1. //
  2. // 2e journée
  3. // Gr.E
  4. // Barcelone/Leverkusen

Leno et Ter Stegen : ennemis pour la vie

Ce mardi soir, l'affiche entre Barcelone et le Bayer Leverkusen réserve des retrouvailles particulières pour deux hommes, à chaque bout du terrain. Depuis plus de 6 ans, Bernd Leno et Marc-André ter Stegen sont les meilleurs ennemis des portiers allemands.

Modififié
11 17
« Il faut en laisser un à la maison. » Rudi Völler n'a pas hésité à mettre les pieds dans le plat en juin dernier, à l'approche de l'Euro U21. Pour le directeur sportif du Bayer Leverkusen, les minots de la Nationalmannschaft ne peuvent prendre le risque d'une ambiance pourrie dans les vestiaires qui gâcherait leurs belles chances de victoire. Entre Marc-André ter Stegen (FC Barcelone) et Bernd Leno (Bayer), il faut faire un choix et en laisser un sur le bord de la route. Pourquoi ? Parce que les deux hommes se détestent cordialement et rivalisent depuis leur plus jeune âge. Parce que les deux hommes savent aussi très bien que si l'un jouera la compétition, l'autre observera. Ainsi est faite la dure vie du gardien de but.

Or Hrubesch, le coach des U21, a choisi de ne pas choisir. Il n'a pas séparé les deux rivaux pour mettre toutes les chances de son côté, selon lui. « Je serais fou de ne pas prendre avec moi deux gardiens de top niveau de ce genre » , avouait-il dès le début des qualifications, en 2013. Ensuite, c'est évidemment Ter Stegen qui s'est imposé comme titulaire. Le suspense n'a pas vraiment eu lieu : MaTS a joué en grande partie les matchs précédents des espoirs et vient de remporter la C1 à Berlin en étant titulaire. Pourtant, Leno n'est pas du même avis et tire la tronche. « Je ne comprends pas ce choix. Moi, je joue tous les trois ou quatre jours. L'autre non. » L'autre ne joue effectivement pas aussi régulièrement, relégué la saison dernière sur le banc pour le championnat – mais titulaire pour la Copa del Rey et la Ligue des champions. L'autre, c'est Ter Stegen, un nom que Leno n'arrive pas à prononcer.

L'enfer, c'est l'autre


Cela fait bien longtemps que Leno doit regarder son concurrent sans réussir à le détrôner. La situation traîne en longueur. La guerre froide entre les deux hommes existe depuis 2009 et une autre compétition européenne, chez les U17. C'est alors que la situation dégénère, avec pour motif principal une broutille de voisinage sur fond de concurrence extrême. Leno téléphone parfois tard, « lui [veut] dormir » . La cohabitation ne tient pas, et les insultes pleuvent façon Diaby et Ben Arfa dans À La Clairefontaine. Les ados sont séparés dans des chambres individuelles et se vouent aux gémonies. Jamais ils ne pourront être amis, plus encore sous un même maillot.

Le problème est en fait simple : Leno a eu le malheur de naître la même exacte année, en 1992, que Ter Stegen. Depuis leur enfance, ils ne font que se croiser dans les équipes de jeunes, luttant pour une seule place sans développer les mêmes qualités. « Tous deux ne sont pas des copies l'un de l'autre, c'est l'une de leurs forces » , déclare Horst Hrubesch, admiratif. Ter Stegen se montre plus à l'aise dans le jeu au pied ? Leno multiplie les prouesses sur sa ligne et les arrêts réflexes. Bernd Leno découvre le haut niveau sous la tutelle de Jens Lehmann au VfB Stuttgart ? Marc-André ter Stegen convoque Oliver Kahn comme son grand modèle à suivre. Les deux hommes sont comme deux aimants contraires.

Youtube

The Tonight Show


À ce petit jeu, malheur au vaincu. Leno a toujours vécu avec une petite longueur de retard. La hiérarchie n'a jamais été véritablement remise en question. C'est Marc-André qui profite du terrain, tandis que Bernd regarde. Aujourd'hui, l'étape des espoirs dépassée, tous deux se disputent une place, et une seule : celle qui permettra de voir l'Euro 2016 avec Manuel Neuer et Ron-Robert Zieler, deux membres indéboulonnables de la Mannschaft. Il y a quatre semaines, après la dernière fenêtre internationale, Andreas Köpke a confirmé « qu'un ou deux jeunes gardiens seraient testés » à l'avenir. Ter Stegen était déjà dans le groupe. Leno n'a pas encore de sélections chez les A, mais il connaît le rôle de doublure comme personne.

Köpke va au Camp Nou ce soir, alors que la décision du groupe allemand pour les matchs contre l'Irlande et la Géorgie aura été donnée quelques heures plus tôt. Leno et Ter Stegen se savent observés, tant pour leurs performances dans les grandes compétitions que pour leur comportement et leur réaction aux annonces de ce genre. L'ancien gardien de l'OM prévient d'ailleurs : « Dans ce type de tournoi, il faut laisser son ego de côté. » La bataille va surtout être relationnelle et médiatique. Ainsi, les deux concurrents jouent désormais la carte de la sagesse et de la bonification avec le temps. Même Leno, souvent le plus amer des deux, met de l'eau dans son vin quand il parle dans les colonnes de Kicker : « On se respecte en tant qu'hommes et en tant que professionnels. » Sans dire son nom pour autant, à l'autre.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Juju la Terreur Niveau : DHR
Cette légende de photo... magnifique !
Shevchenko Niveau : CFA2
Après, c'est pas mal de tapage médiatique pour un gardien qui sera voué à jouer les doublures de Neuer pendant encore un petit temps.
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
On sait que le no-le n'a jamais été à l'aise avec la ter...
Les RG n'ont fait que confirmer.
Message posté par Gilles de la Kolo Tourette
On sait que le no-le n'a jamais été à l'aise avec la ter...
Les RG n'ont fait que confirmer.


Tu es parti beaucoup trop loin mon ami. C'était extrêmement nul.
Message posté par Gilles de la Kolo Tourette
On sait que le no-le n'a jamais été à l'aise avec la ter...
Les RG n'ont fait que confirmer.


Tu es parti beaucoup trop loin mon ami. C'était extrêmement nul.
Lost in translation Niveau : CFA2
Prenez Trapp, de toutes façons il ne jouera pas et on pourra le refourguer l'année prochaine avec la belle étiquette de numero 2 allemand. Et puis ca fera les pieds aux deux autres.
Kevin Trapp va tous les mettre d'accord.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
l'article donne l'impression que c'est plutot leno qui a un problème avec ter stegen(et ca ne m'etonnerait pas qu'il soit à l'origine du conflit).
mais bon ils vont certainement faire des efforts si zieler se pete la jambe et les deux vont à l'euro.

pour ce match,je dis une boulette chacun.balle au centre
Perso je connais pas bien Leno, difficile de donner un point de vue équilibré mais ce que j'ai vu ces derniers temps de Ter Stegen, il est pas encore terrible. Donc il faut pas enterrer son rival comme si c'était déjà un loser dans cette bataille.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Réné Adler!!!







Je déconne bien sûr.
Que Leno signe au Real, ça ne ferait qu'attiser cette rivalité malsaine et cette haine grandissante !

Et ce jusque dans les flammes de l'Enfeeeer !

Il est 2h du mat' chez moi, je vais me coucher, ça vaut mieux.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par El_blanco
Perso je connais pas bien Leno, difficile de donner un point de vue équilibré mais ce que j'ai vu ces derniers temps de Ter Stegen, il est pas encore terrible. Donc il faut pas enterrer son rival comme si c'était déjà un loser dans cette bataille.


Ter Stegen a un potentiel indéniable et un très bon jeu au pied, chose indispensable pour réussir comme gardien au Barça, mais je dois avouer qu'il ne me rassure pas beaucoup, en ce moment. J'ai même hâte que Bravo revienne !
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Leno est vraiment bien armé pour ce poste, peut être le meilleur élément de Leverkusen en tous cas grosse influence sur sa défense voire toute l'équipe, de tous les prétendants allemands cités c'est le mieux noté par Kicker sur les 4 dernières saisons et il joue tous les matches.

Enorme malchance d'avoir été mitraillé par deux-trois fois en pleine lumière (Barça et Chelsea), à bien y regarder ça dépend de lui, quand il n'est pas bien, idem pour sa défense et inversement.

Personnellement Ter Stegen m'impressionne moins mais pour être honnête il prend beaucoup de risques dans le style de Neuer et ça paye quand même régulièrement.

Il est à noter que les jeunes allemands à ce poste ont une énorme pression sur les épaules (n'oublions pas le drame Enke), peut être parce qu'on considère que le gardien doit être un patron dans l'équipe avec un forte personnalité, dans le style des grands anciens mais pas que.

Parce que pour dire les choses clairement et ça se ressent souvent dans la presse allemande, si t'es gardien en Allemagne, c'est que t'es vraiment givré

Pays de hand...
Message posté par Alain Proviste


Ter Stegen a un potentiel indéniable et un très bon jeu au pied, chose indispensable pour réussir comme gardien au Barça, mais je dois avouer qu'il ne me rassure pas beaucoup, en ce moment. J'ai même hâte que Bravo revienne !


Parce qu'il est un gardien qui prend beaucoup de risque et qui n'est pas vraiment en réussite en ce début de saison (imputable sur plusieurs buts, mais pas tant que ça, la défense est au fraise aussi).

Ter Stegen a 9 ans de moins que Bravo aussi, et connait la Liga depuis un moment maintenant. Ce dernier a l'expérience mais nul doute qu'arrivé à maturité ter Stegen fermera beaucoup de grande gueule.
L'Allemagne a un historique de haine entre 2 gardiens de la sélection nationale.
Harald Schumacher avait parlé de la haine que lui vouait Uli Stein a l'époque.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Coman le Barbare roi
11 17