Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 19e journée
  3. // Lens/Nice (2-0)

Lens souffle avant les fêtes

Dans des conditions de jeu très compliquées, les Lensois ont disposé d'une équipe niçoise peu fringante (2-0). Les Sang et Or vont pouvoir souffler un peu après quatre mois de compétition très éprouvants. Voilà un bon bol d'air de Noël pour les Nordistes.

Modififié
Lens/Nice : 2-0
Buts : Cyprien (38') et Coulibaly (86')

C'est dans un stade de la Licorne nous faisant chaque fois un peu plus regretter Bollaert que des Lensois en cruel manque de points recevaient une équipe niçoise un peu mieux lotie au classement. La pelouse ne fait vraiment pas rêver ce soir, et pour cause : le pré ayant déjà été foulé pour un match de foot de National entre Amiens et Strasbourg 24 heures plus tôt, les protagonistes du soir devront se contenter de passer juste derrière. Ça ne fait pas très pro tout ça... Détrempée, grasse, et prenant une claque monumentale à chaque foulée des joueurs, la scène de spectacle a des allures de 8e tour de Coupe de France. Et pourtant, les deux équipes ne se sont pas contentées de faire joujou dans la boue. Sur corner, Kantari allume la première banderille d'une tête plongeante à bout portant. Pouplin est sur la trajectoire et repousse parfaitement (7e). Les hommes de Puel parviennent aussi à offrir du jeu, à l'image d'un Bauthéac dans tous les bons coups. Celui-ci décale parfaitement Eysseric à l'entrée de la surface, mais sa frappe vient percuter les montants du portier lensois (30e). Une occasion ratée que les Aiglons vont regretter quelques instants plus tard, quand Nomenjanahary lancé sur la gauche sert Cyprien en retrait. Le milieu sang et or claque ce ballon du pied droit pour l'ouverture du score (1-0, 37e). Alors qu'en tribune, ça s'échauffe gentiment entre certains supporters lensois et les ultras de l'OGCN, tout le monde rentre au vestiaire.

Coulibaly se manque, puis se reprend


Au retour des vestiaires, les Lensois vont vite se voir amputer d'un élément important. À la suite d'un duel costaud avec un défenseur niçois, Nomenjanahary retombe de manière dégueulasse, les côtes et le bras écrasés par le poids de son corps, et cède sa place à El-Jadeyaoui (51e). Cela n'empêche pas les Nordistes de repartir aussitôt de l'avant. Du haut de ses 19 ans, Guillaume fait un gros travail sur son aile droite avant de servir dans la surface un Cyprien qui croisera la cuisse de Diawara sur sa route. L'arbitre n'hésite pas et accorde le péno aux Lensois pour la balle de break (55e). Au ralenti, la faute est discutable. Vous vous ferez votre propre opinion en regardant la vidéo qu'on ne vous propose pas au bas de ce papier. Coulibaly se charge d'exécuter la sentence. Il pose la balle, s'élance et envoie une quiche au-dessus... Et ensuite ? Et ben ensuite pas grand-chose. Puel lance un super Dario Cvitanich à la peine cette saison sans que cela ne provoque beaucoup de réactions. La pelouse, quant à elle, continue tranquillement sa mue pour ne finalement plus ressembler à grand-chose. Jordan Amavi s'essaye bien à quelques centres dangereux, mais la défense lensoise repousse sereinement. En face, Lens va se mettre à l'abri en fin de rencontre. Parti en contre, Adamo Coulibaly se met sur son 31 et passe en revue trois des quatre défenseurs azuréens avant d'ouvrir parfaitement son pied droit et de tuer définitivement le suspense (2-0, 86e). Les Lensois ont été méritants, à défaut d'être brillants. Vu les conditions de jeu, ils s'en sortent parfaitement et vont pouvoir partir en vacances l'esprit plus léger.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)