Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Leicester-Man.City (4-2)

Leicester gifle City

Grâce à vingt premières minutes complètement folles, au cours desquelles ils auront planté trois buts, les joueurs de Leicester n’ont fait qu’une bouchée de Manchester City en s'imposant 4-2.

Modififié

Leicester City 4-2 Manchester City

Buts : Vardy (3e, 20e, 78e), King (5e) pour Leicester // Kolarov (82e), Nolito (92e) pour City

Sur son banc, Pep Guardiola n’en revient pas. Les yeux écarquillés, l’entraîneur de Manchester City paraît sonné. La pluie est battante en cette fin d’après-midi, mais les gouttes d’eau qui viennent perler sur le visage de l’entraîneur espagnol ont l’air d’être le dernier de ses soucis. Il faut dire que sur la pelouse, Jamie Vardy célèbre un but. Son deuxième de l’après-midi. Le troisième de Leicester. Après seulement 21 minutes de jeu. Un début de match catastrophique que les Citizens ne pourront, forcément, jamais rattraper. Et si City rate l’occasion de monter sur le podium, Leicester, de son côté, se donne une grande bouffée d’oxygène en remontant à la 14e place. L'orgueil du champion.

Un début de match de folie


Sous une pluie torrentielle, Jamie Vardy n’a visiblement pas le temps de s’emmerder avec les préliminaires. On ne joue même pas depuis trois minutes quand, bien décalé par Slimani, l’attaquant anglais ouvre le score d’une belle frappe croisée. Le début de match rêvé pour Leicester. Et même inespéré, quand deux minutes plus tard, Slimani, encore lui, remise pour King qui vient doubler la mise d’une minasse sous la barre. Les Citizens sont sous le choc, assommés par le réalisme glaçant des hommes de Claudio Ranieri. Surtout que ces derniers sont insatiables et le duo Mahrez-Vardy se permet même de nous faire vivre à nouveau les émotions de l’an passé, lorsque le premier sert parfaitement le deuxième qui, après avoir dribblé Bravo, s’offre un doublé. Et le tout après seulement 21 minutes de jeu. Bref, l’entame de match parfaite. Et voilà que le coup semble déjà fatal pour Manchester City.

Vardy voit triple


Même s’il a vraisemblablement donné de la voix dans le vestiaire, pour engueuler ou pour encourager, difficile pour Pep Guardiola de remettre ses joueurs sur le ring après une telle dérouillée. Toujours est-il qu’il faut y aller. Ne serait-ce que pour l’honneur. Un honneur que les Citizens essaient d’ailleurs par tous les moyens de laver en allant réduire l’écart. Mais si les actions se multiplient sur les cages de Zieler, celles-ci restent inviolées. La faute à la maladresse, parfois, à une bonne défense, souvent, et même à une erreur d’arbitrage comme sur cette main d’Albrighton non sifflée. Bref, il était écrit que Leicester devait s’imposer. Et pour que l’histoire soit encore plus belle, Vardy se paie même le luxe d’inscrire un triplé. 4-0. Assuré de la victoire, le champion en titre se relâche. Et encaisse deux buts lors des dernières minutes, par Kolarov sur coup franc, puis par Nolito. Mais ces deux pions tardifs n’y changent rien, City vient de s’écrouler à Leicester. Face au grand Leicester. Celui de la saison dernière.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 27

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 23