En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Borussia Dortmund-RB Leipzig (2-3)

Leipzig fait trébucher Dortmund

Sous une pluie de cartons jaunes et rouges, deux penaltys et un doublé d'Aubameyang, Dortmund et Leipzig se sont livré un duel d'une intensité rare. Mais finalement, ce sont les visiteurs qui infligent au BvB son premier revers de l'année. Et Jean-Kévin Augustin était dans le coup.

Modififié

Borussia Dortmund 2-3 RB Leipzig

Buts : Aubameyang (4e, 64e sp) pour le BvB // Sabitzer (10e), Poulsen (25e), Augustin (49e sp) pour le RBL

Et Dortmund est tombé. Finalement. Leader de Bundesliga, le BvB concède ce samedi sa première défaite de la saison, à domicile, face au RB Leipzig. Une défaite un peu inattendue, que les Borussen se sont légèrement infligés tout seuls, sans enlever un quelconque mérite à Leipzig. Car les joueurs de Peter Bosz ont ouvert le score très tôt par l'inévitable Aubemayang. Ils auraient pu dérouler, mais se sont fait hara-kiri en encaissant deux buts en première période et en étant réduits à dix dès l'entame de la seconde période. Leipzig ne s'est pas fait prier et a enfoncé le clou, avant de souffrir en fin de match après avoir à son tour été réduit à dix. Pour Dortmund, il s'agit là d'un vrai coup d'arrêt : une première défaite à domicile depuis 41 matchs (!) et une première défaite tout court cette saison en Bundesliga. Le souffle du Bayern, vainqueur 5-0 de Fribourg, est désormais dans leur cou.

Aubameyin, Aubameyang


D'entrée de jeu, Dortmund se montre dominant, désireux de confirmer sa réussite insolente en attaque. Et la marche en avant s’avère rapidement efficace, puisque Aubameyang trompe Gulasci au bout de quatre minutes seulement. Le Gabonais profite d’une passe en retrait complètement ratée de la défense lipsienne et inscrit son neuvième but de la saison. Prouvant au passage combien il est indispensable dans le secteur offensif du BvB. Cette saison, il a frappé 37 fois au but, plus que n’importe quel autre joueur du championnat.

Mais Leipzig a de la ressource. Pas question de donner raison aux observateurs qui voyaient les Roten Bullen un cran au-dessous de leurs débuts dans l’élite. Il ne faut que cinq minutes à l’Autrichien Marcel Sabitzer pour égaliser de la tête et fêter de la meilleure des manières sa première en tant que capitaine. La défense du BvB, amputée de Lukas Piszczek, blessé avec la Pologne, s’est fait prendre de court par le coup franc de Kevin Kampl, à l’origine de l’égalisation.

Les ailes du désir


Quatrième avant le début de la journée, Leipzig se montre volontaire pour recoller avec la tête du classement. Les Saxons, s’ils montrent encore de nombreuses lacunes défensives en se faisant maltraiter par la paire Yarmolenko-Aubameyang et un Mario Götze impérial dans son rôle de numéro 10, ne se laissent pas pour autant dominer outre-mesure. Le deuxième but, inscrit par Yussuf Poulsen, n’est en rien dû au hasard. Leipzig gagne du terrain progressivement, utilisant – comme un clin d’œil à son mécène – les ailes pour exercer son pressing caractéristique et parvenir à ses fins.

Sokratis, lui, fait trébucher Jean-Kévin Augustin dans la surface et voit rouge. Le Français se fait justice lui-même sur penalty et permet à son équipe de prendre le large. Dortmund doit alors tenir 40 minutes à dix, mais très vite, Stefan Ilsanker remet les compteurs à zéro en recevant deux jaunes en deux minutes, pour des fautes grossières sur Götze puis Aubameyang qui partaient au but. À l’entame de la dernière demi-heure, Leipzig répète étrangement les erreurs passées de son adversaire. Upamecano fait tomber Aubameyang dans la surface, M. Aytekin confirme le penalty à l’aide de la vidéo et le Gabonais inscrit un doublé dans la foulée, dépassant ainsi Robert Lewandowski en tête du classement des buteurs. Une décharge électrique pour le BvB qui récupère la possession et montre à nouveau les dents. Trop tard. Gulasci s'est imposé en patron pour empêcher Dortmund d'arracher un match nul qui aurait pourtant été plus que mérité. Dortmund reste leader, mais a utilisé son joker.

Borussia Dortmund (4-3-3) : Bürki - Toljan (Pulisic, 46e), Sokratis, Toprak, Zagadou - Castro, Şahin (Weigl, 46e), Götze - Yarmolenko, Aubameyang, Philipp (Bartra, 51e)
Rasenballsport Leipzig (4-4-2) : Gulasci - Halstenberg, Upamecano, Ilsanker, Bernardo - Bruma, Kampl, Keita (Demme, 46e), Sabitzer (Orbán, 86e) - Augustin (Laimer, 64e), Poulsen

  • Résultats et classement de la Bundesliga
  • Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Julien Duez
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
    il y a 5 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 6 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27