Les 10 bons coups du Calcio

On le constate à la fin de chaque saison : le succès d'une équipe se base sur la réussite de ses vedettes, mais aussi de ses révélations. A l'heure où le mercato s'apprête à battre son plein, chacun essaie de dénicher la perle rare sans dépenser des sommes astronomiques. Petit guide des bons plans.

Modififié
0 3




1. Stephan El Shaarawy (Genoa), 19 ans

C'est le nom qui agite depuis quelques jours le mercato. Stephan El Shaarawy, joueur italo-égyptien propriété du Genoa, vient d'effectuer une superbe saison avec le maillot de Padova. Avec 9 buts inscrits en Serie B, et surtout des prestations de haute facture, il a été l'un des artisans de l'épopée du club jusqu'à la finale (perdue) des plays-off. Le joueur a récemment admis qu'il était tifoso du Milan AC, mais le Genoa aurait d'ores et déjà refusé une offre des Milanais. A priori, le jeune talent jouera donc l'an prochain avec le maillot du Griffone. A moins qu'un gros chèque ne fasse changer d'avis le sieur Preziosi.

Évaluation par le club : environ 10 millions d'euros



2. Pablo Andrès Gonzalez (Palerme), 25 ans

Si Novara peut aujourd'hui célébrer son retour en Serie A après 55 ans d'attente, elle le doit en partie à Pablo Gonzalez. Avec son jumeau Bertani, l'Argentin a réalisé une saison incroyable, inscrivant 14 buts en championnat et un lors de la finale des plays-off. Néanmoins, Palerme a devancé tout le monde sur le dossier. En janvier, les Siciliens font signer le joueur, mais le laissent en prêt à Novara, de la même manière qu'Adil Rami à Lille. Maurizio Zamparini n'a toutefois pas précisé ce qu'il comptait faire de son nouvel attaquant. Le garder, le prêter à nouveau à Novara, ou le revendre en faisant une plus-value ? Dans ce dernier cas, une affaire à saisir.

Évaluation par le club : entre 7 et 9 millions d'euros



3. Marco Parolo (Cesena), 25 ans

Cesena a scotché tout le monde en réalisant une fin de saison splendide et en assurant son maintien parmi l'élite. Fierté au sein des fiertés, le petit poucet de la Serie A a réussi à placer l'un de ses joueurs en équipe nationale d'Italie : Marco Parolo. A 25 ans, ce milieu de terrain complet est un excellent relayeur, aussi bien capable de récupérer des ballons devant sa défense que d'aller marquer des buts (cinq cette saison, dont deux pépites). Il y a deux ans, il jouait encore en Serie C1, au Hellas Verona. Le voilà propulsé sur le devant de la scène, à s'attirer les convoitises des grands clubs italiens.

Évaluation par le club : environ 7 millions d'euros



4. Andrea Poli (Sampdoria), 21 ans

Difficile de trouver du positif dans la désastreuse saison de la Sampdoria, qui a amené la relégation du club. Outre le capitaine Palombo, on pourrait toutefois citer Andrea Poli. A seulement 21 ans, il s'est révélé en 2009 avec le maillot vert de Sassuolo, après avoir remporté le Scudetto Primavera avec la Sampdoria, en 2008. De retour à Gênes, il vient d'effectuer deux saisons pleines, confirmant ses capacités techniques et son excellente vision du jeu. Difficile d'envisager qu'un joueur aussi prometteur puisse rester en Serie B. Surtout qu'il est toujours à la recherche de son premier but en Serie A. Ce serait bête d'attendre encore un an. Au minimum.

Évaluation par le club : entre 5 et 6 millions d'euros



5. Perparim Hetemaj (Brescia), 24 ans

Promo à Brescia. Le président Corioni a l'intention de passer le relais et, de fait, voudrait vendre quelques bijoux de famille avant de se tirer. Parmi eux, on trouve le Finlandais Hetemaj, auteur d'une très bonne saison sous le maillot des Lombards, avec lesquels il a notamment inscrit deux buts. Il est ainsi devenu le premier joueur finlandais à scorer en Serie A. Selon la presse italienne, ce milieu de terrain robuste « à la Gattuso » (selon les dires de son entraîneur) serait sur les tablettes de la Lazio et de la Fiorentina. Reste à savoir si les exigences financières de Corioni seront raisonnables. Au pire, son petit frère Mehmet, d'un an son cadet, joue à l'Abinoleffe. Même tête, une touffe de cheveux en plus, et quelques euros d'économisés.

Évaluation par le club : entre 4 et 7 millions d'euros

[page]


6. Osarimen Giulio Ebagua (Varese), 24 ans

Si Varese a effectué une deuxième partie de championnat extraordinaire, remontant du ventre mou à la 4ème place, elle le doit entre autres à Ebagua. Le jeune Italo-Nigérian a réalisé une fin de saison en boulet de canon, inscrivant notamment cinq buts lors des sept dernières journées. Grand (1m85), puissant, doté d'un excellent jeu de tête (aussi bien en remise qu'en finition), Ebagua rappelle parfois l'un de ses illustres prédécesseurs, Nwankwo Kanu. Dès la fin de la saison, le Torino, son club formateur, a (re)jeté son dévolu sur lui. Mais l'appel de la Serie A pourrait être plus fort. Le Chievo s'est renseigné, tout comme Hanovre, qui recherche activement un buteur.

Évaluation par le club : environ 3 millions d'euros



7. Andrea Bertolacci (Lecce, via l'AS Roma), 20 ans

Pur produit du centre de formation de l'AS Roma, Andrea Bertolacci est en train de faire ses armes avec un autre maillot giallorosso, celui de Lecce. Pour sa première saison en Serie A, il n'a pas été aligné avec une grande régularité, mais a été brillant à chaque titularisation. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si ses trois buts en Serie A ont tous été décisifs (face à la Juventus, 2-0, et un doublé contre l'Udinese, 2-0). Milieu de terrain à tout faire, on le compare déjà à Daniele De Rossi. Son rêve est évidemment de porter le maillot de son club formateur, mais l'histoire a appris que parfois, des poussins pouvaient s'égarer en chemin, et trouver le bonheur ailleurs. N'est-ce pas Daniele Conti ?

Évaluation par le club : entre 3 et 5 millions d'euros



8. Gianvito Misuraca (Vicenza), 21 ans

A en croire simplement ses statistiques, Gianvito Misuraca est une bille. Vingt apparitions pour trois buts marqués cette saison : on a vu plus prolifique comme attaquant. Pourtant, le jeune Misuraca a été nommé parmi les dix meilleurs joueurs de la saison en Serie B. Sa technique, sa vista et son sens du collectif en ont d'ailleurs fait l'un des titulaires de la Nazionale Under 21 de Ciro Ferrara. Formé à Palerme, il est actuellement en copropriété à Vincenza, et devrait au moins y rester pour l'année à venir. Ce qui ne l'a pas empêché de recevoir déjà quelques coups de fil des émissaires de la Fiorentina et de l'Udinese. Mieux vaut prendre les devants.

Évaluation par le club : entre 2 et 4 millions d'euros



9. Andrea De Falco (Sassuolo), 25 ans

Il a fêté ses 25 ans la semaine dernière, et rêverait de les célébrer avec une seconde chance en Serie A. De fait, Andrea De Falco a débuté en première division à 17 ans, avec le maillot d'Ancona, son club formateur. Mais depuis, plus rien. Il a pourtant appartenu à la Fiorentina et au Chievo, mais n'a pas joué le moindre match officiel. En revanche, en Serie B, le joueur a fait ses preuves, et plus d'une fois. Il s'est rendu protagoniste de quelques saisons superbes, avec Pescara, Ancona, et, cette année, Sassuolo. Doté d'une frappe de balle incroyable, il a spécialement inscrit l'un des buts de la saison, une praline de 30 mètres sous la barre, contre Vicenza. Attention, il va finir en Bundesliga.

Évaluation par le club : environ 2 millions d'euros



10. Jean-François Gillet (Bari), 32 ans

Certes, Jean-François Gillet n'est pas une révélation. Certes, il n'est plus tout jeune non plus. Mais le portier belge est, depuis plus de dix ans, l'un des tout meilleurs en Italie. Par amour du maillot, il n'a jamais quitté Bari, acceptant les relégations, les projets, les promesses. Revenu en Serie A, il a prouvé encore une fois toute l'étendue de son talent. Mais aujourd'hui, l'équipe des Pouilles se retrouve à nouveau en Serie B. Ne serait-il pas l'heure d'offrir à Jean-François Gillet un club du niveau qu'il mérite et qui campe le haut du pavé ? L'idée même qu'un gardien de ce rang n'ait jamais joué le moindre match de Coupe d'Europe est ahurissante. Plus qu'un plaidoyer, c'est un appel au secours.

Évaluation par le club : environ 6 millions d'euros



Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

El Shaarawy serait en train de signer en ce moment-même pour Milan! Co-propriété avec le Genoa pour 6M. Crédible non? Par contre Andrea Poli à 6 Boules c'est une blague, il ne partira jamais à moins de 15M!
Et Gillet à 6M j'y crois pas, plutôt moitié prix! Sinon les recruteurs français devraient lire l'article, ça me plairait de voir un de ces joueurs dans notre championnat, même si l'adaptation en Ligue 1 me semble compliquée.
Finnanigan : Etant en Série B, la Samp' a plus vraiment les moyens de retenir Poli, autant sportivement que financièrement.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ils ont quitté la L1
0 3