1. // Top 50
  2. //
  3. // #5
  4. //

Les 10 moments forts de Ronaldinho au PSG

Ronaldinho n'est resté que deux ans au PSG (2001-2003), il n’a rien gagné et n'a même pas évolué en Ligue des champions avec le club de la capitale. Le Brésilien découvrait simplement l’Europe et pourtant, déjà, il semblait destiné au panthéon du football. En dix actions, voici le « Ronnie » de Paname.

Modififié

10 - La ficelle de Rennes


Formidable tireur de coups francs, il a profité de son voyage au stade de la route de Lorient pour nettoyer la lucarne rennaise. Pas besoin d’une longue prise d’élan ni de trop de puissance : une caresse travaillée et hop, la toile d’araignée dégage. Génie.

Vidéo

9 – L’ouverture bordelaise


Première mi-temps de demi-finale de la Coupe de France 2003, le PSG presse haut les Girondins de Bordeaux. Sur une récupération, le Brésilien s’en va défier la défense. Fixation, dribble de dégagement, frappe imparable. Ça a l’air simple alors que non... Et le meilleure reste à venir dans ce match.

Vidéo

8 – La valse de Vienne


Match de Coupe UEFA, pas forcément la scène la plus regardée à l’époque, mais suffisant pour voir le Brésilien s’amuser de la défense autrichienne. Sa prise de balle et ses petits crochets sont trop rapides pour la défense adverse. Plat du pied, petit filet, merci, au revoir.

Vidéo

7 - Le premier 3-0


On connaît mieux le retour, mais lors du match aller face à l'OM, lors de la saison 2002-2003, à Paris, le PSG l’emporte déjà 3-0. Cet après-midi-là, Ronaldinho marque deux fois : coup franc et penalty, mais fait surtout le spectacle sur le terrain. Tout y passe : virgule, passe aveugle, râteau, crochet. Les Harlem Globe Trotters de Paname.

Vidéo

6 – L’accélération à Monaco


Malgré la défaite (1-3), Ronaldinho a été le Parisien du match. À l’image de son but – l’ouverture du score – où son contrôle orienté fait la différence avant d’accélérer par un crochet extérieur dans la foulée. Une frappe tendue dans les ficelles plus tard, voici le Brésilien sur orbite. Durant sa seconde saison parisienne, même si les rapports avec Luis Fernandez n’ont pas toujours été parfaits, il s’est rarement manqué dans les grandes affiches.

Vidéo

5 – Le festival au Vélodrome


Sans doute sa plus grande folie. Pour beaucoup, il est auteur d’un doublé alors que le second but est finalement attribué à Jérôme Leroy. Quoi qu’il arrive, ce soir-là, saison 2002-2003, le numéro 10 va marcher sur l’OM. Notamment en seconde période où, sur deux raids, il ridiculise toute l’arrière-garde olympienne et offre un succès de prestige au PSG chez le rival : 3-0. Le même score qu’à l’aller.

Vidéo

4 – Trop rapide pour Metz


Cette fois, l’homme va au bout de son action. Là où d’autres auraient imaginé le ballon perdu, Ronaldinho y croit. Il s’amuse du portier messin, le contourne, rentre dans la surface et bat les défenseurs restés sur la ligne. Vitesse, sang-froid, précision, justesse. Ronaldinho n’était pas qu’un simple dribbleur, c’était une arme de destruction.

Vidéo

3 – La promenade de Lorient


Pas de but, mais quelle vitesse de course. Quelle rapidité d’exécution. Dans une démonstration offensive (5-0), Ronaldinho passe tout le monde en revue et s’offre même un grand pont sur le dernier défenseur dans la surface. Dribbles courts, coups de rein, changements de direction, tout est beau. Ne manquait que le but...

Vidéo

2 – Le plaisir solitaire de Guingamp


Ce but sera gâché par le résultat du match puisque Paris s’incline 3-2 au Roudourou après avoir mené 2-0. Ce but, c’est le premier du match. Et sans doute le plus beau. D’ailleurs, il sera élu but de la saison. Un caramel sucré-salé. Le numéro 10 récupère la balle au milieu de terrain et, malgré le piètre état du terrain, il remonte toute la défense adverse et s’amuse de Le Crom d’un petit piqué final.

Vidéo

1 - Le lob qui tue contre Bordeaux


Demi-finale de Coupe de France 2003, le PSG reçoit Bordeaux et mène depuis l’ouverture du score de Ronaldinho. Dans un état de grâce, le champion du monde 2002 remet le couvert en seconde période et fait définitivement basculer le match du côté parisien. Une prise de balle qui lui ressemble et cet amour de ballon piqué qui termine dans les ficelles girondines. Une caresse. Match important, Ronnie sort un doublé. Clutch.

Vidéo

  • Nos meilleurs articles sur Ronaldinho


  • Les 10 moments forts de Ronaldinho au PSG
  • Quand Ronaldinho enflammait le Parc face à l’OM
  • Quand Ronnie dansait la samba au Vélodrome
  • Le jour où Ronaldinho a marché sur Bordeaux
  • Ronaldinho-Okocha, la fausse promesse




    Par Mathieu Faure
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article

    Maurizio ganz de zoilette Niveau : DHR
    Un des plus gros donneur d'orgasme footbalistique.
    Ce commentaire a été modifié.
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    C'est pas un moment joyeux mais le péno face à Landreau au Parc était aussi mémorable.
    Cafu crème Niveau : Ligue 2
    Bordel de correcteur automatique de merde !
    1 réponse à ce commentaire.
    Le gars a marqué face a LeCrom et Jean Philippe Durand, une bête
    C'était Eric Durand. (Qui d'ailleurs était un très bon gardien.)

    Jean-Philippe c'était le milieu besogneux de l'OM.
    Merci pour la rectif'.
    Je kiffais Jean-Phillipe Durand. Un besogneux mais tellement indispensable qui pouvait jouer à tous les poste.
    Et sinon, il est champion d'Europe et possède une maitrise de physique le mec.
    Venez le chercher.
    3 réponses à ce commentaire.
    Mon joueur préféré et de très très loin. Durant, ses meilleures années, j'ai jamais vu personne lui arriver à la cheville (je suis né dans les 80s). Il inventait un geste à chaque match, vraiment un génie à l'état pur. Son but contre l'Angleterre en quart de CDM 2002 est un mélange de maîtrise technique, d'imprévisibilité et d'insouciance, du Ronnie à l'état pur.

    Je trouve ça vraiment dommage que le PSG ait rappelé un Beckham plutôt que lui.
    Je peux me tromper.
    Mais j'ai toujours pensé qu'il ne l'avait pas fait exprès ce but contre Seaman.
    1 réponse à ce commentaire.
    Note : 1
    Anecdote assez sympa de Jérôme Alonzo sur Ronnie

    https://youtu.be/J5DK7gfr0CI
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    Haha superbe !
    1 réponse à ce commentaire.
    Merci SoFoot, Merci Paris
    Franczeska1
    Intéressant article. <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5enihg_snieg-w-toalecie_travel?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
     //  10:15  //  Supporter des Pays-Bas
    Un joueur magique. Qui a peut-être gagné tous ses trophées un peu trop tôt.
    Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
    Ce 0-3 au vélodrome, magique, j'en suis encore tout dur
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    On le dit pas assez, mais quelle puissance chez Ronnie. Impressionnant.
    Note : 1
    C'est vrai que c'est rarement souligné car on met en avant sa technique, mais Ronnie était monstrueux physiquement aussi.
    1 réponse à ce commentaire.
    De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace.

    Danton à propos de Denton, dit Ronnie la Banane, le joueur le plus insouciant et talentueux du monde.

    Si vous êtes chanceux vous rencontrerez dans votre vie, des gens qui irradient de sympathie dont le simple contact, même fugace, dissipera le temps d'une danse, d'une conversation ou d'un mojito la torpeur brumeuse de la vie.

    Ronnie prodiguait ces bienfaits pendant 90 minutes et les effets étaient persistants.

    10-15 ans après, quand je suis déprimé je pense à un passement de jambes, un pointu, une occasion manquée qu'il conclut par ce merveilleux sourire.

    La balle n'est pas rentrée qu'importe. L'audace est là, la réussite viendra forcément.

    Il appartient à la famille de de mes joueurs préférés qui réunit dans le désordre Maradona, Savisevic, Valderrama, Cassano, Best (pour les images que j'ai pu voir).

    Des mecs pétris de talent, généreux et irrévérencieux qui me réconcilie avec mon âme d'alcoolique.

    Des artistes. Des putains d'antidote à la morosité.

    Obrigado Ronnie:

    https://www.youtube.com/watch?v=HOu2XgSt0R4







    Note : 1
    Les mecs embrassent Ronaldinho et s'embrassent ensuite entre eux parce qu'ils ont embrassé Ronaldinho. Et moi je me marre tellement leur bonheur est contagieux
    1 réponse à ce commentaire.
     //  10:51  //  Hooligan du Népal
    Note : 1
    Le gars a eu sa standing ovation au Bernabeau.
    A partir de là, on n'a rien à rajouter sur lui
    1 réponse à ce commentaire.
    touchefresh Niveau : Ligue 1
    C'était qui ce petit numéro 20? Benachour ?
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    Il me semble !

    J'avais tellement d'espoir en Benachour...
    1 réponse à ce commentaire.
    Note : 1
    Rarement un joueur ne m'a impressionné autant. J'ai eu le privilège de le voir dans un stade avec le maillot milanais, quel régal. Le mec faisait la différence quand il le voulait, avec le sourire et une facilité déconcertante. Un Garrincha des temps modernes.
    Ce pointu contre Chelsea, sa chevauchée folle contre le Real, sa passe du dos improbable... Quel génie!
    Verrattinho Niveau : CFA2
    Un authentique génie. On espère le prochain avec une certaine impatience, mais en attendant quel kiffe de mater ses exploits une fois de temps en temps...
    1 réponse à ce commentaire.
    Jemincruste1 Niveau : National
    Après la déroute barcelonaise, SoFoot souhaite caresser son lectorat dans le sens du poil avec ce petit top 50 sorti de nulle part...

    C'est une bonne initiative, surtout lorsque cela donne l'occasion de reparler de joueurs du calibre de Ronaldinho...

    Quelle malchance, pour les fans, pour le club, qu'il ait été coaché par ce débile de Luis Fernandez...

    Mais Paris, c'est aussi ça, l'excellence côtoyant la médiocrité.
    touchefresh Niveau : Ligue 1
    Note : 2
    on va pas se leurrer, on a aussi eu de belles périodes ou le médiocre côtoyait le médiocre. Une belle période où je me réjouissait d'un 0-0 chanceux.
    dernière phrase très juste
    2 réponses à ce commentaire.
    Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
    Putain je me rappelais pas qu'Ogbeche avait autant croqué contre l'OM malgré les caviars de Ronnie.
    Avec de vrais joueurs en sus ça aurait fait une grosse grosse branlée...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  01:36  //  Aficionado de l'Argentine
    Pareil j'avais oublié ces face à face d'Ogbeche (ou peut-être que c'est ma mémoire qui les avait inconsciemment refoulés ^^)... Quel putain de joueur Ronnie ! L'un des plus grands magiciens que j'ai vus en 30 ans de foot !
    1 réponse à ce commentaire.
    Verrattinho Niveau : CFA2
    Et dire que j'étais en tribune pour sa première au Parc... Ces souvenirs de Ronnie, cumulés à la remuntada, j'y arrive toujours pas là pfffff je suis encore groggy.

    Ronnie, mon idole absolue, sans aucun doute. La définition ultime du joueur frisson, celui qui va toujours produire quelque chose, tenter quelque chose. Même au Milan ou à Mineiro, à chaque match, sur une jambe, avec 10kg en trop pour le haut niveau, un contrôle du dos, une virgule, une passe aveugle, le frisson, toujours, dix fois plus de kiffe sur un petit pont que sur n'importe lequel des tomahawks de CR7 ou des percées de Messi. C'est une question de génération peut-être, mais il y a un truc qui fait que ce mec est pour moi le dernier des grands champions "différents" dans son impact, son aura (l'avant dernier était sans doute Zizou). Messi, CR7, c'est des immenses footballeurs, professionels, c'est magnifique, ils sont au sommet de leur sport. Pourtant, même si j'aime pas l'idée de me changer en vieux con, je sais le plaisir que j'aurai à dire "tu sais, si tu avais vu Ronnie jouer, le plus grand plaisir que j'ai jamais eu" - sachant que j'ai pas eu la chance de voir Maradona à part sous coke en 1994, et en espérant revoir ce genre de joueur plus tard...

    Pourquoi ? Parce que Ronnie c'est au dessus du foot pro, des stats (d'ailleurs le mec a un palmarès juste complet donc même sur ce terrain y'a pas de questions)... Ronnie c'est le talent pur, le plus grand talent peut-être depuis Maradona, juste au dessus. Et puis Ronnie c'est un sourire, un kiff, tu le regardes et te dis qu'en fait le mec JOUE, tout simplement. Et nous en le matant ça nous renvoit tous à ces gestes qu'on tentait en rêves, dans la cour de récré, sur une plage quand on avait 5-10-15 ans ou ces dribbles foirés qui nous tordent les chevilles au five maintenant qu'on a 30 ans. Ronnie, tous ces gestes, il les fait avec 10x plus de classe, dans tous les contextes, dans les plus grands stades, face aux plus grands défenseurs et surtout dans les plus grands matchs.

    Merci Ronnie, sans toi mon amour du foot ne serait pas le même


    Ahlala Ronnie...seulement 2 saisons à Paris et pourtant qu'est-ce qu'il m'a marqué. Ce joueur était pour mes camarades de classe et moi l'incarnation du footballeur. Il était vraiment heureux sur le terrain, il faisait des gestes techniques qu'on tentait en vain d'imiter. C'était vraiment un modèle.
    au moins il courrait à Paris, après il a marché rapidement... sauf à Barca - Réal... il avait envoyé Salgado en enfer...
    mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
    Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
    mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4