Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Leicester : Eriksson lâche l’affaire


Et l’entourloupe dura un peu plus d’un an.

Après douze mois passés à coacher une équipe de seconde division, assis sur des bancs vétustes, en attendant David Beckham, Sven-Göran Eriksson s’en est allé. Défait 3-0 à domicile face à Milwall le week-end dernier, celui qui a mené la Lazio au Scudetto en 2000 s’est mis d’accord avec ses dirigeants pour mettre un terme à son contrat, à l’amiable.

Seulement treizième de Championship après treize journées, avec cinq victoires, quatre nuls et quatre défaites, Leicester City aurait encore une chance pour la montée. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le technicien suédois, dans les colonnes du MirrorFootball : « Je suis extrêmement déçu de quitter le Leicester City Football Club. Mon objectif a toujours été d’emmener le club en Premier League, et je suis vraiment désolé de ne pas avoir pu le faire. J’ai toujours pensé, et je le pense toujours, que le club sera promu la saison prochaine. L’équipe actuelle en est capable, mais le football est aujourd’hui l’industrie des résultats, et en ce point, les choses étaient difficiles actuellement  » .

Un peu de temps libre pour Eriksson. Histoire d’aller voir Beckham au Parc des Princes.
SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 10
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur