1. //
  2. // Quarts
  3. // Barcelone-Juventus

Leonardo Unchained

Pion essentiel de la victoire de la Juventus à l'aller face au Barça à Turin, Leonardo Bonucci assume désormais pleinement le costume de meilleur défenseur de son pays et probablement d'Europe. Le fruit d'un caractère taillé dans l'obscurité d'une cave et d'une force naturelle.

Modififié
Il existerait donc un autre Leonardo Bonucci. Un sensible derrière la façade d’insensible. Une part de l’homme qui sait, au fond, que « la vie est plus importante qu’un mauvais dégagement » . Turin, au début du mois d’octobre dernier. Depuis quelques mois, le fils de Viterbe n’est plus le même, la faute à un championnat d’Europe passé avec ses deux tentacules, Chiellini et Barzagli, à se sacrifier pour la Nazionale. Bonucci l’affirme : en égalisant en quart de finale du dernier Euro contre l’Allemagne (1-1, 5-6 aux tirs au but), « les gens ont réellement compris » qui il était. En réalité, le public connaissait déjà ce visage fermé, brutal, cynique du défenseur de la Juventus. La face B, elle, a été sortie dans la salle de presse du Juventus Stadium avant un match contre l’Espagne le 5 octobre 2016. Ce visage, ce « masque » comme il aime l’appeler, Leonardo Bonucci préfère alors le cacher face à un auditoire pris à la gorge. « Oui, ce qui m’est arrivé m’a rendu plus fort, lâche-t-il entre les larmes. Je tiens à remercier mon fils et ma femme, parce que nous avons dû faire face à un moment difficile. Et on va continuer à se battre ensemble contre la maladie. Tout ça vous fait comprendre l’importance réelle de certaines choses. On relativise certaines critiques. » Cet homme peut donc pleurer et a des failles. Quelques semaines plus tard, Bonucci parlera de « l’émotion d’un merci » , mais aussi de ces semaines où « l’idée d’abandonner le football » l’a effleuré. En mai prochain, son fils Matteo fêtera ses trois ans.

Le couteau et la BBC


Sous le masque sensible, il y a donc le souvenir du dernier été passé à Formentera. « Trois semaines auparavant, on lui avait diagnostiqué une hernie inguinale, expliquait Leonardo Bonucci à la Repubblica en décembre. Pas grand-chose de grave, mais nous avions la sensation qu’il était devenu un enfant différent. (...) Nous sommes immédiatement retournés à Turin, à l’hôpital pédiatrique Regina Margherita. Les examens ont révélé une affection médicale aiguë. Il fallait intervenir tout de suite. Le jour suivant, Matteo est entré en salle opératoire à huit heures du matin et est sorti à seize heures. (...) Quand je suis sorti de l’hôpital, j’ai trouvé une trentaine de personnes qui m’attendaient, de la famille, des amis. Certains avaient demandé une permission au travail, d’autres avaient fermé leur magasin. C’est pour eux aussi que j’ai pleuré à la télévision. » Aujourd’hui, l’état de santé du fils s’est arrangé et le père ne pense plus à abandonner. De toute façon, ce n’est pas le genre. Il suffit de l’entendre parler de sa relation avec Chiellini et Barzagli pour en prendre conscience : « On partage des valeurs importantes, comme le sentiment d’appartenance, le sens du sacrifice, l’humilité et l’attention portée aux détails. » En quelques semaines, celui dont Pep Guardiola a un jour parlé comme de « la référence absolue à son poste » a alors replacé le couteau qu’il a depuis le premier jour entre les dents, et ce, malgré une petite prise de bec avec Massimiliano Allegri. Jusqu’à marcher sur la MSN catalane, mardi dernier à Turin.

Descendre à la cave


Que représente aujourd’hui Leonardo Bonucci ? 326 matchs avec la Vieille Dame, 69 sélections avec la Nazionale, mais surtout un statut de référence mondiale absolue à son poste. Défenseur central, un poste longtemps noyé sous les étiquettes flinguées, où le seul rôle était de faire fermer la gueule aux attaquants adverses. Tout ça, c’est terminé, et Bonucci est une figure de cette évolution vers un football où l’on peut jouer à trois derrière et où le défenseur est devenu un élément clé de la stratégie. Certains continuent pourtant de le réduire à son courage, d’autres préfèrent s’amuser à dire qu’il n’est qu’un corps assoiffé de sang avec une capacité de réflexion limitée. Non messieurs, c’est l’art de la défense, mais aussi la représentation d’une certaine idée de la revanche. S’il en est arrivé là, Bonucci estime que c’est avant tout par « son envie de combattre » . Au départ, l’homme a été rejeté, dessiné comme un joueur ridicule, habitué des bourdes. Puis, il y a eu Trévise et sa rencontre avec Alberto Ferrarini à un moment où sa carrière aurait pu s’arrêter. « La première fois que je l’ai vu, il a tout dit sur moi en une demi-heure, donnant l’impression de me connaître depuis toujours, racontera le milieu replacé défenseur à la Gazzettta dello Sport. En moins de trente secondes, Alberto m’avait dit des choses tellement personnelles... Qui était cet inconnu qui creusait en moi en donnant l’impression de me connaître depuis toujours ? À cette époque, j’étais fini. Aujourd’hui, je suis à la Juve, avec la Nazionale... comme il me l’avait écrit sur un bout de papier lors de notre troisième rendez-vous. » L’histoire entre le coach mental et le joueur est connue et est désormais terminée. Le patient a été sauvé après des séances passées dans une cave entre des insultes et des coups de poings. Mystique.

« Je ne l'ai jamais vu paniquer »


Au point que Bonucci est progressivement devenu « un mec très sûr de lui » comme l’explique le gardien du Standard de Liège, Jean-François Gillet, qui a connu Bonucci lorsqu'il était à Bari sous les ordres de Giampiero Ventura. « Quand tu le rencontres, c’est la première chose qui te frappe, et il était jeune pourtant à l’époque. On dirait qu’il est un peu présomptueux, mais c’est sa force. Il ne tremble jamais, il dégage de l’assurance, il n’a jamais peur quand tu lui donnes le ballon, je ne l’ai jamais vu paniquer. Quand tu as un coach comme Ventura qui veut repartir au sol, de derrière, c’est un régal d’avoir un défenseur comme lui. Mais voilà, Leonardo ne cherchait pas la gloire personnelle. » Cela est encore le cas aujourd’hui, alors que le City de Guardiola ne cesse de baver devant ses copies parfaites. Défendre à la Bonucci est un art, comme de défendre hier à la Beckenbauer, à la Nesta, à la Baresi ou à la Maldini. C’est avoir la force d’aspirer l’âme d’un adversaire avec un culte de l’effort répété, ce qui habite également Barzagli et Chiellini. Une force naturelle entre les vagues, un homme qui a promis qu’une « équipe italienne est incapable de prendre 6-1 à Barcelone » . Il est toujours question de souffrance avec Leonardo Bonucci, c’est une constante. Mais le voilà désormais décidé, plus que jamais armé, à venir sécher les larmes d’une Vieille Dame qui n’a que trop attendu pour embrasser de nouveau les oreilles de l’Europe. L’histoire des romantiques croisera donc toujours le visage des cyniques magnifiques.




Par Maxime Brigand Propos de Jean-François Gillet recueillis par MB.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Y a pas moyen d'arreter avec le concept de meilleur joueur à un poste? C'est quoi les critères objectifs pour le decreter vus que les joueurs ont des qualités et des défauts parfois totalement différents? Etre dans le top 3 mondial à son poste c'est trop long? Pas assez radical?
En plus dans ce cas precis vous croyez que sans les autres membres de la BBC, Bonucci (qui est très très fort) est aussi fort? Une defense centrale ca s'evalue comme un tout non?
Désolé hein ce n'est pas contre l'auteur mais ces concours de bites interminables sur des joueurs de classe mondiale que nous avons la chance de pouvoir observer, ca me depasse!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
D'accord avec toi, mais je veux juste régir sur un point (c'est un détail):
Tu dis que sans les autres membres de la BBC, Bonucci serait sans doute moins forte.
Il faut quand même que la Juve ne joue plus que rarement avec la BBC au complet dans une défense à 3.

Ceci dit, ça n'enlève rien au fait que si Bonucci venait à quitter le club (et donc se séparerait d'une association avec Chiellini ou Barzagli), il apparaitrait surement un peu moins fort.

Mais ça n'en est pas moins un joueur énorme.
Peut être celui que j'apprécie le plus de voir jouer en ce moment, tant son calme, son élégance, son efficacité, sa technique, son audace mais aussi sa roublardise quand le besoin s'en fait sentir sont agréables à ma vue.
MeanReversion Niveau : DHR
J'ai envie de te repondre que les fois ou il m'a le plus impressionner cette saison ce sont les rares fois ou il a ete aligne aux cotes de mr Blessure, Benatia. Toujours aussi mort de faim, parfaitement placer et precis a la relance.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Bah dans ce cas, pourquoi TOP 3 et pas TOP 5, TOP 10 ou TOP 100 ?

Mais je comprends ton propos et j'ajouterai que le niveau d'un DC dépend énormément de la sérénité que peut lui amener le gardien qui joue derrière lui.
3 réponses à ce commentaire.
Elle est géniale cette photo avec Messi !
"Toi mon p'tit père, j'vais pas te lâcher d'une semelle de tout le match...."

Oh ce qu'il s'annonce bouillant ce match !
Autant d'intensité qu'hier pour Real-Bayern svp.
FinoAllaFine Niveau : DHR
Son évolution a été impressionnante. Lors de sa première année à la Juve, je me demandais ce qu'il foutait là. Et aujourd'hui, il est parmi les 5 meilleurs DC au monde. Je pense aussi que si Conte n'avait pas instauré le 3-5-2, il n'en serait pas la aujourd'hui.
Javi Martinez Niveau : District
Il ressemble beaucoup à Boateng dans son évolution de carrière, son style de jeu c'est troublant
1 réponse à ce commentaire.
luigidibiagio Niveau : DHR
Très bon article. En équipe d'Italie j'ai toujours vu des défenseurs centraux d'un calme affolant: Bonucci, Barzagli aujourd'hui, Cannavaro, Nesta hier et Baresi, Bergomi, Ferrara avant hier. C'est une marque de fabrique, comme les attaquants brésiliens ou les gardiens anglais.
Tu mériterais le goulag pour n'avoir pas cité... Paolo Maldini !
Heureusement que tu as pensé à troller les gardiens anglais. Ca rattrape (presque) tout.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  19:59  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Peut-être parce qu'il considère plus Maldini comme un arrière gauche que comme un défenseur central (oui, j'essaye de lui trouver des excuses ^^)...
3 réponses à ce commentaire.
Garrincha7 Niveau : CFA2
"une force naturelle donnée par la nature."
Maintenant, vous n'attendez même pas que l'article ait commencé pour écrire des conneries, il n'y a même plus de tour de chauffe.
marchisio del grillo Niveau : CFA2
Je cherche toujours ce que l'auteur entend par "la BBC catalane".
Note : 3
Winstone Bogarde - Franck de Boer - Philippe Christanval ?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Entendre par là "équivalent de la BBC au barca", donc, bien évidemment, la MSN.

Ca n'en est pas moins une tournure de phrase un peu débile.
3 réponses à ce commentaire.
Un article un peu décousu je saisis pas trop le propos de l'auteur

Pour sur Bonucci est un brave gars, attaché à ses valeurs de loyauté et de famille. Techniquement c'est nickel. Mentalement c'est costaud, le mec a peur de rien (la fois où il a coursé son braqueur...).

Apres il est sans doute un peu idiot. Ca l'aide à ne douter de rien pour sur, mais parfois il est pas super rassurant. Des petites boulettes, des prises de risque, des sautes de concentration. Des petites choses qui font comprendre à quel point sans Barzagli ou Chiellini il ne serait pas devenu le joueur qu'il est. Du coup ca me gêne un peu de le voir tant mis en avant.
Barry Allen Niveau : CFA
Y'a pas mal de petites choses qui font qu'il est plus mis en avant que ses 2 compères.

Barza et Chiello sont plus proches de la fin alors que lui est dans ses meilleurs années. D'ailleurs les dernières saisons des 2 autres ont régulièrement était tronquées par des blessures (Barzagli loupe presque 6 mois en 2014-2015 et Chiellini a enchainé pas mal de petites blessures). Du coup, il joue plus, on le voit plus.

Le joueur en lui même est je trouve plus complet que les 2 autres. Il a su prendre le meilleur des 2. Sans compter le fait qu'il a des qualités que les autres n'ont pas: un compas dans l'oeil et une qualité de relance, notamment son jeu long, exceptionnelle. Pas forcément le cas de Barza (même si lui à une relance très propre) et de Chiellini.

Au niveau l'élégance, il a quelque chose en plus. Chiello est un guerrier admirable mais Bonucci fait parti de ces défenseurs centraux beau à voir jouer (Barzagli aussi pour le coup).

Sa personnalité et son côté grande gueule, ça le met plus en avant alors que les 2 autres sont plus discrets. Même en terme de leadership, il est passé devant les autres.

Le voir remettre à sa place un journaliste Napolitain, aller dans la curva avec les supporters, refuser le pont d'or de City, même l'histoire avec son fils... Tout ça, ça joue énormément.

Pis y a ses grosses bollocks. On parle d'un mec qui fout une droite à un type qui venait de le menacer avec un flingue. Ce côté dur à cuir mêlée à une certaine inconscience, c'est autrement plus badass que le master de Giorgio!

Une flopée de buts décisifis aussi.
Je suis d'accord avec tout ce que tu écris !

C'est clair qu'il est attachant et tout, encore plus avec les soucis de santé de son fils. Il a une méchante tendance à claquer des buts qui comptent, genre sa reprise contre Séville. Et son choix de rester l'an passé à encore fait monter sa cote d'amour auprès des supporters.

Mais je sais pas, je suis toujours moins serein quand je le vois défendre que je le suis avec Chiellini et Barzagli. Ça ne s'explique pas ^^
3 réponses à ce commentaire.
Juste pour info, en Italie on trouve beaucoup de monde pour expliquer que Bonucci est surévalué et en rien un grand défenseur.
A moins de faire partie des detracteurs de la juve, je ne vois pas comment on peut ne pas reconnaître ses qualités intrinsèques et sa qualité de relance. Après c est sur il a tendance à parfois sortir le geste suicidaire dans une zone risqué mais ça fait aussi partie de son charme. Dans le top 5 clairement même si je lui préfère chiellini qui est vraiment la définition même du défenseur
Le souci c'est que même en étant un détracteur de la Juve, si tu regardes un peu de foot, dire que Bonuci est mauvais...
C'était juste pour souligner la bêtise de certains, qui ne sont pas si rares en Italie.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Après, moi je l'adore et je pense que c'est un top player incontestable, mais il faut reconnaitre que du point de vue purement défensif, c'est hyper solide, c'est souvent beau, mais c'est pas du grand art comme c'est le cas pour un Barzagli par exemple.
Ca n'enlève rien au fait qu'il est excellent, tant sur le plan de la relance que de la défense.
Nous sommes bien d'accord, Barzagli est meilleur défenseur que Bonucci et infiniment plus élégant. Mais la palette de Bonucci, sa relance, sa qualité de passe en font un joueur plus complet.
Après numéro 1, 3 ou 5, ça n'a aucun intérêt d'en discuter. Encore une fois c'était juste pour souligner la bêtise de certains supporters ou journalistes.
Je suis bien d'accord avec toi pour le coup, le classement d'un défenseur reste toujours subjectif.. C est surtout selon les goûts de chacun. Certains jureront que par un thiago Silva pour sa propreté quand d'autres mettrons plus à l'honneur un chiellini ou godin pour leurs roublardises. Le plus important reste d'être efficace au final, ce qu ils sont quoi que pour thiago j'le trouve un tantinet fragile dans les moments clés..
5 réponses à ce commentaire.
Pap-i-rus Niveau : DHR
J'ai posé la meme question sur l'article sur khedira mais j'aurais pe plus de réponse ici
Juste une question comme ca je suis loin d'etre un connaisseur de foot italien mais c'est qui le dernier gros flop a la juve ??
Parce que j'ai quand meme l'impression que c'est le gros club qui recrute le mieux
Barry Allen Niveau : CFA
Probablement Hernanes. Même si les chinois ont permis de mieux encaisser l'affaire!

(faudra aussi voir la progression de Pjanic, jusqu'à son énorme match contre le Barça c'était vraiment très moyen. À confirmer ce soir)
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  18:37  //  Aficionado de l'Argentine
Hernanes, Krasic, Diego, Amauri et Jocelyn Blanchard.
D'accord avec ta liste à part pour krasic qui clairement n'as pas bénéficié d'un système lui permettant de s'exprimer au mieux et le suivant est Diego qui a juste eu la malchance d'atterrir à la juve au mauvais moment. Je reste persuadé que celui ci se serait éclaté dans la juve actuel. Après ça reste que mon point de vue bien sur mais pour les autres ça a été des vrais erreurs de casting pour le coup lol
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  20:01  //  Aficionado de l'Argentine
Oui je ne remets aucunement en question le niveau de Diego qui était un très bon joueur mais n'est pas tombé dans la meilleure période de la Juve.
Quant à Jocelyn Blanchard, c'était juste pour la blague... ;)
Ce commentaire a été modifié.
FinoAllaFine Niveau : DHR
Estigarribia, Andrade, Krasic, Elia, Anelka, Bendtner, Hernanes, Lucio, Martinez, Traore.
6 réponses à ce commentaire.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 5
Ca me rappelle un com sur SoFoot qui m'avait fait marrer à l'époque, il était question d'anelka, dubitatif, lisant son relevé bancaire et se demandant d'ou venait ce pognon versé chaque mois. A force de chercher ça lui revient...à oui putaiiin la juve !
La photo résume le match aller et le match retour à elle seule.
nononoway Niveau : CFA
 //  10:29  //  Fidèle de la Belgique
C'est un tout. Parachutez-le dans une équipe où il ne connait personne et ne parle pas la langue et ce sera bien moins efficace. A voir dans quelques mois s'il ose se barrer en Angleterre...
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26