme dans la victoire, l'exonération dans la défaite, bref des valeurs "modernes" mais qui ne peuvent se comparer à l'Histoire d'un sport et d'un club centenaire.

Je suis colère de voir autant de "fans" en adoration, je n'enlève rien à ses résultats, mais si c'est ça le foot, alors apaga y vamonos comme on dit.
En somme c'est l'exact contraire de Redondo.
Sa perf personnelle est justement représentent justement la perf collective. Il dépend beaucoup de ses coéquipiers. Même si sa reconnaissance n'est pas évidente vu sa façon de célébrer les buts par exemple mais il ne les oublie jamais dans ses discours ou interview.

Là ou je suis d'accord avec toi c'est que il n'a pas cette "âme madridiste", il n'a aucun aspect symbolique comme un Raul ou Di Stefano et pleins d'autres. On peut dire qu'il a juste forcé son chemin dans l'histoire du plus grand club du monde à coup de grosses perfs.
tu résumes très bien la situation, avec un poil plus de nuances que moi, c'est parfait
j'ajoute quand même qu'il n'a pas toujours été très correct avec ses coéquipiers ("s'il n'y avait que des ronaldo on serait champion"). C'est du niveau Aurier niveau foutage de gueule.
Moriarty le méchant Niveau : District
@el principe "la performance personnelle qui prime sur la perf collective".
CR7 joue 2 finales de l'Euro avec le Portugal et en remporte une. Les deux seules finales joué et le seul titre remporté par ce pays.
CR7 remporte 4 ligues des champions!!! (peu de joueurs ont remporté 4 CL et une des ligue des champions avec Man.U qui n'en gagne que très rarement), 5 championnats,etc,etc...
Bref CR7 est loin d'etre parfait, mais toi t'es pas crédible.
Sur tous les articles concernant CR7, tu laches une diarrhée de post ou tu lui chies systématiquement dessus.
10 réponses à ce commentaire.
C'est agréable d'avoir l'occasion de célébrer quelqu'un. C'est encore plus savoureux quand cette personne n'a vécu ni la première mort de la retraite, ni la seconde qui enfoui ou incinère.

J'aimerais avoir un jour avoir l'occasion de discuter avec lui pour aborder son intelligence. Il faut être sacrément lucide et imaginatif pour avoir plusieurs carrières en une.
La plupart des joueurs ne changent jamais, d'autres se réinventent une fois la fin de carrière approchant pour se préserver et gagner un ou deux ans. Ronaldo, lui, n'a cessé de changer pour s'adapter à son époque, à son statut dans les effectifs et à son âge.
Si ce n'est pas être intelligent, je ne sais pas ce que c'est.
Allah Votre Niveau : Loisir
Malheureusement l'intelligence en football n'est pas l'intelligence tout court.

Il est donc possible que tu sois deçu par une discussion avec Ronaldo ou Messi.

Même si je pense que, dans le fond, Cristiano me paraît être plus interressant que Messi, tant celui-ci me paraît autiste.

Mais je peux me tromper.
Je ne lui demanderais pas de me faire du Jimmybriand ;)

Juste de me dire comment il s'est senti à tel époque ou pourquoi il a fait ça à tel moment.

Jen suis sûr qu'il pourrait le justifier car il a vraiment l'aura d'un cérébral. De ceux qui ruminent et cherchent des solutions à des problèmes.
2 réponses à ce commentaire.
Charmatin Niveau : CFA2
Cristian ORO Naldo

Je me rappelle très bien du jour où j'ai appris son transfer! J'étais à Cuba entrain de me remettre d'une année bien chargée, quand j'ai vu que le Real l'avait signé en compagnie de Kaka et de Benzema.

Tout le monde parlait alors des «Galactiques 2», de marketing, mais Cristiano a montré qu'il était bien plus que cela. Il a rapidement mis tout le monde d'accord quant à sa valeur et son impact sur le jeu. C'était un autre Real avec Raul, Guti, Lass Diarra, Arbeloa, Carvalho.

Pourtant, même à ce moment là, jamais je n'aurai pensé qu'il serait aller chercher tous ces records, surtout ceux de Raul, aussi bien en liga qu'en ligue des champions. Et pourtant le gars les a tous fait tombé un à un, comme un vulgaire jeu de domino.

Je me rappelle aussi des années 2009-2012 ou Messi était vraiment au dessus du game, bien loin devant tous les autres (ce Messi là était intouchable)! Mais Cristiano ne s'est pas démonté, et s'il n'a pas la virtuosité du prodige, il a su inverser cette tendance et réaliser tout ce que tout le monde pensait alors impossible.

Ce gars là est insatiable, il en veut toujours plus, et ça, ça m'inspire vraiment beaucoup (même si il a le défaut de sa qualité)

Je sais qu'en Europe ainsi qu'en Amérique du Sud, on aime les génie; on les adule, on les admire. Pour ma part, probablement influencé par la mentalité nord-américaine que je côtoie depuis 15 ans désormais, j'ai toujours admiré ceux qui ont su se sublimer par le travail et ceux qui ont l'intelligence de se réinventer. À chaque saison, on dit qu'il est fini, à chaque saison, on se trompe, jusqu'à quand? Le plus tard possible je l'espère.
Un jour, ceux qui prédisent la fin de Ronaldo depuis maintenant bientôt 7 ans auront raison.

Ils ne seront pas heureux d'avoir raison, mais soulagés de ne plus brasser de l'air.
jte signale juste que Messi est plus fort (dans le sens palette plus large) en 2017 qu'en 2012 (où il n'avait pas besoin de faire meneur de jeu!!)

mais le barca lui, c'est infiniment affaibli ... le temps passant, défense et milieu (et banc!) se sont effrités (exit la "base" qui pouvait gagner même sans Léo > roja 2010, puyol busquets iniesta xavi)

sa saison 2017 a été stratosphérique ...
il c'est juste raté contre paris et la juve (4 matchs sur 60)
car alors il avait (pour une fois) besoin du collectif qui n'a pas répondu présent :/
(coucou Suarez)
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
Je te mets mon -1 . T'as pas dis trop de conneries pourtant mais c'est pour le mot "stratosphérique" ...
Je suis désolé mais me faire penser à Grégoire Margotton à 1 heure du week-end c'est dégueulasse.
C'est tout de même cruel de se rater quatre matchs sur 60 quand c'est les plus importants, tu ne penses pas Dana ?
Charmatin Niveau : CFA2
Frenchies, c'est donc toi qui me mets des -1 en permanence! Écoute, je trouve ça puéril, mais si ça t fait du bien.

Moi je pense que Messi a perdu de cette explosivité qu'il avait dans les années cités entrer dans un milieu de terrain comme un couteau chaud dans du beurre et marquer tranquillou. Ça il ne le fait plus que très rarement, et c'est normal, il est moins explosif avec l'âge. Alors, il se rabat sur sa vision du jeu, même s'il nous offre quelques fulgurances.

Je trouve qu'en 2017, avec un bon plan de match, il est possible de museler Messi et de le faire disapraitre, ce qui était impensable en 2010.

Il a juste raté le PSG et la Juve? Quid des matchs de liga perdu contre les petits comme Malaga ou Alaves? Quid de la réception de Madrid au camp Nou? Là où je suis d'accord avec toi, c'est que Suarez a été beaucoup moins fulgurant cette année.

Après, si tu penses qu'il est meilleur, je ne viendrai pas m'obstiner avec toi?
Je ne sais pas si avec le niveau loisir il peut te donner des notes à chaque post.

Et puis, je le vois mal mettre des notes. C'est plus l'apanage de ceux qui restent tapis dans l'ombre.
Charmatin Niveau : CFA2
Dans ce cas, cher Frenchies, excuse-moi pour le procès d'intention! (Sans rancune)
Je pense que l'on mesure mal l'effort que Ronaldo a dû fournir, contre lui-même et son égo pour se maintenir au top face à Messi...il a compris que le petit Argentin était juste hors d'atteinte, un de ces génies du ballon comme on en voit tous les 20 ans. L'intelligence et l'humilité - oui oui ! - de Ronaldo sont là : faire évoluer, renforcer, spécialiser son jeu pour se maintenir au sommet, au moins en termes de titres et de distinctions, individuelles et collectives. Il ne joue que pour ça et c'est pleinement admirable car il est devenu le plus grand attaquant du monde. Messi, lui, est déjà ailleurs, jouant pour l'Histoire, face à Pelé, Garrincha, Cruyff ou Maradona....
8 réponses à ce commentaire.
Je ne sais pas si grand monde suit le surf par ici mais CR7 me fait par moment penser à Kelly Slater (que je considère parmi le plus grand sportif de tous les temps)
bien sûr il y a bien des différences mais je retrouve des similarités dans le parcours et surtout dans la manière dont ces deux là semblent réellement avoir consacré toute leur vie à leur sport
De prodige surdoué un peu bling-bling à leurs débuts, ils ont su se remettre en cause et surtout adapter leur surf et leur foot à leurs capacités physiques changeantes mais aussi à leur sport et aux nouveaux talents qui pointaient le bout du nez pour s'assurer une longévité hors du commun
De plus, les 2 sont plutôt des célibataires qui ont tous 2 perdu leur père au cours de leur carrière
Bref, comme je disais la comparaison peut peut-être surprendre mais je me permets néanmoins de la faire
Charmatin Niveau : CFA2
J'avais pas pensé à ce parallèle, mais il fait du sens! À la différence que le règne de Slater me semblait sans partage ce qui n'est pas le cas de celui de CR7.
Effectivement à ses débuts, le règne de Slater est sans partage (6 titres de champion du monde entre 1992 et 1998)
Il fait ensuite une pause entre 1999 et 2002 puis revient sur le circuit pro et là il doit faire face à un certain Andy Irons (champion du monde en 2002, 2003 et 2004), génie qui poussera Slater à continuellement élever son niveau de surf (tiens tiens, ça vous rappelle pas qqch ?)
Slater sera ensuite sacré en 2005, 2006, 2008, 2010 et 2011
Mais c'est surtout la manière dont leur vie est gérée par rapport à leur carrière qui m'a fait penser à cette comparaison
Compétiteurs hors-pair, travailleurs acharnés, énorme mental, les 2 prennent grand soin de leur corps et de leur alimentation pour être le plus performant possible
roue doux roux Niveau : DHR
en fait je trouve qu'il y a plus de similitude entre irons et cr7 qu'avec slater
roue doux roux Niveau : DHR
je trouve que niveau fraude fiscale, il se rapprocherait plus de sunny garcia...

le point commune est clairement la capacité de remise en question de leur approche de leur sport, slater à 45 ans a rentré des 720...ça montre que le gars mise aussi bien sur le physique que la technique, comme CR7..

on peut continuer aussi en comparant un peu messi et tom curren, mais y'a aussi du messi chez slater.

sinon il est pas célib il est avec une hawaienne depuis quasi 10 ans
4 réponses à ce commentaire.
Chez_gue_Varane Niveau : DHR
Numéro 2 c'est évidement sa place dans ce top 5 mais vraiment pas loin de Di stephano, c'est un exemple pour tous les jeunes joueurs, il s'est réinventé à chaque fois, quand il étair critiqué à Manchester et au debut du real pour ses dribbles superflus il a enfilé les buts, trop perso ? Il a distribué les caviars.. Intrinsèquement il a moins de talent pur que Messi, mais sa force de caractère, son talent ( Aussi ) et son travail ont fait que c'est le meilleur à l'heure actuel ( égalité ).

Et oui je suis un immense fan .
1 réponse à ce commentaire.
Son duel avec Messi est (et restera pour très longtemps) la plus belle rivalité de l'histoire du football.
Il y a eu Cruyff/Beckenbauer mais ce fut que sur un match en sélection et un en Coupe d'Europe au final.
Pelé n'avait pas vraiment de rival, alors que Maradona a atteint son prime quand Platini était en phase descendante.

Là, les deux se sont affrontés au sommet de leur art. Dans le même championnat.
Et qu'on aime ou qu'on aime pas Cristiano, son choix de venir au Real Madrid force le respect pour toujours.
Le Barça était tout en haut, le Real en bas et venait de prendre 2-6 après avoir été une fois de plus éliminé en 1/8F de LDC. Il fallait avoir un sacré courage, et beaucoup d'ego, pour venir affronter l'armada du Barça de Messi et penser pouvoir les arrêter. Il l'a fait, et il l'a détrôné en 2012, avant de rafler trois fois la mise en LDC.
Pour moi, c'est ça le vrai chef d’œuvre de Cristiano.
Plus que ses buts, ses records qui sont certes dingues mais pas tout à fait représentatif de ce qu'il a réussi au Real.
Le mec a tenu tête au meilleur joueur de son époque, dans la meilleure équipe de son époque et celle qui est la plus aimée, le tout en jouant dans "la plus détestée". Niveau pression, c'était impossible de faire plus difficile.
Le chef d'oeuvre de Ronaldo mais aussi de... Mourinho. Je pense que les gens ne donnent pas assez de valeur à ce que Mourinho à fait au Real. Et, certainement, la faute revient à Mourinho lui-même.

Néanmoins, en passant avec du recul, il a réussi à remporter une Liga contre ce Barcelona-là, une équipe que l'on peut très bien considérer sans tomber dans le ridicule la meilleure de tous les temps. Quel entraîneur l'aurait pu faire?

Ok, cela s'est fait en faisant appel à des émotions plutôt malsaines, mais, si il était resté dans le jeu, exclusivement dans le jeu, le Real aurait-il battu Barcelona? Aurait-il remporté la Liga?

Certes, Mourinho n'a pas remporté la Ligue des Champions et je pense que cela restera le vrai échec de sa carrière. Mais il a réussi à redonner la mentalité de vainqueur au Real en prouvant que même ce Barcelona-là n'était pas invincible. Je ne sais pas quel autre entraîneur l'aurait fait.
Charmatin Niveau : CFA2
Mourinho a clairement mis la table pour les succès récents du Real.
Je pense que s'il perd la demi contre Dortmund lors de sa dernière campagne, s'est en partie parce que son vestiaire l'a lâché.

Sinon cette liga 2012 est un chef d'oeuvre, il est le premier d'ailleurs à trouver une antidote au tiki taka de Guardiola.

Je me rappelle aussi de cette finale en Copa del Rey ou Cristiano s'élève dans les cieux et claque cette tête face à un Pinto qui ne pouvait rien faire.

C'est juste dommage qu'il ait installé parallèlement une ambiance si malsaine.
Cette demi contre Dortmund était juste une beauté. L'aller surtout, avec ce Lewandowski qui m'avait rendu tellement euphorique que je bougeais partout dans le salon de chez mon ami en répétant "C'est ça le football !!!!"
Charmatin Niveau : CFA2
Oui, Lewan avait éclaboussé la rencontre de tout son talent! J'avais la rage mais j'étais vraiment admiratif de ce qu'il venait d'accomplir!
Merci DJTDuarte !

J'ai toujours dit que les succès du Real de la décennie actuelle est le succès de ce noyau Ramos-Pepe-Marcelo-Benzema-CR7 autour duquel ont gravité énormément de joueurs talentueux comme Khedira, Higuain, Xabi Alonso, Özil (et à ce noyau, se sont ajoutés Kroos et Modric) pour élever le Real Madrid, principalement grâce à la C1.

Ce Real Madrid saison 2011-2012 était hallucinant collectivement certes mais surtout au niveau de la détermination et ce, dès le 1er match de Liga contre Saragosse à l'extérieur où ils finissent par gagner 6-0 (la veille, le Barça s'était "seulement" imposé 5-0 contre Villarreal), le message était fort !
Et ça n'a pas loupé, ils détiennent encore le record de buts en Liga sur une saison avec leurs 121 buts.
Par contre, c'est dommage qu'ils aient perdu à domicile aux tirs aux buts contre le Bayern en demi ...
La saison 2011-2012 signe l'apogée du Réal sous Mourinho et le socle est très bon mais le vrai tournant il arrive quand Mourinho s'en va.

Le mercato 2013 permet un renouvellement fou. Déjà le Réal dégraisse son effectif avec les départs de : Ozil, Higuain, Kaka, Albiol et Callejon.
Cela permet de conforter Benzema en attaque et de faire confiance à Varanne comme 3ème defenseur.

Et d'un point vue arrivée, il y a Bale, pour renforcer l'effectif immédiatement mais surtout des joueurs d'avenir Isco, Carvajal et Casimero.

Dans ce mercato le Réal a su se séparer de bons joueurs pour clarifier la hiérarchie au sein de l'effectif. Le socle de l'équipe de Mou était très bon et il se fait sublimer à ce moment.
6 réponses à ce commentaire.
comment c'est loin Niveau : CFA2
Un monstre de régularité.

Le ronaldo de United me manque par ses dribles, courses folles et coups francs dingue mais le Ronaldo de Madrid est tout simplement incroyable dans l'efficacité.

Le but en finale de LDC contre la juve, cet appel contre appel en pleine surface est d'une intelligence rare et le centreur lui met parfaitement, évidemment ça fait mouche.

J'ai toujours eu du mal avec les supp de Madrid, je veux bien qu'il puisse énervé mais de la à le sifflet.. J'ai toujours trouvé sa limite.

Puis, l'inévitable comparaison avec Messi.. Quelle joie d'avoir 2 joueurs dont tout oppose sauf leur talent pour le football, ils me manqueront ces deux là, profitons.
Le joueur le plus surcoté de tous les temps .

Qui fait bien tâche parmi toutes ces " légendes " madrilènes .

Un joueur qui n'existe que grâce à ses buts , quelconques, dans une équipe qui joue pour lui et uniquement lui .

Un joueur inexistant en dehors de la surface de réparation , zéro influence dans le jeu .

Un joueur incapable de dribbler UN SEUL adversaire , de faire la différence , une technique composé de geste complétement inutile , qui ralenti le jeu de son équipe pour rien ...

Une rivalité créée de toute pièce par les médias , alors qu'en vrai , il n'y a jamais eu photo ,absolument sur-médiatisé parce que dans le club rival ( sinon on en parlerait plus depuis longtemps ...)

Un joueur ... Oui voila , un joueur parmi d'autre et c'est tout .
J'attends tes 76 autres blabla avec impatience
Si je lis un peu entre les lignes le seul joueur qui sort du lot selon toi, c'est Messi. Et pourtant je suis à peu près sure que dans l'histoire son nom sera associé à C.Ronaldo.

Je suis fan de CR7 et je dois manquer d’objectivité mais des commentaires avec autant de mauvaise foi c'est quelques choses.

Le fait que tu penses que Messi est largement au-dessus c'est une chose. Mais ne rabaisse pas CR7 à un joueur lambda, ça décrédibilise ton propos.
Chez_gue_Varane Niveau : DHR
Oulalalala le vendredi c'est dur pour toi .. t'as pris un coup de chaud ?
Allah Votre Niveau : Loisir
Achete toi des lunettes

Et prends un peu de recul, tu vas chopper un cáncer!
GovouLegend Niveau : CFA
"un joueur incapable de dribbler un seul adversaire" comment est il possible d'écrire ca ?
@govou

Il avait son match contre Reveillère il y a huit ans ;)
C'est marrant, parce que "Un joueur qui n'existe que grâce à ses buts , quelconques, dans une équipe qui joue pour lui et uniquement lui", ça me fait surtout penser à Messi.
Moi ça me fait penser à Moukandjo, sauf qu'il y a pas beaucoup de buts donc il existe pas beaucoup
C'aurait été vrai si Suarez avait pas fini soulier d'or l'an passé non?
Charmatin Niveau : CFA2
Les gars, les gars, n'oubliez pas la première règle des Internet: «Don't feed the troll»
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Blabla,
“Tout ce qui est excessif est insignifiant.”
Charles de Talleyrand, qui a joué dans à peu près tous les grands clubs de l'époque.
Ce commentaire a été modifié.
@Fred

Talleyrand était une machine à aphorismes, si bien qu'on se demande parfois si certaines sources ne sont pas apocryphes.

Je crois cependant beaucoup à l'exactitude de beaucoup de ses sorties car elles reposent souvent, comme celle de ton commentaire, sur l'alliage des contraires.

PS : J'espère que tu vas bien d'ailleurs, cher aîné.
Ce commentaire a été modifié.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Salut Algiers,
Nous ne t'avons pas beaucoup vu sur le top Real, cette semaine.
Et Penarol et Dip, pas du tout: j'espère qu'ils nous lisent.
Tout à l'heure, dans des textes sérieux sur Di Stefano, les noms de plusieurs forumeurs, parmi les plus célèbres, y sont habilement glissés, pour voir si vous me lisez !
Haha merci !

J'ai été occupé ! Ca m'a même éloigné du MERCOMPLOT, c'est dire.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Tu étais au Fucking Blue Boy ? mais ça ne nous regarde pas.
J'approuve +1000:

-surcôté grâce au marketing de Nike les adeptes et instigateurs du "meilleur joueur de tous les temps" pour Michael Jordan et qui récidivent sans vergogne ni remords avec LB James. bref, très bon placement de produits.

- "Un joueur qui n'existe que grâce à ses buts , quelconques, dans une équipe qui joue pour lui et uniquement lui./ Un joueur inexistant en dehors de la surface de réparation , zéro influence dans le jeu." Inzaghi 2.0 avec une grande gueule en plus quand l'autre retrouvait sa classe toute italienne quand il enlevait son short.

- "Un joueur incapable de dribbler UN SEUL adversaire , de faire la différence" Il paraît que c'est dû à l'âge et que ce serait normal...certainement des journalistes trop jeunes pour avoir vu diego en 94, Zizou en 2006 ou Georghe Hagi jusqu'à la fin...

- "Une rivalité créée de toute pièce par les médias , alors qu'en vrai , il n'y a jamais eu photo" Florentino Pérez is the real MVP...

- "Un joueur ... Oui voila , un joueur parmi d'autre et c'est tout" Là tu es dur, sans son tir au but à 4-1 pour la décima, son cinquième tir au but pour la suivante et ses encouragements depuis le banc en finale de l'Euro, tous ses titres lui auraient échappé...
@Pit21

Je salue l'humour, mais l'humour le plus drôle est encore celui qui se repose sur une finesse qui confine à la justesse.

En citant le cinquième tir au but de Ronaldo, tu tires une balle dans le pied d'une blague par ailleurs joliment formulée.

C'est dommage !
Merci mais je comprends pas la remarque. CR7 marque bien le cinquième tir au but pour la undecima, non?
Oui, mais ça reste objectivement un moment de gloire alors que les deux autres exemples que tu cites prêtent effectivement à sourire.
De même !

Zidane en 2006 ( 34 ans ) a dû dribblé plus de joueurs que C.Ronaldo depuis 5 ans ...
21 réponses à ce commentaire.
C'est fou quand même, c'est le seul joueur du Top du Real (2e quand même) où on ne parle pas de ses qualités, du joueur lui-même quoi, mais de sa rivalité avec un autre joueur... Y'a un moment, faut arrêter hein !
Je comprends ton opinion et je partage la lassitude du fait qu'on soit obligé de parler de Messi quand on veut critiquer ou célébrer Ronaldo. Les messages ne parlant que de l'un ou que de l'autre sont plutôt rares, surtout dans le cas du second.

Il faut cependant contextualiser cet état de fait. Je n'aime pas trop les listes, mais c'est parfois la meilleure manière de synthétiser alors je me lance :

- C'est une des rares situation où nous trouvons substance à un duel. On possède presque tous une fibre qui nous donne de l'amour pour les contes et les contes reposent souvent sur une dualité. Or le football, contrairement à d'autres sports comme les mécaniques, le tennis ou même le basketball, offrent peu de place aux dualités. Si bien que lorsqu'on trouve la possibilité d'un duel, c'est tout de même tentant d'user la corde jusqu'au bout, surtout dans une ère médiatique comme la notre.

- Ronaldo est le seul joueur contemporain du Real qui peut nous donner ce sentiment de dualité avec un autre. Casillas a eu des contemporains comme Buffon par exemple, mais aucun de ces contemporains n'a été dans le duel avec lui. Les trois seuls qui ont été en confrontation avec lui (César, Lopez et Navas) sont tous d'excellents gardiens, mais bon, ils ne peuvent lutter avec Casillas. Raul est parti sans être jamais vraiment remplacé. Ramos a peut-être Pique, mais le charisme de leur duel est moins important, surtout qu'il repose énormément sur des invectives de récréation.
Pour les plus anciens, je laisserai les experts parler. Ce que je peux dire, c'est que l'ancien n'est par définition pas actuel et les passions sont donc plus folles pour ce qui se passe actuellement. Si on peut estimer que la carrière de Ronaldo sera toujours vu sous le prisme de celle de Messi, on peut imaginer que le temps fera son office et laissera les deux joueurs un peu plus près de leurs destins propres.

- Enfin, on ne peut pas nier l'importance de l'un pour l'autre au niveau des performances. Quand on voit le nombre de fois où, durant certains weekends, les deux se répondaient à un jour d'intervalle à coups de quadruplés, on ne peut pas nier qu'ils se sont portés vers l'excellence.
C'est d'ailleurs ce qui rend les avis péremptoires et hautement subjectifs du type "Ronaldo n'est rien à côté de Messi" ridicules.
En se répondant chaque week-ends à coups de quadruplés, Messi et Ronaldo ont reconnu l'estime qu'ils ont l'un pour l'autre.

On ne répond sérieusement qu'à ceux qu'on estime.

Bref, il y a mille autres raisons qu'on pourrait citer.
Comme blabla, lol, je pense que les médias ont beaucoup contribué à rendre cette rivalité comme un passage automatique de notre pensée, jusqu'au dégoût. Il y a aussi le fait que les deux joueurs portent les deux marques les plus connues du football depuis 1990 qui explique la surabondance des rappels de leur rivalité.

Bref, on ne peut pas vraiment penser à l'un sans l'autre. C'est ainsi, il faut juste essayer d'apprécier les deux selon deux modes de voir le football.
Charmatin Niveau : CFA2
Pour renchérir sur ce que tu dis: au delà de la virgule vs les 3 bandes, de Fifa vs PES, de l'apparence et du style de jeu, il y a aussi (surtout) la rivalité Real-Madrid/Barcelone qui rend le tout si exceptionnel.

Comme l'a si bien souligné Franz, Ronaldo aurait pu se contenter de dominer la 1ere league (il aurait sûrement plus de championnats à son actif), laisser la liga à Messi et laisser les quelques confrontations européennes être le juge de paix de qui est le meilleur. Mais il est venu dans le jardin de la pulga pour essayer de lui voler sa couronne. Force de constater que si au début, il avait un genou à terre, je pense qu'aujourd'hui, il peut vraiment le regarder dans les yeux.

Je pense que la durée de leur hégémonie conforte cette dualité, dix ans de règne dans le football c'est immense, avec probablement 5 ballons d'or chacun. La coupe du monde 2018 sera probablement (peut-être) le juge de paix de cette décennie incroyable. Si jamais les deux équipes se rencontrent, ce sera probablement le match le plus regardé de tous les temps! Ce serait beau pour l'histoire du foot!
Merci pour ton message qui justifie avec pertinence cette dualité.
Là où je te rejoins, c'est sur l'importance que les médias ont eu et continuent d'avoir sur cette "rivalité".
Je ne me souviens pas, lors de la profusion de très très grands joueurs sur la même période (notamment lors de la fin des 90', début 2000), d'avoir une opposition systématique entre eux.
On pouvait du coup apprécier chaque joueur à sa juste valeur et non par le prisme d'un autre.
3 réponses à ce commentaire.
La plupart des joueurs rencontrent le summum de leur carrière durant deux ou trois ans et baisse le régime les années suivants avant de finir dans un club de niveau inférieur six ou sept ans après à l'instar des Van Persie ou Gomez. Alors que CR7, c'est presque dix ans au top niveau, il faut une mentalité d'acier et un travail de dingue (et un hygiène de vie exemplaire) pour se maintenir à de tel niveau sans parler de l'exigence des supporters de Bernabeu. Lui et l'autre joueur de FCB ont bien niqués la carrière (et les ballons d'or!!)de deux ou trois générations d'attaquants. En fin de compte, les Asensio et Mbappé sont considérés comme des générations chanceuses. Ils auront éclot à la fin de carrière des deux autres.
Le mec est un patron. Dans son registre c'est clairement un des tout meilleur de l'histoire. Point barre.

Après il ne me fait pas rêver plus que ça mais on se doit de le respecter à mon sens.
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Bon, au moins il est pas premier et la légende sera bien respectée.
bah sinon y a émeute de tous le socios de plus de 65 ans devant les locaux de So Foot !!!
Je suis casi las du foot! Niveau : District
Personnellement, ça me dérange de mettre Cristiano 2e. D'accord, il est le recordman des buts, mais il n a pas la même aura chez les supporters du Real qu'un Raul, qu un Casillas ou qu un gento. Gento méritait d être deuxième car il représente le Real qui gagne, le real qui refuse la défaite. Palmarès inégalable (j'avoue que je ne vois pas le real regagner 2 C1 dans les 4 prochaines années) et Casillas symbolise le madridismo qui reste fidèle même durant les années ternes. Le madrilène qui refuse d aller à man.utd alors que le championnat anglais, à l'époque, domine le foot europeen. Cristiano est un mec qui menace de partir une annee sur deux, et pour cela, il ne représentera jamais le madridismo.
Note : 1
Est ce un problème du à Ronaldo ou au foot d'aujourd'hui?
Quel joueur à l'heure actuelle, pourrait peut-être à terme devenir un joueur avec l'aura de ceux que tu cites?
Moi je n'en vois pas.
Allah Votre Niveau : Loisir
Exactement, Je suis d'accord avec toof11, comme d'hab ;)

Le probleme est le foot moderne ultra mediatisé et ultra financiarisé, Ronaldo n'y est pour ríen!
2 réponses à ce commentaire.
Un joueur clivant, qui ne fera jamais jamais l'unanimité à cause de sa personnalité. Sauf que sa personnalité ne devrait pas peser dans le jugement de ses accomplissements.
Mais sur le terrain, il a toujours été énorme et concerné. Son professionnalisme, je n'en parlerai même pas.
Comme l'a dit Algiers, il a une superbe capacité à se réinventer, il en ait carrément à sa 3ème carrière (ce que j'avais aimé chez Matthaus notamment).
Il a fait l'unanimité dans 2 des plus grands clubs du monde, ça impose le respect.
Ce que je n'apprécie pas chez lui, c'est qu'il soit drivé plus par la gloire personnelle et lui-même (foutu ballon d'or) que par l'amour de ce sport, mais cela ne devrait jamais entrer en ligne de compte au moment de parler du joueur, chacun son moteur.
Et cette comparaison permanente avec Messi, qu'est-ce que c'est useless et usant à la fin.
Si on reparle de Ronaldo cette année c'est pour avoir fini 3ème de sa poule à l'euro, ne pas avoir jouer la finale que "son" équipe a gagné sans lui. Mais il est le meilleur buteur de l'Euro avec 9 buts...comme Platoche. celui-ci a tout fait en une fois, Ronaldo en quatre éditions! Quel génie! En ligue des champions, après avoir passé une année au Réal qui relevait presque du mi-temps, 25 buts quand même, il déchire tout en ligue des champions en marquant 5 buts, dont deux hors-jeu, à chaque fois contre 10 munichois qui tenaient leur match à Bernabeu. Ensuite, liquidation de la Juve adepte de Coubertin pour les finales, gagnant en se présentant aux finales.

Bref, quand on a eu comme derniers meilleurs joueurs du monde depuis 20 ans soit 1997 dans cet ordre avec quelques bémols : Ronaldo (le vrai), Zidane (dont je n'étais guère fan et que je vois Don Andrès au dessus), Rivaldo, Figo, Owen (bémol 1), Nedved, Chevtchenko, Ronnie, Cannnavaro (MÉGA BÉMOL), Kaka (bémol 3) et Messi, se retrouver avec un gars qui, soit disant parce qu'il a passé 30 ans, ne peux plus dribler un cône, je dis que c'est du foutage de gueule! Puisqu'il a objectivement gagné le statut de légende, convoquons les plus grands : revoyez Maradona en 94 à 34 ans, Riquelme à plus de 30 ans, Zizou à la coupe du monde 2006. Ils prouvent que cette histoire de "il a fait évoluer son jeu, parce qu'il est vieux et ne peut plus dribler" c'est des bêtises.
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
J'ai rien compris à ton commentaire. Tu apprécies le joueur ou pas ?
Tu trouves qu'il mérite sa place au classement ?
C'est quoi tes histoires de bémol ?
Relis tranquillement, tu comprendras que si je l'apprécie, je ne le place pas au niveau des très grands du foot. Cette année il n'a brillé qu'à la fin, après s'être bien reposé et donc difficile de dire que c'est le meilleur de l'année.

Les bémols c'est obligatoire quand tu mets dans la même liste Cannavro et Ronaldo de Souza, Ronnie et Kaka, Owen et Messi.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Ronaldo le vrai ! pourquoi y a un faux ? faut arrêter avec cette débilité sans nom. Appelle-les éventuellement Ronaldo I et Ronaldo II, et puis c'est tout. Comme, il n'y a pas d'avantage de "vrai Luis Suarez", mais Luis Suarez l'espagnol, et Luis Suarez l'uruguayen.
"faut arrêter avec cette débilité sans nom" C'est un clin d'oeil à José qui a dit qu'à Barcelone, il a entraîné "Ronaldo le vrai, pas celui-là". je crois que c'est une manière aussi de souligner que l'un avait plus de talent que l'autre, ce à quoi je crois aussi, mais après chacun ses goûts. En revanche, ce qui serait débile ce serait de les appeler I ou II, ils ont rien en commun a priori et il y a plein d'autres Ronaldo moins connus.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
je me suis énervé pour rien !
Pour revenir à ta remarque sur Zizou, lors de France/Espagne en 2006, un Zizou presque retraité à mangé littéralement Xavi et Iniesta dans la bataille du milieu.
C'est bien pour ça que je comprends pas cette tendance à excuser le fait que Ronaldo ne fasse plus de différence en un contre un par l'âge est inutile car il la fait par ses buts. Bref, on peut avoir 35 ans et continuer à laisser sur place ses vis-à-vis, il y a pas que la vitesse pour ça...
par rapport à Zizou et à Xavi Iniesta, même si sur ce match, il les mangé, il commençait à prendre cher dans les classicos face au Barça de Ronnie. Iniesta n'était pas encore Don Andrès mais Xavi dominait déjà bien le tempo au milieu. Si xavi avait une meilleure vista que Zizou, il n'avait pas sa capacité à éliminer et sortir des gestes magiques...Mais pour moi Andrès a les deux.
Les excuses pour pardonner son niveau médiocre , c'est toute une histoire ...

" Il est trop vieux il peut plus dribbler "
" Il ne campe pas dans la surface , c'est sa science du placement "
" Mais non il était pas hors jeu , c'est science du placement "
" C.Ronaldo menace encore de quitter le Real parce qu'il se sent pas assez soutenu , quel mental de champion ! "
" C'est athlète , un vrai ... mais alors que de loin . Pas de près . Bah oui sinon il plong.... glisse pardon . "
10 réponses à ce commentaire.
Dommage que cette série d'articles où on s'est régalé dans les commentaires tourne au vieux débat slip argentin ou caleçon portugais à l'heure d'évoquer Ronaldo.
Le sujet c'est plus d'évoquer sa place dans l'histoire du Real et non sa rivalité 1000 fois rabattue avec Messi.
Perso, je l'aurais mis 3ème derrière Puskas (mais pour ce que valent les comparaisons entre époques...).
J'ai longtemps été dubitatif sur CR7, notamment sur sa valeur ajoutée réelle en évoluant avec des Ozil, Kroos, Modric, Bale, etc...
Mais les départs, absences ou méformes temporaires des uns ou des autres m'ont fait changé d'avis. Lui il est là tout le temps. Le taulier de cette génération au Real c'est lui et il mérite cette place.
Veni Vidic Vici Niveau : DHR
De toute façon, le foot, c'est un sport collectif. Si un joueur brille, c'est que d'autres brillent autour de lui! L'insupportable Pippo Inzaghi poussait le ballon dans les cages vides après avoir reçu des caviars de Pirlo, Kaka ou Seedorf, mais ça n'enlève rien à ses capacités propres!
1 réponse à ce commentaire.
Le football de Ronaldo n'est pas ma tasse de thé, mais il faut lui reconnaître une forcé mentale indéniable. Il cristallise les passions, se fait siffler presque partout, et pourtant il arrive a se sublimer et a rester ultra professionnel. Probablement le mental, sur ce point, le plus fort de l'Histoire du football.