Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilan 2017-2018

Les 10 moments fous de la Liga

Durant lesquels Barcelone a brillé, Valence a planté, Málaga s’est imposé, Cédric Bakambu et Andrés Iniesta se sont envolés, Sergio Ramos a cartonné, Antoine Griezmann a performé, et Séville a vu les filets trembler.

Modififié

J8 : La puissance de Valence

15 octobre 2017, Betis Séville-Valence (3-6)

Chaud. Ultra chaud. En début d’exercice, et malgré ses affrontements contre les deux Madrid et Barcelone, Valence affiche une forme optimale, symbolisée par treize matchs sans défaite (dont neuf victoires). Avec, en point d’orgue, un énorme carton sur le terrain du Betis Séville, qui prend six bastos tout en en tirant trois. Aucun match de Liga ne verra davantage de buts en 2017-2018. Aucun match de Liga ne verra davantage de buts en une seule mi-temps (sept, dans la seconde) en 2017-2018 non plus. Joli.

Vidéo


J10 : La victoire sur le tard

29 octobre 2017, Málaga-Celta de Vigo (2-1)

Il n’a pas permis le maintien du club, qui est donc passé d’un quart de finale de Ligue des champions à une relégation en deuxième division en l’espace de cinq ans. Mais au moins, ce succès a évité à Málaga la barre des dix journées sans victoire. Et certainement donné, par ricochet, un délai à Míchel, ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille finalement évincé quelques semaines plus tard. Pas la peine de rappeler qui a terminé lanterne rouge du championnat.

Vidéo


J14 : L’agressif record de Sergio Ramos

2 décembre 2017, Athletic Bilbao-Real Madrid (0-0)

19. C’est l’incroyable nombre d’expulsions récoltées par Sergio Ramos en Liga dans toute sa carrière. Ce samedi 2 décembre, le défenseur central attrape ainsi le record partagé jusque-là avec les retraités Xavi Aguado et Pablo Alfaro grâce à deux avertissements. Inutile de préciser que le bonhomme est également celui qui a reçu le plus de cartons rouges dans l’histoire du Real Madrid...



J17 : Le pouvoir catalan

23 décembre 2017, Real Madrid-Barcelone (0-3)

Une dernière chance pour la Maison-Blanche ? Même pas. Déjà complètement largués dans la course au titre, les Madrilènes voient plutôt ce match comme une occasion de se rattraper d’un début de saison poussif, malgré leur sacre lors de la Coupe du monde des clubs. Auteur d’une bonne première mi-temps, le Real semble d’ailleurs déterminé à freiner un Barça en chaleur. Sauf que les Catalans sont trop forts. Après avoir laissé passer l’orage, le leader détruit le champion dans le second acte. Broyés et désemparés, les hommes de Zinédine Zidane n’ont même pas de regrets à lâcher. Le trophée n’était tout simplement pas pour eux cette année.

Vidéo


J17 : La der de Cédric Bakambu

23 décembre 2017, Valence-Villarreal (0-1)

C’est, à ce jour, l’ultime fois qu’on l’a aperçu sur un terrain européen. Plus que le match en lui-même, c’est le départ du garçon qui reste en mémoire. Titulaire indiscutable dans le onze du sous-marin jaune et auteur de neuf goals en quinze journées, Cédric Bakambu a en effet décidé de quitter les lieux quelques jours plus tard pour répondre aux sirènes chinoises au lieu de continuer à se battre pour le titre de meilleur buteur de Liga avec Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et compagnie. Les médias parlent alors d’une somme folle de 74 millions d’euros, ce qui ferait de l’attaquant le joueur africain le plus cher de l’histoire. Impossible de confirmer aujourd’hui, la dépense réelle du Beijing Sinobo Guo'an FC n’ayant pas été exactement révélée. Un adieu fou et sans doute historique donc, mais – presque – passé sous silence.

Vidéo


J18 : La folie du derby

6 janvier 2018, FC Séville-Betis Séville (3-5)

Peut-être la rencontre la plus folle de la compétition. Dans un derby qui n’avait jamais compté autant de tremblements de filets, le Betis s’est finalement imposé sur les terres de son voisin au bout d’un duel assez fou. Avec un 2-2 entre les deux formations à la pause, le suspense a longtemps duré. Puis les visiteurs ont frappé deux fois en deux minutes à l’heure de jeu, rendant la mission du FC Séville quasiment impossible malgré la réduction du score de Clément Lenglet. Un bien beau samedi.

Vidéo


J26 : Le show d’Antoine Griezmann

28 février 2018, Atlético de Madrid-Leganés (4-0)

Antoine Griezmann ne respirait pas la santé footballistique en début de saison ? Certains le trouvaient fatigué ? D’autres le pensaient vexé d’être resté ? Qu’importe, puisque le Français a retrouvé toutes ses sensations, notamment grâce à sa complémentarité avec Diego Costa. La preuve avec son sublime quadruplé collé à Leganés au stade Wanda Metropolitano. Tout ça pour partir au Barça, vraiment ?

Vidéo


J27 : La consécration du Barça

4 mars 2018, Barcelone-Atlético de Madrid (1-0)

La remontada des Colchoneros. Beaucoup en parlaient. Sûr qu’ils y croyaient. Revenus à bonne distance du leader catalan, les Madrilènes se prennent à rêver d’un nouveau titre. Pour cela, une seule solution possible : s’imposer au Camp Nou. Mais rien à faire, la défense barcelonaise est devenue quasiment aussi solide que celle de l’Atlético. Officieusement, la Liga s’arrête donc là concernant la première place du championnat, les locaux prenant huit points d’avance sur leur dauphin à dix journées de la fin. Saleté de Lionel Messi.

Vidéo


J31 : La confirmation de Iago Aspas

7 avril 2018, Celta de Vigo-FC Séville (4-0)

Ces derniers jours, Álvaro Morata a eu la désagréable nouvelle de son absence dans la liste des 23 Espagnols retenus pour la Coupe du monde en Russie. Pas Iago Aspas. Porté par ses 22 caramels, le striker du Celta de Vigo a sûrement gagné pas mal de points lors de ce combat contre Séville début avril. L’occasion pour lui de rouler sur son adversaire et de proposer un petit triplé. Comme ça, tranquillement.

Vidéo


J37 : Le rêve déchu du champion

13 mai 2018, Levante-Barcelone (5-4)

Certes, ils étaient déjà champions. Certes, ils avaient déjà le Mondial en Russie dans un coin de leur tête. Mais ce statut d’Invincibles, les Barcelonais y tenaient. Et souhaitaient véritablement réussir l’exploit d’éviter la défaite pendant l’intégralité de la saison. Malheureusement, les Catalans ont craqué dans une rencontre complètement folle, où leur défense a pris l’eau et n’a pu être compensée par l’envie. Tant pis. Ne reste plus qu’à dire au revoir à leur légende...

Vidéo


J38 : Les adieux du mythe

Dimanche 20 mai 2018, Barcelone-Real Sociedad (1-0)

... Qui répond au doux nom d’Andrés Iniesta. Des pleurs, des larmes, de l’émotion, une victoire, des derniers touchers de balle soyeux, des applaudissements, un brassard transmis, des instants volés, un hommage, un réel kiff. Et une ultime réaction : «  Merci à tous ceux qui m'ont prié de rester, je garderai cela dans mon cœur pour toujours. Pour finir, vive le Barça, vive la Catalogne et vive Fuentealbilla. »

Vidéo


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 40 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 8 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15
Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 samedi 16 juin Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien