1. //
  2. // 11e journée
  3. // Lens/Clermont (2-2)

Lens ne perd plus

Pas de troisième victoire de rang pour les Lensois mais un match nul encourageant. Tour à tour meneurs puis menés, Lensois et Clermontois se partagent finalement les points. Score final : 2-2. Les Nordistes restent treizièmes, les Auvergnats quatorzièmes.

Modififié
2 7
Lens – Clermont : 2-2

Plumain (19ème), Touzghar (63ème) pour les Lensois ; Capelle (26ème), Lacombe (28ème) pour les Clermontois

Lens-Clermont, c'est le treizième de Ligue 2 qui reçoit le quatorzième. Rien de très sexy en soi. Sauf qu'après un début de saison compliqué voire laborieux, les deux équipes remontent doucement la pente. D'un côté, les Lensois restaient sur deux victoires d'affilée. De l'autre, les Clermontois n'avaient plus perdu depuis cinq matches dont deux victoires consécutives. Au final, un match nul animé qui arrange tout le monde et personne en même temps.

14 000 supporters, dont 2 Clermontois


En poste depuis trois matchs, Eric Sikora impose déjà sa marque. Comme la semaine passée face à Auxerre, David Pollet débute sur le banc et c'est Yoann Touzghar qui prend l'axe. Soutenu par un ado de 17 ans, Ange-Freddy Plumain, dont le seul numéro 34 floqué dans le dos, trahit le jeune âge. Dès les premières minutes, Lens prend les choses en main mais sans vraiment peser sur la défense clermontoise. Et ce, malgré les chants de Bollaert. Preuve que, même si son équipe se perd dans le ventre mou de la Ligue 2, le public lensois reste l'un des meilleurs de France. Sur le terrain, les hommes d'Eric Sikora poussent de plus en plus et vont finir par trouver la faille. Sur un centre de Bergdich, Plumain a la chance de se trouver au bon endroit au bon moment. Le gamin ajuste Michael Fabre et court fêter son premier but en pro avec son banc. Mais la fête tourne court. A peine quelques minutes plus tard, sur un coup-franc excentré, Pierrick Capelle saute plus haut que tout le monde et égalise pour Clermont. Pour le plus grand bonheur des deux seuls supporters auvergnats perdus dans la tribune visiteurs. Regonflés à bloc par l'égalisation, les hommes de Régis Brouard ne perdent pas de temps et font le break dans la foulée. Sur une contre-attaque éclair, Grégory Lacombe, plein axe, trouve la lucarne de Rudy Riou. En deux minutes, Clermont a renversé la situation et refroidi tout un stade. Efficace.


Touzghar première


A peu de chose près, le début de la seconde période ressemble à celui de la première. Les Lensois ont le ballon mais n'en font pas grand-chose. Du coup, on s'agace et l'arbitre sort les cartons pour calmer tout le monde. Endormie par son propre rythme, la bande à Yohan Demont trouve la solution en contre. Envoyé au casse-pipe par son gardien, Touzghar joue des coudes avec son défenseur avant de crocheter le gardien adverse et d'égaliser. Le premier but de la saison pour l'attaquant sang et or. C'est maintenant au tour de Clermont de douter. D'autant que Plumain manque par deux fois la balle du troisième. Fatigués, les Auvergnats ne ressortent plus un seul ballon proprement et doivent leur salut à leur gardien d'abord, sur une percée de Bergdich, puis à leur poteau qui renvoie la frappe de Valdivia. L'entrée de David Pollet ne change rien. C'est même Clermont qui est tout près de réaliser le hold-up mais Dembélé croise trop sa frappe dans les dernières minutes. Plus rien ne sera marqué, les deux équipes continuent sur leur lancée.

Par Thomas Porlon

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il s'agit bien d'un article de Thomas Porlon ? De Thomas Porlon ?
Bah ca fait plaisir on prend ce qu'on peu. La relegation serait une catastrophe genre GF38 strasbourg ... Ya encore de l'espoir.
Surement l'un des matchs les plus aboutis du Racing cette saison, sous une pluie glacée et dans une ambiance de coupe en tribune.
Ne manquait que les 3 points face une belle équipe auvergnate!
Y a quand même du changement depuis l'arrivée du nouveau staff.
ce qu'on ne dit pas c'est que pendant ce temps là, le FCN cartonne et Filip Djordjevic est meilleur buteur de L2 avec UNIQUEMENT des buts moches. Et ça c'est classe.

wouallé lé jônes !
panic-ambiance Niveau : District
Heureux de voir que Lens se trouve un fond de jeu ainsi qu'un jeune prometteur (Plumain qui est déjà excellent contre Auxerre), mais par contre quelle défense au carton. Il sera très compliqué de monter plus haut dans le classement de ligue alors que nous avons la 3e pire défense du championnat.
C'était pas 14000 , mais bien 17 367 précisément l'affluence ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 7