Lens, trop bon, trop con

Modififié
0 0
Elle les avait laissés tranquilles plusieurs mois, et voici qu'elle refait son apparition. La DNCG n'en a décidément pas fini avec le Racing Club de Lens.

Pour pouvoir revenir dans le vert, le club nordiste devait se séparer de certains de ses éléments. Et avec Dindane, Belhadj, ou encore Keita en 2007, Gervais Martel croyait bien pouvoir se refaire une santé.

Mais le président lensois a peut-être trop cru en la bonne foi de ses partenaires. Portsmouth doit toujours 7,2 millions d'euros au club et a vu dans le même temps la justice britannique toquer à sa porte pour leur annoncer un redressement judiciaire.

Séville doit encore verser l'indemnité de transfert pour le joueur malien que le club andalou a pourtant revendu au Barça pour 14 millions d'euros. Résultat, les Sang et Or ont été convoqués par la DNCG pour justifier leur mauvaise santé financière.

La générosité nordiste pourrait bien devenir synonyme de Ligue 2...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
PSG: Sarkozy aux manettes
0 0