Les 10 histoires folles de la Gold Cup

La Gold Cup, qui débute ce vendredi, dans le New Jersey, n'est pas le plus relevé des tournois de sélections. Avant même son coup d'envoi, peu de doutes escortent d'ailleurs le nom de son vainqueur – Mexique ou États-Unis –, mais elle réserve toutefois toujours sa dose d'entertainment. En voici dix preuves.

Modififié

Tremblement de terre à LA

Une secousse d'une magnitude de 5,6 sur l'échelle de Richter. Voilà comment a débuté l'histoire de la Gold Cup, le 28 juin 1991, à Los Angeles. Avant de disputer le match inaugural, Canadiens et Honduriens avaient ainsi eu leur dose d'adrénaline peu avant 8h A.M. Surpris par le séisme, ils quitteront leurs chambres pour se réunir au pied de leur hôtel. Aucun footballeur ne sera touché, mais le bilan du tremblement de terre sera de deux morts. La première Gold Cup se déroulera dans son intégralité à Los Angeles. Huit équipes boucleront le tournoi fast-food en dix jours chrono. Les États-Unis étrenneront le palmarès de l'épreuve.


1993 : le septuplé d'un goleador brésilo-mexicain

Le multicolore Jorge Campos n'était pas seulement un gardien spectaculaire. Il était aussi un bon attaquant, poste auquel il avait d'ailleurs débuté en pro. En sélection, Miguel Mejía Baron, qui l'avait lancé chez les Pumas, l'alignait même parfois aux deux postes au cours d'un même match. Ainsi, pour l'entrée en lice du Mexique face à la Martinique, Campos va disputer le premier acte dans les buts, avant d'évoluer comme attaquant. Mais ce jour-là, on parlera peu du natif d'Acapulco, et beaucoup plus de Luis Alberte Alves Dos Santos, dit « Zague » . Brésilien de naissance, mais international mexicain, Zague était un avant-centre létal, mais à la technique frustre, loin des canons auriverde. Plutôt Chicharito que Romário. Au stade Azteca, El Tri va massacrer les amateurs martiniquais : 9-0. Zague, lui, soignera sa confiance, en inscrivant sept buts ! Le goleador de l'América terminera évidemment meilleur buteur de la Gold Cup 1993, la première remportée par le Mexique, avec onze réalisations.

Vidéo


Bora Bora

Le Serbe Bora Milutinović est le seul sélectionneur à avoir dirigé lors de cinq Coupes du monde de rang. En 1986, pour sa première expérience, il mène le Mexique en quarts de finale. Suivront le Costa Rica (1990), les États-Unis (1994), le Nigeria (1998) et la Chine (2002). Le sorcier serbe est aussi le seul entraîneur à avoir participé à trois finales de Gold Cup de rang. À la tête des États-Unis, il l'emporte en 1991. En 1993, il s'incline face au Mexique, sélection qu'il reprendra en mains, pour glaner sa deuxième Gold Cup, en 1996, face au Brésil.


Romário en guest star

La zone CONCACAF n'étant pas franchement dense en talents, les organisateurs de la Gold Cup ont pris l'habitude d'inviter des sélections d'Amérique du Sud, mais aussi d'Asie (Corée du Sud), et même d'Afrique (Afrique du Sud, en 2005). Avec trois participations, le Brésil a été le pays le plus fréquemment convié (1996, 1998, 2003). En 1998, la Seleção débarque ainsi aux États-Unis avec une grosse équipe, même s'il manque des pièces maîtresses comme Ronaldo ou Cafu. Edmundo, Mauro Silva, Ze Maria et surtout Romário sont là. La Golp Cup se joue l'hiver, quatre mois avant le Mondial. Romário inscrit trois buts, mais cela ne suffira pas à convaincre Zagallo de l'emmener en France. Finalement, le Brésil, après avoir concédé deux nuls en phase de poules, se fait éliminer piteusement par les États-Unis en demi-finale (1-0).


Oh Canada !

Le vainqueur le plus surprenant de l'histoire de la compétition. En 2000, le Canada signe le plus grand exploit de son histoire - après sa qualification pour le Mondial 1986 - en remportant la Gold Cup. Rien ne laissait pourtant présager un tel dénouement. Au terme de la phase de poules, c'est ainsi à pile ou face que le Canada se qualifie pour les quarts de finale, aux dépens de la Corée du Sud, pays invité avec lequel il était à égalité parfaite. En quarts, le Canada ne se fait pas trop d'illusions face au Mexique, mais l'emporte pourtant après un but en or de Richard Hastings. Opposé à Trinité-et-Tobago en demi-finale, le Canada va remettre une couche de sirop d'érable en finale, en tapant rien de moins que la Colombie de Faustino Asprilla (2-0). Le Canada est encore aujourd'hui le seul pays à avoir rompu l'hégémonie américano-mexicaine (sept Gold Cup pour El Tri, cinq pour le Team USA).



2005 : premières « désertions » cubaines

Escapade dans un magasin de souvenirs, porte de sortie de secours de l'hôtel, ou escalier incendie. La modalité n'est pas toujours la même, mais depuis 2002, pas une édition de Gold Cup ne se passe sans qu'un joueur cubain ne prenne ses jambes à son cou pour se gagner un futur sur le sol de l'ennemi Yankee. Pour stopper l'hémorragie, Cuba est même allé jusqu'à faire l'impasse sur l'édition 2009. La Havane prétexta toutefois des motifs « technico-organisationnels » . En 2015, pour la dernière participation des « Lions des Caraïbes » , le contingent des « déserteurs » , selon la terminologie militaire du régime castriste, a encore grossi, avec quatre joueurs disparus en cours de tournoi. Cette année, les dirigeants cubains n'ont toutefois pas à se faire de mouron : la sélection a échoué à se qualifier.


La colère d'Aguirre

El Bombero. Pour la sélection mexicaine, Javier Aguirre a souvent joué les pompiers de service pour redresser des situations compromises. Mais en 2009, El Vasco va craquer sous la pression. Il vient alors de reprendre en main El Tri, mal en point dans ses éliminatoires pour le Mondial. Lors du deuxième rendez-vous de Gold Cup du Mexique, il s'agace de voir les siens peiner face au Panama. L'ex-entraîneur de l'Atlético de Madrid va alors commettre l'irréparable. Quand le milieu de terrain, Ricardo Philips, longe la touche pour tenter de récupérer un ballon, El Vasco va retrouver ses réflexes d'ex-rude milieu défensif en lui envoyant un coup de pied entre les jambes. Suspendu trois matchs, Aguirre sera de retour pour la finale face aux États-Unis, qui vont se faire gifler d'une bonne manita (5-0).

Vidéo


Gwada Boys on fire

Une première. En 2007, la Guadeloupe se qualifie pour la Gold Cup. Ce sera la belle histoire de l'été. Avant tout composée de joueurs évoluant en Europe, la sélection îlienne non reconnue par la FIFA peut notamment compter sur le renfort de David Sommeil, et surtout, de Jocelyn Angloma. À 42 ans, l'ex-Marseillais a encore du jus et contribue largement au beau parcours des siens en plantant deux buts. Les Gwada Boys iront jusqu'à faire trembler le Mexique en demi-finale. Le seul but de la rencontre sera inscrit par Pavel Pardo, à la 69e minute.



Tim Howard doesn't speak spanish

Si les États-Unis accueillent la Gold Cup, c'est bien le Mexique qui assure son succès. Partout où El Tri joue, les stades affichent complet, des matchs de poule à la finale. La passion de la communauté mexicaine est telle que le Team USA sent qu'il joue à l'extérieur quand il affronte son voisin du sud. Lors de la finale 2013, Tim Howard s'était d'ailleurs agacé de voir que la cérémonie de remise des prix s'était déroulée en espagnol. « C'est honteux, s'indignera l'ex-portier de Manchester United, si on était à Mexico City, la cérémonie n'aurait pas été en anglais. » Ce jour-là, le Mexique avait dominé les États-Unis (4-2), au Rose Bowl de Pasadena, devant 93 000 personnes, acquises dans leur grande majorité à Giovani dos Santos et consorts.


Panama papers

L'arbitre a-t-il été acheté ? C'est la conviction du Panama, après avoir été défait en demi-finale par le Mexique, lors de la dernière édition de la Gold Cup (2015). En cause, un penalty plus que généreux accordé à la dernière minute du temps réglementaire, qui permit au géant de la CONCACAF d'égaliser. Avant qu'il ne soit transformé par Andrés Guardado, les Panaméens avaient même menacé de quitter la pelouse, en signe de protestation. Un deuxième penalty moins contestable viendra sceller le sort des Canaleros lors de la prolongation. Encore chauds, Luis Tejada et consorts poseront dans le vestiaire devant une banderole au message explicite : « CONCACAF, pourris, voleurs » .

Vidéo


Par Marcelo Assaf et Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

SuperMario69 Niveau : District
Quelqu'un sait si cette Gold Cup est diffusée à la TV ?
joker7523 Niveau : CFA
A moins d'avoir mal vérifié mais je ne crois pas que ça soit diffusé sur une chaîne TV donc ça sera du streaming! ^^
1 réponse à ce commentaire.
Lemar tini kè Niveau : Loisir
Allez la Martinique et la Guyane !
Kit Fisteur Niveau : Loisir
La seule compétition devant laquelle c'est légitime de fumer des joints, car si tu la regardes sans être défoncé beaucoup trop de matchs offrent un spectacle triste...
mara donna des frissons Niveau : CFA
Donc le Mundial russe à la vodka et celui au Qatar à la Tourtel.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Mais non, le Qatar 2022 avec des chips PSG!
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Ça se voit que vous vous êtes jamais tapés un Honduras-Trinité et Tobago les mecs ^^ car à côté de ça même le mondial 2022 ça vaut de l'or et ça sera magnifique en comparaison.

Mais mention spéciale à l'équipe de la Jamaïque au niveau de la palme d'or du n'importe quoi
Patxikudelatxams Niveau : District
Vivement la Copa America en Colombie!!!
4 réponses à ce commentaire.
Dans mes souvenirs Romario ratait le mondial 98 pour une blessure contractée en début de préparation au Mundial pas pour non convocation.
Ce commentaire a été modifié.
The Admiral Niveau : DHR
Je serai au stade ce soir pour voir Guyane Française vs Canada et Costa Rica - Honduras. Enfin je pense que c'est ça.

Pourquoi ? Ne me demandez pas. J'ai même payé une jolie somme (130+ USD... gulp) histoire d'avoir une place pas trop dégueulasse.

J'aime bien aller au stade voir des matches à enjeu entre des équipes nationales, et il y a pas beaucoup d'opportunités pour ça ici. D'ailleurs, il y a deux ans, j'étais au MetLife Stadium pour voir les quarts de finale de cette même Gold Cup... Trinidad et Tobago vs Panama, suivi de Méxique vs... euh, Costa Rica peut être ? C'était sympa, mais je suis parti avant la fin pour éviter les embouteillages (c'était dimanche).

Ce soir je resterai jusqu'à la fin. J'espère que ce sera au moins un peu amusant, quoi !
Et moi qui me plaignait de St Symphorien des fois.. Ca fait relativiser. Pour l'amour du jeu, beau ou moche !
 //  19:49  //  Aficionado du Togo
cool profites bien! Je vais essayer de me trouver un stream..
2 réponses à ce commentaire.
Marty_Nick Niveau : DHR
Oula, j'étais trop jeune pour avoir pu voir la déroute de ma Martinique natale face au Mexique !!!
J'avais plus en tête l'épopée achevée en quart de finale aux TAB face au Canada !
La Guadeloupe avait fait très fort avec Angloma en effet !
N'empêche quand on voit que des joueurs de L2 et National ou des retraités très talentueux peuvent permettre d'aller en 1/4 de cette compétition, on comprend qu'elle n'est pas si relevée...
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Jorge Campos.
Il a terminé une saison avec 14 buts marqués au compteur.
En 1989-90.
Il a fait une meilleure saison que certains attaquants de Ligue 1.

Mon gardien préféré, titulaire dans mon onze seksy cacao.
Lemar tini kè Niveau : Loisir
Finalement, la Guyane n'a pas eu le droit d'aligner son meilleur joueur… Et c'est bien dommage.
il y a 13 minutes Une remontée historique des Seattle Sounders 3
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 17 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21