1. //
  2. // Quarts
  3. // Barcelone-Juventus

Leonardo Unchained

Pion essentiel de la victoire de la Juventus à l'aller face au Barça à Turin, Leonardo Bonucci assume désormais pleinement le costume de meilleur défenseur de son pays et probablement d'Europe. Le fruit d'un caractère taillé dans l'obscurité d'une cave et d'une force naturelle.

Modififié
Il existerait donc un autre Leonardo Bonucci. Un sensible derrière la façade d’insensible. Une part de l’homme qui sait, au fond, que « la vie est plus importante qu’un mauvais dégagement » . Turin, au début du mois d’octobre dernier. Depuis quelques mois, le fils de Viterbe n’est plus le même, la faute à un championnat d’Europe passé avec ses deux tentacules, Chiellini et Barzagli, à se sacrifier pour la Nazionale. Bonucci l’affirme : en égalisant en quart de finale du dernier Euro contre l’Allemagne (1-1, 5-6 aux tirs au but), « les gens ont réellement compris » qui il était. En réalité, le public connaissait déjà ce visage fermé, brutal, cynique du défenseur de la Juventus. La face B, elle, a été sortie dans la salle de presse du Juventus Stadium avant un match contre l’Espagne le 5 octobre 2016. Ce visage, ce « masque » comme il aime l’appeler, Leonardo Bonucci préfère alors le cacher face à un auditoire pris à la gorge. « Oui, ce qui m’est arrivé m’a rendu plus fort, lâche-t-il entre les larmes. Je tiens à remercier mon fils et ma femme, parce que nous avons dû faire face à un moment difficile. Et on va continuer à se battre ensemble contre la maladie. Tout ça vous fait comprendre l’importance réelle de certaines choses. On relativise certaines critiques. » Cet homme peut donc pleurer et a des failles. Quelques semaines plus tard, Bonucci parlera de « l’émotion d’un merci » , mais aussi de ces semaines où « l’idée d’abandonner le football » l’a effleuré. En mai prochain, son fils Matteo fêtera ses trois ans.

Le couteau et la BBC


Sous le masque sensible, il y a donc le souvenir du dernier été passé à Formentera. « Trois semaines auparavant, on lui avait diagnostiqué une hernie inguinale, expliquait Leonardo Bonucci à la Repubblica en décembre. Pas grand-chose de grave, mais nous avions la sensation qu’il était devenu un enfant différent. (...) Nous sommes immédiatement retournés à Turin, à l’hôpital pédiatrique Regina Margherita. Les examens ont révélé une affection médicale aiguë. Il fallait intervenir tout de suite. Le jour suivant, Matteo est entré en salle opératoire à huit heures du matin et est sorti à seize heures. (...) Quand je suis sorti de l’hôpital, j’ai trouvé une trentaine de personnes qui m’attendaient, de la famille, des amis. Certains avaient demandé une permission au travail, d’autres avaient fermé leur magasin. C’est pour eux aussi que j’ai pleuré à la télévision. » Aujourd’hui, l’état de santé du fils s’est arrangé et le père ne pense plus à abandonner. De toute façon, ce n’est pas le genre. Il suffit de l’entendre parler de sa relation avec Chiellini et Barzagli pour en prendre conscience : « On partage des valeurs importantes, comme le sentiment d’appartenance, le sens du sacrifice, l’humilité et l’attention portée aux détails. » En quelques semaines, celui dont Pep Guardiola a un jour parlé comme de « la référence absolue à son poste » a alors replacé le couteau qu’il a depuis le premier jour entre les dents, et ce, malgré une petite prise de bec avec Massimiliano Allegri. Jusqu’à marcher sur la MSN catalane, mardi dernier à Turin.

Descendre à la cave


Que représente aujourd’hui Leonardo Bonucci ? 326 matchs avec la Vieille Dame, 69 sélections avec la Nazionale, mais surtout un statut de référence mondiale absolue à son poste. Défenseur central, un poste longtemps noyé sous les étiquettes flinguées, où le seul rôle était de faire fermer la gueule aux attaquants adverses. Tout ça, c’est terminé, et Bonucci est une figure de cette évolution vers un football où l’on peut jouer à trois derrière et où le défenseur est devenu un élément clé de la stratégie. Certains continuent pourtant de le réduire à son courage, d’autres préfèrent s’amuser à dire qu’il n’est qu’un corps assoiffé de sang avec une capacité de réflexion limitée. Non messieurs, c’est l’art de la défense, mais aussi la représentation d’une certaine idée de la revanche. S’il en est arrivé là, Bonucci estime que c’est avant tout par « son envie de combattre » . Au départ, l’homme a été rejeté, dessiné comme un joueur ridicule, habitué des bourdes. Puis, il y a eu Trévise et sa rencontre avec Alberto Ferrarini à un moment où sa carrière aurait pu s’arrêter. « La première fois que je l’ai vu, il a tout dit sur moi en une demi-heure, donnant l’impression de me connaître depuis toujours, racontera le milieu replacé défenseur à la Gazzettta dello Sport. En moins de trente secondes, Alberto m’avait dit des choses tellement personnelles... Qui était cet inconnu qui creusait en moi en donnant l’impression de me connaître depuis toujours ? À cette époque, j’étais fini. Aujourd’hui, je suis à la Juve, avec la Nazionale... comme il me l’avait écrit sur un bout de papier lors de notre troisième rendez-vous. » L’histoire entre le coach mental et le joueur est connue et est désormais terminée. Le patient a été sauvé après des séances passées dans une cave entre des insultes et des coups de poings. Mystique.

« Je ne l'ai jamais vu paniquer »


Au point que Bonucci est progressivement devenu « un mec très sûr de lui » comme l’explique le gardien du Standard de Liège, Jean-François Gillet, qui a connu Bonucci lorsqu'il était à Bari sous les ordres de Giampiero Ventura. « Quand tu le rencontres, c’est la première chose qui te frappe, et il était jeune pourtant à l’époque. On dirait qu’il est un peu présomptueux, mais c’est sa force. Il ne tremble jamais, il dégage de l’assurance, il n’a jamais peur quand tu lui donnes le ballon, je ne l’ai jamais vu paniquer. Quand tu as un coach comme Ventura qui veut repartir au sol, de derrière, c’est un régal d’avoir un défenseur comme lui. Mais voilà, Leonardo ne cherchait pas la gloire personnelle. » Cela est encore le cas aujourd’hui, alors que le City de Guardiola ne cesse de baver devant ses copies parfaites. Défendre à la Bonucci est un art, comme de défendre hier à la Beckenbauer, à la Nesta, à la Baresi ou à la Maldini. C’est avoir la force d’aspirer l’âme d’un adversaire avec un culte de l’effort répété, ce qui habite également Barzagli et Chiellini. Une force naturelle entre les vagues, un homme qui a promis qu’une « équipe italienne est incapable de prendre 6-1 à Barcelone » . Il est toujours question de souffrance avec Leonardo Bonucci, c’est une constante. Mais le voilà désormais décidé, plus que jamais armé, à venir sécher les larmes d’une Vieille Dame qui n’a que trop attendu pour embrasser de nouveau les oreilles de l’Europe. L’histoire des romantiques croisera donc toujours le visage des cyniques magnifiques.




Par Maxime Brigand Propos de Jean-François Gillet recueillis par MB.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Y a pas moyen d'arreter avec le concept de meilleur joueur à un poste? C'est quoi les critères objectifs pour le decreter vus que les joueurs ont des qualités et des défauts parfois totalement différents? Etre dans le top 3 mondial à son poste c'est trop long? Pas assez radical?
En plus dans ce cas precis vous croyez que sans les autres membres de la BBC, Bonucci (qui est très très fort) est aussi fort? Une defense centrale ca s'evalue comme un tout non?
Désolé hein ce n'est pas contre l'auteur mais ces concours de bites interminables sur des joueurs de classe mondiale que nous avons la chance de pouvoir observer, ca me depasse!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
D'accord avec toi, mais je veux juste régir sur un point (c'est un détail):
Tu dis que sans les autres membres de la BBC, Bonucci serait sans doute moins forte.
Il faut quand même que la Juve ne joue plus que rarement avec la BBC au complet dans une défense à 3.

Ceci dit, ça n'enlève rien au fait que si Bonucci venait à quitter le club (et donc se séparerait d'une association avec Chiellini ou Barzagli), il apparaitrait surement un peu moins fort.

Mais ça n'en est pas moins un joueur énorme.
Peut être celui que j'apprécie le plus de voir jouer en ce moment, tant son calme, son élégance, son efficacité, sa technique, son audace mais aussi sa roublardise quand le besoin s'en fait sentir sont agréables à ma vue.
MeanReversion Niveau : DHR
J'ai envie de te repondre que les fois ou il m'a le plus impressionner cette saison ce sont les rares fois ou il a ete aligne aux cotes de mr Blessure, Benatia. Toujours aussi mort de faim, parfaitement placer et precis a la relance.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Bah dans ce cas, pourquoi TOP 3 et pas TOP 5, TOP 10 ou TOP 100 ?

Mais je comprends ton propos et j'ajouterai que le niveau d'un DC dépend énormément de la sérénité que peut lui amener le gardien qui joue derrière lui.
3 réponses à ce commentaire.
Elle est géniale cette photo avec Messi !
"Toi mon p'tit père, j'vais pas te lâcher d'une semelle de tout le match...."

Oh ce qu'il s'annonce bouillant ce match !
Autant d'intensité qu'hier pour Real-Bayern svp.
FinoAllaFine Niveau : DHR
Son évolution a été impressionnante. Lors de sa première année à la Juve, je me demandais ce qu'il foutait là. Et aujourd'hui, il est parmi les 5 meilleurs DC au monde. Je pense aussi que si Conte n'avait pas instauré le 3-5-2, il n'en serait pas la aujourd'hui.
Javi Martinez Niveau : District
Il ressemble beaucoup à Boateng dans son évolution de carrière, son style de jeu c'est troublant
1 réponse à ce commentaire.
luigidibiagio Niveau : DHR
Très bon article. En équipe d'Italie j'ai toujours vu des défenseurs centraux d'un calme affolant: Bonucci, Barzagli aujourd'hui, Cannavaro, Nesta hier et Baresi, Bergomi, Ferrara avant hier. C'est une marque de fabrique, comme les attaquants brésiliens ou les gardiens anglais.
Tu mériterais le goulag pour n'avoir pas cité... Paolo Maldini !
Heureusement que tu as pensé à troller les gardiens anglais. Ca rattrape (presque) tout.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  19:59  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Peut-être parce qu'il considère plus Maldini comme un arrière gauche que comme un défenseur central (oui, j'essaye de lui trouver des excuses ^^)...
3 réponses à ce commentaire.
Garrincha7 Niveau : CFA2
"une force naturelle donnée par la nature."
Maintenant, vous n'attendez même pas que l'article ait commencé pour écrire des conneries, il n'y a même plus de tour de chauffe.
marchisio del grillo Niveau : CFA2
Je cherche toujours ce que l'auteur entend par "la BBC catalane".
Note : 3
Winstone Bogarde - Franck de Boer - Philippe Christanval ?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Entendre par là "équivalent de la BBC au barca", donc, bien évidemment, la MSN.

Ca n'en est pas moins une tournure de phrase un peu débile.
3 réponses à ce commentaire.
Un article un peu décousu je saisis pas trop le propos de l'auteur

Pour sur Bonucci est un brave gars, attaché à ses valeurs de loyauté et de famille. Techniquement c'est nickel. Mentalement c'est costaud, le mec a peur de rien (la fois où il a coursé son braqueur...).

Apres il est sans doute un peu idiot. Ca l'aide à ne douter de rien pour sur, mais parfois il est pas super rassurant. Des petites boulettes, des prises de risque, des sautes de concentration. Des petites choses qui font comprendre à quel point sans Barzagli ou Chiellini il ne serait pas devenu le joueur qu'il est. Du coup ca me gêne un peu de le voir tant mis en avant.
Barry Allen Niveau : CFA
Y'a pas mal de petites choses qui font qu'il est plus mis en avant que ses 2 compères.

Barza et Chiello sont plus proches de la fin alors que lui est dans ses meilleurs années. D'ailleurs les dernières saisons des 2 autres ont régulièrement était tronquées par des blessures (Barzagli loupe presque 6 mois en 2014-2015 et Chiellini a enchainé pas mal de petites blessures). Du coup, il joue plus, on le voit plus.

Le joueur en lui même est je trouve plus complet que les 2 autres. Il a su prendre le meilleur des 2. Sans compter le fait qu'il a des qualités que les autres n'ont pas: un compas dans l'oeil et une qualité de relance, notamment son jeu long, exceptionnelle. Pas forcément le cas de Barza (même si lui à une relance très propre) et de Chiellini.

Au niveau l'élégance, il a quelque chose en plus. Chiello est un guerrier admirable mais Bonucci fait parti de ces défenseurs centraux beau à voir jouer (Barzagli aussi pour le coup).

Sa personnalité et son côté grande gueule, ça le met plus en avant alors que les 2 autres sont plus discrets. Même en terme de leadership, il est passé devant les autres.

Le voir remettre à sa place un journaliste Napolitain, aller dans la curva avec les supporters, refuser le pont d'or de City, même l'histoire avec son fils... Tout ça, ça joue énormément.

Pis y a ses grosses bollocks. On parle d'un mec qui fout une droite à un type qui venait de le menacer avec un flingue. Ce côté dur à cuir mêlée à une certaine inconscience, c'est autrement plus badass que le master de Giorgio!

Une flopée de buts décisifis aussi.
Je suis d'accord avec tout ce que tu écris !

C'est clair qu'il est attachant et tout, encore plus avec les soucis de santé de son fils. Il a une méchante tendance à claquer des buts qui comptent, genre sa reprise contre Séville. Et son choix de rester l'an passé à encore fait monter sa cote d'amour auprès des supporters.

Mais je sais pas, je suis toujours moins serein quand je le vois défendre que je le suis avec Chiellini et Barzagli. Ça ne s'explique pas ^^
3 réponses à ce commentaire.
Juste pour info, en Italie on trouve beaucoup de monde pour expliquer que Bonucci est surévalué et en rien un grand défenseur.
A moins de faire partie des detracteurs de la juve, je ne vois pas comment on peut ne pas reconnaître ses qualités intrinsèques et sa qualité de relance. Après c est sur il a tendance à parfois sortir le geste suicidaire dans une zone risqué mais ça fait aussi partie de son charme. Dans le top 5 clairement même si je lui préfère chiellini qui est vraiment la définition même du défenseur
Le souci c'est que même en étant un détracteur de la Juve, si tu regardes un peu de foot, dire que Bonuci est mauvais...
C'était juste pour souligner la bêtise de certains, qui ne sont pas si rares en Italie.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Après, moi je l'adore et je pense que c'est un top player incontestable, mais il faut reconnaitre que du point de vue purement défensif, c'est hyper solide, c'est souvent beau, mais c'est pas du grand art comme c'est le cas pour un Barzagli par exemple.
Ca n'enlève rien au fait qu'il est excellent, tant sur le plan de la relance que de la défense.
Nous sommes bien d'accord, Barzagli est meilleur défenseur que Bonucci et infiniment plus élégant. Mais la palette de Bonucci, sa relance, sa qualité de passe en font un joueur plus complet.
Après numéro 1, 3 ou 5, ça n'a aucun intérêt d'en discuter. Encore une fois c'était juste pour souligner la bêtise de certains supporters ou journalistes.
Je suis bien d'accord avec toi pour le coup, le classement d'un défenseur reste toujours subjectif.. C est surtout selon les goûts de chacun. Certains jureront que par un thiago Silva pour sa propreté quand d'autres mettrons plus à l'honneur un chiellini ou godin pour leurs roublardises. Le plus important reste d'être efficace au final, ce qu ils sont quoi que pour thiago j'le trouve un tantinet fragile dans les moments clés..
5 réponses à ce commentaire.
Pap-i-rus Niveau : DHR
J'ai posé la meme question sur l'article sur khedira mais j'aurais pe plus de réponse ici
Juste une question comme ca je suis loin d'etre un connaisseur de foot italien mais c'est qui le dernier gros flop a la juve ??
Parce que j'ai quand meme l'impression que c'est le gros club qui recrute le mieux
Barry Allen Niveau : CFA
Probablement Hernanes. Même si les chinois ont permis de mieux encaisser l'affaire!

(faudra aussi voir la progression de Pjanic, jusqu'à son énorme match contre le Barça c'était vraiment très moyen. À confirmer ce soir)
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  18:37  //  Aficionado de l'Argentine
Hernanes, Krasic, Diego, Amauri et Jocelyn Blanchard.
D'accord avec ta liste à part pour krasic qui clairement n'as pas bénéficié d'un système lui permettant de s'exprimer au mieux et le suivant est Diego qui a juste eu la malchance d'atterrir à la juve au mauvais moment. Je reste persuadé que celui ci se serait éclaté dans la juve actuel. Après ça reste que mon point de vue bien sur mais pour les autres ça a été des vrais erreurs de casting pour le coup lol
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  20:01  //  Aficionado de l'Argentine
Oui je ne remets aucunement en question le niveau de Diego qui était un très bon joueur mais n'est pas tombé dans la meilleure période de la Juve.
Quant à Jocelyn Blanchard, c'était juste pour la blague... ;)
Ce commentaire a été modifié.
FinoAllaFine Niveau : DHR
Estigarribia, Andrade, Krasic, Elia, Anelka, Bendtner, Hernanes, Lucio, Martinez, Traore.
6 réponses à ce commentaire.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 5
Ca me rappelle un com sur SoFoot qui m'avait fait marrer à l'époque, il était question d'anelka, dubitatif, lisant son relevé bancaire et se demandant d'ou venait ce pognon versé chaque mois. A force de chercher ça lui revient...à oui putaiiin la juve !
La photo résume le match aller et le match retour à elle seule.
nononoway Niveau : CFA
 //  10:29  //  Fidèle de la Belgique
C'est un tout. Parachutez-le dans une équipe où il ne connait personne et ne parle pas la langue et ce sera bien moins efficace. A voir dans quelques mois s'il ose se barrer en Angleterre...
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121
jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2