1. //
  2. // 38e journée

Les 102 points pour la Juve !

La Juve devait claquer son record, et la Juve a bel et bien claqué son record. Grâce à sa nette victoire 3-0 face à Cagliari, les Bianconeri ont passé la barre des 100 points, et terminent donc la saison avec 102 unités. Folie. Pendant ce temps, la Roma perd à Gênes, et Catane dit au revoir à la Serie A avec une victoire face à l'Atalanta.

Modififié
23 34
C'est un stade qui chante. C'est un stade qui applaudit. C'est un stade qui est fier. Mais c'est aussi un stade qui a peur. Un stade qui chante le présent, mais qui a peur du lendemain. Aujourd'hui, la Juventus est sur le toit de l'Italie. À part dans les années 30, lors du fameux quinquennat d'or, elle n'est même jamais allée aussi haut. Les Bianconeri terminent avec un affolant bilan de 33 victoires, 3 nuls et 2 défaites. Des stats dingues. 102 points. Seules 5 équipes sur 20 ont réussi à ne pas perdre une confrontation face à la Vieille Dame sur l'ensemble de la saison (Inter, Fiorentina, Lazio, Hellas Vérone, Naples) et aucune équipe italienne n'est parvenue à ressortir indemne aussi bien à l'aller qu'au retour. Bref, plus qu'une domination, une tyrannie. Sauf que ce 3-0 face à Cagliari, aujourd'hui, ressemblerait presque à une fête de fin d'année. La fête où tout le monde sourit, où tout le monde chante sur des tubes pourris, mais où tout le monde est bien conscient qu'après cette fête, plus rien ne sera jamais comme avant. Et le Juventus Stadium n'a pas hésité à afficher cette peur sur des pancartes : « Conte, reste avec nous » , était-il écrit sur des milliers de feuilles blanches, partout dans les gradins.

Car, oui, Antonio Conte, l'homme des records, l'homme des trois Scudetti, l'homme des 273 points en trois saisons (moyenne de 2,39 points par match), n'est pas encore assuré de rester la saison prochaine. Parce que lui aussi a peur. Peur de ne plus réussir à faire mieux avec ce club. Peur d'avoir déjà atteint le plafond. La Juve n'a pas encore les armes pour aller se confronter au top 8 européen. Conte le sait, mais ne sait pas encore si une telle situation lui convient, lui qui a toujours réussi à faire mieux chaque saison depuis son arrivée. Les prochaines semaines donneront certainement des réponses. En attendant, le coach a profité comme il se doit de la dernière victoire de sa Juve cette saison. Une victoire 3-0, le tarif maison, face à une équipe de Cagliari déjà en vacances, mais qui s'est pourtant créé de belles occasions en première période. Buffon a répondu présent, prouvant qu'il était déjà chaud pour le Brésil. Aussi chaud que le pied droit de Pirlo, qui a inscrit (avec la complicité de Silvestri) son énième coup franc de la saison. Llorente double la mise, et Marchisio, juste avant la pause, inscrit de fort belle manière le 80e et dernier but de la saison turinoise. Conte offre à Buffon et Pirlo des standing ovations avant la fin de la rencontre, donnant ainsi la possibilité au Juventus Stadium d'applaudir comme il se doit les champions, et de les motiver pour le Mondial. 3-0, rideau. 19 victoires sur 19 à domicile cette saison. Difficile, effectivement, de faire mieux à l'avenir.

Des jeunes et un grand Perin

En revanche, c'est une fin de saison toute nulle pour la Roma. Les Giallorossi ont, de leur côté, réalisé un championnat épatant. Avec 85 points, ils sont même les « deuxièmes meilleurs deuxièmes » d'Europe, derrière le Barça et ses 87 points. Les Romains, étincelants de septembre à décembre, puis de février à fin avril, ont même longtemps cru qu'ils pourraient chasser le zèbre jusqu'à la dernière journée. Mais les joueurs de Rudi Garcia, après tant d'efforts, ont véritablement craqué dans le rush final. La défaite 4-1 encaissée à Catane, qui a mathématiquement scellé les jeux et offert le Scudetto à la Juve, a mis un point final à la saison romaine. Rudi Garcia aurait souhaité tout de même clore en beauté, mais son équipe n'y était plus. Elle s'est ainsi inclinée à domicile face à la Juve (1-0, but à la 94e minute d'Osvaldo), et a subi un nouveau revers, aujourd'hui, face au Genoa. Même score, 1-0, et pratiquement la même physionomie, avec un but en fin de rencontre de Fetfatzidis.

Mais la défaite concédée à Marassi est presque anecdotique. Conscient d'avoir réalisé une saison hors norme, le coach français a offert du temps de jeu pour cette dernière sortie à de jeunes joueurs, comme Jedvaj, Ricci ou Mazzitelli. Comme les deux équipes n'ont plus rien à jouer, le début de match est plutôt plaisant, puisque complètement détendu. Des occasions des deux côtés : Nainggolan, Destro et Taddei pour la Roma (deux grosses parades de Perin, qui « fête » ainsi sa convocation dans la liste de Prandelli), Marchese pour le Genoa. En seconde période, le rythme retombe, et les deux formations se contenteraient bien d'un 0-0. Mais à moins de dix minutes du terme, Nainggolan perd un ballon, Fetfatzidis en profite et s'en va tromper le portier romain Skorupski. 1-0 : troisième défaite d'affilée pour la Roma, qui termine donc à 17 longueurs de la Juve, après l'avoir longuement coursée. C'est là tout le paradoxe, puisqu'il s'agit du deuxième plus grand écart de points entre un champion et son dauphin dans les grands championnats européens (19 points d'écart entre le Bayern et le Borussia). Évidemment, tout cela n'est guère important pour la Roma, qui a atteint un objectif quasi impensable en début de saison : la Ligue des champions. Et maintenant, tutti al mare.

Réveil trop tardif pour Catane

Enfin, c'était le dernier match en Serie A pour Catane. Les Siciliens l'ont parfaitement honoré, en s'imposant 2-1 au stadio Massimino face à l'Atalanta. Ouverture du score de Lodi à l'heure de jeu, égalisation de Koné à dix minutes du terme, et but vainqueur de Bergessio, sur pénalty, à la dernière minute. Un succès uniquement pour l'honneur, puisque Catane était déjà mathématiquement relégué depuis la semaine dernière. Les Etnei se sont véritablement réveillés trop tard cette saison. Après avoir collectionné les défaites (9 en 10 matchs de février à avril), ils ont terminé la saison en boulet de canon, avec quatre victoires lors des cinq derniers tours. Trop tard, toutefois, car le retard était trop conséquent. Catane terminera vraisemblablement à un ou deux points du premier non-relégable (Chievo ou Sassuolo), ce qui ne fera qu'accentuer les regrets. Pas de derby sicilien la saison prochaine : si Catane descend, Palerme, lui, remonte. Catane devra se contenter du « petit derby » face à Trapani, en Serie B. Tomber pour mieux revenir ?

Les résultats :

Juventus - Cagliari 3-0
Pirlo 8', Llorente 15', Marchisio 40'

Catania - Atalanta 2-1
Lodi 65', Bergessio 90' / Koné 80'

Genoa - Roma 1-0
Fetfatzidis 83'

Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cerveau-gauche Niveau : Loisir
Magique, ça me ferait presque oublié la deception de la C3.. Avec le bijou d'Il Principino à la clé… Et mine de rien, LLorente est à 18 buts en championnat, Del Bosque devrait le prendre avec Costa.
Carreragt92 Niveau : Loisir
Très belle saison de la juve même si le championnat italien n'a clairement plus le niveau d'antan.

C'est la preuve que par une gestion financière sereine et un recrutement intelligent l'on peut arriver à des objectifs sportifs plus qu'honorable.

Néanmoins il faudra que la juve montre un autre visage en C1
Et soulignant aussi le super boulot d'A. Conte qui est sans conteste l'un des meilleurs techniciens en Europe.
C'est bien mieux, merci la rédac !
Il Ragno Nero Niveau : CFA2
Et pas un mot sur le joli 3-3 entre l'Udinese et la Samp' d'hier ?

Avec les 3 classiques de Toto ! le coup-franc enroulé par-dessus le mur, la déviation de près après la belle cavalcade et le centre de Sanchez, pardon, Pereyra, et le face-à-face gagnant avec le gardien après une belle ouverture.....d'un Doriano, cette fois.

Ca nous fait 17 pions en championnat cette saison, 120 sur les 5 dernières saison, et 193 en tout en Serie A. Et a priori, c'est pas fini !

La suite l'an prochain, à Udine (quasi certain si Guidolin reste aussi), ou peut-être à Empoli, qui devrait remonter...
Cela veut tout simplement dire que le niveau de la serie A , qui ne cesse de se deteriorer est au plus bas . La juve de conte avec plus de 100 pts , n a rien reussi en europe ... ( galatasaray en C1 , et Benfica en C3 !!! )
Message posté par milanello7
Cela veut tout simplement dire que le niveau de la serie A , qui ne cesse de se deteriorer est au plus bas . La juve de conte avec plus de 100 pts , n a rien reussi en europe ... ( galatasaray en C1 , et Benfica en C3 !!! )


Tu va continuer de copier/coller ton commentaire dans chaque article qui parle de la Juve ou comment ?
vinnyroma Niveau : CFA2
très belle ambiance au juventus stadium mais en même temps Cagliari a été un pauvre sparring partner qui relativise ses 102 points en championnat


voir une équipe aussi dominatrice en Italie et aussi fébrile en coupe d'europe (pas que contre Benfica, mais face aussi à Copenhague Galatasaray) ne peut qu'interroger sur le niveau du championnat.
Note : 2
Message posté par vinnyroma
très belle ambiance au juventus stadium mais en même temps Cagliari a été un pauvre sparring partner qui relativise ses 102 points en championnat


voir une équipe aussi dominatrice en Italie et aussi fébrile en coupe d'europe (pas que contre Benfica, mais face aussi à Copenhague Galatasaray) ne peut qu'interroger sur le niveau du championnat.


"Très belle ambiance mais..."

3 scudetti consécutifs mais... 102 points mais...
Meilleure attaque mais... Meilleure défense mais...

Relativisez, relativisez...
En attendant ça fait 32 et on est en train de les fêter.
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par Re_David


"Très belle ambiance mais..."

3 scudetti consécutifs mais... 102 points mais...
Meilleure attaque mais... Meilleure défense mais...

Relativisez, relativisez...
En attendant ça fait 32 et on est en train de les fêter.



Je relativise ce record et ces 102 points, car moi ce qui me préoccupe c'est le niveau du foot italien de la nazionale et de ses clubs, j'ai connu l'Italie qui dominait l'Europe, j'ai grandi avec la juve de Platini, le Napoli de Maradona le Milan de Van Basten.

et vu la faible opposition habituelle, je ne suis pas étonné que les Chiellini Barzagli Bonucci sont un peu plus en panique en coupe d'europe quand ils ont des adversaires qui leur mettent un peu plus de pression.

Le celtic a fait aussi 103 points une saison
Message posté par vinnyroma
très belle ambiance au juventus stadium mais en même temps Cagliari a été un pauvre sparring partner qui relativise ses 102 points en championnat


voir une équipe aussi dominatrice en Italie et aussi fébrile en coupe d'europe (pas que contre Benfica, mais face aussi à Copenhague Galatasaray) ne peut qu'interroger sur le niveau du championnat.


Ca fait des années qu'on s'interroge sur le niveau de la Série A. Déjà il y a 4 ans, malgré la victoire de l'Inter en C1 on pointait du doigt la faiblesse de la Juve et le déclin du Milan et par extension la décrépitude du championnat italien. Ce n'est pas nouveau donc.

Mais ça n'a pas empêché en 2010 les nerazzurri de performer hors d'Italie. Donc c'est possible même s'il est vrai que l'effectif et le coach intériste de cette époque étaient d'un tout autre niveau...

L'Italie n'est plus ce qu'elle était, supplantée par l'Angleterre, l'Espagne et probablement l'Allemagne. Mais j'ai confiance à son retour au premier plan. Il "suffit" juste d'une grande remise en question de la Lega et des clubs. Ca se fera pas d'un claquement de doigts.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par milanello7
Cela veut tout simplement dire que le niveau de la serie A , qui ne cesse de se deteriorer est au plus bas . La juve de conte avec plus de 100 pts , n a rien reussi en europe ... ( galatasaray en C1 , et Benfica en C3 !!! )


Moi je pense que c'est plutot les niveaux des championnats espagnols, anglais et allemeands qui montent trop vite pour la serie A
PenoIndirect Niveau : Loisir
102 points dans le championnat le plus truqué au monde (avec le turc) ça fait combien en Euros ? Au pif ?
PenoIndirect Niveau : Loisir
102 points dans le championnat le plus truqué au monde (avec le turc) ça fait combien en Euros ? Au pif ?
La Juve qui montre ce qu'est une célébration de titre. 3 scudetti consécutifs et toujours une joie intacte, toujours une conscience et un respect du trophée, de l’accomplissement, du palmarès, de l'histoire en train de s'écrire et du club conquérant ses galons. C'est aussi à ça qu'on reconnait un grand club.

(toute allusion dénichée renvoyant à l'acronyme en 3 lettres d'un club transalpin ne saurait engager que le lecteur)
@ Vinyroma et Milanello

Oui en effet vous avez tout à fait raison. La Juve est nulle. Ses performances en Série A signifie que le championnat est bidon. Cela signifie aussi que les autres équipes sont nulles à chier (alors Milan mieux vaut ne même pas en parler, non seulement ils sont nuls, mais en plus la moitié de l'effectif te dégoûte du football, entre dégaines foireuses, mentalités pourries, bref.).

Au delà des affirmations stupides, je dirai surtout que la Juve a manqué de réussite en Europe cette saison, elle fait un nul à l'aller contre Copenhague en battant en même temps le nombre de tirs cadrés et d'occasions créées dans l'histoire de la C1 sous sa forme actuelle, elle prend un but débile dans les dernières minutes contre Galatasaray à l'aller puis au retour (sans parler du terrain en Turquie), puis elle se fait sortir par une équipe de Benfica minable qui a cadré 2 tirs en 2 matchs pour 100% de réussite.

La Serie A reste un excellent championnat, tout s'est joué à très peu de choses pour les équipes Italiennnes cette saison eu Europe, même pour le Milan qui ne mérite jamais de perdre contre à l'aller contre l'atletico, Naples qui sort avec 12 points en C1, puis se fait sottir contre Porto en ayant surdominé l'opposition (les portuguais ont une chatte cette saison...).

Les mecs qui hurlent à la mort et fêtent la victoire quand le poteau est rentrant, et qui crachent et insultent quand le poteau est sortant, sont assez fatiguants tout de même. En attandant la Juve est championne, laissez nous fêtez le titre.
cerveau-gauche Niveau : Loisir
EternaJuve, j'aimerai t'embrasser !!
Message posté par vinnyroma


Je relativise ce record et ces 102 points, car moi ce qui me préoccupe c'est le niveau du foot italien de la nazionale et de ses clubs, j'ai connu l'Italie qui dominait l'Europe, j'ai grandi avec la juve de Platini, le Napoli de Maradona le Milan de Van Basten.

et vu la faible opposition habituelle, je ne suis pas étonné que les Chiellini Barzagli Bonucci sont un peu plus en panique en coupe d'europe quand ils ont des adversaires qui leur mettent un peu plus de pression.

Le celtic a fait aussi 103 points une saison


Le niveau de la serie A à certainement baissé, mais de la à avoir des doutes sur le niveau de la Nazionale... t'étais peut être absent lors de l'euro 2012 non? Allez en final (même si ils se sont pris une rouste, il été tous fatigué et la malchance des 2 bléssé motta et chiellini) pour moi c'est pas un "échec" et elle fera surement un bon mondial.

Et la def de la Juve n'est pas en panique en europe, Gala (le match retour est juste une blague!) Copenhague on rien montré! Le real madrid aurait du perdre sur les 2 match... mais bon, au foot c'est jamais le meilleur qui gagne.. Benfica ils sont rester à 10 derrière sur les 2 match (hors 1ere mt chez eux) on aurait dis une équipe e province de serie A qui a peur de la Juve!

Le seule problème en Europe à été l'attaque! Manque d’efficacité. L'année dernière quart de final contre le Bayern, c’était pas mal et 3.0 infligé à Chelsea (future champion de l'europa league)

La Juve mérité mieux cette année en Europe. Cette été elle devrait refaire un banc pour faire souffler certains (trop utilisé) et permettre à Conte de changer de module de jeu, le 352 c'est bien mais ca a ses limites.
Message posté par PenoIndirect
102 points dans le championnat le plus truqué au monde (avec le turc) ça fait combien en Euros ? Au pif ?


À peu près ce que me demande ta mère le vendredi soir
Message posté par Ale10


À peu près ce que me demande ta mère le vendredi soir


C'est bien, tu fais avancer le débat. *clap clap*
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par EternaJuve
@ Vinyroma et Milanello

Oui en effet vous avez tout à fait raison. La Juve est nulle. Ses performances en Série A signifie que le championnat est bidon. Cela signifie aussi que les autres équipes sont nulles à chier (alors Milan mieux vaut ne même pas en parler, non seulement ils sont nuls, mais en plus la moitié de l'effectif te dégoûte du football, entre dégaines foireuses, mentalités pourries, bref.).

Au delà des affirmations stupides, je dirai surtout que la Juve a manqué de réussite en Europe cette saison, elle fait un nul à l'aller contre Copenhague en battant en même temps le nombre de tirs cadrés et d'occasions créées dans l'histoire de la C1 sous sa forme actuelle, elle prend un but débile dans les dernières minutes contre Galatasaray à l'aller puis au retour (sans parler du terrain en Turquie), puis elle se fait sortir par une équipe de Benfica minable qui a cadré 2 tirs en 2 matchs pour 100% de réussite.

La Serie A reste un excellent championnat, tout s'est joué à très peu de choses pour les équipes Italiennnes cette saison eu Europe, même pour le Milan qui ne mérite jamais de perdre contre à l'aller contre l'atletico, Naples qui sort avec 12 points en C1, puis se fait sottir contre Porto en ayant surdominé l'opposition (les portuguais ont une chatte cette saison...).

Les mecs qui hurlent à la mort et fêtent la victoire quand le poteau est rentrant, et qui crachent et insultent quand le poteau est sortant, sont assez fatiguants tout de même. En attandant la Juve est championne, laissez nous fêtez le titre.


j'analyse et je fais dans la nuance, et on est pas sur le site des supporters de la juventus. Je ne dis pas que le juve est nulle, je m'interroge sur le fait que cette équipe qui se ballade en championnat n'ait pas réussi à prendre le meilleur sur Galatasaray et Benfica (et ce n'est pas le bayern ou le réal).

et il faut arrêter de se mentir (malchance, chatte des autres) et avoir de l'ambition et les contre performances des clubs italiens en coupe d'europe cela dure depuis plusieurs années alors oui des fois cela se joue à peu de chose mais des fois non et les autres pays gagnent. Non il n'y a plus de hasard.

c'est ce que raconte aussi le père gateux Berlusconi à ses supporters (pas de chance, on a un gros palmares), bref des histoires à dormir debout pour cacher la réalité : le déclin et la médiocrité.

Je crois que quelqu'un comme Conte ne dit pas autre chose et il veut savoir s'il aura les moyens de s'améliorer et de rivaliser en coupe d'europe.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Encore des traces de Koke
23 34