1. // Coupe du monde 2014 – Groupe D
  2. //

Les 23 choses que vous ne savez pas sur la Nazionale

De l'Italie, on connaît les 4 étoiles, les matchs mythiques contre l'Allemagne, la rivalité avec la France, le but de Tardelli en 1982, le match gagné à pile ou face lors de l'Euro 1968, le pénalty de Baggio en 1994. Mais d'autres histoires, elles, sont moins connues. Et ont pourtant leur importance.

Modififié
1. Bianco. Pour le tout premier match officiel de son histoire, en 1910, l'Italie n'a pas joué en bleu, mais en blanc. Pourquoi blanc ? Parce qu'aucun accord n'avait été trouvé sur le maillot officiel, et que les responsables ont donc décidé de laisser le maillot tout blanc.

2. Patriotisme. En 2006, pour le Mondial allemand, Marcello Lippi, le sélectionneur azzurro, a choisi lui-même l'hôtel des joueurs italiens. Son critère de sélection était simple : il fallait que celui-ci soit tenu par un personnel 100% italien. « Quand on rentrait des matchs, les serveurs, les réceptionnistes, tout le monde pleurait. Dans ces moments-là, tu comprends vraiment la portée de ce que tu fais sur le terrain » , racontera quelques années plus tard Marco Materazzi.

3. Duce. En 1934, après avoir remporté la Coupe du monde, les joueurs italiens sont reçus au Palazzo Venezia pour y rencontrer Benito Mussolini. Le Duce a assuré qu'il leur ferait à chacun n'importe quel cadeau. Certains souhaitent obtenir une carte ferroviaire gratuite à vie, d'autres veulent un diplôme d'études. Finalement, Benito, trop occupé avec l'ambassadeur de Grande-Bretagne, remet à plus tard la réception des champions du monde, qui réclament finalement (et seulement !) une photo dédicacée du Duce. Ils n'en verront jamais la couleur.

4. Cry me a Riva. Le meilleur buteur de l'histoire de l'Italie, Gigi Riva, n'a marqué « que » 35 buts en sélection italienne. À titre comparatif, les meilleurs buteurs des autres grandes nations sont loin devant : Pelé (77), Klose et Gerd Müller (68), Batistuta (56), David Villa (56), Henry (51), Charlton (49)…

5. Bêtes noires. Il n'y a que deux équipes contre qui l'Italie a plus perdu que gagné : le Brésil (5 victoires/8 défaites) et l'URSS (2 victoires/ 4 défaites). Égalité parfaite avec l'Espagne : 10 victoires et 10 défaites. Quoi de mieux qu'une Coupe du monde pour se départager ?


6. Un coup. 154 joueurs ne comptent qu'une seule sélection en équipe d'Italie. Parmis eux, Bonazzoli, Pellissier, Baronio, Amauri, Marco Motta, mais aussi Max Tonetto et Andrea Silenzi. Mais pas Paolo Cannavaro, jamais convoqué.

7. Doublé solitaire. Le 9 décembre 1956, Angelo Longoni, joueur de l'Atalanta, est convoqué pour la première fois de sa carrière en Nazionale, pour un match amical contre l'Autriche. Débuts de rêve : il plante un doublé pour sa première. Pourtant, il ne sera plus jamais rappelé en équipe nationale. Il demeure donc, à ce jour, le joueur vantant la meilleure moyenne de buts par match avec le maillot azzuro : 2.

8. Scirea, no party. Après avoir remporté le Mondial 1982, tous les joueurs italiens faisaient la fête dans leur hôtel. Tous, sauf un. Gaetano Scirea, lui, a préféré monter dans sa chambre pour aller lire un bouquin. C'est finalement Dino Zoff qui est allé le chercher pour qu'il vienne partager avec toute l'équipe ces moments d'ivresse.

9. Baggio et les pénos. Lorsque l'on évoque les mots « pénaltys » et « Roberto Baggio » , on pense inévitablement à la fin du Mondial 1994. Ce que l'on sait moins, c'est que Roby est le seul joueur de l'histoire de la Coupe du monde à avoir participé à des séances de tirs au but dans trois Coupes du monde différentes. En 1990 contre l'Argentine, en 1994 contre le Brésil et en 1998 contre la France. Bilan : deux pénaltys marqués, un raté, et trois éliminations à la clef.

10. Nero. Dans les années 30-40, l'Italie a même porté un maillot noir, voulu par le régime fasciste de Benito Mussolini. Il a été endossé à partir de 1935 face à la France, et a été abandonné après la chute du régime.


11. Zéro. De toutes les équipes contre qui l'Italie a disputé au moins dix matchs officiels dans son histoire, une seule n'a jamais été capable de battre les Azzurri : la Turquie, qui affiche un bilan de sept défaites et trois nuls contre les Transalpins. Même la Finlande a déjà obtenu une victoire.

12. XIXe siècle. Avant son premier match officiel en 1910, l'Italie avait déjà tenté de monter une équipe nationale, mais l'expérience s'était révélée plutôt foireuse. C'était en avril 1899 : sur les onze joueurs choisis pour représenter l'Italie, seuls trois étaient vraiment italiens, et le maillot choisi pour l'occasion était celui du Genoa. Le onze « italien » s'incline 2-0 face à la Suisse. Qui n'avait peut-être aucun joueur suisse dans son équipe, hein.

13. Rivalités. En 1978, la Nazionale est divisée entre joueurs de la Juventus (huit) et joueurs du Torino (six). Lors du Mondial argentin, les deux camps se détestent tellement qu'ils sont même séparés lors des repas. « À table, notre bloc du Torino était regroupé d'un côté, celui de la Juve était de l'autre, on se parlait pas. Entre les deux, il y avait Antognoni et Bellugi qui faisaient office de frontière… » raconte Renato Zaccarelli, joueur granata de 1974 à 1987.

14. Superstition. Pendant le Mondial 2006, Rino Gattuso était tellement superstitieux qu'il n'a jamais changé de sweat-shirt. « Je portais toujours le même sweat-shirt, celui que j'avais mis le premier jour du Mondial. Je dégoulinais de sueur et je devenais fou à force de macérer là-dedans. Mes superstitions me font faire des choses insensées » , a-t-il raconté. Heureusement, quand même, qu'il ne s'agissait pas des chaussettes.

15. Scopone. Les joueurs italiens ont déjà joué aux cartes dans un avion avec le président de la République. C'est arrivé en 1982, après la victoire au Mondial espagnol. Dans l'avion qui les ramenait en Italie, Zoff, Causio et Bearzot jouent aux cartes avec le président Pertini. Le duo Zoff-Pertini perd la partie, au grand désarroi du président, qui accusera d'abord Zoff de cette « défaite » , avant d'avouer, quelques années plus tard, que c'était de sa faute.


16. Fratrie. Huit paires de frangins ont porté le maillot azzurro : les Cevenini (années 10), les Milano (années 10), les Rampini (années 20), les Martin (années 20), les Varglien (années 30), les Baresi, les Inzaghi et les Zenoni. Et même pas les jumeaux Filippini, putain !

17. Paternel. Plus forts, les pères et fils qui ont porté le maillot de la Nazionale. Ils ne sont que deux duos : le regretté Valentino Mazzola et son fils Sandro, et Cesare Maldini et son rejeton Paolo.

18. Insultes. Lors du Mondial 1974, lors du match face à Haïti, Giorgio Chinaglia insulte en mondovision son sélectionneur, Valcareggi, au moment d'être remplacé. L'attaquant n'avait en effet jamais pardonné à son entraîneur de n'avoir sélectionné que trois joueurs de la Lazio (dont lui), alors que les Laziali venaient d'être sacrés champions d'Italie avec une équipe 100% italienne.

19. Sondage. Avant la Coupe du monde 1982, un sondage réalisé en Italie a révélé que seulement 1% des Italiens pensait que l'Italie allait devenir championne du monde. Comme quoi, l'opinion publique…

20. Capitano. Fabio Cannavaro détient encore à ce jour le record du nombre de matchs disputés avec la Nazionale en tant que capitaine. Avec 79 capitanats, il devance Paolo Maldini (74) et Giacinto Facchetti (70). Incroyable mais vrai, Luca Toni et Antonio Cassano ont également été capitaines de l'Italie. Une fois chacun.


21. Publicité. En 1997, le sélectionneur italien, Cesare Maldini, se refuse à sélectionner le pourtant monstrueux Alessandro Del Piero. Le sponsor de Del Piero, Adidas, décide alors à l'insu du joueur de sortir une publicité douteuse dans tous les journaux : « Un seul homme peut l'empêcher de marquer. Cesare Maldini » . Del Piero lui-même demandera à Adidas de retirer cette pub.

22. Tombeur. Lido Vieri (aucun lien de parenté avec Bobo) était le troisième gardien de la Nazionale lors du Mondial 1970. Plutôt que de s'entraîner avec les autres, il préférait passer du bon temps sous le soleil mexicain, en compagnie de Graciela, la fille du vice-président mexicain, qu'il a rencontrée à côté de son hôtel. L'idylle a duré le temps d'un Mondial. Un Mondial qui s'est prolongé jusqu'à la finale. Plaisir.

23. Imbattable. L'Italie a bouclé six éditions du Mondial sans perdre le moindre match : en 1934, 1938, 1982, 1990, 1998 et 2006. Déduction logique : en 1990 et 1998, elle est éliminée de la Coupe du monde sans avoir perdu. C'est con.

Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


c'est faux, je savais toutes ces choses
Je ne m'attendais pas à un autre journaliste de Sofoot pour écrire cet article, pas mal en tout cas! :)
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 2
J'adore la 22.

Lido Vieri a déclaré au sujet de cette histoire :"Fu bello tutto, e non dolorosa la partenza, sapevamo tutti e due perché era cominciata e quando sarebbe finita".

La classe quoi.
Regardez la forme géographique de l'Italie, c'est une botte, un coup de pied. N'est-ce pas normal qu'elle soit parmi les grandes nations du football?

Autre chose : Mis à part Pelé, les plus grands joueurs du football de l'histoire sont italiens ou d'origines italiennes : Meazza, Schiaffino, Ghiggia, Valentino Mazzola, Sivori, Di Stefano, Platini, Maradona, Baggio, Zola, Totti, Pirlo.

Forza Italia!
Je m'attendais à une petite anecdote sur les deux Baggio qui illustrent l'article, ça me déçoit.
Message posté par mario
Regardez la forme géographique de l'Italie, c'est une botte, un coup de pied. N'est-ce pas normal qu'elle soit parmi les grandes nations du football?

Autre chose : Mis à part Pelé, les plus grands joueurs du football de l'histoire sont italiens ou d'origines italiennes : Meazza, Schiaffino, Ghiggia, Valentino Mazzola, Sivori, Di Stefano, Platini, Maradona, Baggio, Zola, Totti, Pirlo.

Forza Italia!


Zola, LOL
Message posté par mario
Regardez la forme géographique de l'Italie, c'est une botte, un coup de pied. N'est-ce pas normal qu'elle soit parmi les grandes nations du football?

Autre chose : Mis à part Pelé, les plus grands joueurs du football de l'histoire sont italiens ou d'origines italiennes : Meazza, Schiaffino, Ghiggia, Valentino Mazzola, Sivori, Di Stefano, Platini, Maradona, Baggio, Zola, Totti, Pirlo.

Forza Italia!


ouais, Del Piero, Buffon, Zoff, Nesta c'est du poulet ?
bullrogg77 Niveau : CFA2
pour la n°3 : Sheh !!!!!!!
footrockeur Niveau : Loisir
Le gars qui gagne sa coupe du monde puis qui va lire dans sa chambre posé au calme ...


Quel génie ce type putain !

Genre quand les gars sont venu le chercher pour la finale il a posé son livre en se disant :

"Putain fait chier c'est bientôt fini, peuvent pas repousser leur connerie là ? Bon aller, finissons-en vite fait bien fait"


Désolé mais je me marre là dessus depuis le milieu de l'article !
Message posté par footrockeur
Le gars qui gagne sa coupe du monde puis qui va lire dans sa chambre posé au calme ...


Quel génie ce type putain !

Genre quand les gars sont venu le chercher pour la finale il a posé son livre en se disant :

"Putain fait chier c'est bientôt fini, peuvent pas repousser leur connerie là ? Bon aller, finissons-en vite fait bien fait"


Désolé mais je me marre là dessus depuis le milieu de l'article !


Hé ben dis donc, tu dois avoir une sacrée vie pour te marrer depuis tout a l'heure sur ça :)
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par mario
Regardez la forme géographique de l'Italie, c'est une botte, un coup de pied. N'est-ce pas normal qu'elle soit parmi les grandes nations du football?

Autre chose : Mis à part Pelé, les plus grands joueurs du football de l'histoire sont italiens ou d'origines italiennes : Meazza, Schiaffino, Ghiggia, Valentino Mazzola, Sivori, Di Stefano, Platini, Maradona, Baggio, Zola, Totti, Pirlo.

Forza Italia!



Il y a Messi aussi mais bon il n'y pas que Pélé..tu oublies Garrincha, Zico, des néérlandais, des hongrois, des allemands, Zidane et j'en passe


Sinon pour revenir au sujet, l'Italie n'a pas joué en noir pendant toutes les années 30, ils sont champions du monde en 38 en bleu.

Comme il est question du Torino (on a trois joueurs cette année qui vient de ce club illustre) ,n'oublions jamais que l'Italie a énormément perdu avec la catastrophe du superga en 49 qui a décimé la nazionale pendant toutes les années 50.
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par mario
Regardez la forme géographique de l'Italie, c'est une botte, un coup de pied. N'est-ce pas normal qu'elle soit parmi les grandes nations du football?

Autre chose : Mis à part Pelé, les plus grands joueurs du football de l'histoire sont italiens ou d'origines italiennes : Meazza, Schiaffino, Ghiggia, Valentino Mazzola, Sivori, Di Stefano, Platini, Maradona, Baggio, Zola, Totti, Pirlo.

Forza Italia!



Il y a Messi aussi mais bon il n'y pas que Pélé..tu oublies Garrincha, Zico, des néérlandais, des hongrois, des allemands, Zidane et j'en passe


Sinon pour revenir au sujet, l'Italie n'a pas joué en noir pendant toutes les années 30, ils sont champions du monde en 38 en bleu.

Comme il est question du Torino (on a trois joueurs cette année qui vient de ce club illustre) ,n'oublions jamais que l'Italie a énormément perdu avec la catastrophe du superga en 49 qui a décimé la nazionale pendant toutes les années 50.
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par mario
Regardez la forme géographique de l'Italie, c'est une botte, un coup de pied. N'est-ce pas normal qu'elle soit parmi les grandes nations du football?

Autre chose : Mis à part Pelé, les plus grands joueurs du football de l'histoire sont italiens ou d'origines italiennes : Meazza, Schiaffino, Ghiggia, Valentino Mazzola, Sivori, Di Stefano, Platini, Maradona, Baggio, Zola, Totti, Pirlo.

Forza Italia!



Il y a Messi aussi mais bon il n'y pas que Pélé..tu oublies Garrincha, Zico, des néérlandais, des hongrois, des allemands, Zidane et j'en passe


Sinon pour revenir au sujet, l'Italie n'a pas joué en noir pendant toutes les années 30, ils sont champions du monde en 38 en bleu.

Comme il est question du Torino (on a trois joueurs cette année qui vient de ce club illustre) ,n'oublions jamais que l'Italie a énormément perdu avec la catastrophe du superga en 49 qui a décimé la nazionale pendant toutes les années 50.
Note : 1
Ouais fallait être costaud pour prévoir le titre en 82 en Espagne ! Jamais autant supporté la Squadra Azzura que lors de cette finale...
Devrions-nous rajouter la finale de 1994 au numero 23?
Message posté par 10 Yusei
Je m'attendais à une petite anecdote sur les deux Baggio qui illustrent l'article, ça me déçoit.


ce n'est pas les 2 Baggio comme tu dis qui illustrent l'article au passage ;)
Message posté par 10 Yusei
Je m'attendais à une petite anecdote sur les deux Baggio qui illustrent l'article, ça me déçoit.


ce n'est pas les 2 Baggio comme tu dis qui illustrent l'article au passage ;)
Message posté par mario
Regardez la forme géographique de l'Italie, c'est une botte, un coup de pied. N'est-ce pas normal qu'elle soit parmi les grandes nations du football?

Autre chose : Mis à part Pelé, les plus grands joueurs du football de l'histoire sont italiens ou d'origines italiennes : Meazza, Schiaffino, Ghiggia, Valentino Mazzola, Sivori, Di Stefano, Platini, Maradona, Baggio, Zola, Totti, Pirlo.

Forza Italia!


Et Messi
Message posté par lmaestro
Devrions-nous rajouter la finale de 1994 au numero 23?


non, car l'italie avait perdu son premier match, contre l'irlande
il y a 4 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 5 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 97 il y a 5 heures Le rap des ultras de Genk 4 il y a 5 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 7 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 8 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7
À lire ensuite
Marcelo Bielsa et son ombre