Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Man. City-Leicester (1-3)

Leicester renvoie City dans sa Huth

Ces Foxes sont incroyables ! Grâce à leur goût de l'effort et à leur talent, les joueurs de Leicester ont massacré leurs homologues de Manchester (1-3). Le titre est désormais à portée de pieds pour les Renards.

Modififié

Manchester City FC 1-3 Leicester City FC

Buts : Agüero (87e) pour les Citizens // Huth (3e, 60e) et Mahrez (48e) pour les Foxes

Ce choc au sommet de la 25e journée de Premier League avait tout d'une fable de La Fontaine. Les Foxes de Ranieri, attirés par les trois points que tenaient dans leurs becs les corbeaux aux noms rutilants de Manchester City, ont joué de malice pour duper leurs adversaires. Phénix de l'hôte de l'Etihad, Manuel Pellegrini ne s'attendait sûrement pas à ça. En trois petites minutes seulement, les Renards ont réussi à se jouer de leurs adversaires pour s'emparer d'une victoire plus que précieuse. Côté Manchester City, le ramage des coéquipiers d'Agüero ne se rapporte pas vraiment à leur plumage. Leicester City, en revanche, peut jubiler. « Mes bons messieurs, apprenez que toute équipe surprise vit aux dépens de celle qui la laisse jouer son jeu. Cette leçon vaut bien un titre de champion, sans doute. » Manchester City peut espérer qu'on ne l'y prendra plus. Mais tant que Riyad Mahrez jouera en Premier League, difficile de l'affirmer.

Les Foxes sortent vite de leur Huth


Personne n'aurait pu prévoir en début de saison que ce Manchester CityLeicester serait décisif pour le titre. Et pourtant, c'est bien pour distancer leur dauphin que les Foxes se présentent à l'Etihad Stadium cette après-midi. Et les hommes de Claudio Ranieri entament le match en conséquence. Sur sa première touche de balle, Riyad Mahrez s'amuse de la défense mancunienne et obtient un coup franc à l'entrée de la surface sur la ligne de sortie de but (3e). Intelligemment tiré, le coup franc trouve Huth qui trompe Joe Hart de près et ouvre le score. Quel début de match pour Leicester ! N'Golo Kanté est impressionnant au milieu de terrain, tandis que les Citizens semblent complètement assommés. Il faut d'ailleurs une belle sortie de Joe Hart devant Jamie Vardy pour empêcher City de déjà sombrer (8e). La vitesse et l'explosivité des joueurs de Ranieri sont tout bonnement stupéfiantes.


Il faut attendre le quart d'heure de jeu pour voir les Citizens se procurer leur première occasion. David Silva pénètre dans la surface balle au pied, élimine trois joueurs et frappe du droit. Sa tentative échoue à quelques centimètres du poteau gauche de Kasper Schmeichel. Quelques instants plus tard, Zabaleta obtient un coup franc à la limite de la surface de réparation (24e). Les esprits s'échauffent et le ralenti donne raison aux joueurs de Manchester City : la faute est commise sur la ligne, et la ligne fait partie de la surface. Passé cet accroc, Leicester laisse la balle à son adversaire, comme souvent. Mais les coéquipiers de Yaya Touré n'arrivent pas à se montrer dangereux dans les vingt derniers mètres et s'en remettent souvent à des tentatives lointaines désespérées. Sous la pluie battante de Manchester, le match se poursuit sans autre fait de jeu. Les joueurs de City tournent en rond devant le double rideau de Leicester sans parvenir à trouver la faille.

Incroyable Mahrez


Après la pause, les Foxes n'entendent pas changer quoi que ce soit à leur schéma de jeu. Et, exactement comme en première période, il ne faut que trois minutes aux hommes de Ranieri pour marquer. Et quel but ! Sur un contre éclair, Kanté résiste au milieu de terrain et sert Mahrez. Le petit génie de Leicester jouit d'un contre favorable, enrhume Demichelis d'un passement de jambe rapide et fusille Hart pour doubler la mise (48e). 14 buts et 10 passes décisives pour l'ancien Quimpérois qui n'en finit plus de s'amuser. Cette équipe est tout bonnement incroyable. Manuel Pellegrini est contraint de procéder à un double changement, sortant Yaya Touré et Delph pour Fernando et Iheanacho. C'est d'ailleurs Fernando qui croit réduire l'écart sur corner (55e), mais Kasper Schmeichel l'en empêche d'une superbe parade réflexe. Et tout va de mal en pis pour les Citizens.

Sur corner, Huth, déjà buteur en première période, s'offre un doublé en sautant plus haut que Demichelis, absolument catastrophique aujourd'hui (60e). Le match est définitivement plié, mais les joueurs de Leicester en veulent plus. Jamie Vardy, qui n'a pas encore marqué aujourd'hui, part à la limite du hors-jeu, laisse ses défenseurs à quelques kilomètres derrière lui, mais bute une nouvelle fois sur Joe Hart (67e). Chambré par les supporters mancuniens, Vardy se permet même de riposter en montrant le score avec ses doigts. Classique. Manuel Pellegrini et ses hommes sont résignés et espèrent simplement ne pas encaisser plus de buts. Mais les Renards se montrent gourmands et poussent toujours plus. Un peu trop peut-être. Sur corner, Manchester City parvient à réduire le score grâce à Agüero (88e). Mais ce but ne changera rien : City accuse désormais un retard de six points sur le leader de la Premier League.

  • Résultats et classement de Premier League


    Par Gabriel Cnudde
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses