En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 5e journée

Leicester renversant, Naismith voit triple

Steven Naismith abat Chelsea d'un triplé retentissant, Leicester confirme son incroyable série, et les jeunes, à l'instar d'Anthony Martial, ont frappé fort ce week-end.

L'équipe de la journée : Leicester City

Mais où s'arrêtera Leicester City ? Vainqueurs à domicile face à Aston Villa ce week-end (3-2), les Foxes s'accrochent solidement à la deuxième place du classement général, et sont désormais la seule équipe invaincue en Premier League avec Manchester City. Du lourd, quoi. Pourtant, tout avait mal commencé pour les hommes de Ranieri, menés 0-2 à l'heure de jeu. Mais voilà, à l'instar de Riyad Mahrez, auteur de deux passes décisives ce dimanche, les pensionnaires du King Power Stadium semblent marcher sur l'eau en ce début de saison, et ont renversé la tendance en 20 minutes, avec un but de la victoire inscrit à la 89e. Une folie à l'état pur.

Le joueur de la journée : Steven Naismith

On dit souvent qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Deux jours avant son 29e anniversaire, Steven Naismith s'est ainsi offert le plus beau des cadeaux. Sorti du banc à la 8e minute pour remplacer Bešić, blessé, Naismith a fait tomber Chelsea d'un « perfect hat-trick » exceptionnel. Une tête à bout portant pour commencer le festival, puis une belle frappe croisée du gauche, avant de conclure, en toute fin de partie, par une frappe croisée du droit. Et peu importe si Matić a réduit le score d'un superbe missile entre-temps, cette journée avait déjà sacré son héros, qui pouvait repartir, souriant, avec le ballon de la rencontre.

Le but de la journée : Christian Benteke

N'en déplaise aux fans d'Anthony Martial, qui a certes marqué son premier match de son empreinte avec un très beau but, celui de son adversaire du jour, Christian Benteke, était esthétiquement trop réussi pour ne pas être mentionné. Auteur jusqu'à la 84e minute d'un match très décevant, à l'image de son équipe, l'international belge a ainsi été touché par la grâce le temps d'une seconde. À la réception d'un centre dévié de Jordon Ibe, le numéro 9 des Reds s'élève et claque un ciseau absolument parfait pour réduire le score à 2-1. Un golazo inutile, malheureusement pour lui.

La déclaration de la journée

« Je sais que beaucoup de personnes sont heureuses de me trouver finalement dans cette situation après tant d'années. » Mal en point, José Mourinho a d'abord évoqué, sereinement, le manque de réussite flagrant de son équipe depuis le début de saison. Mais bon, Mourinho ne serait pas Mourinho sans un petit brin de provocation, saupoudrée d'une pincette de victimisation, pas vrai ? Mais qui pourrait autant en vouloir au Special One ?

L'analyse définitive : Roulez jeunesse !

Un petit vent de fraîcheur a soufflé sur les terrains de Premier League ce week-end. Ainsi, ils sont trois très jeunes joueurs à avoir inscrit leur premier but en Premier League ce week-end et attiré les projecteurs. Sur la pelouse de Crystal Palace, c'est d'abord le Nigérian Kelechi Iheanacho - mot compte triple - qui a offert, du haut de ses 18 ans, la victoire à Manchester City sur la pelouse de Crystal Palace à la dernière minute (0-1). Quelques heures plus tard, ce fut au tour d'Anthony Martial de se mettre les supporters de United dans la poche avec un but « à la Henry » pour asseoir la victoire des Red Devils face à Liverpool (3-1). Enfin, c'est le prometteur Jack Grealish qui, malgré la défaite des siens à Leicester (3-2), a ouvert son compteur en championnat d'une belle frappe enroulée. Oui, celui qui a passé des belles vacances à Tenerife.

Vous avez raté Norwich-Bournemouth et vous n'auriez pas dû

Alors bien sûr, vous aviez sûrement plein de bonnes raisons pour rater ce match entre promus. Mais déjà, vous avez raté l'une des affiches les plus prolifiques de cette cinquième journée de Premier League. Ensuite, il y avait lors de ce match un parfum de Championship non négligeable avec deux équipes développant un jeu offensif, tentant de jouer la gagne, dans une très belle ambiance. Enfin, ce fut l'occasion de constater que la paire Wes Hoolahan - Cameron Jerome, déjà ultra-prolifique l'an passé en Championship, n'a rien perdu de ses automatismes à l'échelon supérieur. Bref, une belle surprise à tous les niveaux.

La polémique autour de la théière : Où sont les certitudes de l'an passé ?

Mais où sont les certitudes de l'an passé ? La défense de Chelsea ? Perdue de vue. Fàbregas, le distributeur de caviars ? Muet. Diego Costa, la hantise des défenseurs ? Invisible. Eden Hazard ? Une nouvelle fois aux abonnés absents. Agüero, pourtant auteur d'un très bon début de saison ? Maudit, et une nouvelle fois blessé. La belle surprise Harry Kane ? Méconnaissable avec Tottenham. Mané, Pellè et le Southampton plaisant de Ronald Koeman ? Tout pareil. Bref, en ce début de saison, ce qui a fonctionné l'an passé ne fonctionne plus, et au contraire, ce qui foirait ce remet à briller. Ainsi, la paire Kompany-Mangala est toujours intraîtable, Ross Barkley et Everton régalent, Chris Smalling est solide comme un roc, et Riyad Mahrez est le meilleur joueur de ce début de saison. Le monde à l'envers.

La stat inutile

1. Anthony Martial a marqué sur son premier tir en Premier League. Il manquait pas un zéro sur le chèque, d'ailleurs ?

What else ?

C'était seulement la troisième fois depuis l'instauration de la Premier League en février 1992 qu'un match entre Manchester United et Liverpool ne comportait ni Ryan Giggs ni Steven Gerrard.

Mesut Özil est le joueur à avoir créé le plus d'occasions de but en 2015 en Premier League, soit 76.

Chelsea concède une moyenne de 7,6 tirs cadrés par match depuis le début de saison, contre 3,2 l'an passé.

Leicester est invaincu depuis 9 matchs en Premier League, la meilleure série de l'histoire du club.


Ighalo, buteur pour Watford, a inscrit le 1000e but en Premier League à Vicarage Road, 3044 jours après le 99e.

Dimitri Payet a été impliqué sur dix buts (3 buts, 7 passes décisives) lors de ses 13 dernières apparitions en championnat, Ligue 1 et Premier League confondues. Bah alors, qu'est-ce qu'on attend DD ?

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9
À lire ensuite
FC Astana, kazakh rouge