En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Leicester City

Leicester, la saison d’après

Champion surprise l’an passé, le temps de confirmer est venu pour Leicester. Et si c’était ça le plus dur ? Ventre mou ou tête du classement, les hommes de Ranieri sont attendus au tournant.

Pour Leicester, le plus dur arrive. Champion à la surprise générale la saison dernière, le temps de confirmer est venu. Feu de paille ou véritable tendance, les Renards ont beaucoup à prouver cette année. Mais cela s’annonce compliqué. Une statistique parle d’elle-même. En Premier League, sur les dix dernières saisons, seul Manchester United, en faisant le triplé 2007-2008-2009, a réussi à conserver sa couronne. De quoi décourager les hommes de Claudio Ranieri ? Certainement pas, mais force est de constater que l’exercice à venir sera périlleux.


Récemment, deux clubs ont connu la joie d'un titre surprise dans un championnat du top 5 européen : Wolfsburg en 2008-09 et Montpellier en 2011-12. Mais le futur a été le même. Sacrés, ils ont retrouvé leur place au milieu de tableau dès l’année suivante. La cause ? La fin de l’effet de surprise, une répétition des échéances inédites avec la Ligue des champions et l’exode des meilleurs joueurs.

Un championnat (trop?) ouvert


Si l’an passé, la formation des Midlands de l’Est avait la chance de pouvoir passer sous les radars, la situation sera bien différente en 2016-17. Fini la chance d'être sous-estimé. Les tactiques du technicien italien sont désormais connues et il va falloir innover pour avoir la chance de reprendre à revers les habitués du Big 4. La route sera semée d’embûches et d’adversaires redoutables. Le City de Guardiola, le ManU de Mourinho, le Chelsea de Conte et le Liverpool de Klopp sont morts de faim, et la bataille fera rage pour monter sur le trône. Cette concurrence féroce sera à double tranchant. Les résidents du King Power Stadion auront le couteau sous la gorge à chaque rencontre, et une mauvaise série serait fatale. Sans oublier une étiquette de tenant du titre qui leur collera à la peau, 38 journées durant.


Mais des outsiders comme Leicester ou Tottenham pourraient également s'infiltrer dans les brèches ouvertes par des confrontations directes à l'issue incertaine. Là encore, les coéquipiers de Vardy sont vernis. Le menu des hostilités est à la faveur du champion en titre. Des chocs répartis de manière homogène tout au long de la saison, sans enchaînements particulièrement difficiles. Pas le cas de tout le monde. En mai, la différence se jouera sur des détails et le calendrier pourrait en être un. Mais la C1 va surcharger le programme, et avec seulement cinq joueurs habitués aux joutes du milieu de semaine, il va falloir une profondeur de banc suffisante pour arriver frais dans la dernière ligne droite. Ce qui avait été leur avantage l’an passé pourrait bien être un boulet cette saison. D'autant plus que Ranieri a annoncé la couleur. L'objectif sera de briller dans la course à la coupe aux grandes oreilles.

Avec ou sans Mahrez ?


Ngolo Kanté parti, Ryiad Mahrez sur la même voie, l’effectif risque justement de se faire piller d’ici au 31 août. La continuité sera une des clés d'une saison réussie. Avec la somme astronomique touchée via les droits TV, Vichal Srivaddhanaprabha pourrait bien lâcher quelques biftons pour attirer un ou plusieurs tops joueurs dans la ville de 329 000 habitants. Mais pour l’instant, le mercato a été placé sous le signe de la raison. Ahmed Musa renforce le secteur offensif, Nampalys Mendy supplée son compatriote parti à Chelsea, et c’est tout. Daniel Amartey avait déjà été recruté l’hiver dernier pour renforcer l’entrejeu. Aujourd'hui, la tendance est à l'attente d’une nouvelle révélation. Si cela a marché pour Vardy et Mahrez pourquoi cela ne marcherait pas pour le Ghanéen et l’ancien buteur du CSKA Moscou ? D'autant plus que ce dernier a un pedigree solide. Mais un problème d'adaptation pourrait tout chambouler. C'est un pari risqué. Mais ces hommes ont déjà prouvé qu'ils sont capables de tout.

Par Nicolas Kohlhuber
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


il y a 5 heures Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport)
il y a 7 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 44 il y a 8 heures Dupraz quitte le TFC 124 il y a 9 heures Robinho en route vers Sivasspor 56 il y a 12 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 8 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7