1. // Top 50
  2. //
  3. // Quatrième

Zlatan, le show à Paris

Par ses buts, ses coups de gueule et ses punchlines, Zlatan Ibrahimović au PSG, c’était l’incarnation du spectacle. Du premier jour jusqu’au dernier.

Modififié

#4: Zlatan Ibrahimović

18 juillet 2012, Paris. Ils sont des centaines à descendre les Champs-Élysées pour s’agglutiner devant la boutique du Paris Saint-Germain. Les gens veulent voir Zlatan Ibrahimović. C’est la cohue, les CRS dispersent la foule avec du gaz lacrymogène pendant que la nouvelle recrue parisienne file au Trocadéro, pour poser avec son nouveau maillot devant la tour Eiffel. Quelques jongles, et voilà que la vedette expédie le ballon dans le public, venu en nombre, à nouveau. Il n’y a encore pas si longtemps, le mercato du PSG rimait avec Grégory Coupet, Mevlüt Erding, Christophe Jallet, et voilà maintenant que les supporters parisiens voient débarquer dans un tir groupé Ezequiel Lavezzi, Thiago Silva, Marco Verratti, Gregory van der Wiel et donc Zlatan Ibrahimović. Mais c’est presque comme si tous les autres passent inaperçus dans l’ombre du géant suédois, accueilli comme une rock star. «  Je ne connais pas les joueurs de la Ligue 1, mais eux, ils me connaissent  » , annonce le néo-Parisien. Lui, c’est Zlatan, et vous êtes qui, bordel ?

La cuisine du Camp des Loges


Certes, il y a eu la venue de Javier Pastore dès 2011. Mais le PSG version qatarie entre réellement en orbite avec l’arrivée de Zlatan. Le club parisien devient une marque planétaire et l’équipe, une machine à gagner, qui tire vers le haut le championnat de France dans son ensemble – la L1 récolte cette saison les fruits de son attractivité retrouvée. Le Z, leader incontesté sur le terrain, aimante le jeu parisien, mais aussi en coulisses, où il fait tendre le club de la capitale vers plus de professionnalisme. C’est Thiago Silva qui raconte une anecdote à la fois anodine et frappante. En arrivant à Paris, Zlatan a levé la voix pour que le PSG recrute des cuisiniers professionnels au Camp des Loges : «  Avant qu’Ibra ne hausse le ton, les gens qui préparaient nos repas étaient des employés de longue date du PSG qui étaient là pour dépanner. (...) Ce n’était pas une situation normale pour un club qui voulait devenir grand.  »

Quand l’attaquant débarque en provenance de l'AC Milan pour 14 millions d’euros de salaire annuel, le PSG n’a plus remporté le titre de champion depuis 1994. En quatre saisons à Paris, le Suédois soulève quatre fois l’Hexagoal – pour douze trophées au total –, pulvérise le record de buts marqués par Pedro Miguel Pauleta (156 contre 109) et inscrit des réalisations gravées dans la légende – le but du talon contre Bastia, le kung fu face à l’OM, les coups francs directs, la patate de forain à Anderlecht... Qui aurait parié sur l’accomplissement de tant de records (meilleur buteur de l’histoire du club, mais aussi en championnat et en Coupe d’Europe, trois fois meilleur buteur de L1, meilleur buteur du club sur une saison, meilleur ratio buts/match dans l’histoire du championnat de France) pour un joueur arrivé à Paris passé la trentaine ? Zlatan, lui-même, assurément.

« Je suis arrivé comme un roi... »


«  Je suis arrivé comme un roi, je repars telle un légende  » , annonce le Zlat' avant son dernier match au Parc des Princes. Rappelons que le plus grand exploit européen du PSG sous l’ère Zlatan – la qualification à Stamford Bridge en 2015 – s’est réalisé... sans Zlatan, expulsé rapidement ce soir-là. Passons sur le fait qu’il n’ait jamais réussi à emmener le PSG en demi-finale d’une Coupe d’Europe. Après tout, Safet Sušić et Pedro Miguel Pauleta non plus. Gageons que les petites phrases glissées ici et là, qui occultent le passé glorieux du club dans les années 90, font partie du personnage : « [Les supporters du PSG] en demandent beaucoup. C'est étrange, parce qu'avant, ils n'avaient rien  » , en 2012 ; «  Sans manquer de respect à personne, le PSG est né quand le Qatar est arrivé  » , en 2016. Enfin, il y a le clou du spectacle pour ses adieux foncièrement différents de ceux de Raí ou de Pauleta : quand Zlatan arrête un match à lui seul et fait entrer ses enfants sur la pelouse. À coup sûr, le PSG n'en retrouvera pas un deuxième comme lui.

Vidéo

lemoine met son douala où c'est sall Niveau : DHR
Je ne suis pas supporter parisien, loin de là, mais Zlatan quatrième seulement??? Je ne suis même pas un fan de ce joueur mais quand même! Dès qu'il est arrivé vous avez gagné une ribambelle de titres!

Je n'ai pas trop suivi ils vont mettre qui devant? Raï, Susic et Llacer???
J'ai bien l'impression qu'ils ont oubliés Llacer, j'vois Rai, Susic et Pauleta..
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : DHR
Ah oui Pauleta! Comment j'ai pu l'oublier... Merci pour ta réponse.
Verrattinho Niveau : CFA2
C'est évident. Si comme je le crois les mecs de SoFoot sont de ma génération, logique serait de mettre Pauleta, qui a vendu du rêve dans une époque de cauchemars...
javier passedoré Niveau : District
llacer a part son but d'antologie il me semble pas etre du tout une legende du psg non?
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 6
Je crois qu'avant lui ils ont aussi gagné des titres nationaux quand la l1 était à son apogée mais pas sûr.

Malgré l'acharnement de la direction pour balayer l'histoire on peut trouver des vidéos du PSG en demi et finale de coupe d'Europe sur Youtube^^.

Et le mec manque à personne quelques mois après son départ ça en dit long.
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : DHR
Je suis complètement d'accord cher tifoso romanista! Bien spur qu'ils ont gagné des titres avant et qu'ils ont fait des parcours européens vraiment épiques! Ne t'inquiète pas je ne balaye pas les titres passés; je les connais.

Pour moi, et encore une fois je n'apprécie ni le PSG ni le joueur, l'arrivée d'Ibrahimovic a vraiment fait passer le club dans une autre dimension.

Mais je suis tout autant admiratif des Pauleta, Raï et Susic!!! Bref, ça va faire parler.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
Yes ça n'enlève pas ce qu'il a fait les titres à Paris sont là pour le prouver.

Il lui manquera au final un côté romantique ; une épopée en coupe d'Europe ou un match de c1 dantesque pour transformer sa ballade parisienne en odyssée. Comme à chaque fois et c'est le plus terrible le concernant.

Son départ à Manchester peut aussi jouer. Le type à joue au roi de France pendant sa période parisienne alors le voir partir à cet âge là en Angleterre, ça montre son peu d'attachement au club.
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : DHR
Très bonne analyse. Je suis beaucoup moins surpris de le voir quatrième. C'est vrai qu'il lui manque cruellement un côté romantique.
Romantique, c'est bien dit. A mes yeux, il lui manquera toujours une épopée référence en Coupe d'Europe. Alors qu'il y a 20 ans, on a eu moins de titre mais on a vibré. Contre le Barca n 95, j'étais comme un ouf. Ca reste subjectif mais je préférerai toujours Rai, Weah, Guérin and co à Ibra, Thiago, Motta etc...
Joseph Marx Niveau : Loisir
Thiago Motta aurait pu te faire vibrer pareillement mais certains de ses coéquipiers n'étaient pas à la hauteur...

Il y a eu le 3-1 contre Chelsea (Pastore) puis la fois d'après la qualification (but de Thiago Silva) et le 4-0. C'est pas mal quand même.
javier passedoré Niveau : District
oui moi je suis un grand fan de Paris mais j'etais trop jeune pour les années Rai Guerrin and co mais j'ai l'impression que du fait qu'on ai beaucoup d'argent on banalise trop ce que fait le PSG QSI être tout les ans en quart et faire des triplé nationaux c'est la normaal maintenant c'est meme pas assez pour beaucoup, on est trop exigeant moi le premier parfois j'en suis a me plaindre de joueur comme cavani(avant cette saison en tout cas) ou di maria ou autre parfois ^^ on est quand meme chanceux soyons heureux :P
Ce commentaire a été modifié.
On oublie complètement que le PSG, si critiqué après Barcelone pour l'ensemble de son projet, est actuellement en course pour un triplé national qui serait le troisième de suite. La première fois c'était du jamais vu, alors la trois de suite...et puis les dieux étaient ligués à Barcelone.
Mais sinon, bizarrement, je vibre plus avec le PSG de cette saison qu'avec celui de Blanc. Je pense pas que c'est par rapport à Ibra, je vibrais aussi plus avec celui d'Ancelotti. C'est pas que je taille Blanc, c'est que son PSG était prévisible. A part à Chelsea en 2015, en 3 ans j'ai pas vu l'équipe se transcender et avoir un supplément d'âme qui laisse se dérouler un match d'anthologie. Et on s'est souvent chié dessus, on pourra parler du retour à Barcelone, mais entre Chelsea 2014 et City 2016, le PSG version QSI aurait déjà du voir un dernier carré de LDC avant l'arrivée d'Emery.
12 réponses à ce commentaire.
Franchement, respect à Zlatan pour ce qu'il a fait au PSG à son âge.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Zlatan à ecrit l'histoire du PSG c'est une certitude. Maintenant, je suis tout de même heureux de ne pas le voir tout en haut de classement.

En effet, si il a écrit l'histoire du PSG, le Z aura aussi bien chié sur le club à certain moment dans ses déclarations !

Malgré tout, il est clair que sa venue à fait passer le PSG dans une autre dimension (aussi bien sportive que d'un point de vue marketing). Il m'a laissé de bons souvenirs, d'autres plus mauvais. Je regrette qu'il n'ait pas su faire franchir un cap au PSG en Ldc (un cap qui aurait pu être franchit aussi pour lui personnellement d'ailleurs)
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Note : 6
Je le disais sur lautre article, mais la 4e place est la reponse parfaite a son ego

Au pied du podium bonhomme, malgre ton immense talent et la folie apportee
Oh je crois qu'il va tenir le coup ;)
2 réponses à ce commentaire.
Jarooo
Interesting. <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x597ckm_pomocny-kierowca_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Le problème de Zlatan c'est qu'il n'est jamais aussi fort que quand il chie sur tout le monde. Une sorte d'artiste totalitariste
Zlatan a peut-être pulvérisé le record de Pauleta mais vu les brêles avec qui ce dernier jouait, je ne suis pas certain que Zlatan en aurait marqué autant si les situations avaient été inversées
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Note : 1
Même si je préfère Pauleta, Zlatan lui est quand-même largement supérieur.
Et si Pedro a mis autant de buts avec une équipe plus faible, Ibra en aurait fait de même.

Et je pense qu'avec le public de l'époque le Z ne se serait pas comporté de la sorte.
Dans l'histoire du football les 2 ne sont pas du tout au même niveau. Zlatan est bien au-dessus. Je n'aime pas le bonhomme mais c'est quand même un footballeur hors norme.

Sinon, tu n'étais pas loin d'avoir le tiercé avec ton pseudo, bravo.
pedro mi guêpe pauleta Niveau : CFA2
Largement supérieur??

Je pense qu'il faut comparer le comparable.
Finir avec 25 points d'avance sur le 2eme et finir avec 1 point d'avance sur le 18eme.. Les deux n'ont absolument pas connu la même époque.

Maintenant oui, je vais essayer d'être impartial parce que je suis un fan absolu de Pauleta, Ibra est au dessus de Pedro. Mais prenons le problème à l'inverse, je pense qu'avec un Pauleta au sommet de sa forme dans l'effectif de ces 5 dernières années, Il n'aurait pas mis "que" 109 buts..

Nous serons tous d'accord ici je pense pour dire en revanche que Pauleta, l'homme, est bien au dessus de notre ami Zlatan. Je n'ai pas versé de larme pour Ibra lors de sa dernière au Parc. J'ai pleuré comme un gosse pour Pedro.

Je pense que dans ce genre de classement, tout cela rentre en compte, ce n'est pas qu'une question de statistique.
rossonerii Niveau : DHR
Entierement d'accord, je pense pas que Ibra aurait reussi a marquer autant de buts que Pauleta sur des centres de Pichot ou C-E Coridon...
Et moi je pense que si. (Mais ça peut durer longtemps le jeu du non-si-non-si !)

Après c'est vrai que j'ai toujours eu tendance à sous-coter un peu Pauleta. Mea culpa car il n'était quand même pas dégueu. Mais le Z ne faisait pas qu'empiler les buts, il donnait un sacré paquet de passes décisives aussi. Et de façon générale il était capable, bien plus que Pauleta me semble-t-il, de débloquer un match à lui tout seul.

Attention, ça ne veut pas dire que je mets Zlatan devant Pauleta dans ce classement. En fait Zlatan, en top 10 mais pas podium, me paraît justement placé. Et Pauleta mérite d'être devant.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 2
Je vais encore me faire taper dessus, mais franchement je me demande dans quelle configuration psychologique vous êtes pour avoir une opinion qui consiste ne serait-ce qu'à mettre Pauleta sur un pied d'égalité avec Zlatan...

Que vous préfériez largement Pauleta, soit.
Que vous pensiez que de ce fait il a plus sa place au panthéon du PSG, soit.

Mais si on parle du niveau de jeu, il n'y a pas la moindre comparaison possible.
Ca devrait même pas être discuté. On a d'un coté un très bon 9 de L1, et de l'autre un des plus grands 9 de la décennie.
Je vois des types plus haut dire que Zlatan n'aurait pas mis autant de pions que Pauleta à l'époque, je vous réponds que vous connaissez ni ne comprenez absolument pas quel type de joueur est le Z.
Mais j'ai même pas envie d'argumenter.
Votre amour pour le portugais vous fait dire des inepties plus grosses que vous.
On dirait une gamine qui défend son mec alcolo et héroïnomane en croyant qu'il va finir par arrêter les conneries.
Donc les autres sont psychologiquement instable, leurs opinions sont pourries mais tu n'as pas envie d'argumenter parce que tu as raison et puis c'est tout ?

ça doit être sympa les débats avec toi !
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Je suis tout à fait d'accord pour dire que chacun a droit à avoir une opinion personnelle, sauf pour des trucs tellement évidents que ce sont des axiomes. C'est comme si je te disais que Raï était un joueur que Messi; c'est faux, tout simplement.

Un type qui dit que Zlatan aurait fait moins bien que Pauleta à l'époque ne connait juste pas bien Zlatan, ou bien se fout de la gueule du monde. Soit l'un soit l'autre, c'est tellement incontestable que c'est un fait.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
@ Georges, en fait les deux ne sont pas incompatibles : d'un côté, il est pour moi assez évident que le footballeur Ibra est nettement supérieur au footballeur Pauleta (en qualité intrinsèque) , de l'autre côté, je ne suis pas du tout choqué que Pauleta soit devant lui dans un tel top (qui prend en compte des considérations autres que purement sportives et techniques).
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Oui, voilà !
Je ne parlais dans mon post que de l'aspect sportif.
Pour le reste, je laisse le soin aux supporters d'apprécier leur affection pour leurs joueurs.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
On est d'accord ! ;)
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
pedro mi guêpe pauleta Niveau : CFA2
@Georges

Pour te répondre, je précise dans mon post qu'Ibra "le joueur" est au dessus de Pauleta. Je pense qu'il n'y a pas de contestation la dessus. Je pense qu'Ibra marquera son époque quoi qu'on dise. Je ne dis pas également qu'Ibra n'aurait pas mis autant de but à l'époque de Pedro, je dis juste que Pedro aurait probablement mis plus que 109 buts avec le PSG de ces 5 dernières années, ce qui nous aurait permis d'avoir un avis plus juste sur la comparaison.

Je le répète, intrinsèquement Ibra est au dessus du Portugais et je connais très bien Ibra et Pauleta. Je pense en revanche que toi, en citant Pauleta de "bonne attaquant de ligue 1", tu ne sais pas ce qu'il aurait pu donner ailleurs, dans un effectif qui écrase ses adversaires par exemple.
JimPooley Niveau : CFA2
Rien à voir avec Zlatan, M. Leserpent, mais juste pour signaler que j'ai déjà vu ton image de profil quelque part... Ah oui, je sais : sur le fond d'écran de mon téléphone!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Pedro

Peut être que je sous estime un peu Pauleta, mais il ne faut absolument pas voir quoique ce soit de péjoratif quand je dis "très bon joueur de L1"; je parle pas d'un Gomis quoi.

Quoiqu'il en soit, c'est pas tellement toi que je visais en l'occurence
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Jim

Je vois que Monsieur est un homme de gout !

Quel album de dingue, quand même...
Moi j'pense qu'avec un joueur comme Zlatan dans un équipe comme ne serais-ce que le PSG 2005/2006, avec Dhorasso et tout ça, on est en course pour le titre. J'suis d'accord avec toi, y'a pleins de choses à dire sur lui, mais j'pense que dans le PSG de l'époque il en aurait mis des buts, il aurait même pu jouer avec Pauleta tant leurs styles sont différents. Bien sur qu'il aurait mis des buts. Hoarau a fait une saison de L1 à 20 buts au PSG et on jouait pas le maintien. On fini même sixième je crois. Bref du début à la fin de sa carrière il aurait claqué au PSG, quelle que soit l'époque ou il y aurait joué.
16 réponses à ce commentaire.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Je peux pas imaginer que vous ayez oublié Llacer.

Du coup je vois bien Raï et Pauleta premiers ex-aequo et Susic 2 eme.

Remarque vous avez bien zappé Nene...
touchefresh Niveau : Ligue 1
Note : 1
Ce bien avant les zlatan, avant que préside Nasser. Je te jure qu'il y avait plus d'ambiance à l'époque de Francis LLacer - https://www.youtube.com/watch?v=ogocJMqsrWg
Allah Babar Niveau : Loisir
Et il n'y a pas Fournier non plus si je ne m'abuse.

Ca craint quand même!
Allah Babar Niveau : Loisir
Putain et pas de Loko non plus!!
Mais si on met Francis, faut penser aussi à Patrick COLLETER non?
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Plus j'y repense, plus je trouve incroyable d'avoir zappé Nenê au profit de mecs comme Everton, Sousa ou Talal... C'est limite insultant pour lui !
5 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Ronaldinho, Ibra... ce top 5 a une allure de joueurs parmi les plus bandants de l'histoire :)
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 1
"Qui aurait parié sur l’accomplissement de tant de records"

Ah ben oui alors quelle surprise! Un joueur comme Zlatan qui pete tout les records dans un championnat en bois avec une equipe qui a le budget de ses 19 concurrents fallait le voir venir...
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Note : 2
Toi tu te souviens pas bien des critiques avant que le Z ne joue son premier match.
Beaucoup de gens le disaient (pas Serge) fini, qu'il venait en pré-retraite etc.
D'ailleurs il subissait ces critiques chaque été avec la fameuse saison de trop. Même l'année dernière en signant à MU peut de monde imaginait qu'il allait planter autant. Et je pari que ça va être la même cet été.
Rastashaman Niveau : CFA
Oh tout n'est pas qu'une question de moyen
4 réponses à ce commentaire.
Le meilleur joueur de l'histoire du PSG et le meilleur à tout jamais
C'est mister opong le grand George et puis c'est tout!
S'il regarde ce classement, il va s'étrangler de ne pas être premier.

(Peu de chance que cela arrive, c'est plutôt le classement qui regarde Zlatan.)
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Ouf! il ne sera pas sur le podium; bravo So Foot.
pedro mi guêpe pauleta Niveau : CFA2
Allez Pedro Premier ca commence à sentir bon :)
pedro mi guêpe pauleta Niveau : CFA2
Ce sera Pedro ou Rai..
2 réponses à ce commentaire.
Note : 2
4ème après avoir fait changer beaucoup de choses au club (fonctionnement, niveau de performance, régularité, image, rayonnement à l'international) j'ai du mal à comprendre.

Je ne vois absolument pas ce qui l'empêche d'être premier dans un classement des joueurs ayant marqué l'histoire du club.

Les trophées?
Il a permis d'en gagner plus que n'importe quel autre attaquant, et il a permis le premier quadruplé historique.
Qui peut s'aligner dessus?

Les buts?
Non seulement il a été prolifique, mais en plus il a pris la tête du classement historique des buteurs. Que peut on demander de plus à un attaquant?

La coupe d'Europe?
Probablement l'argument le moins tangible pour moi.
Même avec un joueur d'exception, aller chercher la C1 avec un groupe récent et pas assez large constituerait plus un exploit qu'une performance attendue...je ne vois pas en quoi Zlatan était tenu de nous amener en demies sur ses seules capacités individuelles.

L'investissement dans le club?
Quel joueur avant lui s'est intéressé à la question de l'alimentation?
Combien de joueurs sont aussi exigeants que lui à l'entraînement?
Combien de joueurs ont eu son leadership dans un groupe?


L'affection envers le club?
Le 14 Mai et le 14 juin 2016 répondent de manière ferme et définitive à toutes les questions qu'on peut se poser sur ce sujet.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Parce qu'il avait une équipe plus forte autour de lui, et aucune concurrence en L1, contrairement à ses illustres devanciers.
Aucune concurrence, çà c'est franchement à prouver..

Il ne faut pas confondre manque d'exigence envers soi même et manque de moyens.

Cette saison tu le vois bien Paris est moins au dessus du lot, que les équipes sont plus difficiles à jouer.
Pour autant je ne crois pas que l'intégralité des effectifs aient été bouleversés depuis le départ de Zlatan.

De plus avoir une équipe de qualité est une chose, sur le papier on en a eu par le passé de "belles petites équipes", là ou çà a changé c'était quand Zlatan et les gars ont montré la différence entre "être bons sur le papier" et "être bon sur le terrain".
pedro mi guêpe pauleta Niveau : CFA2
"Je pense qu'il faut comparer le comparable. Finir avec 25 points d'avance sur le 2eme et finir avec 1 point d'avance sur le 18eme.. Les deux n'ont absolument pas connu la même époque. Maintenant oui, je vais essayer d'être impartial parce que je suis un fan absolu de Pauleta, Ibra est au dessus de Pedro. Mais prenons le problème à l'inverse, je pense qu'avec un Pauleta au sommet de sa forme dans l'effectif de ces 5 dernières années, Il n'aurait pas mis "que" 109 buts.. Nous serons tous d'accord ici je pense pour dire en revanche que Pauleta, l'homme, est bien au dessus de notre ami Zlatan. Je n'ai pas versé de larme pour Ibra lors de sa dernière au Parc. J'ai pleuré comme un gosse pour Pedro. Je pense que dans ce genre de classement, tout cela rentre en compte, ce n'est pas qu'une question de statistique. "

Voici le post que je viens de laisser un peu plus haut. Ibra en a rien a foutre du PSG, il est venu polir son image chez nous.
Tu le sais très bien au fond de toi. Je ne dénigre en aucun cas tout ce qu'il nous a apporté, mais émotionnellement parlant, il est en dessous de Rai ou Pedro. Et les titres il ne les a pas remporté tout seul, comparons un peu ce qui est comparable pour la énième fois.
La comparaison entre les deux ne peut se faire dans la mesure ou on leur a demandé deux missions fondamentalement différentes: Pauleta devait aider l'équipe quand Zlatan devait changer la vie du club.

Trop de gens l'ont oublié mais son premier job concernait la vie du club, pas simplement le terrain (ce qu'il a assuré comme un patron).
On l'a recruté pour qu'il nous amène vers un fonctionnement plus proches des plus grandes institutions du football qu'il a fréquenté avec succès.
Forcément dans cette position, il ne pouvait pas tout applaudir, dire que tout était parfait, qu'on était au sommet du foot Européen.

Te rends-tu compte que depuis que le club existe, aucun joueur ne s'est posé de questions sur l'alimentation alors qu'elle est primordiale pour le sport?
Pour un joueur qui utilise le club comme tremplin, çà passe, pour un joueur qui ne se soucie que du terrain aussi... mais pas pour un joueur qui veut le meilleur pour lui et son équipe.

Et ce changement est capital car il fait passer le message: on est pas un club tremplin, on prend les choses au sérieux, on veut le meilleur pour être meilleurs.

Pareil pour l'entraînement, quelle claque, quel bienfait çà a été pour le groupe, pour les jeunes, de voir un joueur qui se démène à chaque séance.
Qui va dur dans les oppositions, qui fait du surplus avant et après la séance, qui partage ses conseils issus de plusieurs années d'expérience dans des clubs de prestige... quel coût inestimable pour les joueurs!

Maintenant au niveau affectif, franchement je pense qu'il y a eu mésentente.
En tant que leader et architecte, il n'avait tout simplement pas la place pour être dans une position d'amoureux du club.

Mais son affection pour le club est pour moi très nette, une fois son rôle fini à Paris il a pu laisser l'émotion parler plus facilement.
Je ne connais pas beaucoup de joueurs qui jouent leur dernière compétition internationale avec les protège tibias d'un club qu'ils n'aiment pas... il faut arrêter!

Pour moi c'était clairement le plus bel hommage qu'il nous ai fait, sans bruit, sans grandes déclas, juste un geste d'affection, de respect.

Autrement plus classe que tous ces joueurs qui ont embrassé l'écusson pour partir six mois plus tard dès qu'un gros club arrivait.
Ca doit être son affection pour le PSG qui lui fait répondre lors d'une interview donnée peu après son arrivée à MU que la seule chose qui lui manque de Paris c'est son dernier salaire...une bonne décla à grand potentiel de clics qui étonnement n'a pas fait l'objet d'une brève ici...
Cette décla c'était juste le personnage qui assure le spectacle en presse, ce n'est pas la première fois qu'il fait çà et il est plutôt doué dans son style humoristique.

Personnellement j'ai souri quand j'ai entendu çà, il faut vraiment ne pas le connaître, ne pas comprendre son personnage pour prendre çà au sérieux.

Je n'imagine pas une seule seconde Zlatan aller pleurer son ancien club au moment de rejoindre une nouvelle aventure.
Il n'a pas pleuré son ancien club avant de venir chez nous, je ne vois pas pourquoi il le ferait maintenant!

Maintenant ce qu'il avait à nous dire à nous les supporters, il l'a fait au moment de partir, et je crois que c'est amplement suffisant.
Je comprends tout à fait l'admiration qu'on peut avoir pour ce joueur hors norme, footballistiquement le mec me fait kiffer depuis l'Ajax. Je suis aussi d'accord pour dire qu'il surjoue son personnage, que dans le privé il peut tout à fait être un mec sympa, agréable quoique sûrement un peu casse couilles. Mais ses déclas successives sur le PSG ne laissent malheureusement aucune place au doute, il vous chie dessus. Il ne cite pas Paris comme un des grands clubs qu'il a fréquenté et cette décla justifie pour lui aux yeux des "puristes" anglais ses 4 saisons au PSG. 14M€/an.
Honnêtement je ne pense pas, il faut savoir avoir un regard lucide sur les choses: Nous sommes encore loin d'être établis parmi les plus grands clubs Européens, il nous manque une certaine tradition et dans les résultats (nationaux, continentaux) et dans la succession de joueurs de grande qualité/classe, il nous faut une continuité là dedans.

S'il s'était mis à dire que nous étions au sommet du monde, qu'on était exactement au même rang que les plus gros alors qu'il était venu pour nous faire progresser dans tous les domaines et qu'il a fallu revoir jusqu'à l'alimentation qui est la base... j'aurais vraiment été surpris.
D'accord aussi sur ce point, le PSG ne peut pas encore être considéré comme un grand club européen ETABLI, par contre oser dire que le club n'existait pas avant l'arrivée de QSI c'est quand même très irrespectueux. J'ai comme l'impression qu'Ibra est tombé dans la caricature de lui même, même s'il restera comme je l'ai lu plus haut un des meilleurs 9 de la décennie.
pedro mi guêpe pauleta Niveau : CFA2
Donc si je suis ton argumentaire, les titres nationaux et le premier quadruplé de notre histoire, c'est LUI et seulement LUI. En revanche les échecs répétés en C1, ce n'est pas de sa faute, on ne peut pas gagner tout seul... En revanche les 4 Ligue 1 c'est LUI et seulement LUI !

C'est pas un peu facile/bancal comme raisonnement?
Pedro tu as mal compris.

Ce que j'ai exprimé c'est que Zlatan a eu une part capitale dans tous nos succès (pour gagner il faut marquer!), mais qu'en Europe notre groupe a été bien trop récent, bien trop court pour espérer gagner face à bien plus expérimenté, bien plus établi.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pourquoi Ibra n'est pas premier ?
Parce que marquer l'histoire d'un club, ce ne sont pas que des stats, des buts et des titres... Il y a aussi une dimension plus affective, dans le rapport au club et à ses supporters, qui est difficilement quantifiable mais que je résumerais par cette vidéo (pas un hasard si tous n'ont pas droit à ce genre d'adieux) :

http://www.dailymotion.com/video/x3yi0cm
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ceci étant, je conçois parfaitement que l'on puisse mettre Zlatan premier mais pour moi, sa 4e place est assez juste, même si je n'aurais pas crié au scandale s'il avait été 3e par exemple.

On ne parle pas ici du plus grand joueur passé par le PSG (sinon Ronaldinho, Ibra et Weah se partageraient peut-être le podium) mais bien de ceux qui ont écrit l'histoire du club.
Et à ce niveau-là, je pense que Rai et Susic, voire même Pauleta (pourtant intrinsèquement le moins fort du top 5), ont une place à part et méritent donc d'être devant lui.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pour compléter, je pense depuis le début que Rai et Susic doivent être aux deux premières places.
Après je suis moins persuadé que Pauleta mérite d'être devant Ibra : tout dépend des critères (forcément subjectifs) que l'on retient pour faire ce top mais à mon avis, il manque au Portugais, si marquant fut-il, une véritable épopée européenne... Même si ça se tient et si les arguments en sa faveur ne manquent pas.

Maintenant je vais allumer un cierge pour que Chris Waddle soit premier de votre futur top OM ou au minimum sur le podium !
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 2
N'empêche, quel regret historique pour l'OM que Stojkovic se soit blessé...
Qui sait ce qu'aurait pu faire l'OM avec ce joueur à son top dans ses rangs.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Fred, oh putain merde !!!
J'étais totalement passé à côté de cet article et surtout de ces coms et donc n'étais pas au courant du retrait de notre cher Alegria... J'aurais bien été lui poster un com-hommage mais vu la date, personne ne le lira (et surtout pas lui).
Je t'avoue que ça me fait tout bizarre, on a beau ne pas se connaître, avec le temps on développe forcément des affinités particulières (bien que virtuelles) avec certains membres du site (je ne vous nommerai pas par crainte d'oublier des noms mais vous vous reconnaîtrez). Evidemment Alegria, personnage éminent de So Foot, en fait partie et je dois dire que son annonce me touche... :(
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
C'est là que je regrette l'absence de messages privés sur le forum : ça nous permettrait de communiquer entre nous et de pouvoir garder un lien dans ce genre de situation, ce qui serait très appréciable.

Comment vais-je faire maintenant pour prévenir Alegria quand mon top des absents sudam sera enfin terminé ??? Car si je ne l'ai pas encore posté (ni fini), c'est pour une bonne raison : je me suis finalement lancé dans un entreprise assez titanesque consistant à présenter environ 200 joueurs sud-américains (soit le double de ce que j'avais prévu) absents du top So Foot, des années 1910 à nos jours. Du coup j'ai presque de quoi écrire un bouquin...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Georges, m'en parle pas : j'ai parfois imaginé l'OM avec Pixie en 10 derrière un trio Waddle-Pelé-JPP (compo ultra offensive, je l'avoue) et ça m'a donné le vertige ! ;)
C'est un vrai regret, je suis bien d'accord.

Cela dit, qu'est-ce que l'OM pouvait faire de mieux ? Gagner à Bari ? A part cela, difficile de faire beaucoup mieux sur cette période !

Et sinon, pour en revenir au débat Pauleta/Z, j'espère que personne ne viendra nous expliquer que Niang valait bien JPP...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
@Alain

Pas si offensif que ça; ces joueurs n'étaient pas des branleurs au pressing, puis le milieu était bosseur à l'époque.
Sinon, comme toi, je viens de découvrir le départ d'Alegria, et j'en suis peiné.
Lui et moi parlions alors moins qu'à l'époque où nous étions tous les deux très présents dans la section commentaire, mais je lisais toujours avec grand plaisir ses posts si poignants.

@auxarmes

Je n'en sais rien mais je pense honnêtement qu'avec Stojkovic, vous auriez pu gagner au moins une LDC de plus après celle de 93.
Bon, je dis ça, mais ça n'aurait rien changé à la survenance de l'affaire VA-OM.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ AuxArmes, oui gagner à Bari ! ;)

Je suis très content que l'OM se soit imposé à Munich mais ça me laisse un petit regret car j'ai toujours nettement préféré l'équipe de 91 à celle de 93. Du coup ça m'emmerde que ce ne soit pas cette équipe qui ait remporté la première C1 française et je trouve ça assez injuste pour Waddle, JPP et Mozer.
De manière générale, je trouvais l'OM 91 plus fort, en atteste le quart de C1 91 contre le Milan qui est peut-être pour moi la meilleure prestation (aller et retour) qu'ait produit un club français en Coupe d'Europe ces 40 dernières années (je n'étais pas né lors des épopées de Reims et des Verts) !
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Fabuleux ce site pour (re)découvrir toutes ces gloires du passé. De quoi avoir les boules si on est un supporter actuel.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Yes Fred, d'ailleurs un grand merci pour le lien !
Il y a eu une dimension affective, mais elle a du être mise en léger retrait par rapport au rôle important de Zlatan (repenser le fonctionnement du club pour s'approcher des meilleurs).

Franchement je ne lui en veut pas d'avoir voulu exprimer l'idée que le club a vraiment pris de l'envergure par rapport à avant (on signe des joueurs de talent, on arrive à les garder, on joue des titres régulièrement, on existe en c1, on commence à y être redouté), et que malgré les bons résultats le public doit continuer à soutenir à fond au lieu de siffler dès que l'équipe ne fait pas la différence, comme si l'on avait eu une très longue tradition d'excellence sportive.
Si top50 il y a le n°1 devrait être Skoblar, pour les titres et le coup de poing à Domenech.
29 réponses à ce commentaire.
En niveau pur au club, je suis pas sûr qu'on ait eu meilleur.

Mais en niveau de joueur en général, Ronnie c'est au-dessus.

Et y'en a bien d'autres qui signifient tellement plus.

Il est à sa place.
Donc, Llacer aura moins marqué le club qu'Everton/Souza, je note. Je note et je vais pleurer un moment de dépit.
Ce commentaire a été modifié.
pedro mi guêpe pauleta Niveau : CFA2
J'avoue oublié Llacer dans ce classement c'est assez décevant quand même...

Everton/souza c'était pour la blague, mais on était déjà servi avec EDEL..
Allah Babar Niveau : Loisir
Et Colleter?'

Et Loko??

Beaucoup d'oublis quand même
Ils auraient pu prendre la place de Djorkaeff et Anelka.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Llacer, Nenê, Bathenay, Lolo Fournier, Toko, Loko, Calderon, Surjak, Colleter, Arteta...
4 réponses à ce commentaire.
Ca confond beaucoup l'amour porté à un joueur et le fait "d'écrire l'histoire du club".
A part Raï, personne ne pourrait être au-dessus d'Ibrahimovic objetivement.

Les supporters parisiens aiment Verratti, bien plus qu'Ibrahimovic. Est-ce que pour autant Verratti devrait être au-dessus du Z dans ce classement? Non.

Même raisonnement pour Pauleta. Il reste dans les coeurs, mais il a été moins marquant que Zlatan. Que ce soit sur le terrain, en dehors du terrain, en France ou à l'étranger, auprès de ses partenaires comme auprès de ses adversaires (ce n'est pas le torse de Ruffier qui me contredira)...
touchefresh Niveau : Ligue 1
Note : 1
Peut être que Barthez lui te contredira

https://www.youtube.com/watch?v=Nd-idn8M5YM
1 réponse à ce commentaire.
La victoire au bout du pied Niveau : Loisir
En tant que supporter parisien et lecteur de so foot depuis pas mal de temps, je me sentais un peu obligé de commenter ce top et donc de m'inscrire sur le site.

Juste pour remercier so foot d'avoir fait ce top. On peut toujours discuter de qui doit être à telle ou telle place, qui a sa place dans le classement ou non (tant mieux en tout cas ça fait du débat) mais comme cela a déjà été dit par d'autres, les classements sont toujours subjectifs, surtout quand ils sont faits par so foot d'ailleurs ;)

Juste un mot sur quelques oubliés que j'ai repéré (puisqu'il me semble assez clair que le trio est composé de Susic, Pauleta et Raï) qui ont pu marquer le club de différentes manières :
- ceux qui ont marqué le parc : Nenê, Llacer et dans une moindre mesure Hoarau, Erding, Benoît Cauet, Florian Maurice, Franck Gava, Arteta, Papus, Sammy Traoré, Danijel Ljuboja (son premier match contre l'OM en coupe de France avec un but de Sorin...) ou Christophe Jallet. Y a aussi Giuly et Makelele qui ont fait du bien quand ils sont revenus (même si on peut difficilement dire qu'ils ont marqué l'histoire du club)
- les traîtres : Déhu, Fiorèse, Cana (mais l'article sur les traitrises a permis d'évoquer les deux premiers)
- les flops : Boskovic, Yakin, Revault, Benarbia, Cardetti? Lugano, Pancrate, Luccin et Dalmat, Alex et Aloisio...

D'ailleurs, c'est étonnant de voir qu'il y a très peu de joueurs qui va de la période entre Pauleta et QSI. Certes, c'est pas une période qui va rester dans les mémoires mais on avait quelques joueurs honorables et des classements pas si pourris...
Ce commentaire a été modifié.
Benarbia, un flop ? Navré de ne pas pouvoir laisser passer ça mais Ali, c'était un cadre respecté et il est pour beaucoup dans la bonne saison 99-00.

Après, on ne peut évidemment être d'accord sur tout mais Erding n'a pas marqué le Parc pour moi. Certain ne seront pas resté assez longtemps pour prétendre à une place ici, Gava ou Arteta sont dans ce cas. Quant à Traoré, si il a marqué le Parc, c'est plutôt négativement.
C'est vrai que Benarbia avait du bien à l'équipe, en étant régulier et décisif. En plus, c'est assez rare pour un joueur à ce poste pour ce club.
C'est assez insensé de l'avoir oublié aussi.
Sergueï Semak ! Son triplé qui plombe la coupe d'Europe du PSG, et son arrivée qui plombe l'équipe (et sa carrière), magnifique
3 réponses à ce commentaire.
La première place devait se jouer entre Zlatan et Susic.
Zlatan pour son bilan comptable.
Susic pour avoir fait du PSG une équipe qui compte.

Mais pas Rai par pitié. A Paris il n'était déjà plus que l'ombre du Raï de Sao Paulo. C'était un joueur éminemment sympathique, mais loin d'être aussi incroyable qu'on le dit lors de son passage parisien.
Allah Babar Niveau : Loisir
Ah ben merde moi qui allait au parc juste pour le voir!

Au contraire Raï´c'est la quintescensse de Paris.

Des debuts difficiles , brouillons puis la grâce et cette relation si unique avec les supporters.

Il y a du Raï en Pastore d'ailleurs, j'espere qu il ne será pasa vendu!
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec toi, Pacoloco.

D'un côté, c'est vrai que Rai n'a jamais été aussi fort qu'avec le grand Sao Paulo de Telê Santana, surtout en 92-93 lorsqu'il est le leader technique de la formidable équipe qui remporte deux Libertadores consécutives et la Coupe Intercontinentale 92 contre le Barça. Ce dernier match face à la "Dream Team" de Cruyff (qui prend à cette occasion une leçon de foot) est d'ailleurs le plus grand match que j'ai vu de Rai, tous maillots confondus ! Et dans le PSG des 90's, je considère que le joueur créatif le plus impressionnant et régulier était plutôt Valdo.

De l'autre côté, Rai reste, plus que tout autre joueur de l'époque, le symbole et le capitaine emblématique de cette période dorée du PSG, la fameuse ère des cinq demi-finales consécutives de Coupe d'Europe. Outre ses performances sur le pré (quand même très bonnes, faut l'avouer), son charisme, son leadership et son caractère font qu'il est pour moi l'un des joueurs symbolisant le mieux le PSG, l'un de ceux qui l'ont le plus marqué.

Du coup, une première place me semblerait assez naturelle, même si je ne m'offusquerais pas qu'il soit 2e (derrière Susic éventuellement mais pas 3e car Rai était au-dessus de Pauleta footballistiquement).
Note : 1
Oui, c'était l'anti-Zlatan.
Une communion avec les supporters, mais une difficulté à prendre le leadership technique de son prédécesseur Valdo.
Honnêtement je m'offusquerai pas plus que ça si il est premier, j'en fais un peu des caisses... Mais le Rai de Sao Paulo (effectivement avec cette finale de l'intercontinentale) était tellement intouchable.
Du coup, je crois que j'ai toujours été déçu qu'il ne soit plus au firmament lorsqu'il jouait en France. Ca compte pour être le N°1 d'un club.

Ce que j'aimais bien chez Rai, c'était sa capacité à ne pas porter le ballon et à se rendre toujours disponible pour ses coéquipiers. Il était généreux, un truc à l'inverse du cliché des footballeurs brésiliens. Et puis fair-play. Comme j'ai dit : l'anti Zlatan en tout points.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Tiens rien à voir Pacoloco mais ton avatar, c'est bien l'écusson de l'America Cali ?
Note : 1
Tout à fait.
Un vrai club de losers magnifiques avec une ferveur hors du commun. Tout ce que j'aime.
Mais ils reviennent pas mal ces derniers temps.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
ahah en terme de losers magnifiques, on peut pas faire pire ! Leur série de trois finales de Libertadores perdues consécutivement dans les 80's est assez incroyable ! Et le summum de la lose, c'est quand même la finale 87 contre Peñarol où avec les règles actuelles, l'America Cali aurait été sacré... Manque de bol, à l'époque, le goal-average particulier n'était pas pris un compte et il a fallu un match d'appui... avant que la règle ne soit enfin changée en 88 !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Sacrée équipe d'ailleurs l'America Cali des 80's, sans conteste l'une des meilleures équipes sudam de cette décennie : le "vieux" maestro colombien Willington Ortiz (pour moi dans le top 5 des plus grands joueurs colombiens), le petit ailier Antony de Avila, les Paraguyens Roberto Cabañas et Juan Battaglia, l'attaquant argentin Ricardo Gareca (actuel sélectionneur du Pérou)...
Du lourd à toutes les lignes !
7 réponses à ce commentaire.
Ne pas avoir mis Nene dans le top 15 est un oubli effarant.

Le mec a tenu le club à bouts de pieds pendant 3 saisons, était arrogant comme un vrai parisien et talentueux comme un vrai brésilien. En plus de ça il avait la petite touche mythique/ridicule que tout amateur de SoFoot apprécie: l'écarteur de narines.

Mais surtout, si le critère était "qui ont écrit l'Histoire du PSG", sans Nene le club aurait été invendable, impossible à valoriser et mettre en avant, le Qatar ne serait jamais venu, les ricains l'auraient démantelé et revendu en pièce détachées et on serait en CFA 5 à l'heure qu'il est.

NENE ON T'AIME QUAND MÊME!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Non mais le pire, c'est surtout que Nenê n'est même pas dans le top 50 et a purement et simplement été zappé de ce classement !!! Incompréhensible...
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Oui, c'est vrai: dans leurs tops y a toujours des gugusses qui prennent la place de bons joueurs. C'était patent dans le top français. Mais comment réparer la chose ? Quand et comment rédiger une liste ? Quand et où la publier ?
J'ai identifié plus de 450 internationaux (certes, pas tous mémorables) de 1904 à 1960 (sans compter les bons joueurs de club sans cap type Sommerlinck ou Balmont). Même en faisant une synthèse des fiches wikepedia, encore faut-il les retravailler en adoptant un style rédactionel non-encyclopédique, exercice pas évident, c'est une entreprise titanesque.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Fred, oui c'est justement ce dans quoi je me suis lancé pour le top sudam mais je t'avoue que j'en vois pas trop le bout ! Je suis parti sur 200 joueurs avec pour principe de ne pas me limiter aux fiches wiki mais de présenter chacun d'entre eux en mêlant mes souvenirs perso aux différents articles que j'ai pu lire sur eux, notamment dans la presse en ligne des pays concernés (plus facile pour les Argentins, Uruguayens, Chiliens, etc, que pour les Brésiliens vu que je parle espagnol et pas portugais)...
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Espérons que vont suivre des tops 50 ou 100 sur:
- Les grands clubs français
- Les grands clubs étrangers
- Plusieurs tops européens

Qu'est-ce que tu vois d'autres ?
4 réponses à ce commentaire.