En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Les 10 histoires folles de la Gold Cup

La Gold Cup, qui débute ce vendredi, dans le New Jersey, n'est pas le plus relevé des tournois de sélections. Avant même son coup d'envoi, peu de doutes escortent d'ailleurs le nom de son vainqueur – Mexique ou États-Unis –, mais elle réserve toutefois toujours sa dose d'entertainment. En voici dix preuves.

Modififié

Tremblement de terre à LA

Une secousse d'une magnitude de 5,6 sur l'échelle de Richter. Voilà comment a débuté l'histoire de la Gold Cup, le 28 juin 1991, à Los Angeles. Avant de disputer le match inaugural, Canadiens et Honduriens avaient ainsi eu leur dose d'adrénaline peu avant 8h A.M. Surpris par le séisme, ils quitteront leurs chambres pour se réunir au pied de leur hôtel. Aucun footballeur ne sera touché, mais le bilan du tremblement de terre sera de deux morts. La première Gold Cup se déroulera dans son intégralité à Los Angeles. Huit équipes boucleront le tournoi fast-food en dix jours chrono. Les États-Unis étrenneront le palmarès de l'épreuve.


1993 : le septuplé d'un goleador brésilo-mexicain

Le multicolore Jorge Campos n'était pas seulement un gardien spectaculaire. Il était aussi un bon attaquant, poste auquel il avait d'ailleurs débuté en pro. En sélection, Miguel Mejía Baron, qui l'avait lancé chez les Pumas, l'alignait même parfois aux deux postes au cours d'un même match. Ainsi, pour l'entrée en lice du Mexique face à la Martinique, Campos va disputer le premier acte dans les buts, avant d'évoluer comme attaquant. Mais ce jour-là, on parlera peu du natif d'Acapulco, et beaucoup plus de Luis Alberte Alves Dos Santos, dit « Zague » . Brésilien de naissance, mais international mexicain, Zague était un avant-centre létal, mais à la technique frustre, loin des canons auriverde. Plutôt Chicharito que Romário. Au stade Azteca, El Tri va massacrer les amateurs martiniquais : 9-0. Zague, lui, soignera sa confiance, en inscrivant sept buts ! Le goleador de l'América terminera évidemment meilleur buteur de la Gold Cup 1993, la première remportée par le Mexique, avec onze réalisations.

Vidéo


Bora Bora

Le Serbe Bora Milutinović est le seul sélectionneur à avoir dirigé lors de cinq Coupes du monde de rang. En 1986, pour sa première expérience, il mène le Mexique en quarts de finale. Suivront le Costa Rica (1990), les États-Unis (1994), le Nigeria (1998) et la Chine (2002). Le sorcier serbe est aussi le seul entraîneur à avoir participé à trois finales de Gold Cup de rang. À la tête des États-Unis, il l'emporte en 1991. En 1993, il s'incline face au Mexique, sélection qu'il reprendra en mains, pour glaner sa deuxième Gold Cup, en 1996, face au Brésil.


Romário en guest star

La zone CONCACAF n'étant pas franchement dense en talents, les organisateurs de la Gold Cup ont pris l'habitude d'inviter des sélections d'Amérique du Sud, mais aussi d'Asie (Corée du Sud), et même d'Afrique (Afrique du Sud, en 2005). Avec trois participations, le Brésil a été le pays le plus fréquemment convié (1996, 1998, 2003). En 1998, la Seleção débarque ainsi aux États-Unis avec une grosse équipe, même s'il manque des pièces maîtresses comme Ronaldo ou Cafu. Edmundo, Mauro Silva, Ze Maria et surtout Romário sont là. La Golp Cup se joue l'hiver, quatre mois avant le Mondial. Romário inscrit trois buts, mais cela ne suffira pas à convaincre Zagallo de l'emmener en France. Finalement, le Brésil, après avoir concédé deux nuls en phase de poules, se fait éliminer piteusement par les États-Unis en demi-finale (1-0).


Oh Canada !

Le vainqueur le plus surprenant de l'histoire de la compétition. En 2000, le Canada signe le plus grand exploit de son histoire - après sa qualification pour le Mondial 1986 - en remportant la Gold Cup. Rien ne laissait pourtant présager un tel dénouement. Au terme de la phase de poules, c'est ainsi à pile ou face que le Canada se qualifie pour les quarts de finale, aux dépens de la Corée du Sud, pays invité avec lequel il était à égalité parfaite. En quarts, le Canada ne se fait pas trop d'illusions face au Mexique, mais l'emporte pourtant après un but en or de Richard Hastings. Opposé à Trinité-et-Tobago en demi-finale, le Canada va remettre une couche de sirop d'érable en finale, en tapant rien de moins que la Colombie de Faustino Asprilla (2-0). Le Canada est encore aujourd'hui le seul pays à avoir rompu l'hégémonie américano-mexicaine (sept Gold Cup pour El Tri, cinq pour le Team USA).



2005 : premières « désertions » cubaines

Escapade dans un magasin de souvenirs, porte de sortie de secours de l'hôtel, ou escalier incendie. La modalité n'est pas toujours la même, mais depuis 2002, pas une édition de Gold Cup ne se passe sans qu'un joueur cubain ne prenne ses jambes à son cou pour se gagner un futur sur le sol de l'ennemi Yankee. Pour stopper l'hémorragie, Cuba est même allé jusqu'à faire l'impasse sur l'édition 2009. La Havane prétexta toutefois des motifs « technico-organisationnels » . En 2015, pour la dernière participation des « Lions des Caraïbes » , le contingent des « déserteurs » , selon la terminologie militaire du régime castriste, a encore grossi, avec quatre joueurs disparus en cours de tournoi. Cette année, les dirigeants cubains n'ont toutefois pas à se faire de mouron : la sélection a échoué à se qualifier.


La colère d'Aguirre

El Bombero. Pour la sélection mexicaine, Javier Aguirre a souvent joué les pompiers de service pour redresser des situations compromises. Mais en 2009, El Vasco va craquer sous la pression. Il vient alors de reprendre en main El Tri, mal en point dans ses éliminatoires pour le Mondial. Lors du deuxième rendez-vous de Gold Cup du Mexique, il s'agace de voir les siens peiner face au Panama. L'ex-entraîneur de l'Atlético de Madrid va alors commettre l'irréparable. Quand le milieu de terrain, Ricardo Philips, longe la touche pour tenter de récupérer un ballon, El Vasco va retrouver ses réflexes d'ex-rude milieu défensif en lui envoyant un coup de pied entre les jambes. Suspendu trois matchs, Aguirre sera de retour pour la finale face aux États-Unis, qui vont se faire gifler d'une bonne manita (5-0).

Vidéo


Gwada Boys on fire

Une première. En 2007, la Guadeloupe se qualifie pour la Gold Cup. Ce sera la belle histoire de l'été. Avant tout composée de joueurs évoluant en Europe, la sélection îlienne non reconnue par la FIFA peut notamment compter sur le renfort de David Sommeil, et surtout, de Jocelyn Angloma. À 42 ans, l'ex-Marseillais a encore du jus et contribue largement au beau parcours des siens en plantant deux buts. Les Gwada Boys iront jusqu'à faire trembler le Mexique en demi-finale. Le seul but de la rencontre sera inscrit par Pavel Pardo, à la 69e minute.



Tim Howard doesn't speak spanish

Si les États-Unis accueillent la Gold Cup, c'est bien le Mexique qui assure son succès. Partout où El Tri joue, les stades affichent complet, des matchs de poule à la finale. La passion de la communauté mexicaine est telle que le Team USA sent qu'il joue à l'extérieur quand il affronte son voisin du sud. Lors de la finale 2013, Tim Howard s'était d'ailleurs agacé de voir que la cérémonie de remise des prix s'était déroulée en espagnol. « C'est honteux, s'indignera l'ex-portier de Manchester United, si on était à Mexico City, la cérémonie n'aurait pas été en anglais. » Ce jour-là, le Mexique avait dominé les États-Unis (4-2), au Rose Bowl de Pasadena, devant 93 000 personnes, acquises dans leur grande majorité à Giovani dos Santos et consorts.


Panama papers

L'arbitre a-t-il été acheté ? C'est la conviction du Panama, après avoir été défait en demi-finale par le Mexique, lors de la dernière édition de la Gold Cup (2015). En cause, un penalty plus que généreux accordé à la dernière minute du temps réglementaire, qui permit au géant de la CONCACAF d'égaliser. Avant qu'il ne soit transformé par Andrés Guardado, les Panaméens avaient même menacé de quitter la pelouse, en signe de protestation. Un deuxième penalty moins contestable viendra sceller le sort des Canaleros lors de la prolongation. Encore chauds, Luis Tejada et consorts poseront dans le vestiaire devant une banderole au message explicite : « CONCACAF, pourris, voleurs » .

Vidéo


Par Marcelo Assaf et Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 2
il y a 3 heures Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 11 Hier à 23:18 Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements Hier à 23:18 Liga - 4e journée - Résultats et Classements Hier à 23:18 Premier League - 5e journée - Résultats et Classements Hier à 23:18 Serie A - 4e journée - Résultats et Classements Hier à 23:18 Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 19:57 Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! Hier à 19:56 Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! Hier à 15:03 Harry Redknapp remercié par Birmigham City 3
samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 16 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16 lundi 28 août Liverpool offre 80 millions pour Thomas Lemar 121 dimanche 27 août Jovetić annoncé à Monaco 23 dimanche 27 août Accord entre le PSG et Monaco pour Mbappé 254 dimanche 27 août Un but tordant venu d'Écosse 7 dimanche 27 août La reprise folle de Bruma 6 dimanche 27 août Le premier pion de Nasri en Turquie 9 dimanche 27 août Pronostic Monaco OM : 470€ à gagner sur l'affiche de L1 !