1. //
  2. //
  3. // Leicester-Man.City (0-0)

Leicester tient tête à l’ogre mancunien

Volontaire et enthousiaste mais confronté à ses propres limites, Leicester a parfaitement négocié la réception de Manchester City (0-0), ce mardi. Un match nul qui permet aux Foxes de revenir à hauteur d’Arsenal et de continuer leur folle épopée.

Modififié
1 268

Leicester City FC 0-0 Manchester City FC


À l’approche des fêtes de fin d’année, période ô combien charnière dans le championnat anglais, Claudio Ranieri avait prononcé cette phrase significative du conte de fées que vit Leicester : « Les supporters sont en plein rêve et je ne veux pas les réveiller. » Que le technicien transalpin se rassure, après le nul obtenu par sa formation face à Manchester City (0-0), la parenthèse idyllique se poursuit pour les fans des Foxes. Plein de volonté, d’envie et de générosité dans les efforts, ils ont tenu la dragée haute à une escouade mancunienne solide, quoique émoussée physiquement et pas aussi inspirée que d’habitude aux avant-postes. Un résultat plus que probant pour Leicester qui revient à hauteur du leader Arsenal et compte trois points d’avance sur son adversaire du soir. Trois jours après leur balade contre Sunderland (4-1), City enchaîne un sixième match consécutif sans victoire à l’extérieur. Soit sa pire série en Premier League depuis avril 2011.

Aux Citizens la domination, aux Foxes la générosité

Qualifiant la réception de Manchester City comme « un autre test fantastique » , trois jours après le Boxing Day mal négocié à Liverpool, Claudio Ranieri choisit d’opérer quelques changements notables. Exit le 4-4-2 habituel et place à un 4-3-3 de circonstances avec un trio Inler-Kanté-Drinkwater afin de densifier son milieu de terrain. Manuel Pellegrini, lui, fait dans le classique en réintégrant Agüero dans son onze titulaire, toujours amputé du captain Kompany. Poussé d’entrée par la ferveur et les chants de ses supporters dans l’enceinte du King Power Stadium, Leicester amorce la rencontre pied au plancher. Avec, notamment, une grosse intensité mise sur les premières relances mancuniennes d’Otamendi et Mangala, ainsi qu’un Jamie Vardy s’époumonant sur tout le front de l’attaque. Les Foxes font preuve d’envie, de volonté, mais leur allant offensif manque clairement de tranchant. Hormis une jolie inspiration de Mahrez (25e), dont la frappe passe non loin des buts de Hart, ils peinent à porter le danger près des bois du portier anglais. À l’image de cette combinaison poussive sur coup franc entre Fuchs et le bûcheron Huth (15e).

Choisissant de procéder en contre-attaque, d’user de longs ballons et de faire évoluer son bloc bas, Leicester laisse le cuir aux visiteurs. Mené par la baguette de Silva, Manchester City insiste beaucoup sur le côté gauche en sollicitant à maintes reprises Kolářov. Le Serbe abreuve la surface adverse de centres, sans toutefois trouver preneur. Il faut attendre de voir Sterling et sa nouvelle coupe tout droit sortie de Sister Act en action pour voir la défense de Leicester chanceler quelque peu. L’Anglais s’illustre d’abord en tant que passeur pour De Bruyne (18e), avant d’allumer lui-même plusieurs mèches en direction du but de Schmeichel (27e, 28e, 32e). Les Citizens font parler leur maîtrise technique, dominent peu à peu les débats. Mais leurs errements défensifs demeurent et sont tout proches de leur coûter cher juste avant la pause. Mais ni Albrighton, légèrement trop court sur un centre de Fuchs, ni Vardy, récupérant le ballon après une maladresse de Fernandinho, ne parviennent à en profiter.

Ranieri a les idées, mais pas les ressources

Revigoré après cette fin de première période débridée, Leicester entame le second acte de tout aussi belle manière. En témoigne l’impact dans les duels de Kanté et Inler. L’ancien Caennais est d’ailleurs tout proche de tromper Hart sur une frappe lointaine (54e). Si les porteurs d’eau se distinguent, les artistes également. Sur un service lumineux de Mahrez dans le dos de la défense de City, Vardy se met en évidence, mais croise trop sa frappe (60e). Virevoltant ce soir, le Britannique alerte Hart dix minutes plus tard d’une frappe à ras de terre. Preuve de l’élan offensif des pensionnaires locaux, Ranieri décide de faire entrer le colosse Ulloa à la place d’Inler. Les hommes de Pellegrini souffrent, reculent et manquent d’idées offensivement. « El Kun » en tête qui, peu à son aise à l’exception d’un frisson distillé dans le stade en début de période (54e), cède rapidement sa place à Bony. À défaut de se montrer plus efficace, l’attaquant ivoirien tente sa chance à plusieurs reprises (69e, 79e). Deux tentatives timides, symboles d’une équipe qui n’avait visiblement pas les jambes pour contrer l’enthousiasme débordant des Foxes. Oui, le rêve continue pour Claudio Ranieri et ses hommes.


Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Les arbitres commencent à avoir de l'empathie pour Leicester on dirait..
Y avais clairement péno sur Aguero (la faute à Inler), on va pas parlé de la main sur le tir de Silva..

Enfin bref Leicester à montré ce soir que c'était un candidat plus que sérieux pour la Ligue des champions.

City n'est que à 3pts, vu le courant alternatif sur laquelle joue Arsenal, c'est pas grand chose même si ils ont quand même grillé 90% de leurs joker.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Lovren a vraiment traumatisé Vardy et Mahrez on dirait.
Benito-Bx Niveau : CFA
Bony et Jesus Navas...jusque quand on va devoir se les taper...

En 3 minutes, De Bruyne s'est énervé 2 fois sur Bony tellement le mec ne voit rien et joue mal...
Omar Listening Niveau : DHR
City fait vraiment peine à voir.

Les 30 premières minutes, Leicester a pris l’eau de manière impressionnante. Derrière, leur milieu a complètement dominé celui de city, en terme d’impact, de pressing, de sorties/remontées de balles rapides. Kanté fait un match de cochon, mais je trouve qu’on oublie vite Drinkwater, qu’est ce qu’il joue juste ! les deux ensemble, ça fonctionne très très bien en tout cas, et la sortie de Drinkwater a gâché la fin de match de Leicester.

Sans un peu plus de banc au milieu, ça ira pas au bout, mais elle est agréable à regarder cette équipe.

Pas trop besoin de parler de Mahrez qui a tout fait au trio Mangala/Otamendi/Fernandinho. Quelle charnière de merde sans déconner. Les deux ont passé le match à se jeter comme des demeurés, et Otamendi ajoute une simulation grotesque à la fin du match. Même si Arsenal finit pas champion, pitié pas City. Autant de moyens pour si peu de cohérence et d’intelligence tactique…
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Et spécial dédicace à cette catin d'Otamendi, sa simulation c'était du grand art.
Massimo69 Niveau : DHR
Quand je vois Manchester City, je comprends pourquoi il m'arrive d'avoir envie de décrocher du football... Ce club symbolise toutes les dérives de ce sport.

Et l'autre tocard de Stéphane Guy qui te balance: "Mais avec tout l'argent dépensé, cette équipe devrait être extraordinaire!" Ça ne te dit pas de rajouter que tous ces montants de transferts sont incroyablement SURCÔTÉS? Mangala 50 millions, Sterling 60, De Bruyne 80, Bony 40, Otamendi 40... Y'en a même qui te disent que Kolarov est un bon joueur... BOH.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Message posté par Omar Listening
City fait vraiment peine à voir.

Les 30 premières minutes, Leicester a pris l’eau de manière impressionnante. Derrière, leur milieu a complètement dominé celui de city, en terme d’impact, de pressing, de sorties/remontées de balles rapides. Kanté fait un match de cochon, mais je trouve qu’on oublie vite Drinkwater, qu’est ce qu’il joue juste ! les deux ensemble, ça fonctionne très très bien en tout cas, et la sortie de Drinkwater a gâché la fin de match de Leicester.

Sans un peu plus de banc au milieu, ça ira pas au bout, mais elle est agréable à regarder cette équipe.

Pas trop besoin de parler de Mahrez qui a tout fait au trio Mangala/Otamendi/Fernandinho. Quelle charnière de merde sans déconner. Les deux ont passé le match à se jeter comme des demeurés, et Otamendi ajoute une simulation grotesque à la fin du match. Même si Arsenal finit pas champion, pitié pas City. Autant de moyens pour si peu de cohérence et d’intelligence tactique…


Drinkwater revenait de blessure c'est pour ça qu'il sort, mais je suis d'accord c'est un super joueur, tout comme Kanté, Mahrez, Vardy, Fuchs, Albrighton qui ressort de nulle part après avoir déçu à Aston Villa, et puis cette charnière Huth-Morgan qui a tout de la pire défense de PL mais qui tient superbement bien la route, quel monstre ce Morgan il a mangé Sterling et Aguero et il sortait déjà d'un match colossal à Anfield.

Sinon City, c'est quand même super triste ce qu'ils proposent, Silva complètement transparent, Sterling brouillon, même De Bruyne n'y était pas, et puis cette entrée de Navas se passe de commentaires, franchement on critique Chelsea et MU mais je pense qu'il faut bien ouvrir les yeux sur les performances moyennes de City.
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
Message posté par Massimo69
Quand je vois Manchester City, je comprends pourquoi il m'arrive d'avoir envie de décrocher du football... Ce club symbolise toutes les dérives de ce sport.

Et l'autre tocard de Stéphane Guy qui te balance: "Mais avec tout l'argent dépensé, cette équipe devrait être extraordinaire!" Ça ne te dit pas de rajouter que tous ces montants de transferts sont incroyablement SURCÔTÉS? Mangala 50 millions, Sterling 60, De Bruyne 80, Bony 40, Otamendi 40... Y'en a même qui te disent que Kolarov est un bon joueur... BOH.


Ah! DE Bruyne surcôté????
T'as envie de décrocher du foot? Pourtant, Fiorentino Perez sévit depuis 2000 au Real...
City c'est pas triste, c'est irrégulier nuance..
Le match il y a 3 jours contre Sunderland, c'est du foot champagne, aujourd'hui c'est le City qui joue le big four (Vs United, Liverpool, Arsenal & ce soir Leicester).

Maintenant je pense toujours que avec Kompany de retour et vu le petit retard, City sera champion.
volontaire 82 Niveau : CFA2
A force d'insulter les ex équipes du Big Four tout les weekends, peut-être que tout le monde prendra enfin conscience de la baisse considérable de niveau de ce championnat, que même les chocs entre 'gros' ne parviennent plus à masquer..

City est plus que moyen, mais reste mon favori pour le titre, avec pourtant Silva et Yaya qui ont décidé de jouer à fond un match sur deux cette saison, Sterling le poulet sans tête, le clown Mangala, et Bony qui est à ranger avec Benteke et à enfermer pour crime contre la conduite de balle et la technique.. Sans parler des bonnes blagues sur le banc, mwahahaha NAVAS, un génie....

Man U et sa légende à 2 buts, son nouveau prodige à 4, ses éternelles escroqueries Mata Young, ses rampants qui n'avancent plus, Schweini en tête, son coach taré..

Arsenal qui prend sa branlée annuelle dès qu'il faut faire le cador, qui croit encore que Mertesacker est un joueur de foot, et que Walcott sera un jour capable de changer de direction en sprintant..

Liverpool, qui décide d'arrêter de jouer au foot dès que le budget de l'équipe d'en face est inférieur au sien, là aussi quelques bonnes blagues, Lovren, Lucas, Benteke, Firmino..

Et Chelsea.. y'a t'il vraiment besoin de développer ?


Seul Tottenham tient son rang de façon assez constante, et assez surprenante aussi. J'aimerais bien les voir plus haut, rien que pour récompenser l'excellent travail de Pochettino.

Même les pseudos surprises, Palace, ou Leicester, qui croit vraiment que cela va durer ? Vardy va partir pour 40 briques à Chelsea et fera plus rien.. Watford est déjà un peu en train de s'écrouler d'ailleurs, en même temps, t'as beau avoir la gnaque , ça restait ultra limité comme jeu, on balance et on attend un exploit d'Ighalo, derrière c'est bûcherons en puissance.

Tout les weekend on se plaint, on insulte Van Gaal, Hazard, Bony, etc.. La PL est juste devenu un championnat moyen.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Sinon City: défaite contre Pool, Tottenham, Asenal
nul contre Leicester et United.

Pas fameux. Il est temps de passer la main Pellegrini.
Et fout moi De Bruyne en 10 putain.
Benito-Bx Niveau : CFA
Sérieux De Bruyne, il y a deux contres où il est idéalement placé et Bony fait n'importe quoi...quand ce n'est pas Navas qui traine son absence total de confiance et de vision. Vivement le retour de Nasri ! Et pourquoi avoir vendu Dzeko ?
Message posté par The Lunatic is on the grass
Ah! DE Bruyne surcôté????
T'as envie de décrocher du foot? Pourtant, Fiorentino Perez sévit depuis 2000 au Real...


Ace of spades en fond musical, Lemmy a cassé sa pipe d'alcolo...
Quand tu vois City se faire bouger sur un changement de jeu avec un bloc qui coulisse pas et des mecs qui se regardent comme des demeurés, tu te demandes ce qu'ils foutent à l'entrainement.
Pellegrini n'a pas la main sur son groupe, c'est pas possible que celui qui a dirigé le Villaréal qui gérait toutes les situations de jeu et donnait la leçon soit l'unique responsable de cette merde.
Les deux offensifs recrutés cet été, c'est plut^t le registre de la percussion avec le besoin de se créer de l'espace devant soi, résultat pas une combinaison valable sur les cotés avec des latéraux nuls à chier et les deux comme des cons à se faire serrer au fond ou forcé de repiquer, c'est pas comme si y'avait déjà 3 ou 4 coéquipiers.
Yaya Touré fait le minimum, avec son talent il donne le change mais ça se voit.
Zabaletta manque terriblement.
Message posté par pierre ménès 2.0
Sinon City: défaite contre Pool, Tottenham, Asenal
nul contre Leicester et United.

Pas fameux. Il est temps de passer la main Pellegrini.
Et fout moi De Bruyne en 10 putain.


C'est clair que contre les gros cette saison, c'est juste honteux le bilan.

Mais bon encore une fois,il ne sont qu'à 3 points du leader.
Merci Volontaire 82!

Le foot en général est devenu moyen!

Ya plus d espaces, de moins en moins d intelligence et de jeu collectif, tjs plus de crêtes, de joueurs qui courent vite et qui font les bad boys.
Qd je vois l évolution du jeu de Sterling....

C est de la merde.

Après avoir vu le match de Leicester ctre Man Utd, j ai décidé de regarder ce match ctre City: j ai fini mon diabolo cerise et on est partis à la mi-temps.

Qu on donne tous les millions au Real, au Barça, à l Inter et au PSG et qu'on nous rende Van Nistelrooy, Roy Keane, Gerrard, Henry (que je hais), Juan Pablo Angel.

Je veux surtt pas devenir un vieux con dc j essaie d être objectif: le footbaest insipide, sans saveur, sans intérêt, sans relief.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par The Lunatic is on the grass
Ah! DE Bruyne surcôté????
T'as envie de décrocher du foot? Pourtant, Fiorentino Perez sévit depuis 2000 au Real...


De Bruyne est excellent.
Mais 80M, c'est non.

Donc sur un plan purement comptable, oui il a été surévalué.
Message posté par The Lunatic is on the grass
Ah! DE Bruyne surcôté????
T'as envie de décrocher du foot? Pourtant, Fiorentino Perez sévit depuis 2000 au Real...


Oui surcoté, dans le sens, où dans un monde normal, il ne les vaut jamais ces 80M. Ya que City pour mettre autant de fric sur des joueurs acceptables!
Message posté par PhoenixLite
De Bruyne est excellent.
Mais 80M, c'est non.

Donc sur un plan purement comptable, oui il a été surévalué.


Ah je me suis fait devancer!
Message posté par Massimo69
Quand je vois Manchester City, je comprends pourquoi il m'arrive d'avoir envie de décrocher du football... Ce club symbolise toutes les dérives de ce sport.

Et l'autre tocard de Stéphane Guy qui te balance: "Mais avec tout l'argent dépensé, cette équipe devrait être extraordinaire!" Ça ne te dit pas de rajouter que tous ces montants de transferts sont incroyablement SURCÔTÉS? Mangala 50 millions, Sterling 60, De Bruyne 80, Bony 40, Otamendi 40... Y'en a même qui te disent que Kolarov est un bon joueur... BOH.


100% d'accord, mais moi c'est de la PL que j'ai envie de décrocher. Jusque là je m'accroche encore au suspense et à la qualité de la réalisation, mais chaque semaine, je suis blasé par les approximations techniques, le jeu sans intelligence, le manque de cohérence des équipes qui la composent.
Ce qui est sympa quand on lit les commentaires c'est que tous les meilleurs joueurs de la planète sont constamment des sales chèvres surcôtées... vous arrivez encore a avoir quelques joueurs que vous aimez ou vous regardez tous les matchs de manière ultra négative pour pouvoir bien leurs cracher dessus ensuite ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Özil relance Arsenal
1 268