En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Crystal Palace-Leicester (0-1)

Leicester en P(a)lace pour le titre

Pour la 4e fois en cinq matchs, les Foxes se sont imposés sur le plus petit des scores grâce à leur duo Vardy-Mahrez. Avec huit points d'avance sur Tottenham, Leicester se place plus que jamais comme le futur champion.

Modififié

Crystal Palace 0-1 Leicester

But : Mahrez (34e) pour Leicester

C'est une affaire qui marche depuis août 2015. Et même si l'on ne devrait pas le revoir à partir de l'été 2016, il pourrait bien faire le bonheur de Leicester jusqu'à la fin de la saison actuelle. L'axe Vardy-Mahrez, époustouflant lors des 30 premières journées de Premier League, a encore été décisif lors de la 31e et donné au leader trois points importantissimes dans la course au titre. Face à un Palace pas mauvais, mais pas génial non plus, les deux Foxes ont, comme d'habitude, usé de leur talent pour faire vibrer encore un peu plus leurs supporters.

Une inspiration de l'attaquant anglais pour trouver son partenaire algérien en première période a en effet suffi pour vaincre Crystal et porter leur avance sur Tottenham à huit unités avant le match des Spurs ce dimanche. C'est la quatrième fois que la bande de Kanté s'impose sur le plus petit des scores en cinq rencontres. À sept journées de la fin, le titre est à portée de main. Pour Palace, 15e, le maintien n'est pas définitivement acquis.

Du classique


Bien décidé à aller jusqu'au bout et installer un peu de pression du côté de Tottenham, Ranieri aligne ses hommes sûrs : Vardy, Kanté, Mahrez... Drinkwater, sélectionné pour la première fois en équipe d'Angleterre, est aussi de la partie. En face, le duo offensif Bolasie/Adebayor, soutenu par Cabaye et Zaha, a également de la gueule. Histoire de poser les bases, Vardy et Okazaki font parler leur pouvoir d'accélération dès les premières minutes quand Huth envoie du tacle. Toujours très chauds en contre, bien en place sur les attaques placées, mordants sur les coups de pied arrêtés, les Foxes sont dans le tempo et souvent dangereux.

Mais pas question de jouer petits bras du côté de Palace. Les locaux réagissent par l'intermédiaire de Bolasie, qui aime bien foutre le bordel dans la défense adverse. Sauf que cette année, ce n'est pas nouveau, les qualités des joueurs de Leicester sont décuplées. Et sur une action anodine, Vardy parvient à centrer à l'arrache pour le pied de Mahrez, qui ouvre le score. Bolasie, lui, a beau tenter, Schmeichel lui refuse les joies de l'égalisation.

Dominé ? Et alors ?


Pas content content de la première mi-temps, Pardew procède à deux changements dès la pause : Kelly et Sako prennent la place d'Adebayor et Souaré. Pas suffisant pour calmer Vardy, qui se bat sur tous les ballons. Quel engagement de la part du meilleur buteur du championnat ! Et quel enfer pour l'équipe adverse ! Sur son banc, Ranieri jubile intérieurement. Sans s'inquiéter, son équipe tient les Eagles à distance, notamment grâce à un Kanté fidèle à sa (nouvelle) réputation. Les centres se succèdent devant les cages de Schmeichel, sans que le portier ne doive trop s'employer. La sérénité que dégage le désormais favori au titre est assez dingue à observer. Les Foxes ne touchent plus la quille, mais s'en tapent, puisqu'ils mènent au score. La fin de match se termine dans la surface de Leicester, mais le club visiteur ne rompt pas malgré une grosse barre transversale de Delaney. Mahrez et Vardy peuvent sortir sous l'ovation de leurs supporters, le taf est fait. Bientôt, ils pourront brandir le trophée de champion.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 89
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    samedi 13 janvier Landon Donovan sort de sa retraite et signe au Mexique 21
    À lire ensuite
    Arsenal relance la machine