En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale de la Supercoupe d'Italie
  3. // Juventus/Napoli

Leonardo Bonucci, vice-Pirlo et libéro moderne

Manquant d'assurance dans les airs et peu fiable en un contre un, l'élégance balle aux pieds de Leonardo Bonucci n'aurait jamais dû percer dans le football des années 2010. Puis, le Bari de Ventura a sollicité ses bons pieds, et la progression de la Juve dans la possession lui a taillé un rôle à sa mesure. Cette saison, en l'absence de Barzagli dans la défense à quatre d'Allegri, le natif de Viterbe a plus d'influence que jamais sur la réflexion du jeu des Bianconeri.

Modififié
Près de 200 matchs avec la Juventus et 43 sélections avec la Nazionale, le tout à 27 ans avec ses plus belles années devant lui. Le pedigree de Leonardo Bonucci commence à être très intéressant, et pourtant, le gaillard a longtemps souffert d'un déficit d'image, pas assez « personnage » , trop discret. Même ses propres tifosi n'ont pas été tendres avec lui, lui préférant la sobriété de Barzagli et la grinta sauvage de Chiellini, plus juventini. Formé à l'Inter, Bonucci a eu du mal à combattre cette accumulation de préjugés. Évidemment, les fameuses « bonucciate » - ses excès de confiance – ou encore cette simulation dramatique contre Palerme ont participé à la construction de cette réputation d'un personnage maladroit, parfois ridicule. Mais elles éclipsent injustement sa régularité dans la performance, en atteste la confiance que lui réservent tous ses entraîneurs depuis 2009. Surtout, elles mettent le viseur sur la mauvaise cible : quand les Turinois voyaient des erreurs maladroites, ses entraîneurs voyaient le goût de la progression et du risque. Qu'il est difficile, encore aujourd'hui, d'être un défenseur italien plus habile dans la construction du jeu que dans l'anticipation des adversaires. Leonardo Bonucci est un défenseur d'une autre époque, ou d'une autre contrée.

Un coach motivationnel décisif dans son affirmation


Ainsi, quand Bonucci parle des personnes importantes dans sa carrière de footballeur, il ne cite ni un entraîneur, ni un coéquipier, ni un dirigeant. Pourtant, Carlo Perrone a fait évoluer définitivement le milieu naturel au poste de défenseur central dans la Primavera de l'Inter. Giampiero Ventura l'a emmené dans ses valises à Pise et Bari. Antonio Conte lui a offert sa confiance et l'a propulsé titulaire indiscutable de l'armada bianconera et – par ricochet – de la Nazionale. Mais tous ces diplômés de l'université de Coverciano ont une relative importance par rapport à un certain Alberto Ferrarini. En 2005, Bonucci est acheté 40 000 euros par l'Inter avant de jouer trois minutes pour Roberto Mancini en 2005-06, puis de retrouver la Primavera. Finalement en prêt à Trévise à 20 ans, l'Italien ne joue pas et perd confiance en ses moyens. C'est là qu'il rencontre Ferrarini, alors qu'il fréquente les travées du stade Omobono Tenni.

Le natif de Viterbe relate cette rencontre à la Gazzetta dello Sport : « Ma carrière était clairement en danger à ce moment-là. La première fois que je l'ai vu, il a tout dit sur moi en une demi-heure, donnant l'impression de me connaître depuis toujours. » Un coach motivationnel dont le boulot est de mettre en confiance ses clients afin que cela se répercute sur leurs prestations sportives. Les techniques sont d'ailleurs assez particulières. Par exemple, Bonucci s'enfile des bonbons à l'ail « comme les soldats il y a des centaines d'années » raconte justement Ferrarini à Tuttosport, avant d'aborder une autre méthode plus violente : « J'en suis arrivé à l'enfermer dans ma cave, l'insulter et lui donner des coups de poings. Le but était de surpasser les jugements négatifs et les sifflets. » Flippant… mais ça fonctionne. Gilardino, Pegolo et Floro Flores auront également eu recours à ses services. Finalement, le 29 juin 2009, l'Inter en fait une marchandise d'échange pour obtenir Thiago Motta et Diego Milito du Genoa. Et dix jours plus tard, Bonucci part à Bari dans un accord de copropriété. Cinq clubs en deux saisons, rien que ça. Mais sous les ordres de Giampiero Ventura, la paire Bonucci-Ranocchia fait des miracles : une dixième place à 5 points de l'Europe. Lippi le sélectionne au mois de mars et l'emmène même en Afrique du Sud.

La Juve joue avec deux quarterbacks


Mais ce n'est qu'au cours de la saison 2012-13 que le scepticisme global s'est transformé en critique positive. Alors que les monuments que dessine l'architecte Andrea Pirlo fatiguent, la tâche de diriger la manœuvre revient aux pieds bien éduqués de Bonucci. Le central longiligne exploite enfin ses caractéristiques : une ligne de défense haute éloignée des duels de surface, des insertions habiles dans le camp adverse et un jeu long précis qui soulage Pirlo. Après un match compliqué contre le Hellas, Conte raconte : « Jorginho aurait suivi Pirlo jusqu'aux toilettes, donc on a dû trouver d'autres solutions : Bonucci a fait le Pirlo, Barzagli a fait le Vidal et Ogbonna a fait le Pogba. » En décembre 2012, après un grand match à Donetsk en C1, Tuttosport ose le parallèle : « Il impose et libère, interprète et ouvre la manœuvre. Toujours lucide. Appelez-le Leo Beckenbauer. » Plus tard, la Gazzetta dello Sport tentera un « Bonunbauer  » : un nom aux airs de machine de guerre pour désigner un défenseur aux pieds légers. À défaut d'être aussi autoritaire que le Kaiser, l'Italien gagne le titre de « vice-Pirlo » . Et cette saison, Bonucci continue d'occuper ce rôle de relancer, malgré l'arrivée de la défense à quatre d'Allegri.

La progression de son influence sur le jeu de la Juve est parfaitement retranscrite par son nombre de passes réalisées par match depuis 2010 : 34 sous Delneri, puis 48, 56 et 58 sous Conte, et enfin 65 passes par match sous Allegri cette saison. Tout proche des 7,4 longs ballons par match de Pirlo, Bonucci est à 6,7 : la Juve joue avec deux quarterbacks. Tarcisio Burgnich, stoppeur de la Grande Inter de Helenio Herrera, puis lui-même libéro, décrypte le phénomène : « Aujourd'hui à la Juve, Bonucci joue de façon très différente par rapport aux autres centraux. Il n'est pas beaucoup plus reculé parce que c'est impossible dans le football moderne, mais il a plus de temps pour manœuvrer et il dirige les deux autres. C'est un libéro moderne. » Tatoué et rasé, Bonucci montre même un nouveau visage. En septembre dernier, il prend le brassard de la sélection italienne du bras de Daniele De Rossi lors d'un amical contre les Pays-Bas. Le 5 octobre, c'est sa reprise de volée à l'extérieur de la surface qui finit d'étrangler la combativité de la Roma (3-2). Depuis ce match au Stadium, Pep Guardiola en aurait fait un objectif de son Bayern. Enfin, à Florence début décembre, en plus de diriger la manœuvre, Bonucci s'est même permis dans sa surface un tacle in extremis à la Nesta sur Mario Gómez. Une saison 2014/15 de haute volée du début à la fin pourrait ressembler à une consécration définitive. Il serait temps.

Par Valentin Pauluzzi et Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 16 Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 13 Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 3 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 19
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook !
dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 3 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16 lundi 28 août Liverpool offre 80 millions pour Thomas Lemar 121 dimanche 27 août Jovetić annoncé à Monaco 23
À lire ensuite
Lyon termine par une manita