Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Ce qu'il faut retenir

Lens soulagé, Nancy martyrisé, Lorient crucifié

Alors que Reims avait conforté sa place de leader lundi soir face à Auxerre, Nîmes a également confirmé sa place de dauphin en allant s’imposer à Lorient, ce qui n’est pas un mince exploit. Le Havre se hisse à la 3e place en enfonçant une équipe de Nancy doublée par des Lensois vainqueurs d’Ajaccio.

Modififié

L’analyse définitive de la journée : Nancy joue le maintien, Le Havre la montée

« Ce serait beau de finir ma carrière sur une montée » , déclarait Youssouf Hadji cet été au moment de commencer la saison avec son Nancy chéri. Coco, faut bien avouer que ce rêve va être difficile à réaliser. Sur le papier, l’ASNL était pourtant bien un solide prétendant à la promotion en L1, mais c’est plutôt de bas de tableau et de maintien dont il est question. La faute à une sale série en cours de sept matchs sans victoire désormais. Ce mardi, c’est une équipe du Havre assez fringante qui est allée s’imposer à Marcel-Picot grâce à un doublé inscrit dès la première période par Jean-Pascal Fontaine, profitant d’une défense aux fraises, particulièrement sur le second but. Un troisième but de Ferhat en fin de match sur un caviar de Samba Camara a accompagné la bronca du public, enfin... des spectateurs qui n’avaient pas déjà quitté les lieux. Metz bon dernier de L1, Nancy qui glisse dangereusement vers la zone rouge en L2, le football lorrain ne va pas fort du tout ces temps-ci. De son côté, le HAC signe un sixième match sans défaite et monte sur le podium.


Vous avez raté Lens - AC Ajaccio et vous n’auriez pas dû

Pour avoir un beau match, idéalement, il faut déjà qu’il y ait du public en tribune. À Lens, il y a, et c’est déjà ça, car ce n’est pas le cas partout en L2, loin de là. Le public de Bollaert a en plus assisté à un plutôt beau match, avec la victoire en prime, ce qui constitue un vrai soulagement. Si la zone rouge s’éloigne, le RCL n’est pas pour autant tiré d’affaire, car les Sang et Or ont encore fait preuve de pas mal de fébrilité face à Ajaccio. Heureusement, il y a eu du réalisme offensif, avec l’ouverture du score d’une frappe sans contrôle de Koukou (entré en jeu à la place de Chantôme, blessé) et un second but inscrit juste avant la pause par Diarra sur une passe involontaire de Zoubir, qui voulait frapper au but. À l’inverse, les Corses ont gâché, surtout Wissa, tandis que Nouri s’est heurté à un Vachoux très bon dans les airs. Score final : 2-0 pour les Nordistes et cinq matchs désormais sans victoire pour l’ACA.


La question bête de la soirée : il fait quoi en L2, Umut Bozok ?

Et allez, désormais 14 buts en 17 journées pour Umut Bozok ! L’attaquant franco-turc de Nîmes, pêché à Marseille-Consolat cet été, n’en finit plus d’affoler les compteurs au sein d’une équipe virevoltante et plus que jamais candidate à la montée en L1. Le duo que l’attaquant-pianiste constitue avec le puissant Rachid Alioui est un vrai bonheur. Il a martyrisé Lorient au Moustoir – ce qui n’est pas un mince exploit, les Crocos creusant encore un peu plus leur avance sur leurs adversaires du soir et confortant leur seconde place au classement. Bozok a un bon profil pour évoluer très vite à l’étage au-dessus, avec ou sans ses coéquipiers nîmois.



La polémique du four à pizza : Brest dérange, vraiment ?

Il y a quelques jours, le Stade brestois s’est fendu d’un communiqué officiel assez surréaliste fustigeant les décisions arbitrales qui pénalisaient le club depuis le début de saison. Une sorte de « Brest dérange » et de « puisque c’est comme ça les arbitres seront privés de repas quand ils viendront à Le Blé » . Bon. C’était autant grotesque que risible, sauf que les Bretons en déplacement à Clermont ce mardi ont effectivement subi un vilain penalty sur une faute de main pas du tout évidente de Weber dans la surface. Justice il y a : Larsonneur a stoppé la tentative de Dugimont. Et injustice il n’y a pas vraiment, en tout cas pas sur ce match : les Auvergnats se sont vu refuser un but qui semblait pourtant valable sur corner. À la pause, le score était de 1-0 pour Clermont, avant le réveil brestois par Gaëtan Charbonnier, auteur d’un doublé. Chouette, les Finistériens ramènent les trois points et vont peut-être un peu se calmer avec leurs théories du complot.


L’homme de la soirée : Gaëtan Charbonnier

Brest encore, Charbonnier toujours : l’attaquant, auteur d’un doublé décisif en fin de match (70e, 77e) pour la victoire des siens à Clermont (1-2), a évidemment une bonne tête d’homme de la soirée. D’autant plus qu’il n’était que remplaçant au coup d’envoi, suppléant Mouhamadou Diallo peu de temps après le retour des vestiaires. Du coup, pour le coaching de la soirée, on vous laisse deviner l’auteur. Un indice : ça commense par « Fur » , ça finit par « Lan » .


Les charts

  • Top 3
  • Jean-Pascal Fontaine. Et un doublé pouuuur... Jipé ! Le Havrais enfonce les Nancéiens, ouvrant le score sur un centre de Bese, puis profite d'un ballon en profondeur de Ferhat et d’un double loupé de Saint-Ruf et de Jourdren pour inscrire le but du break. Qui s’y frotte s’y pique.

    Aldo Kalulu. Ils vont comment, les bébés lyonnais partis s’aguerrir en L2 ? Plutôt très bien. Première preuve avec Aldo Kalulu, auteur d’une égalisation tout en puissance et en frappe soudaine pour Sochaux face à Valenciennes. Un but décisif pour le réveil des Doubistes, qui s’imposent finalement 3-1.

    Christopher Martins. Seconde preuve que la pouponnière lyonnaise se comporte très bien en L2 avec la merveille de but signée Christopher Martins pour Bourg-en-Bresse : une frappe puissante et précise décochée hors de la surface qui va se loger dans la lucarne opposée. Si les Luxembourgeois en trouvent dix autres comme cela, ils ne seront vraiment pas bons à prendre aux qualifications pour l’Euro 2020.

  • Flop 3
  • Yoann Court. On joue la demi-heure de jeu sur la pelouse du Gazélec. Les locaux ont l’occasion d’ouvrir le score face à Niort sur penalty, c’est Court qui s’y colle et qui... tire à côté. Dans la foulée ou presque, ce sont les Chamois qui se chargent de déflorer la marque par Lamkel Ze, avantage confirmé par Dona N’Doh en seconde période. Un Court sans miracle.

    Yoane Wissa. C’était pas son soir, clairement, à Wissa. L’attaquant ajaccien a manqué deux buts tout faits. Les deux fois sur des centres de Gimbert, un coup venu de la droite en début de match, un coup de la gauche en seconde. À chaque fois, il se place bien devant le but, mais à chaque fois, il loupe le ballon. Tchin-tchin, va chez l’opticien.


    Jorge Costa. Le nouvel entraîneur de Tours dispose d’une mission perdue d’avance, il faut être honnête : maintenir en L2 ce Tours FC bien trop faible, qui décroche vraiment à la dernière place du classement après sa défaite 4-0 subie face à l’avant-dernier Quevilly. C’était un peu la rencontre de la dernière chance, elle n’a pas été saisie par Tours, avec notamment un doublé de l’inoxydable Duhamel pour les Normands.


    Ils l’ont dit

  • « Quand vous commencez à compter les points, c’est que ça commence à être important. » En bon gestionnaire, Fabien Mercadal fait les comptes et ils sont plutôt bons : le nul 0-0 du Paris FC obtenu à Châteauroux permet à son équipe de cumuler six matchs de suite sans défaite et 30 points au compteur pour se positionner en chasse-patate à la quatrième place.

  • « On est dans une mauvaise période (...) un petit coup de mou (...) on continue d’apprendre, mais la saison ne se joue pas là. » Mickaël Landreau est un peu chafouin, mais pas trop inquiet encore. Lorient vient tout de même de concéder deux défaites consécutives et glisse au sixième rang.


    La stat inutile : 2080

    Mais oui, Marvin ! Le petit prince du rail (de civière) n’avait plus marqué en championnat depuis le 18 mars 2012 et une victoire 2-0 de Sochaux face à Nice en L1. À l’époque, Martin était entouré de Boudebouz, Butin, Poujol, Nogueira, Corchia ou encore Richert, entre autres. Il a donc fallu 2080 dodos avant qu’il ne plante à nouveau, cette fois en L2, pour Reims, lors du succès 2-0 face à Auxerre lundi soir en ouverture de cette 17e journée. Bien joué gamin (29 ans tout de même).

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Régis Delanoé
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:56 Pronostic Bayern Munich Real Madrid : 10€ offerts sans dépôt et 450€ à gagner il y a 22 minutes Ce papy fan du Napoli devient fou sur le but de Koulibaly (via Facebook SO FOOT)
    il y a 2 heures Football Recall, épisode 16 : L'après-Wenger, Neymar au Mondial et l'histoire du Soudanais sans club il y a 4 heures Les ultras de l'OM provoquent Jean-Michel Aulas (via Facebook SO FOOT) il y a 13 heures Trois matchs ferme pour Adil Rami et Anthony Lopes 189
    Partenaires
    Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 08:10 Pourquoi tout le monde kiffe Les Herbiers (via Facebook SO FOOT) lundi 23 avril Le top 5 des joueurs les mieux payés cette saison 32 lundi 23 avril Gilberto Moraes tacle le crâne de son adversaire 9 lundi 23 avril Ronaldinho taille Luis Fernandez, qui lui répond 75 lundi 23 avril Maradona rend hommage à Kalidou Koulibaly (via Facebook SO FOOT) lundi 23 avril La folie des fans du Napoli dans les rues de Naples (via Facebook SO FOOT)