1. //
  2. // Quarts
  3. // Bilan

Les 10 bonnes questions à se poser après les quarts de l'Euro 2016

Le verdict est tombé : Gallois, Portugais, Allemands et Français se disputeront le dernier carré de l'Euro. Et si certaines vérités ont éclos, d'autres questions restent en suspens. Eléments de réponses.

Modififié
212 17

Qui sont ces salauds qui se permettent de faire pleurer Buffon ?


Les images sont insoutenables. Aucune pastille « Interdit aux moins de 18 ans » à l'écran, le monde entier est donc autorisé à contempler ce spectacle. Après une séance de tirs au but à rallonge et perdue par les Italiens, Gianluigi Buffon quitte le terrain en larmes. Ce n'est pas la première fois que le beau portier de l'Italie sort d'une partie les yeux embués, et on espère à chaque fois que ça sera la dernière. Une solution serait de légiférer enfin sur cette pratique barbare et inhumaine. Face à l'Allemagne, Buffon est parti du bon côté sur les trois derniers pénos, frôlant parfois le ballon du bout des gants. Rageant, cruel, et à cause des TAB en mousse de Zaza et de Pellè, Gigi verra la suite à la télé. De toute manière, en face, Neuer avait fait du Neuer en sortant deux tentatives. Et s'il avait perdu, l'Allemand n'aurait pas pleuré, parce que les robots ne pleurent pas. Le clap de fin pour Buffon ? « J'ai encore quelque chose à donner à cette équipe » , assurait-il après le match. De quoi nous faire pleurer de joie.




98% des Islandais regardent les matchs de leur équipe. Que font les 2% restant ?


Le rire jaune

En comptant les audiences télé, le nombre d'Islandais présents en France, et en estimant le nombre de personnes dans les bars ou devant les écrans géants, ce serait plus de 98% de la population islandaise qui avait les yeux rivés sur son équipe lors des derniers matchs. La question agite donc les enquêteurs les plus fins : mais que peuvent bien faire les 2% qui restent ? Ces 6500 d'Islandais qui manquent à l'appel. La campagne présidentielle, terminée le samedi 25 juin dernier, était une piste. Mais le tout nouveau président, Guðni Jóhannesson, avait déclaré juste avant le scrutin : « La première chose, le plus important, c’est de me rendre en France lundi pour voir l’Islande jouer contre l’Angleterre. » Ses militants étaient donc certainement eux aussi devant leur télé. Il faut donc chercher la vérité ailleurs. D'après une estimation du ministère de la Santé, environ 1500 personnes seraient dans un état de coma végétatif en France, soit 0,0025% de la population. Rapporté à l'Islande, cela fait 8 personnes dans l'incapacité de regarder les matchs. Pas suffisant. En fait, les 2% étaient sans doute des personnes ayant pronostiqué l'échec de leur équipe, trop butées pour admettre leur erreur et qui ont donc patiemment attendu la défaite de l'Islande en refusant de regarder les matchs, pour pouvoir dire dès aujourd'hui : « Vous voyez, je vous l'avais dit. »



Robson-Kanu savait-il lui-même qu'il était capable d'un tel geste ?


Un Pays de Galles qualifié pour les demi-finales de l'Euro, avec aucun but de Gareth Bale en quart malgré une grosse performance offensive des Dragons, qui l'eut cru ? Après l'égalisation de Williams, le break est arrivé par Hal Robson-Kanu, joueur au parcours un peu cabossé et qui a surpris tout le monde avec son dribble. Car avec son mètre 85 et ses plus de 80kg, Robson-Kanu est généralement classé dans les attaquants balèzes, jouant beaucoup sur leur physique, et costauds plus que techniques. « Il cherchait une bataille, il allait en permanence au contact avec les défenseurs. Et comme il est très costaud, c'est un cauchemar pour les défenses adverses » , résumait son coach, Chris Coleman, après la victoire face à la Belgique. Mais au milieu de cet océan de coups de coude et de cette débauche d'énergie, un éclair de génie a foudroyé les Belges. Un centre récupéré dos au but dans la surface, une talonnade/pivot au timing parfait, adios les trois défenseurs et but. Actuellement sans contrat et ayant failli ne pas jouer ce match, Robson-Kanu était peut-être le joueur le moins susceptible d'un tel coup de patte. Et pourtant.

Youtube



Le pays de Galles est-il une machine à titres de presse ?


Parmi les six Francis Landes qu'offrent les Pages blanches, un seul a daigné décrocher son téléphone, à l'approche du quart de finale qui portait son nom. Nul doute que si les Gallois réussissent l'exploit de décrocher une place en finale face aux Bleus, le fameux France-Galles, la veuve de Michel Berger sera plus compliquée à contacter que ce commercial en électro-ménager à la retraite du Tarn. Et le jeu de mot qui va avec, déjà éculé à cause de l'affiche qui oppose tous les ans les deux nations lors du tournoi de rugby, sera soigneusement évité par les rédactions un peu dignes. Resteront les variantes, basées sur les titres des succès de France, inhérentes au scénario que l'éventuelle finale proposera : « Évidemment » , si la France s'impose sans trembler. « Le meilleur de soi-même » , pour définir la prestation de Gallois valeureux. « Ce soir je ne dors pas » , en cas de défaite surprise des Français. « Évra, il l'a » , si l'arrière gauche soulève le trophée le 10 juillet. En attendant, la titraille française joue les bègues avec ce Portugal-Galles. C'est faible, mais c'est déjà ça.



La France doit-elle rester en 4-2-3-1 contre l'Allemagne ?


Ça y est, la France est qualifiée en demi-finales de l'Euro 2016, et avec un vrai match référence qui plus est. Contre l'Allemagne, N'Golo Kante sera de nouveau disponible. Ce qui pose une question : Didier Deschamps doit-il réellement reprendre son bon vieux 4-3-3. Depuis le début de la compétition, la composition d'équipe des Bleus n'a cessé de changer. Mais c'est bel et bien en deuxième mi-temps contre l'Irlande, et contre l'Islande que les Français ont été le plus à l'aise. En 4-2-3-1, avec Pogba et Matuidi à la récupération, Payet sur son aile gauche pour provoquer, et surtout Griezmann en pointe, associé à une grande tour de contrôle (Giroud), comme à l'Atlético. « Est-ce que je vais le réutiliser contre l’Allemagne (le système de jeu) ? Avec tout le respect que j’ai pour l’Islande, qui a réussi un superbe parcours lors de cet Euro, l’Allemagne, c’est la meilleure équipe du monde. Je ne dis pas oui, je ne dis pas non  » , a expliqué DD après le match. Même si c'est l'Allemagne, il faut reconduire ce système, vu la force de frappe offensive qu'il nous procure. Et rouler sur l'Europe avec Moussa Sissoko ailier droit.

À qui profite la purge des cartons ?


Depuis l’été 2014, l’UEFA a instauré de nouvelles règles concernant les cartons : tout joueur ayant été averti une fois avant les quarts de finale verra sa peine purgée après ce tour. Le but étant de faire en sorte que les finalistes ne soient pas pénalisés lors de la rencontre par des suspendus pour accumulation de cartons, deux en l’occurrence. Et à ce jeu-là, il semblerait que la France soit la grande gagnante de la nouvelle règle. En effet, après le match de l’Islande, où seuls Giroud et Koscielny étaient menacés, le constat est simple : la France disposera de tous ses atouts face à l’Allemagne. Côté allemand, la sauce n’est pas la même, puisque qu’en plus de leurs blessés, les hommes de Löw devront faire sans Hummels, sévèrement sanctionné contre l’Italie. De l’autre côté, les Gallois vont souffrir. Sans Ramsey, étincelant depuis le début de la compétition, et Ben Davies, parfait bras droit de Williams en défense, les Dragons peuvent s’attendre à peiner. Reste qu’au Portugal, William Carvalho subira le même sort. Mais est-ce vraiment un drame ?


Müller et Chiellini peuvent-ils monter un show ?


Un attaquant en souffrance d’un côté, un cador défensif de l’autre : voilà le pitch du match qui a opposé Thomas Müller à Giorgio Chiellini à Bordeaux. Toute la rencontre, les hommes se sont cherchés. Jusqu’à réellement se trouver en fin de rencontre. La suite ne pouvait qu’être belle. L’Italien à terre, l’Allemand en colère, les clichés ont été respectés, avant que Thomas ne rajoute ce geste plein de bon sens et de malice. Ne restait plus qu’à brancher le son pour détrôner Camping 3 au palmarès des tirades les plus drôles de l’année. Qu’importe, les deux hommes se retrouveront bien assez tôt sur la même scène.

Youtube


François Hollande doit-il assister aux matchs au milieu des supporters comme le président islandais ?


À peine élu président de l'Islande et après avoir débarqué en France pour y voir les siens en quarts de finale de l'Euro, Guðni Jóhannesson a refusé les honneurs et les petits fours en affichant sa préférence pour les tribunes qui sentent la sueur et la bière : «  Pourquoi j'irais dans un salon VIP pour boire du champagne quand on peut faire ça partout dans le monde ? Je serai dans la tribune au milieu des supporters et je porterai mon maillot de l'Islande. » Une intention louable, mais non couronnée de succès. Les hommes politiques qui veulent jouer les ultras, ça ne fonctionne pas, et le député russe Igor Lebedev l'avait déjà prouvé en encourageant les Russes à se battre. Résultat, un point en trois matchs, et dans l'avion. François Hollande, garant de la stabilité des institutions de la République, mais aussi de la réussite de l'équipe de France de football, fait donc bien de rester assis dans sa tribune officielle, et de ne se lever que pour serrer les poings après un but des Bleus. Posté au milieu d'une tribune, Hollande pourrait électriser la foule, en nous offrant une ambiance digne du discours du Bourget. Mais le spectacle, il l'offrira quand il remettra la coupe à l'équipe de France. Pas avant.



Quel était l'objectif de Simone Zaza ?


En fait, depuis quelques mois, Simone Zaza est la tête de Turc chez les Bianconeri. Son bourreau : Paul Pogba. En véritable chef de gang, le Français ne cesse de taquiner l'Italien. Certes, les premières blagues étaient plutôt marrantes. Il se contentait de hurler « Zazaaaaaaaa » quand il l'appelait en numéro masqué ou de lui balancer « En voiture Simone ! » après lui avoir crevé les pneus de sa Merco. Mais depuis, ça s'est transformé en véritable harcèlement. Mais un jour, Simone s'est rebiffé : « Qu'est-ce qui te permet d'agir comme ça ? T'es qu'un gamin de 23 ans. » Alors Paul lui a gentiment expliqué que le jour où il montrerait au monde entier qu'il a des couilles, en tirant son penalty comme lui l'a fait en finale de Coupe du monde U20 contre l'Uruguay, il le laisserait tranquille. Donc Zaza a tenté, mais Zaza a lamentablement échoué. Le retour à Turin va être difficile.

Youtube


La Pologne peut-elle avoir les glandes ?


Solide arrière-garde du premier tour (un but encaissé), la Pologne a impressionné bon nombre d'observateurs. Qui la voyaient bien prolonger le séjour au-delà de ce match face au Portugal. Et au fond, la vérité n'était pas si éloignée. Car si la défense a encore joué son rôle face à CR7 et consorts, la machine à buts Lewandowski s'était remise à marquer après une entame d'Euro raté. Les espoirs étaient là, mais la douche froide. Car reculer au fur et à mesure pour s'appuyer sur une charnière de tueurs à gage, n'était pas une tactique dont l'ambition équivalait à une place au prochain tour. D'autant qu'en face, les Portugais se sont armés. Pour durer et endurer de la prolongation, et même, tirer des penaltys. 5 sur 5, c'est en effet un ratio à faire pâlir quelques hommes du côté du Matmut Atlantique.



Par la rédaction de SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Rakamlerouge Niveau : National
"Rouler sur l'Europe avec Moussa Sissoko ailier droit"

Oui oui. Et ce 5 à 2 contre l'Islande est reellement est un avertissement à l'Europe du football. Voire à la planete entiere.
Gros Noblois Niveau : CFA2
"Qui sont ces salauds qui se permettent de faire pleurer Buffon ?"
Ben comme d'hab, le rôle des salauds est immuablement endossé par les Allemands, ces robots lisses et efficaces, et il le sera encore plus après les demis :(
D'ailleurs à part les Allemands eux-même, personne n'aime cette équipe depuis la nuit des temps (à part qques esthètes prétentieux du forum et les footix qui tiennent à être dans le camp des vainqueurs à chaque fois).
Gros Noblois Niveau : CFA2
Une autre grande question:
Après 5 matchs face à des équipes de ligue 2, la France va-t-elle réussir à se hisser au plus haut niveau mondial en 4 jours???
Message posté par Gros Noblois
Une autre grande question:
Après 5 matchs face à des équipes de ligue 2, la France va-t-elle réussir à se hisser au plus haut niveau mondial en 4 jours???


Plus de 50 jours de pollution (dépassement du seuil d'alerte) par an dans la cuvette Grenobloise! Ces pics sont à l’origine de différents problèmes de santé : asthme sévère, insuffisances respiratoires chroniques, maladies cardio-vasculaires, cancers... et désormais cynisme (emprunt d'un défaitisme franco-français).

Ton post on peut le lire partout, systématiquement, depuis la nuit des temps!

Un coup de vent et hop... l'air est respirable à nouveau!
Qu'est-ce qu'il est important ce match contre l'Allemagne !!

Je refuses une défaite, après celle de 2014, ça serai trop.

Je ne veux pas me retrouver à mettre des larmes dans ma bière à la fin du match...Sauf si c'est des larmes de joie.

Et puis merde, Giroud a déjà claqué un triplé à Neuer et Sagna a fait 2 passes déc' dans cet Euro, c'est même plus un alignement de planètes là, c'est évident que cette année c'est pour les Bleus!!
luigidibiagio Niveau : DHR
C'est vrai cette histoire Zaza/Pogba ?
HerbyCohen Niveau : CFA2
Message posté par Gros Noblois
"Qui sont ces salauds qui se permettent de faire pleurer Buffon ?"
Ben comme d'hab, le rôle des salauds est immuablement endossé par les Allemands, ces robots lisses et efficaces, et il le sera encore plus après les demis :(
D'ailleurs à part les Allemands eux-même, personne n'aime cette équipe depuis la nuit des temps (à part qques esthètes prétentieux du forum et les footix qui tiennent à être dans le camp des vainqueurs à chaque fois).


Ouf alors, j'appartiens à la première catégorie, j'évite donc "esthète prétentieux" et le "footix".

Blague à part, nous ne sommes pas si serein. Les absences vont faire mal, je ne le sens pas trop ce Spiel. La séance de pénaltys à fait mal aussi et j'ai le sentiment que l'équipe sort très diminuée, physiquement et mentalement, de ce quart.

De l'autre côté les français sont frais et ont fait le plein de confiance...

Je ne veux pas pronostiquer, je ne veux plus rien dire ou avancer avant jeudi. C'est déjà insoutenable. Mais si il fallait perdre entouré d'une nuée de maillots bleus alors là...
Prépare tes mouchoirs Jibw99 parce que ce sera des larmes de peine pas de joie.

Même dimunuée je ne vois pas la France battre l'Allemagne, de toutes les équipes de l'Euro je pense que seule l'Italie était en mesure de le faire, mais vu ce qui s'est passé samedi, le chemin est ouvert vers le titre!!!
les gars, plusieurs fois que vous la faite la blague des 98% de la population devant le match. C'est 98% de PART D'AUDIENCE bordel. Si t'a que 10% de la population devant sa TV a ce moment la, ca fera jamais plus de 9.8% de la population. Alors c'est ss doute plus. Mais qd tu vois que ds les plus grosses audience en France, t'arrive a 25 millions soit 40% de la pop, 98%, c'est juste impossible, ne serait-ce que les enfant de moins de 2 ans fait plus de 2% de la pop
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
 //  14:29  //  Passionné de la Jamaïque
Je viens de découvrir la course d'élan en slow motion de Pogba, j'ai eu le temps de faire un sandwich et de le manger avant qu'il tire!
philfrenhie Niveau : CFA
Message posté par lindo
Dans le titre : "...d'autres questions restent en suspend". Un peu de sérieux les gars. Personne ne relit, en plus c'est signé la rédaction !

Neuer a roulé une sacrée Pellè aux ritals !

En 1/2, il va faire une spéciale "Battiston' en brisant la mâchoire de Giroud qui se sera trop approché de lui. Résultat, après 77 opérations de chirurgie esthétique, le beau Olivier ne retrouvera plus jamais l'usage de sa bouche et finira comme clochard professionnel sous un pont toulousain.

Sinon, l'Albanie, la Roumanie, la Suisse, l'Eire, l'Islande, c'était la Danone's Cup !

La Mannschaft va mettre un terme à la supercherie appelée EDF. Müller va enfin inscrire son triplé !

La bise,


tu devrais essayer de te renouveller, parce que tu ecris exactement le meme post sur tous les articles concernant France-allemagne...je comprends facilement que tu puisses manquer d'imagination et de bon sens mais fais quand meme un effort...
Ca a l'air sympa d'être Président de l'Islande...
philfrenhie Niveau : CFA
Message posté par philfrenhie
tu devrais essayer de te renouveller, parce que tu ecris exactement le meme post sur tous les articles concernant France-allemagne...je comprends facilement que tu puisses manquer d'imagination et de bon sens mais fais quand meme un effort...


"renouveler"
C'est pas que j'ai pas été touché par les larmes de Gigi, le problème c'est que j'étais toujours mort de rire en repensant aux deux pénos de Pelle et Zaza ...
Le pénalty de Pogba me convainc de deux choses:

Pogba a toujours été un boulard.

Et un super joueur de foot.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Buffon est trop classe pour en vouloir à Pellè et Zaza, mais franchement à sa place je l'aurais mauvaise, les gars ont tout gâché et avec la manière...
Quand on voit que tous ceux qui ont tiré au milieu ont marqué, on se demande pourquoi ces mecs ont tiré aussi mal... Il suffisait juste que l'un d'eux tire correctement et ça passait.

Sinon la séquence émotion c'était surtout l'interview d'après match de Barzagli qui n'arrivait même plus à parler tellement il était triste. Lui aussi il méritait une autre victoire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
212 17