Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Leicester champion d'Angleterre

« Leicester champion ? Ça vaut bien plus que 120 000 euros ! »

John Pryke est le fou qui a parié 20 livres sur Leicester champion à la fin de la saison. Et s'il a fini par accepter l'offre de Ladbrokes de racheter son pari pour 37 500 euros, il n'en demeure pas moins un homme heureux.

Modififié
Salut John ! Alors, raconte un peu cette histoire dont tout le monde parle...
Ecoute, c’est simple. En début de saison, j’ai été voir les cotes sur les différents paris. Étant fan de Leicester, j’ai un peu maté tout ce qui était possible de parier sur eux. Ensuite, j’ai fait une étude de marché pour voir quel bookmaker offrait la meilleure cote. C’était Ladbrokes avec du 5000 contre 1. J’ai donc décidé d’y aller et j’ai misé 20 livres sur une victoire finale de Leicester. Par précaution, j’en ai aussi misé 10 sur une place finale dans le top 3. La cote était de 400 contre 1.



T’as fait ça pour t’amuser ou t’y croyais ? Entre nous, t’étais bourré ?
(Rires) Ouais, j’ai vu qu’on disait ça sur internet. Que j’étais soi-disant bourré en plaçant mon pari. Je t’avoue que je ne sais pas d’où ils sortent cette information. Je me suis juste dit que dans ce monde, tout était possible. J’y ai cru donc je me suis lancé.

Un joli coup. Mais alors pourquoi avoir accepté l’offre de ce bookmaker qui t’a offert 37 500 euros pour racheter ton pari avant la fin de la saison ?
Tout simplement parce que je me serais botté le cul si je n’avais pas accepté l’offre et que l’innommable se soit produit. En plus, j’ai probablement encore 5 000 euros qui vont arriver avec mon pari sur Leicester dans le top 3 final.

« Ladbrokes m’a d’abord offert 19 000 et je leur ai dit que c’était hors de question. »

Mais tu ne t’es pas dit que si on t’offrait autant d’argent, c’était sûrement parce que ça commençait à stresser plus haut et qu’on ne voulait pas devoir te payer 120 000 euros ?
Si, évidemment. Mais j’ai préféré voir ça comme ça : j’ai misé 25 euros, et j’en gagne 37 000.

Comment ils t’ont retrouvé ? Via l’hébergeur de paris ?
Non, c’est moi qui avais contacté Fred Leicester, un chroniqueur qui a une colonne vraiment hilarante dans le Leicester Mercury, pour lui raconter mon histoire. Du coup, ils avaient mon nom et de là, c’était facile.

« J’ai toujours rêvé d’avoir une cuisine dans le style des grands chefs. »

Ils ont essayé de te convaincre par tous les moyens ou est-ce que tu as directement su qu’il fallait sauter sur l’offre ?
Ladbrokes m’a d’abord offert 19 000 et je leur ai dit que c’était hors de question. Mais après les défaites de City, Arsenal et Tottenham, ils m’ont fait leur offre de 37 000 euros dans la même nuit. J’étais obligé d’accepter.

Ça fait quoi de se dire qu’avec un peu plus de cran, tu aurais pu rouler en Maserati et que là, au mieux, t’auras une Audi A5 sans option ?
Je suis plutôt Aston Martin je t’avoue. Mais comme je n’ai pas le budget, il va falloir que je me coltine encore mon vieux tacot. (Rires) Au moins, j’aurai une nouvelle cuisine avec un plan de travail en granit.


Oui, j’ai entendu que t’allais utiliser cet argent pour refaire la cuisine pour ta femme ?
Ouais, c’est vrai. Sauf qu’en fait, la cuisine c’est surtout pour moi. J’ai été chef donc c’est principalement moi qui cuisine à la maison. J’ai toujours rêvé d’avoir une cuisine dans le style des grands chefs. Julie, ma femme, voulait refaire le sol dans toute la baraque, faire une nouvelle salle de bain et un jardin paysager …

« Tu ferais quoi toi ? Moi, je vais faire la fête, puis la fête et encore la fête. »

T’aurais pas voulu utiliser ton argent pour parier sur quelque chose d’encore plus fou ? Devenir une sorte de courtier en paris sportifs ? 
(Rires) Mmmh, non. Normalement je ne suis pas un parieur. Mais bon, avec la chance que j’ai, je vais peut-être parier sur une victoire de Shergar au Grand National ! (Course hippique, ndlr.)


T’es au courant qu’un mec aussi chanceux que toi, en français, on appelle ça un cocu ? J’espère que ce n’est pas ton cas ? 


(Rires) Non, rassure-toi, on ne m’a pas trompé, peu importe le sens que tu donnes au terme.

Tu ne penses pas que Leicester va vraiment finir par remporter ce trophée ?
Si, si. Je pense que Leicester va gagner mais, tu sais, tout peut changer. Un accident est vite arrivé.

Tu feras quoi, s’ils parviennent vraiment à être champions ?

Tu ferais quoi toi ? Moi, je vais faire la fête, puis la fête et encore la fête.

C’est qui ton joueur préféré ?
Andy King, sans hésiter. Il est chez nous depuis le début de sa carrière et il a fait preuve d’une très grande loyauté envers le club.


T’as pas peur pour l’avenir ? Avec Mahrez et Vardy qui pourraient partir, l’année prochaine risque d’être compliquée pour Leicester, non ?
Vardy ne partira pas. Mais Mahrez est plus jeune donc oui, il risque de partir. On perdrait un très grand joueur, c’est sûr.

C’est comment la vie à Leicester ?
Oh tu sais, ici, c’est très tranquille. Je suis parti de Londres pour Leicester il y a 32 ans. Je me suis marié avec une femme d’ici et voilà, après 30 ans de mariage, on est toujours ensemble. On a trois enfants et mon aîné, Chris, qui a 26 ans, a une paralysie cérébrale. Du coup, ma femme et moi, on tient une agence de soins qui s’occupe d’adultes un peu vulnérables.

Ta vie, déjà épanouissante, doit être d’autant plus plaisante que, cette année, tu as l’occasion de vivre cette incroyable saison à fond.
Je suis dans un rêve. Toute la saison a été incroyable. Fantastique, même. C’est bête hein, mais ça procure un plaisir fou. Crois-moi, si Leicester remporte le titre pour la première fois de son histoire, ça vaut tout l’or du monde. En tout cas, c’est mieux que de gagner 120 000 euros !


C’est bien beau ça, mais tu ne penses pas que d’autres supporters auraient attendus jusqu’à la fin, par confiance en leur équipe ? Que certains ne te considéreront plus comme un « vrai » fan ?

À ces supporters, je répondrai simplement qu’ils n’ont jamais eu les couilles ni la foi nécessaires pour placer ce pari en premier lieu et que, par conséquent, ils ne méritent en aucun cas de commenter mes actions.

  • Retrouvez tous nos conseils et bons plans pour parier

    Propos recueillis par Ludovic Uytdenhoef
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 10
    Hier à 17:45 Leeds enchaîne 18
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible