Leicester, la saison d’après

Champion surprise l’an passé, le temps de confirmer est venu pour Leicester. Et si c’était ça le plus dur ? Ventre mou ou tête du classement, les hommes de Ranieri sont attendus au tournant.

1k 13
Pour Leicester, le plus dur arrive. Champion à la surprise générale la saison dernière, le temps de confirmer est venu. Feu de paille ou véritable tendance, les Renards ont beaucoup à prouver cette année. Mais cela s’annonce compliqué. Une statistique parle d’elle-même. En Premier League, sur les dix dernières saisons, seul Manchester United, en faisant le triplé 2007-2008-2009, a réussi à conserver sa couronne. De quoi décourager les hommes de Claudio Ranieri ? Certainement pas, mais force est de constater que l’exercice à venir sera périlleux.


Récemment, deux clubs ont connu la joie d'un titre surprise dans un championnat du top 5 européen : Wolfsburg en 2008-09 et Montpellier en 2011-12. Mais le futur a été le même. Sacrés, ils ont retrouvé leur place au milieu de tableau dès l’année suivante. La cause ? La fin de l’effet de surprise, une répétition des échéances inédites avec la Ligue des champions et l’exode des meilleurs joueurs.

Un championnat (trop?) ouvert


Riyad Mahrez optimiste pour l'avenir des Foxes

Si l’an passé, la formation des Midlands de l’Est avait la chance de pouvoir passer sous les radars, la situation sera bien différente en 2016-17. Fini la chance d'être sous-estimé. Les tactiques du technicien italien sont désormais connues et il va falloir innover pour avoir la chance de reprendre à revers les habitués du Big 4. La route sera semée d’embûches et d’adversaires redoutables. Le City de Guardiola, le ManU de Mourinho, le Chelsea de Conte et le Liverpool de Klopp sont morts de faim, et la bataille fera rage pour monter sur le trône. Cette concurrence féroce sera à double tranchant. Les résidents du King Power Stadion auront le couteau sous la gorge à chaque rencontre, et une mauvaise série serait fatale. Sans oublier une étiquette de tenant du titre qui leur collera à la peau, 38 journées durant.


Mais des outsiders comme Leicester ou Tottenham pourraient également s'infiltrer dans les brèches ouvertes par des confrontations directes à l'issue incertaine. Là encore, les coéquipiers de Vardy sont vernis. Le menu des hostilités est à la faveur du champion en titre. Des chocs répartis de manière homogène tout au long de la saison, sans enchaînements particulièrement difficiles. Pas le cas de tout le monde. En mai, la différence se jouera sur des détails et le calendrier pourrait en être un. Mais la C1 va surcharger le programme, et avec seulement cinq joueurs habitués aux joutes du milieu de semaine, il va falloir une profondeur de banc suffisante pour arriver frais dans la dernière ligne droite. Ce qui avait été leur avantage l’an passé pourrait bien être un boulet cette saison. D'autant plus que Ranieri a annoncé la couleur. L'objectif sera de briller dans la course à la coupe aux grandes oreilles.

Avec ou sans Mahrez ?


Ngolo Kanté parti, Ryiad Mahrez sur la même voie, l’effectif risque justement de se faire piller d’ici au 31 août. La continuité sera une des clés d'une saison réussie. Avec la somme astronomique touchée via les droits TV, Vichal Srivaddhanaprabha pourrait bien lâcher quelques biftons pour attirer un ou plusieurs tops joueurs dans la ville de 329 000 habitants. Mais pour l’instant, le mercato a été placé sous le signe de la raison. Ahmed Musa renforce le secteur offensif, Nampalys Mendy supplée son compatriote parti à Chelsea, et c’est tout. Daniel Amartey avait déjà été recruté l’hiver dernier pour renforcer l’entrejeu. Aujourd'hui, la tendance est à l'attente d’une nouvelle révélation. Si cela a marché pour Vardy et Mahrez pourquoi cela ne marcherait pas pour le Ghanéen et l’ancien buteur du CSKA Moscou ? D'autant plus que ce dernier a un pedigree solide. Mais un problème d'adaptation pourrait tout chambouler. C'est un pari risqué. Mais ces hommes ont déjà prouvé qu'ils sont capables de tout.



Par Nicolas Kohlhuber
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

 //  08:36  //  Aficionado de la Thaïlande
"Récemment, deux clubs ont connu la joie d'un titre surprise dans un championnat du top 5 européen : Wolfsburg en 2008-09 et Montpellier en 2011-12. Mais le futur a été le même. Sacrés, ils ont retrouvé leur place au milieu de tableau dès l’année suivante. La cause ? La fin de l’effet de surprise, une répétition des échéances inédites avec la Ligue des champions et l’exode des meilleurs joueurs."

Bon la France est 6 eme mais on ne va pas chipoter. Et oui Leicester suivra le meme chemin, c est déjà énorme pour un quasi-ligue 2 d avoir chopper la première place. Un miracle (ou une tragedie) ne se reproduit jamais deux fois de suite à la meme place. Je les vois terminer entre la 8 eme et la 12 eme, ce qui vu l historique du club serait déjà pas mal. La saison dernière en PL c est un peu comme l Euro 2016, faudra attendre un moment avant de retrouver une configuration aussi peu favorable aux "gros". Si Mahrez s'en va, là, le ventre mou sera acté.
nononoway Niveau : CFA
Message posté par groin
"Récemment, deux clubs ont connu la joie d'un titre surprise dans un championnat du top 5 européen : Wolfsburg en 2008-09 et Montpellier en 2011-12. Mais le futur a été le même. Sacrés, ils ont retrouvé leur place au milieu de tableau dès l’année suivante. La cause ? La fin de l’effet de surprise, une répétition des échéances inédites avec la Ligue des champions et l’exode des meilleurs joueurs."

Bon la France est 6 eme mais on ne va pas chipoter. Et oui Leicester suivra le meme chemin, c est déjà énorme pour un quasi-ligue 2 d avoir chopper la première place. Un miracle (ou une tragedie) ne se reproduit jamais deux fois de suite à la meme place. Je les vois terminer entre la 8 eme et la 12 eme, ce qui vu l historique du club serait déjà pas mal. La saison dernière en PL c est un peu comme l Euro 2016, faudra attendre un moment avant de retrouver une configuration aussi peu favorable aux "gros". Si Mahrez s'en va, là, le ventre mou sera acté.


"énorme" ne traduit pas l'exploit
on a fini par s'habituer à l'idée de LCFC champion mais c'est complètement, complètement fou
Leicester n'a rien à confirmer. Le titre de champion, ils l'ont en poche et c'est déjà un sacré exploit.
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par Ravage
Leicester n'a rien à confirmer. Le titre de champion, ils l'ont en poche et c'est déjà un sacré exploit.


Perso je suis plus pessimiste que l'article.. S'ils finissent dans le ventre mou du classement, ils pourront être satisfaits !

Avec le départ de leurs meilleurs joueurs, le relâchement d'après titre, la pré-retraite de Vardy, la C1 à jouer, les schémas tactiques de Ranieri décortiqués, le Brexit et la victoire d'Emmanuel Macron aux présidentielles, je les vois bien finir relégables en fin de saison !
La décla de Ranieri qui dit viser les 40 points et donc le maintien cette saison aurait pu être utile pour cette article non?
Pour moi non plus ils n'ont pas à confirmer. S'ils arrivent à être dans le top 8 ce serait déjà très bien.

Le départ de Kanté n'est pas anodin du tout, c'était un joueur clé.
ça va être chaud en plus de la LDC qui va chargé le programme,Y a la CAN cette année . Shlupp - Amartey (Ghana) Ahmed Musa ( Nigeria ) + Mahrez (Algérie ) si il reste,des nations qui peuvent toutes aller au bout, ça va être très léger surtout quand on connait le calendrier anglais en Janvier.
La PL actuelle reste suffisamment faible pour permettre ce genre de résultats à nouveau. Les arrivées de Conte, Mou et Pep vont certainement permettre d'améliorer les choses mais si ça ne prend pas vite, le championnat reste ouvert. Et pour l'instant ils ne réalisent pas de mercato de folie donc à première vue les équipes vont ressembler pas mal à celle de l'an dernier (bon j'attends quand même l'annonce officielle d'Auba à City).
On parle d'effet de surprise mais il faut aussi souligner les qualités du duo Vardy/Mahrez. Dommage qu'ils ne puissent pas conserver Mahrez, en CL ça aurait pu donner de belles choses
 //  10:06  //  Aficionado de la Thaïlande
Message posté par nononoway
"énorme" ne traduit pas l'exploit
on a fini par s'habituer à l'idée de LCFC champion mais c'est complètement, complètement fou


Vous jouez sur les mots (Dolores), énorme, énormissime, incroyable, impensable, phénoménal, voilà. Ca

Ceci dit oui, on est d accord sur le fond. D ou le fait qu une place en milieu de tableau serait déjà pas mal comme atterrissage pour Leicester.
 //  10:08  //  Aficionado de la Thaïlande
ca ma coupé = donc oui, le miracle Leicester a donné de la couleur à une saison de PL où, en dehors de Tott, on n'a pas vu grand chose niveau foot. Médiocre meme. Donc je ne crois pas un seul instant, vu les effectifs et les coachs, meme si pour trois d entre eux ce sera "l'année zéro", qu on se tape du foot d un si faible niveau une seconde saison de suite.
MacchiaGobbo Niveau : CFA2
Quand Montpellier à été champion du Portugal ?
Message posté par groin
Vous jouez sur les mots (Dolores), énorme, énormissime, incroyable, impensable, phénoménal, voilà. Ca

Ceci dit oui, on est d accord sur le fond. D ou le fait qu une place en milieu de tableau serait déjà pas mal comme atterrissage pour Leicester.


Ok, faisons comme ça.
Le Groupe Vit Bien Niveau : District
Message posté par sakuma
La décla de Ranieri qui dit viser les 40 points et donc le maintien cette saison aurait pu être utile pour cette article non?


Merci. Pour un club comme Leicester, on n'attend aucune confirmation, ce qu'ils ont réalisé la saison dernière est incroyable, un des plus grands exploits que le foot européen nous ait offert ces 20 dernières années. Même s'ils doivent jouer le maintien pendant 2 ou 3 saisons (ce dont je doute, au vu de la relative stabilité de l'effectif et de l'intelligence du mercato), le trophée est dans l'armoire, l'Histoire est écrite, et rien ne pourra l'effacer. Et ça, Claudio en est bien conscient.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 13