1. // Top 50
  2. //
  3. // #5
  4. //

Les 10 moments forts de Ronaldinho au PSG

Ronaldinho n'est resté que deux ans au PSG (2001-2003), il n’a rien gagné et n'a même pas évolué en Ligue des champions avec le club de la capitale. Le Brésilien découvrait simplement l’Europe et pourtant, déjà, il semblait destiné au panthéon du football. En dix actions, voici le « Ronnie » de Paname.

Modififié

10 - La ficelle de Rennes


Formidable tireur de coups francs, il a profité de son voyage au stade de la route de Lorient pour nettoyer la lucarne rennaise. Pas besoin d’une longue prise d’élan ni de trop de puissance : une caresse travaillée et hop, la toile d’araignée dégage. Génie.

Vidéo

9 – L’ouverture bordelaise


Première mi-temps de demi-finale de la Coupe de France 2003, le PSG presse haut les Girondins de Bordeaux. Sur une récupération, le Brésilien s’en va défier la défense. Fixation, dribble de dégagement, frappe imparable. Ça a l’air simple alors que non... Et le meilleure reste à venir dans ce match.

Vidéo

8 – La valse de Vienne


Match de Coupe UEFA, pas forcément la scène la plus regardée à l’époque, mais suffisant pour voir le Brésilien s’amuser de la défense autrichienne. Sa prise de balle et ses petits crochets sont trop rapides pour la défense adverse. Plat du pied, petit filet, merci, au revoir.

Vidéo

7 - Le premier 3-0


On connaît mieux le retour, mais lors du match aller face à l'OM, lors de la saison 2002-2003, à Paris, le PSG l’emporte déjà 3-0. Cet après-midi-là, Ronaldinho marque deux fois : coup franc et penalty, mais fait surtout le spectacle sur le terrain. Tout y passe : virgule, passe aveugle, râteau, crochet. Les Harlem Globe Trotters de Paname.

Vidéo

6 – L’accélération à Monaco


Malgré la défaite (1-3), Ronaldinho a été le Parisien du match. À l’image de son but – l’ouverture du score – où son contrôle orienté fait la différence avant d’accélérer par un crochet extérieur dans la foulée. Une frappe tendue dans les ficelles plus tard, voici le Brésilien sur orbite. Durant sa seconde saison parisienne, même si les rapports avec Luis Fernandez n’ont pas toujours été parfaits, il s’est rarement manqué dans les grandes affiches.

Vidéo

5 – Le festival au Vélodrome


Sans doute sa plus grande folie. Pour beaucoup, il est auteur d’un doublé alors que le second but est finalement attribué à Jérôme Leroy. Quoi qu’il arrive, ce soir-là, saison 2002-2003, le numéro 10 va marcher sur l’OM. Notamment en seconde période où, sur deux raids, il ridiculise toute l’arrière-garde olympienne et offre un succès de prestige au PSG chez le rival : 3-0. Le même score qu’à l’aller.

Vidéo

4 – Trop rapide pour Metz


Cette fois, l’homme va au bout de son action. Là où d’autres auraient imaginé le ballon perdu, Ronaldinho y croit. Il s’amuse du portier messin, le contourne, rentre dans la surface et bat les défenseurs restés sur la ligne. Vitesse, sang-froid, précision, justesse. Ronaldinho n’était pas qu’un simple dribbleur, c’était une arme de destruction.

Vidéo

3 – La promenade de Lorient


Pas de but, mais quelle vitesse de course. Quelle rapidité d’exécution. Dans une démonstration offensive (5-0), Ronaldinho passe tout le monde en revue et s’offre même un grand pont sur le dernier défenseur dans la surface. Dribbles courts, coups de rein, changements de direction, tout est beau. Ne manquait que le but...

Vidéo

2 – Le plaisir solitaire de Guingamp


Ce but sera gâché par le résultat du match puisque Paris s’incline 3-2 au Roudourou après avoir mené 2-0. Ce but, c’est le premier du match. Et sans doute le plus beau. D’ailleurs, il sera élu but de la saison. Un caramel sucré-salé. Le numéro 10 récupère la balle au milieu de terrain et, malgré le piètre état du terrain, il remonte toute la défense adverse et s’amuse de Le Crom d’un petit piqué final.

Vidéo

1 - Le lob qui tue contre Bordeaux


Demi-finale de Coupe de France 2003, le PSG reçoit Bordeaux et mène depuis l’ouverture du score de Ronaldinho. Dans un état de grâce, le champion du monde 2002 remet le couvert en seconde période et fait définitivement basculer le match du côté parisien. Une prise de balle qui lui ressemble et cet amour de ballon piqué qui termine dans les ficelles girondines. Une caresse. Match important, Ronnie sort un doublé. Clutch.

Vidéo

  • Nos meilleurs articles sur Ronaldinho


  • Les 10 moments forts de Ronaldinho au PSG
  • Quand Ronaldinho enflammait le Parc face à l’OM
  • Quand Ronnie dansait la samba au Vélodrome
  • Le jour où Ronaldinho a marché sur Bordeaux
  • Ronaldinho-Okocha, la fausse promesse




    Par Mathieu Faure
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article

    Maurizio ganz de zoilette Niveau : District
    Un des plus gros donneur d'orgasme footbalistique.
    Ce commentaire a été modifié.
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    C'est pas un moment joyeux mais le péno face à Landreau au Parc était aussi mémorable.
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Bordel de correcteur automatique de merde !
    1 réponse à ce commentaire.
    Le gars a marqué face a LeCrom et Jean Philippe Durand, une bête
    C'était Eric Durand. (Qui d'ailleurs était un très bon gardien.)

    Jean-Philippe c'était le milieu besogneux de l'OM.
    Merci pour la rectif'.
    Je kiffais Jean-Phillipe Durand. Un besogneux mais tellement indispensable qui pouvait jouer à tous les poste.
    Et sinon, il est champion d'Europe et possède une maitrise de physique le mec.
    Venez le chercher.
    3 réponses à ce commentaire.
    Mon joueur préféré et de très très loin. Durant, ses meilleures années, j'ai jamais vu personne lui arriver à la cheville (je suis né dans les 80s). Il inventait un geste à chaque match, vraiment un génie à l'état pur. Son but contre l'Angleterre en quart de CDM 2002 est un mélange de maîtrise technique, d'imprévisibilité et d'insouciance, du Ronnie à l'état pur.

    Je trouve ça vraiment dommage que le PSG ait rappelé un Beckham plutôt que lui.
    Je peux me tromper.
    Mais j'ai toujours pensé qu'il ne l'avait pas fait exprès ce but contre Seaman.
    1 réponse à ce commentaire.
    PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    Anecdote assez sympa de Jérôme Alonzo sur Ronnie

    https://youtu.be/J5DK7gfr0CI
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    Haha superbe !
    1 réponse à ce commentaire.
    Kame House Niveau : CFA
    Note : 1
    Merci SoFoot, Merci Paris
    Franczeska1
    Intéressant article. <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5enihg_snieg-w-toalecie_travel?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
     //  10:15  //  Supporter des Pays-Bas
    Un joueur magique. Qui a peut-être gagné tous ses trophées un peu trop tôt.
    Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
    Ce 0-3 au vélodrome, magique, j'en suis encore tout dur
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    On le dit pas assez, mais quelle puissance chez Ronnie. Impressionnant.
    PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    C'est vrai que c'est rarement souligné car on met en avant sa technique, mais Ronnie était monstrueux physiquement aussi.
    1 réponse à ce commentaire.
    De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace.

    Danton à propos de Denton, dit Ronnie la Banane, le joueur le plus insouciant et talentueux du monde.

    Si vous êtes chanceux vous rencontrerez dans votre vie, des gens qui irradient de sympathie dont le simple contact, même fugace, dissipera le temps d'une danse, d'une conversation ou d'un mojito la torpeur brumeuse de la vie.

    Ronnie prodiguait ces bienfaits pendant 90 minutes et les effets étaient persistants.

    10-15 ans après, quand je suis déprimé je pense à un passement de jambes, un pointu, une occasion manquée qu'il conclut par ce merveilleux sourire.

    La balle n'est pas rentrée qu'importe. L'audace est là, la réussite viendra forcément.

    Il appartient à la famille de de mes joueurs préférés qui réunit dans le désordre Maradona, Savisevic, Valderrama, Cassano, Best (pour les images que j'ai pu voir).

    Des mecs pétris de talent, généreux et irrévérencieux qui me réconcilie avec mon âme d'alcoolique.

    Des artistes. Des putains d'antidote à la morosité.

    Obrigado Ronnie:

    https://www.youtube.com/watch?v=HOu2XgSt0R4







    Note : 1
    Les mecs embrassent Ronaldinho et s'embrassent ensuite entre eux parce qu'ils ont embrassé Ronaldinho. Et moi je me marre tellement leur bonheur est contagieux
    1 réponse à ce commentaire.
     //  10:51  //  Hooligan du Népal
    Note : 1
    Le gars a eu sa standing ovation au Bernabeau.
    A partir de là, on n'a rien à rajouter sur lui
    1 réponse à ce commentaire.
    touchefresh Niveau : Ligue 1
     //  10:55  //  Passionné du Paris S-G
    C'était qui ce petit numéro 20? Benachour ?
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    Il me semble !

    J'avais tellement d'espoir en Benachour...
    1 réponse à ce commentaire.
    Note : 1
    Rarement un joueur ne m'a impressionné autant. J'ai eu le privilège de le voir dans un stade avec le maillot milanais, quel régal. Le mec faisait la différence quand il le voulait, avec le sourire et une facilité déconcertante. Un Garrincha des temps modernes.
    Ce pointu contre Chelsea, sa chevauchée folle contre le Real, sa passe du dos improbable... Quel génie!
    Verrattinho Niveau : CFA2
    Un authentique génie. On espère le prochain avec une certaine impatience, mais en attendant quel kiffe de mater ses exploits une fois de temps en temps...
    1 réponse à ce commentaire.
    Jemincruste1 Niveau : National
    Après la déroute barcelonaise, SoFoot souhaite caresser son lectorat dans le sens du poil avec ce petit top 50 sorti de nulle part...

    C'est une bonne initiative, surtout lorsque cela donne l'occasion de reparler de joueurs du calibre de Ronaldinho...

    Quelle malchance, pour les fans, pour le club, qu'il ait été coaché par ce débile de Luis Fernandez...

    Mais Paris, c'est aussi ça, l'excellence côtoyant la médiocrité.
    touchefresh Niveau : Ligue 1
     //  12:23  //  Passionné du Paris S-G
    Note : 2
    on va pas se leurrer, on a aussi eu de belles périodes ou le médiocre côtoyait le médiocre. Une belle période où je me réjouissait d'un 0-0 chanceux.
     //  17:08  //  Aficionado de la Thaïlande
    dernière phrase très juste
    2 réponses à ce commentaire.
    Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
    Putain je me rappelais pas qu'Ogbeche avait autant croqué contre l'OM malgré les caviars de Ronnie.
    Avec de vrais joueurs en sus ça aurait fait une grosse grosse branlée...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  01:36  //  Aficionado de l'Argentine
    Pareil j'avais oublié ces face à face d'Ogbeche (ou peut-être que c'est ma mémoire qui les avait inconsciemment refoulés ^^)... Quel putain de joueur Ronnie ! L'un des plus grands magiciens que j'ai vus en 30 ans de foot !
    1 réponse à ce commentaire.
    Verrattinho Niveau : CFA2
    Et dire que j'étais en tribune pour sa première au Parc... Ces souvenirs de Ronnie, cumulés à la remuntada, j'y arrive toujours pas là pfffff je suis encore groggy.

    Ronnie, mon idole absolue, sans aucun doute. La définition ultime du joueur frisson, celui qui va toujours produire quelque chose, tenter quelque chose. Même au Milan ou à Mineiro, à chaque match, sur une jambe, avec 10kg en trop pour le haut niveau, un contrôle du dos, une virgule, une passe aveugle, le frisson, toujours, dix fois plus de kiffe sur un petit pont que sur n'importe lequel des tomahawks de CR7 ou des percées de Messi. C'est une question de génération peut-être, mais il y a un truc qui fait que ce mec est pour moi le dernier des grands champions "différents" dans son impact, son aura (l'avant dernier était sans doute Zizou). Messi, CR7, c'est des immenses footballeurs, professionels, c'est magnifique, ils sont au sommet de leur sport. Pourtant, même si j'aime pas l'idée de me changer en vieux con, je sais le plaisir que j'aurai à dire "tu sais, si tu avais vu Ronnie jouer, le plus grand plaisir que j'ai jamais eu" - sachant que j'ai pas eu la chance de voir Maradona à part sous coke en 1994, et en espérant revoir ce genre de joueur plus tard...

    Pourquoi ? Parce que Ronnie c'est au dessus du foot pro, des stats (d'ailleurs le mec a un palmarès juste complet donc même sur ce terrain y'a pas de questions)... Ronnie c'est le talent pur, le plus grand talent peut-être depuis Maradona, juste au dessus. Et puis Ronnie c'est un sourire, un kiff, tu le regardes et te dis qu'en fait le mec JOUE, tout simplement. Et nous en le matant ça nous renvoit tous à ces gestes qu'on tentait en rêves, dans la cour de récré, sur une plage quand on avait 5-10-15 ans ou ces dribbles foirés qui nous tordent les chevilles au five maintenant qu'on a 30 ans. Ronnie, tous ces gestes, il les fait avec 10x plus de classe, dans tous les contextes, dans les plus grands stades, face aux plus grands défenseurs et surtout dans les plus grands matchs.

    Merci Ronnie, sans toi mon amour du foot ne serait pas le même


    Ahlala Ronnie...seulement 2 saisons à Paris et pourtant qu'est-ce qu'il m'a marqué. Ce joueur était pour mes camarades de classe et moi l'incarnation du footballeur. Il était vraiment heureux sur le terrain, il faisait des gestes techniques qu'on tentait en vain d'imiter. C'était vraiment un modèle.
    au moins il courrait à Paris, après il a marché rapidement... sauf à Barca - Réal... il avait envoyé Salgado en enfer...
    il y a 3 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 2
    il y a 8 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 8 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
    Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47